La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Léducation pour la santé. DIFFICILEÉduquer un patient=DIFFICILE pédagogie besoinspotentialitésNécessite une pédagogie spécifique centrée sur les besoins.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Léducation pour la santé. DIFFICILEÉduquer un patient=DIFFICILE pédagogie besoinspotentialitésNécessite une pédagogie spécifique centrée sur les besoins."— Transcription de la présentation:

1 Léducation pour la santé

2 DIFFICILEÉduquer un patient=DIFFICILE pédagogie besoinspotentialitésNécessite une pédagogie spécifique centrée sur les besoins et potentialités de la personne.

3 Léducation pour la santé = intérêts individuels pas seulement des intérêts individuels, intérêts collectifs, sociaux et économiques Également, intérêts collectifs, sociaux et économiques.

4 PLAN Définitions Buts Caractéristiques Les méthodes éducatives et leur nature Approches et intentions en EPS Repères Thèmes

5 Léducation pour la santé Selon vous, léducation pour la santé, cest…Selon vous, léducation pour la santé, cest… Réflexions sur… –La posture de léducateur. –Où vous situez vous ? Exercices… –Selon vous, éduquer cest… –Selon vous, léducation nutritionnelle cest…

6 Définitions Ce quéduquer veut dire ? Être un éducateur ?

7 Définitions (1) ÉDUQUER vient du latin : EDUCARE : élever, nourrir des plantes, des animaux, des hommes. EDUCERE (EX DUCERE) : conduire hors de, tirer, faire sortir.

8 2 sens Educare Educare : Processus exogène Léducation repose sur les apports extérieurs à lindividu. Educere Educere : Processus endogène Léducation consiste à faire éclore les potentialités inhérentes à la personne. Définitions (2)

9 Définitions (3) Larousse Action de développer les facultés physiques, intellectuelles et moralesAction de développer les facultés physiques, intellectuelles et morales Petit Robert Mise en œuvre de moyens propres à assurer la formation et le développement dun être humainMise en œuvre de moyens propres à assurer la formation et le développement dun être humain

10 Les nombreux synonymes Affiner, apprendre, apprivoiser, civiliser, conduire, cultiver, discipliner, dresser, dégrossir, développer, enseigner, entraîner, exercer, façonner, former, gouverner, guider, habituer, instruire, lettrer, nourrir, policer, polir, préparer, pétrir, soigner, styler, éclairer, élever.

11 Définition de Charles HADJI * « … Intervenir dans le cours dun développement, pour linfléchir dans un sens jugé souhaitable… » * * Agrégé de Philosophie Docteur en Lettres et Sciences Humaines Professeur Université de Grenoble Définitions (4)

12 Définitions (6) « Il ny a pas déducateur, il ny a que des gens qui montrent aux autres comment ils font pour séduquer eux-mêmes ». Jean Guiton Auteur de « lévaluation des compétences »

13 Tout éducateur a des intentions vis-à-vis des personnes auprès desquelles il travaille. Idée de « partenariat » où chacun serait à sa place : le professionnel dans une position dhumilité, ( qui situe léducateur dans son rapport à autrui, non pas comme un technicien), et le patient comme sujet de droit. Acquérir des techniques de communication: savoir écouter, se faire comprendre, faciliter l'expression, aider à apprendre… Définitions (7)

14 Les buts

15 « Léducation pour la santé du patient a pour but que la personne qui consulte un professionnel des soins, quel que soit son état de santé, soit en mesure de contribuer elle-même à maintenir ou améliorer sa qualité de vie » Brigitte Sandrin Berthon Médecin de santé publique, Directrice du Cres Languedoc-Roussillon

16 Les buts Le choix de rechercher auprès du patient, de sa famille ou dun groupe « le meilleur niveau de santé » (diagnostic IDE) est le résultat dune DDS (analyse, identification des besoins ou problèmes, objectifs)* La démarche éducative = un des buts principal de lexercice IDE

17 Sintéresser aux conditions de vie des personnes, aux dynamiques qui font et défont la vie des groupes et des organisations. Sintéresser aux ressources nécessaires pour se protéger et promouvoir sa santé Considérer lentourage social comme un support essentiel pour le changement, le reconnaître et le valoriser. Inscrire nos pratiques dans la lutte contre les discriminations et les inégalités.

18 développer son potentiel et ses aptitudes.Nécessaire pour un individu de bénéficier dun type déducation lui permettant de développer son potentiel et ses aptitudes. processusEPS = processus systématique dapprentissage, continu, centré sur le patient. Objectif promouvoir la santéObjectif : ce nest pas de lutter contre la maladie mais de promouvoir la santé Les buts

19 Caractéristiques de léducation

20 Cest aider lautre à vivre comme différent de soi et laccompagner dans sa recherche dautonomie Éduquer,cest plus quinformer. Cest savoir qui nous sommes … Reconnaître lautonomie de lautre

21 Établir une relation de « parité asymétrique »: Créer une proximité, être ouvert sur lautre différent de soi… Léducation repose sur le dialogue, lécoute, la négociation avec le sujet de soins et la construction dun projet commun. Passer dune démarche prescriptive et injonctive à une démarche de participation active du patient.

