La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I NTELLIGENCE ARTIFICIELLE : D IAGNOSTIC PAR SYSTÈME EXPERT M ODÈLE D ANALYSE D ACTEURS : MACTOR Élaboré par: Mehdi Braham Oumaya Abbes Maroua Trabelsi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I NTELLIGENCE ARTIFICIELLE : D IAGNOSTIC PAR SYSTÈME EXPERT M ODÈLE D ANALYSE D ACTEURS : MACTOR Élaboré par: Mehdi Braham Oumaya Abbes Maroua Trabelsi."— Transcription de la présentation:

1 I NTELLIGENCE ARTIFICIELLE : D IAGNOSTIC PAR SYSTÈME EXPERT M ODÈLE D ANALYSE D ACTEURS : MACTOR Élaboré par: Mehdi Braham Oumaya Abbes Maroua Trabelsi Mehdi Dahmen Rania Nouaari 1

2 P LAN Partie I: Le système Expert Intelligence Artificielle : Définition Intelligence Artificielle et diagnostic Système expert : outil dintelligence artificielle Définitions Modélisation et composantes Quand utilise-t-on le diagnostic par système dexpert ? Exemple de système expert Avantages et inconvénients Partie II: Modèle danalyse dacteurs : MACTOR Lobjectif de la méthode Démarche de la méthode L'utilité et les limites de la méthode MACTOR Conclusions pratiques 2

3 P REMIÈRE P ARTIE Le système Expert 3

4 I NTELLIGENCE ARTIFICIELLE D ÉFINITION Cest « le champ de recherche relatif à la construction de machines effectuant des tâches considérées comme requérant de lintelligence ». Raymond Kurzweil (1990) « La capacité pour un système informatique d'atteindre un niveau de performance qui se compare à celui de l'intelligence humaine dans certaines circonstances » Parker et Case Ultime objectif concevoir des ordinateurs qui peuvent penser, voir, entendre, parler, sentir ET SURTOUT AGIR ET REAGIR 4

5 I NTELLIGENCE ARTIFICIELLE Q UATRE DÉFINITIONS – Q UATRE D OMAINES D APPLICATIONS Système qui pense comme les Hommes Science cognitive Science cognitive: système Experts, système d apprentissage, logique floue Complexe Système qui pense rationnellement Science informatique Science informatique: ordinateurs de la 5éme génération, traitement en parallèle, réseaux neuronaux Limité Système qui agit comme les Hommes Interface naturelle Interface naturelle: langage naturel, reconnaissance de la parole, interfaces multi-sensorielles Théorique Système qui agit rationnellement Robotique Robotique: vision, toucher, dextérité, locomotion, navigation Pragmatique 5

6 I NTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET DIAGNOSTIC Le diagnostic est une discipline de l'intelligence artificielle qui vise le développement d'algorithmes permettant de déterminer si le comportement d'un système est conforme au comportement espéré. Dans le cas contraire, l'algorithme doit être capable de : 1) Déterminer aussi précisément que possible quelles parties du système sont fautives. 2) Détecter le types de dysfonctionnements dont les parties du système souffrent. Méthodes de diagnostic interne Méthode du modèle (analytique) Méthodes didentification de paramètres Méthodes destimation de vecteur détat Méthodes de diagnostic externe Systèmes experts (intelligence artificielle) Méthodes de Reconnaissance des Formes statistique Les Méthodes de diagnostic 6

7 L E SYSTÈME EXPERT : D ÉFINITION Le système expert imite les mécanismes de raisonnement des humains et fournit des avis comme ceux qu'ils recevraient d'experts humains cest pour cela quil est capable de prendre des décisions ou de résoudre des problèmes dans un domaine précis. « Un système-expert est un outil informatique dintelligence artificielle, conçu pour simuler le savoir-faire dun spécialiste, dans un domaine précis et bien délimité, grâce à lexploitation dun certain nombre de connaissances fournies explicitement par des experts du domaine. » J.C. Pomerol 7

8 M ODÉLISATION D UN SYSTÈME EXPERT : C OMPOSANTES 8

9 L ES C OMPOSANTES D UN S.E. Un S.E. est un système informatique où les données (la base de connaissance) sont bien séparées du programme qui les manipule (le moteur dinférences) : Une base de connaissance : Elle contient une base de faits et une base de règles, représente le savoir (les faits permanents) et le savoir-faire (les règles de lexpert). La base de faits intègre deux types de faits : les faits permanents du domaine et les faits déduits par le moteur dinférences qui sont propres au cas trait du domaine considéré. Un moteur dinférence : Il est capable de raisonner à partir des informations contenues dans la base de connaissance et de faire des déductions. Le moteur dinférence utilise les données et les règles pour produire de nouvelles données. Le rôle dun système expert est donc dinférer généralement des règles du type si /alors 9

