La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CNSA 02 05 2011 AGGIR PATHOS 2010 Bilan et résultats 2008-2010 Comité technique des référentiels AGGIR PATHOS Dr Yannick Eon Dr Catherine Rea.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CNSA 02 05 2011 AGGIR PATHOS 2010 Bilan et résultats 2008-2010 Comité technique des référentiels AGGIR PATHOS Dr Yannick Eon Dr Catherine Rea."— Transcription de la présentation:

1 CNSA AGGIR PATHOS 2010 Bilan et résultats Comité technique des référentiels AGGIR PATHOS Dr Yannick Eon Dr Catherine Rea

2 CNSA Principes du modèle AGGIR Evaluation de la perte dautonomie des personnes âgées pour les actes de la vie quotidienne En observant les activités effectuées par la personne seule, en excluant ce que font les aidants et les soignants, dans son lieu de vie habituel Les aides techniques sont considérées comme faisant partie de la personne Lévaluation se fait par pluridisciplinarité (aidants soignants) par observation et questionnement sur ce que fait la personne.

3 CNSA Principes du modèle PATHOS Evaluation des soins médico-techniques requis à partir des situations cliniques observées, pour un patient donné à un moment donné Requis cest-à-dire : utile, faisable et acceptable, (requis et non constaté donc différent du PMSI) UTILE = Fait référence aux recommandations professionnelles (HAS, Sociétés savantes, littérature, et à la notion bénéfice risque) FAISABLE = Fait référence à létat de santé du patient, la polypathologie, la qualité de vie, léthique, la persévérance raisonnable

4 CNSA GOUVERNANCE OPERATIONNELLE 01 AVRIL 2010

5 CNSA Gouvernance opérationnelle CNSA Reconstitution et identification dun réseau de médecins au sein des ARS Formations AGGIR PATHOS et accompagnement des médecins valideurs Actualisation des référentiels de formation (guide du codage, diaporama de formation, DVD mise en ligne sur site internet et extranet CNSA) Mise en place de procédures nationales de validation Mise en place dune hotline pour les difficultés de codage des médecins coordonnateurs et valideurs

6 CNSA Gouvernance (suite) Mise en place dune plateforme sécurisée déchanges de données suite à demande de la CNIL Communication vers le secteur Analyse et traitement des bases validées Poursuite du suivi du processus de validation Recensement dun certain nombre dindicateurs (motif de validation, dates de formation et de validation, date denvoi et de retour des certificats de validation) Suivi des PMP et des écarts constatés

7 CNSA Processus de validation

8 CNSA ATTENTION Le processus de validation était guidé par les circulaires budgétaires annuelles qui fixaient léligibilité des EHPAD aux validations PATHOS A loccasion de la coupe PATHOS, les évaluations AGGIR sont saisies dans les bases, mais ne font pas lobjet dune Validation Les validations AGGIR étaient effectuées par les conseils généraux et les médecins Assurance Maladie, selon des modalités hétérogènes

9 CNSA Suivi national du processus de validation Indicateurs suivis par EHPAD Capacité installée Motif de validation Option tarifaire temps/ETP de médecin coordonnateur Date de formation du médecin coordonnateur au modèle PATHOS GMP validé (par le CG) PMP initial Date de réalisation de la coupe par médecin coordonnateur Date de validation Nombre fiches validées (correspond à la taille de léchantillon) Nombre de fiches modifiées avec accord Nombre de contestations (fiches argumentaires) Date denvoi du Certificat à lEHPAD Date de retour du certificat signé PMP final

10 CNSA Résultats du processus de validation PATHOS De 2008 à 2010 quelques données stables : 60% des dossiers médicaux examinés Recodage conjoint dans près de 50% des dossiers examinés et donc près de 50% des dossiers sans modification de codage Peu de contestations < 0,1% des dossiers

11 CNSA Validation

12 CNSA Validation Délai coupe / validation 25 jours calendaires en moyenne entre date de réalisation de la coupe par le médecin coordonnateur et date de validation par lARS.

13 CNSA Motifs de validation en 2010

14 CNSA Coupes PATHOS Résultats

15 CNSA VALIDATION DES COUPES PATHOS * Nombre dEHPAD Nombre de résidents % des EHPAD * Intègre les coupes 2007 refaites en 2009

16 CNSA Population Age moyen84,98585,185 % femmes74,474,87574,7 Age moyen des femmes 86,186,286,386,2 Age moyen des hommes 81,381,581,681,5 % femmes > 80 ans83,483,684,483,7 % hommes > 80 ans62,463,464,563,4

17 CNSA

18 Autonomie* – 2010 GIR GIR GIR314 GIR GIR57767 GIR67666 GMP hommes GMP femmes * GMP déclaratif

19 CNSA PATHOS Nombre moyen de pathologies par patient 7,77,47,67,4 HTA52,654,455,954,2 Démence49,451,953,551,5 Incontinence43,341,237,541,0 Trouble du comportement 39,343,445,242,7 Etat dépressif37,839,441,239,4 Syndrome abdominal37,139,040,338,8 Insuffisance cardiaque20,420,820,420,6 Dénutrition15,618,421,618,3 Diabète13,614,014,113,9

20 CNSA PATHOS indicateurs globaux PMP 9,310,39,48,5SMTI 2008 – GMP

21 CNSA PMP (hors DOM et Corse) PMP 2010 (hors DOM et Corse) = 180

22 CNSA PMP (hors DOM et Corse) Écart moyen PMP évalué (médecin co) PMP validé ( médecin ARS) : de 2008 à 2010 : -21 à -23 points En 2010 : PMP validé réduit pour 80,5 % des EHPAD, de 33 points en moyenne PMP validé augmenté pour 19, 5 % des EHPAD, de 12 points en moyenne

23 CNSA La taille de la structure La qualité du contenu du dossier patient La taille de léchantillon validé Le type de structure, le niveau de médicalisation antérieur La typologie de patients accueillis Lenvironnement sanitaire et médico-social La formation des médecins à la gériatrie / à PATHOS Le médecin coordonnateur et le médecin valideur, facteurs à minimiser par la formation et laccompagnement. Appui de la gouvernance opérationnelle pour la lecture des écarts de PMP Facteurs explicatifs

24 CNSA Auvergne : plus fort PMP national, PMP initial : 282, PMP final 213, diminution de 69 points Champagne Ardennes : PMP initial : 138, PMP final 144, augmentation de 6 points exemple à partir du couple coordonnateur valideur en 2010

25 CNSA Démence troubles cognitifs Dans AGGIR : Près de 70 % des résidents présentent des troubles de cohérence et dorientation. La moitié dentre eux sont déambulants Dans PATHOS : 52 % des résidents ont un diagnostic de démence sont éligibles aux PASA (extrapolation à 100% EHPAD) Près de la moitié sont à un stade trop avancé pour bénéficier de consultations mémoire

26 CNSA Proportion de déments par âge Entre 80 et 90 ans, nous avons une proportion de déments supérieure à 50 %.

27 CNSA Dénutrition T20,330,991,370,89 DG0,140,210,220,20 S114,1315,8518,5815,95 S01,001,351,471,28 Non84,4081,5978,3781,68

28 CNSA Variation du codage de la dénutrition dans le temps en abscisse : le pourcentage de résidents dénutris diagnostiqués dans les EHPAD en ordonnée : le pourcentage dEHPAD concernés


Télécharger ppt "CNSA 02 05 2011 AGGIR PATHOS 2010 Bilan et résultats 2008-2010 Comité technique des référentiels AGGIR PATHOS Dr Yannick Eon Dr Catherine Rea."

Présentations similaires


Annonces Google