La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sylvie Lay, IA-IPR nov 2009 Lâge dor de la peinture hollandaise Objet détude en histoire des arts en 5 ème Quelques pistes dapproches en arts plastiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sylvie Lay, IA-IPR nov 2009 Lâge dor de la peinture hollandaise Objet détude en histoire des arts en 5 ème Quelques pistes dapproches en arts plastiques."— Transcription de la présentation:

1 Sylvie Lay, IA-IPR nov 2009 Lâge dor de la peinture hollandaise Objet détude en histoire des arts en 5 ème Quelques pistes dapproches en arts plastiques et des croisements disciplinaires possibles.

2 Willem Claesz Heda ( ) (p. 89 Nature morte au bocal doré, huile sur bois 1635, 88 X113 cm Rijksmuseum, Amsterdam

3 Rembrandt Harmensz van Run ( ) Le bœuf écorché, 1655 Bois cintré/ 94 x 69 cm Acquis en 1857, Louvre Paris

4 La nature morte et les vanités La représentation en question : la virtuosité technique mais aussi des libertés prises avec la représentation en perspective (ex : assiettes au bord de la table.) En arts plastiques : Limage et son référent : questions de ressemblance, de vraisemblance, de citation, dinterprétation La portée symbolique de lœuvre La mise en scène comme fiction La nature morte comme centration sur lacte pictural et artistique et la persistance du genre jusquà nos jours [ex : Chardin, Fragonard, Manet, Soutine, Picasso, Fautrier, Franck Gerard (Poitou-Charentes)]Franck Gerard Ex de pratique de lélève : avec des objets chercher des mises en scène, les photographier. Avec les mêmes objets, chercher des fictions différentes en images (en BD, en collages numériques) Photographier des « natures mortes » en travaillant léclairage et la dramatisation… N.B : Les objets nont pas vocation à être exclusivement abordés en 6 ème. Les compétences construites peuvent également, dans la continuité des apprentissages, être réinvesties en 5 ème sur la question « œuvre et fiction ».

5 Rembrandt Harmensz van Run ( ) Isaac et Rébecca ou « La fiancée Juive », huile sur toile, vers 1665, 121,5 cm X 166,5 cm

6 La reproduction ne peut « rendre » la peinture. Il est nécessaire damener les élèves voir des œuvres originales dans les musées. Vincent Van Gogh en voyant ce tableau de Rembrandt « Je donnerai bien dix ans de ma vie pour pouvoir rester ici encore quinze jours avec cette peinture… » La technique picturale et le geste du peintre

7

8 Rembrandt Harmensz van Run ( ) autoportrait en apôtre Paul, 1661, huile sur toile, 91 x 77 cm Rijksmuseum, Amsterdam

9 Rembrandt Harmensz van Run ( ) A utoportraits , gravures, en reproduction sur un marque-page à la manière des photomatons, en vente à la « Maison de Rembrandt » à Amsterdam Des questions à aborder en arts plastiques (programme de 5 ème ) : Techniques et formats du portrait (utiliser divers mode de production des images, support médiums, matériaux, choix doutils). Repérer les caractéristiques qui permettent de distinguer la nature des images. Modifier le statut dune image (œuvres devenues images commerciales). Les portraits et les auto portraits de Rembrandt permettent de poser la question de la ressemblance, de la vraisemblance, de la fiction… Sagit-il de lapôtre Paul, de Rembrandt, dune peinture…. Le rapport aux textes bibliques, au XVIIème siècle (les costumes) etc…

10 Rembrandt Harmensz van Run ( ) La Compagnie du capitaine Frans Banning Cocq ou « La Ronde de Nuit » Huile sur toile, 1642, Rijksmuseum, Amsterdam 363 x 437cm