22 Éducation sera possible… Si le patient y trouve un intérêt, un désir, une satisfaction voire du plaisir… Sil peut lintégrer dans son projet de vie, à son avenir. Sil peut la situer par rapport à son histoire personnelle, familiale et culturelle… Avoir du sens pour le patient

23 Accepter limprévisible Il ny a pas déducation sans intention de faire exister limprévisible, le non imaginé. créationnon façonnage.Léducation est création et non façonnage. Laisser la place au désaccord, voire au rejet Savoir se remettre en question Réfléchir, dialoguer, argumenter avec le patient sur les solutions possibles

24 Les méthodes éducatives

25 Que recouvre le terme éducation ? Les conceptions de la démarche éducative varient selon les auteurs : Information Guidance Conseil enseignement-apprentissage sensibilisation et communication techniques de modification de comportements Se pose la question du respect de la liberté du patient et de son autonomie de décision…

26 Apport de connaissances INDIVIDU Modification des comportements * En général, critiqué car il donne une vision « réductrice » de laction éducative… Le modèle « traditionnel* » :

27 Des actions dinformation Objectif : accroître les connaissances des patients et du grand public sur les maladies, leur prévention, leur traitement, lorganisation du système de soins. Moyens : –Brochures daccueil à lhôpital –Dépliants sur la MSN, allaitement, syndrome du bébé secoué… –Fiches relatives à des examens médicaux….

28 Des actions éducatives de proximité Objectif : permettre aux personnes de sapproprier des informations et dacquérir des aptitudes. Moyens : entretiens individuels, activités de groupe, supports écrits ou audiovisuels… Travail daccompagnement dans la durée Travail daccompagnement dans la durée Coordination des différents professionnels nécessaire Coordination des différents professionnels nécessaire

29 Des actions de communication Objectif : représentations* normes sociales* Modifier les représentations* et les normes sociales* patient acteur Renforcer limage du patient acteur, sujet de son histoire de santé. Ex. : promotion de lallaitement maternel, promotion de la santé du nourrisson et prévention de la MSN. Ex. : promotion de lallaitement maternel, promotion de la santé du nourrisson et prévention de la MSN.

30 La nature des méthodes

31 Linformation Limites Limites : que les personnes informées ne changent pas forcément leur comportement face à la santé. La persuasion : Il sagit de modifier le comportement de lautre parfois par linjonction. Limites Limites: droit à la liberté des individus est brimé. Léducation. Les avantages Les avantages : libre choix de lindividu, responsabilité, liberté respectée. Les inconvénients Les inconvénients : le changement ne touche quun nombre limité de personnes.

32 Approches en EPS

33 Lapproche persuasive, volontariste, injonctive Doit faire changer les comportements dun individu ou dun groupe. Par ex : Fumer tue. Pour lIPDE, cest la prescription de comportements favorables à la santé de lenfant dun point de vue professionnel.

34 Lapproche « cognitive » Permet à lindividu par le biais de linformation de se saisir de ce qui lui semble important pour sa santé. Par ex : Vous voulez arrêter de fumer, Tabac Info Services peut vous aider. Pour lIPDE : viser lappropriation des savoirs du professionnel par les parents.

35 Lapproche responsabilisante A partir de lexpérience de lindividu ou du groupe, cest pouvoir modifier ses croyances, ses représentations, son comportement à légard du problème de santé. Par ex : « Les antibiotiques, cest pas automatique ». Pour lIPDE, cette approche fait appel à la responsabilité des parents dans les comportements quils ont adoptés.

36 Lapproche participative Vise la motivation et la participation pour entraîner un changement de comportement. Pour nous, professionnels et parents ne sont plus dans une relation de face à face : ils sont partenaires.

37 La prise en compte globale des besoins* du patient dans toutes ses dimensions La prise en compte globale des besoins* du patient (en plus de sa santé) dans toutes ses dimensions : Individuelle Familiale Culturelle Professionnelle Sociale Développer léducation du patient suppose:

38 Les intentions

39 démarche participativeLEPS privilégiera la démarche participative. Elle garantit une adéquation des programmes aux besoins et demandes des personnes concernées. Elle exige un regard tolérant et respectueux sur des valeurs non-conformes aux nôtres. Les intentions

40 Quels repères pour léducation pour la santé ? Une grande prudence dans la mobilisation de la peur, de la culpabilité. Une attention au désir, au plaisir des personnes comme mobilisateurs de leur énergie. Un regard et des pratiques qui construisent, confortent, renforcent lestime que les personnes ont delles même, la confiance quelles ont dans leurs capacités. Une attention aux émotions mobilisées par le champ de la santé.

41 Les thèmes La nutrition, le tabac, la contraception, les accidents, les vaccinations, laccès aux soins, le sida, le cancer, les allergies… Le corps : relation bronchite chronique et tabac Attitudes personnelles dans le champ de la santé : connaître les gestes qui sauvent. Système de santé : où et quand se faire vacciner? Politique de santé : info sur la législation sur la publicité en matière dalcool. Environnement et facteurs socio-économiques : accidents domestiques, saturnisme. Système social (services autres que sanitaires): associations de consommateurs

42 TypeRelais Public cible MasseMédias (TV, presse, radio, Internet…) Population générale IntermédiaireAssociationsFamille, école,travail, groupes à risques… IndividuProfessionnels de santéPatients, usagers Les groupes cibles Classification selon J.Bury Les jeunes, les femmes enceintes, les personnes âgées dépendantes, les personnes en situation de précarité…


Télécharger ppt "Léducation pour la santé. DIFFICILEÉduquer un patient=DIFFICILE pédagogie besoinspotentialitésNécessite une pédagogie spécifique centrée sur les besoins."

Présentations similaires


Annonces Google