10 Q UAND UTILISE T - ON LE DIAGNOSTIC PAR SYSTÈME D EXPERT ? Lorsque les connaissances sur le système sont de types heuristiques. C'est-a dire lorsque les informations utilisées (qualitatives ou quantitatives) permettent l'utilisation de règles imbriquées issues de la connaissance et de l'expérience de l'expert, comme par exemple des liens de cause a effet. Les situations où les systèmes expert peuvent nous aider sont nombreuses, ceux sont tous les domaines nécessitant une forte expertise comme par exemple : - en médecine, - en analyse boursière, - en prospection minière, etc... 10

11 E XEMPLE D UN SYSTEME EXPERT Fièvre oui Patient adulte femme FaibleForte Boutons ou Tâche Tâche bouton non Démeangeaison forte oui non Rhume Mal aux yeux Rougeole oui non oui non 11

12 L ES S YSTEM E XPERTS COMME OUTILS DE DIAGNOSTIC AUTOMATIQUE Les S.E tels quils sont aujourdhui, se révèlent donc adaptés pour donner des diagnostics corrects aux pannes répertoriées ( dans le cas du diagnostic industriel par exemple ) : Les évolutions en cours accroîtront les performances : Les règles sont plus simples à écrire Les informations nécessaires peuvent être puisées à la source sans intervention de lagent. Les contrôles dans certains domaines pourront être commandés et obtenus directement par le Système expert II sera en mesure de travailler en autonomie complète. : le diagnostic une fois établi, le S.E. pourra annoncer automatiquement les outils et les pièces nécessaires pour dépanner, voire la procédure à suivre et les opérations à effectuer. Une part croissante du dépannage pourra être confiée à des agents moins qualifiés. Les pannes rares ou nouvelles seront traitées par quelques techniciens chevronnés, qui auront en charge denrichir la base de connaissances et la base de règles des S.E. Les conditions dune automatisation complète du diagnostic commencent à être réunies. 12

13 A VANTAGES Le SE Applique les règles de façon systématique. La Possibilité dajouter, de modifier ou deffacer certaines règles. Le SE peut regrouper les connaissances de plusieurs experts. Le SE peut être utilisé comme outil de formation. Le SE peut être utiliser par des personnes qualifiées de non expertes dans le domaine. 13

14 I NCONVÉNIENTS le niveau de responsabilité des concepteurs est méconnu L'acquisition de l'expertise demande un peu de temps et la complétude de l'expertise n'est jamais assurée. La construction du système expert peut être gourmand en terme de ressources. Les coûts de développement et de maintien sont souvent élevés. La non robustesse : en cas de modification même légère du système, le système expert doit être entièrement recalculé. Difficulté dobtenir un consensus entre les experts La taille du système expert est grande et il arrive quelle soit plus compact que le modèle puisqu'il ne comporte que les informations pertinentes pour le diagnostic. 14

15 D EUXIÈME P ARTIE Modèle danalyse dacteurs : MACTOR 15

16 L' OBJECTIF DE LA MÉTHODE La méthode MACTOR est une méthode d'analyse de jeux d'acteurs. Cette méthode cherche à estimer les rapports de force entre les acteurs et à étudier leurs convergences et divergences vis-à-vis dun certain nombre denjeux et dobjectifs. A partir de cette analyse, lobjectif de lutilisation de la méthode MACTOR est de fournir à un acteur une aide à la décision pour la mise en place de sa politique dalliances et de conflits potentiels. 16

17 L A DÉMARCHE DE LA MÉTHODE MACTOR Phase 1 : construire le tableau "stratégies des acteurs" La construction dun tableau ou une liste qui concerne les acteurs : On établit dune part une véritable carte didentité de chaque acteur: ses finalités, objectifs, projets en développement et en maturation (préférences), ses motivations, contraintes e moyens d'action internes (cohérence), son comportement stratégique passé (attitude). On examine dautre part les moyens d'action dont dispose chaque acteur sur es autres pour faire aboutir ses projets. 17

18 Phase 2 : Identifier les enjeux stratégiques et les objectifs associés La rencontre des acteurs en fonction de leurs finalités, de leurs projets et moyens d'actions, permet de révéler un certain nombre d'enjeux Stratégiques. Phase 3 : Positionner les acteurs sur les objectifs et repérer les convergences et divergences (positions simples) Il s'agit dans cette étape de décrire dans une matrice « acteurs x objectifs » l'attitude actuelle de chaque acteur par rapport à chaque objectif en indiquant son accord (+1), son désaccord (-1) ou bien sa neutralité (0). Pour recenser les jeux d'alliances et de conflits possibles, la méthode MACTOR précise le nombre et les objectifs sur lesquels les acteurs, pris deux à deux,sont en convergence ou en divergence. 18