11

12 « Etudier quelques œuvres emblématiques de lhistoire des arts et les situer dans leur chronologie. » (programme de 5 ème ) « La Ronde de Nuit » est une œuvre qui est représentative de ces œuvres particulièrement ouvertes aux approches des différentes disciplines comme le sont aussi « Guernica » de Picasso ou le « Tres de Mayo » de Goya… Si les professeurs les connaissent « par cœur », ne pas oublier que lécole se doit dapporter aux élèves ces chefs-d'œuvre incontournables. Tant le contenu historique (lœuvre comme document) que ses caractéristiques plastiques (format, composition, lumière…) en font une œuvre de référence pour comprendre comment lartiste « dramatise » son « portrait de groupe ». Lhistoire même du tableau (« recadrage » et découpage de la toile) permet daborder les questions de mise en espace mais aussi la question du patrimoine, du respect des œuvres, de la fluctuation historique et géographique des œuvres « emblématiques » (cf. aussi Vermeer).

13 Johannes Vermeer Lastronome, 1668, huile sur toile, 51 X 45 cm, Musée du Louvre, Paris Une œuvre qui permet une approche partagée en arts plastiques et en géographie.

14 Johannes Vermeer La Laitière, vers 1658, huile sur toile, 45,5 X 41cm, Rijksmuseum, Amsterdam Différencier les images artistiques, des images de communication et des images documentaires

15 Des films et des affiches Différentes formes artistiques (peinture, cinéma, affiche…) Œuvre et fiction ?

16 Un cours darts plastiques qui prend la Laitière de Vermeer en œuvre de référence et la Joconde comme support. Claude Frégeai, professeur

17 Johannes Vermeer Maison de Delft ou « La Ruelle », huile sur toile, vers 1658 – 1660 Rijksmuseum, Amsterdam

18 Jacob van Ruisdael, Le moulin près de Wijk bij Duurstede, huile sur toile, vers 1670, 83 X 101 cm, Rijksmuseum, Amsterdam

19 Lespace et le paysage représentés sont aussi des fictions Des questions à aborder : -Peinture et photographie : quelle réalité? (ex : la rue de Delf a-telle jamais existé?) -Limage et son référent : le sens produit par la déformation, la distorsion.. ex : dans le tableau de Ruisdael, le moulin a été déplacé et il a été représenté en dun point de vue abaissé [en « contre plongée –pour utiliser un terme photographique anachronique], afin de lui donner une allure plus impressionnante. (rôle également de léclairage et des petits personnages)

20 Floris van Shooten (1ère moitié du XVIIe siècle). Nature morte Plat de Delft. Décor "à l'éventail". Jan Abrahamstz Beerstraten ( ). Port de Mer. Saintes – Musée du Présidial

21 Un musée de province dans la proximité des élèves, lexemple de Saintes Saintes – Musée du Présidial : des œuvres du siècle dor de la peinture hollandaise permettent de mettre les élèves en contact avec des œuvres originales (portraits, natures mortes, paysages) mais aussi de faire le lien avec les arts du quotidien par exemple. Saintes – Musée du Présidial Il est souvent possible de trouver dans une relative proximité des peintures et des architectures. Les outils numériques complètent cette approche directe.

22 Paul Claudel : Vermeer dans « Introduction à la peinture hollandaise » in lœil écoute, éd. Gallimard,1946 In Les plus beaux textes de lhistoire de lart, Beaux-arts éditions, Paris 2009

23 Les thématiques : toutes peuvent être traitées à travers cet « objet » - « Arts, créations, cultures » - « Arts, espace, temps » - « Arts, Etats et pouvoir » - « Arts, mythes et religions » - « Arts, techniques, expressions » - « Arts, ruptures, continuités » Aux équipes de faire des choix La plupart des images sont issues de « Rijksmuseum-Amsterdam, les chefs dœuvres ».


Télécharger ppt "Sylvie Lay, IA-IPR nov 2009 Lâge dor de la peinture hollandaise Objet détude en histoire des arts en 5 ème Quelques pistes dapproches en arts plastiques."

Présentations similaires


Annonces Google