La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MF. FRUCHART - E. PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE- DE- FRANCE ACTE TRANSFUSIONNEL.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MF. FRUCHART - E. PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE- DE- FRANCE ACTE TRANSFUSIONNEL."— Transcription de la présentation:

1 MF. FRUCHART - E. PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE- DE- FRANCE ACTE TRANSFUSIONNEL

2 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Textes réglementaires Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS n° 03/582 du 15 décembre 2003 relative à la réalisation de lacte transfusionnel

3 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Cinq étapes à réaliser Première étape : disposer des examens pré transfusionnel réglementaires Deuxième étape : transmission de la prescription de Produits Sanguins Labiles Troisième étape : réceptionner les PSL dans lunité de soins Quatrième étape : préparer, réaliser et surveiller lacte transfusionnel Cinquième étape : assurer la traçabilité et la gestion des informations

4 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 PREMIERE ETAPE : EXAMENS PRE-TRANSFUSIONNELS 1. Groupage sanguin Prélèvement du groupe sanguin étiquetage des tubes Au chevet du patient immédiatement après le prélèvement tubes vides NON étiquetés et les étiquettes à part vérifier lidentité du patient par une question ouverte Comparer cette identité avec celle figurant sur les étiquettes (nom, prénom, date de naissance, sexe) Coller les étiquettes

5 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Formulaire de demande dexamen identité complète du patient : nom de naissance, nom marital, date de naissance examen demandé – degré durgence date et heure NOM, Qualité, SIGNATURE de la personne ayant effectué le prélèvement Document de groupage sanguin Deux déterminations Phénotypage ABO, Rhésus Kell réalisées à partir de deux prélèvements distincts À deux moments différents et si possible par deux personnes différentes 1. Groupage sanguin (suite)

6 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 2. Recherche danticorps irréguliers But de lanalyse Dépister chez le patient déventuels anticorps dirigés contre des antigènes de groupe sanguin autres que A/B : anticorps immuns apparus après transfusion ou grossesse anticorps naturels (« spontanés ») RAI et transfusion RAI obligatoire avant transfusion de globules rouges (recommandée de moins de 3 jours, sauf protocole spécifique)

7 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 3. Information du patient Linformation pré-transfusionnelle relève de la responsabilité du médecin qui prescrit la transfusion Concerne : La probabilité de transfusion (information à priori) La réalité de la transfusion (information à postériori) Les risques transfusionnels

8 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 DEUXIEME ETAPE : PRESCRIPTION DE PRODUITS SANGUINS LABILES (PSL) 1. Prescription des PSL sur ordonnance Acte médical engageant responsabilité du prescripteur Mentions obligatoires : identité complète du patient identification du service date et heure souhaitées de la transfusion produit prescrit : nature, qualification, nombre identité et signature du médecin prescripteur degré de lurgence Cas particuliers : prescription plaquettes : (0,5x10 11 /7Kg de poids) poids du patient, numération plaquettes PFC : motif de la prescription (arrêté 3 décembre 1991) 2. Acheminer la prescription

9 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 TROISIEME ETAPE : RECEPTION DES PSL DANS LUNITE DE SOINS 1. Réception des produits Vérifier : conditions de transport conformité des produits (aspect, date et heure de péremption) concordance entre livraison et prescription 2. Conservation Tout PSL doit être transfusé au plus tard 6 heures après sa réception dans lunité de soins

10 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 QUATRIEME ETAPE : ACTE TRANSFUSIONNEL « La réalisation de lacte transfusionnel peut être confiée à linfirmièr(e) habilité(e) par sa qualification à lassurer. Linfirmier peut réaliser ce geste, à condition quun médecin puisse intervenir à tout moment » Partie IV du code de la santé publique, article 43-11, 29 juillet Le contrôle ultime au lit du malade 5 points clés de la vérification ultime : pratiquée immédiatement avant chaque transfusion ne doit concerner quun seul patient à la fois se fait au lit du patient réalisée par la personne qui pose la transfusion concerne à la fois les unités de sang ET le sang du patient

11 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Les vérifications préalables Vérification de la concordance absolue entre lidentité du receveur et lidentité inscrite sur les documents transfusionnels et sur lordonnance Vérification de la concordance ente le groupe sanguin sur létiquette du PSL et le groupe sanguin sur la carte de groupe du patient Relire la fiche de délivrance (FD) Transfuser le bon produit au bon patient Cest une étape capitale pour la prévention des accidents transfusionnels immuno - hémolytiques 1. Le contrôle ultime au lit du malade (suite)

12 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Vérification ultime ABO au lit du malade pour toute transfusion de CGR y compris autologues doit être répétée pour chaque unité transfusée = Contrôle simultané groupe ABO du patient groupe ABO de la poche sur une carte de contrôle pré - transfusionnel compatibilité entre sang receveur et celui de la poche 1. Le contrôle ultime au lit du malade (suite)

13 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Transfusion de CGR isogroupes Receveur Donneur (A) Receveur Donneur Anti AAnti B (AB) Receveur Donneur Receveur Donneur Anti AAnti B (O) (B)