19 Phase 4 : Hiérarchiser pour chaque acteur ses priorités dobjectifs Les graphes construits précédemment restent assez élémentaires puisqu'ils ne prennent en compte que le nombre de convergences et de divergences d'objectifs entre acteurs. Pour rapprocher le modèle de la réalité, il convient de tenir compte également de la hiérarchie des objectifs pour chaque acteur. On évalue ainsi l'intensité du positionnement de chaque acteur à l'aide dune échelle spécifique. 19

20 Phase 5 : Evaluer les rapports de force des acteurs On construit une matrice des influences directes entre acteurs à partir du tableau stratégie des acteurs en valorisant les moyens daction de chaque acteur. Les rapports de force sont calculés par le logiciel MACTOR en tenant compte à la fois des moyens d'actions directs et indirects (un acteur pouvant agir sur un autre par l'intermédiaire d'un troisième). Un plan influence-dépendance des acteurs est alors construit. L'analyse des rapports de force des acteurs met en avant les forces et les faiblesses de chacun de ces acteurs. 20

21 Phase 6 : Intégrer les rapports de force dans l'analyse des convergences et des divergences entre acteurs Dire qu'un acteur pèse deux fois plus qu'un autre dans le rapport de force global, c'est implicitement donner un poids double à son implication sur les objectifs qui l'intéressent. Lobjet de cette étape consiste justement à intégrer le rapport de force de chaque acteur à lintensité de son positionnement par rapport aux objectifs. On obtient de nouveaux graphes des convergences possibles et des divergences entre tous les acteurs. La comparaison entre les séries de graphes permet d'observer la déformation des alliances et conflits potentiels tenant compte des hiérarchies des objectifs et des rapports de force entre acteurs. 21

22 Phase 7 : Formuler les recommandations stratégiques et les questions clés de l'avenir Par les jeux dalliances et de conflits potentiels entre acteurs quelle met en lumière, la méthode MACTOR contribue à la formulation des questions clés de la prospective et de recommandations stratégiques. Elle aide par exemple à sinterroger sur les possibilités d'évolution des relations entre acteurs, lémergence et la disparition d'acteurs, les changements de rôles, etc. 22

23 L UTILITÉ DE LA M ÉTHODE La méthode MACTOR présente lavantage davoir un caractère très opérationnel pour une grande diversité de jeux impliquant de nombreux acteurs vis-à-vis dune série denjeux et dobjectifs associés. En cela, elle se différencie des recherches issues de la théorie de jeux qui débouchent souvent sur la construction de modèles appliqués non applicables. 23

24 L ES L IMITES DE LA M ÉTHODE La méthode MACTOR comporte un certain nombre de limites, notamment concernant le recueil de linformation nécessaire. On observe une réticence des acteurs à révéler leurs projets stratégiques et leurs moyens dactions externes. Il existe une part irréductible de confidentialité. Par ailleurs, la représentation dun jeu dacteur sur la base de cette méthode présuppose un comportement cohérent de chaque acteur par rapport à ses finalités, ce que dément parfois la réalité. 24

25 Concernant les outils proposés, le logiciel MACTOR tel quil fonctionne actuellement ne requiert que deux tableaux de données à partir desquels on obtient plusieurs pages de listing de résultats et de schémas. Cest bien le principal danger qui guette lutilisateur de la méthode : se laisser séduire, voire emporter par le flot des résultats et les commentaires quils suscitent en oubliant que tout dépend de la qualité des données dentrée ainsi que de la capacité à trier les résultats les plus pertinents. 25

26 C ONCLUSIONS PRATIQUES Le temps nécessaire pour conduire une analyse du jeu des acteurs à laide de la méthode MACTOR (2 à 5 mois) est en général plus court que pour une analyse structurelle, mais le temps nécessaire à la collecte, à la vérification des informations et à leur analyse ne doit pas être sous-estimé. Si la méthode MACTOR sinsère dans la méthode des scénarios, elle peut aussi être utilisée seule, tant à des fins prospectives que pour lanalyse dune situation stratégique donnée. 26

27 MERCI DE VOTRE ATTENTION 27


Télécharger ppt "I NTELLIGENCE ARTIFICIELLE : D IAGNOSTIC PAR SYSTÈME EXPERT M ODÈLE D ANALYSE D ACTEURS : MACTOR Élaboré par: Mehdi Braham Oumaya Abbes Maroua Trabelsi."

Présentations similaires


Annonces Google