14 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Transfusion de CGR compatibles Receveur Donneur (B) (O) (A) Receveur Donneur Anti AAnti B (AB) (O) Receveur Donneur Receveur Donneur (A) Receveur Donneur Anti AAnti B (AB) (B) (AB)

15 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 2. Réalisation technique de la transfusion Disposer sur place des documents de groupage et des RAI Voie dabord dun calibre suffisant Toujours utiliser une tubulure à filtre Rester sur place les 15 premières minutes de la transfusion Adapter le débit à la prescription En moyenne, 1 CGR se transfuse en 1h – 1h30 Surveiller les paramètres cliniques (pouls, TA, température, diurèse) Garder la poche vide et la carte de contrôle pré - transfusionnel au moins 2 heures après la fin de la transfusion ou plus longtemps selon protocole local

16 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 3. Spécificité de la transfusion de plaquettes Transfuser dés la réception du produit dans le service Faire les vérifications préalables: identité, documents IH, prescription Transfusion de plaquettes isogroupes, compatibles voir incompatibles; ne pas transfuser non iso Adapter le débit à la prescription:en moyenne, 1 CPA ou 1 MCP se transfuse en 2h Vérifier lefficacité de la transfusion: % de recirculation En cas dinefficacité, prévenir le site transfusionnel

17 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 4. Manifestations cliniques des incidents et accidents Signes cliniques très variables voire absents Signes immédiats signes généraux : malaise, angoisse, sensation doppression frissons, fièvre douleurs lombaires signes cardio vasculaires : hypotension, choc, hypertension signes hémorragiques : saignement point de piqûre…, signes urinaires : oligurie, anurie, urines rouges signes cutanés : prurit, urticaire signes respiratoires : dyspnée, toux, douleur thoracique signes digestifs : nausée, vomissement, diarrhée, douleurs Chez les patients inconscients : 1ers signes = signes cardio vasculaires et hémorragiques

18 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Signes retardés fièvre subictère oligoanurie 4. Manifestations cliniques des incidents et accidents (suite)

19 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 CONDUITE A TENIR EN CAS DINCIDENT TRANSFUSIONNEL A lapparition dun signe clinique anormal, même minime, on doit : arrêter la transfusion maintenir la voie dabord prévenir le médecin du service sur lavis du médecin et selon les procédures locales adresser la poche en cours (+ tubulure) et les poches vides déjà transfusées au site transfusionnel ou au dépôt de sang prélever les examens prescrits surveiller les paramètres cliniques

20 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 5. Principales catégories dincidents transfusionnels Incidents et accidents immuno-hémolytiques Conflit immunologique antigènes des GR transfusés anticorps du patient hémolyse immédiate (intra vasculaire) ou retardée (intra tissulaire) principales causes erreur de groupe ABO anticorps irréguliers chez le patient principale erreur : transfusion à un patient dun CGR destiné à un autre patient principales complications : insuffisance rénale - CIVD

21 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Manifestations allergiques : fréquentes, souvent bénignes (cutanées, respiratoires) ; parfois choc anaphylactique ; liées à une intolérance aux protéines plasmatiques Syndrome frissons – hyperthermie : très fréquent Contamination bactérienne de la poche : rare, parfois grave (choc septique) ; signes digestifs fréquents. Œdème aigu du poumon (OAP) : chez les sujets à capacité dadaptation circulatoire limitée TRALI : œdème pulmonaire survenant à la suite dune transfusion sans surcharge volémique 5. Principales catégories dincidents transfusionnels (suite)

22 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 CINQUIEME ETAPE : ASSURER LA TRACABILITE ET LA GESTION DES INFORMATIONS 1. Traçabilité Dossier médical du patient : (dossier transfusionnel) infirmier : date transfusion, n° des unités, contrôle ultime noté médecin : preuve de linformation pré transfusionnelle, résumé des incidents Retour dinformation vers létablissement de transfusion : confirmer la réalité de la transfusion : double du bordereau dattribution nominative complété par linfirmier et retourné en transfusion Documents à archiver 40 ans au CTS (Bordereau de livraison + Ordonnance + Document de traçabilité)

23 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Pivot = Numéro (UNIQUE) du PSL Intérêt = Enquêtes ascendantes descendantes : Si pathologie transmissible par la transfusion Si alerte sur matériel, réactifs Objectif = traçabilité à 100% 1. Traçabilité (suite)

24 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 2. Surveillance post transfusionnelle - information du patient Responsabilité médicale En fin dhospitalisation informer le patient et son médecin traitant remettre document écrit (date, nombre, nature PSL) A distance RAI post transfusionnelles 1 mois après la transfusion polytransfusés chroniques : surcharge en Fer

25 MF.FRUCHART - E.PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE-DE-FRANCE Décembre /25 Conclusion Acte à pratiquer avec rigueur Ne négliger aucun contrôle Respecter toutes les étapes Surveiller le patient Tracer tous les gestes effectués


Télécharger ppt "MF. FRUCHART - E. PELISSIER ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE- DE- FRANCE ACTE TRANSFUSIONNEL."

Présentations similaires


Annonces Google