La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EPS : Mixité, coéducation en activités dopposition M.Ticoulat Lycée Louis Barthou - PAU.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EPS : Mixité, coéducation en activités dopposition M.Ticoulat Lycée Louis Barthou - PAU."— Transcription de la présentation:

1 EPS : Mixité, coéducation en activités dopposition M.Ticoulat Lycée Louis Barthou - PAU

2 1. Préambule Mixité coéducation en EPS : enjeu social dans le vivre ensemble, enjeu déquité par la prise en compte différenciée des ressources pour intégrer les compétences Activités proposées et mixité : connotations sexuelles Représentations, genres Situations proposées, différentiel de ressources et sécurité Groupement des élèves Accompagnement dans les apprentissages (égalité dattentions ) 2. Des propositions existantes identifiées vers nos choix pour coéduquer 3. Des centrations élèves G/F en sports collectifs, perçues par les enseignants vers nos axes 4. Prise en compte de différents profils élèves filles et garçons en Rugby, en Boxe Française et en Hand Ball 5. Un exemple précis daménagement des contraintes en Rugby 6. Recueil didactique sur les jeux de variables

3 CO-ÉDUQUER EN EPS: QUELQUES CHOIX CO-ÉDUQUER EN EPS: QUELQUES CHOIX M.Ticoulat Ce que semblent proposer les enseignants pour des classes mixtes Nos choix volontaristes pour une co-éducation Des activités triées au regard du genre plus connotées au masculin ou pour éluder le marquage, des activités plus asexuées Un plus grand équilibre dans les propositions plus connotées féminin et dans les situations dépreuve, de défi Des situations complexes et des groupes séparant parfois garçons et filles Proposer des activités moins saturées techniquement permettant de la constitution de groupes hétérogènes mixtes Des entrées plutôt centrées sur les mobiles dinvestissement des garçons Une complémentarité, diversité des entrées Des situations plutôt globales, décontextualisées pour les filles Des situations exigeantes dans la signification technique pour les garçons. Moins de régulation dans les difficultés proposées au filles. Plus de situations techniques et contextualisées pour les filles Une régulation des engagements par un aménagement des oppositions garçons/filles et une différenciation des contraintes Des rôles plus sexués : filles semblent renvoyées à des rôles plus subalternes Organiser une rotation dans les rôles Des retours dinformation au 2/3 pour les garçons. Des feedbacks plus dencouragement, dapprobation, pour les filles. Plus de stratégie pour les garçons Une mobilisation des capacités cognitives des filles ( feedbacks plus interrogatifs et informationnels sur les techniques). Complémentarité (dyades mixtes)

4 Modes dorganisation prioritaires, perçus par les enseignants en sports collectifs, selon le sexe et surtout le genre des élèves emprunté à G COGERINO Dans « filles et garçons en EPS » puis modifié. M.Ticoulat Dans leurs rapports avec…Ce qui leur semblerait davantage organiser les garçons et orienter nos choix Ce qui leur semblerait davantage organiser les filles et orienter nos choix La logique du jeuLa cible et ladversaire Simposer dans lopposition Aller vers plus de coopération Etre ensemble, échanger, coopérer: la partenaire plus prise en compte Aller vers plus dinitiatives en duel LespaceUn espace central à conquérir utilisé abusivement Aller vers un espace de jeu large Un espace inconnu Un espace souvent rétréci Aller vers un espace orienté Le tempsLexploit, la vitesse et la précipitation Aller vers la régulation des vitesses dintervention Un temps plus ouvert, propice à la justesse des choix Aller vers la régulation des vitesses dintervention Le scoreDonne du sens à lopposition Aller vers la prise en compte du score Parfois considéré accessoire Aller vers la prise en compte du score La règleSemble connue, essentielle souvent pour être transgressée Aller vers la construction de la règle et son application (rôles) Peu organisatrice de lopposition. Très respectée lorsque connue. Aller vers la construction de la règle et son application (rôles)

5 Dans leurs rapports avec…Ce qui leur semblerait davantage organiser les garçons et orienter nos choix Ce qui leur semblerait davantage organiser les filles et orienter nos choix Le ballonLappropriation semble organisatrice. Le temps de manipulations est long Aller vers plus déchanges signifiants Temps de possession individuelle court. Temps possession collective plus long Aller vers plus déchanges consécutifs à une fixation Les choixDécisions spontanées, réactives Aller vers un aménagement de la charge défensive Décisions plus réfléchies mais trop tardives Aller vers un aménagement de la charge défensive LapprentissageLe jeu constitue la meilleure situation dapprentissage. Aller vers tâches ayant du sens Respectueuses des consignes, elles apprécient les situations réduites Aller vers tâches ayant du sens LenseignantReconnaissance par la rivalité ou lexploit. Attente de feedbacks sur tactiques et techniques Aller vers feedbacks techniques et tactiques En attente de feedbacks positifs dencouragement, individualisés Verbalisation importante Aller vers feedbacks techniques et tactiques Le groupe classeLe groupe defficacité dominante (de niveau) Aller vers groupes mixtes pour apprentissage social Le groupe affinitaire permettant la coopération Aller vers groupes mixtes pour apprentissage social M.Ticoulat

6 DIFFERENCIATION AU REGARD DE QUELQUES PROFILS ELEVES EN RUGBY ET HAND-BALL EN RUGBY ET HAND-BALL M. Ticoulat Le (la) craintif (ve) Le (la) périphérique Légocentrique Le (la) combatif (ve) Le (la) coureur (se), passeur (se) Entrée dans lAPSAPlus par le duel individuel pour confronter à ladversité et à lobstacle de la décision en urgence Plus par la coopération ( léchange en espace large) dans lopposition afin de donner du sens au partenaire comme solution à ladversité Plus par le duel collectif en espace orienté voir réduit pour induire de la variété dans les décisions et notamment plus de défis Nature de tâche. Rapport de force En équilibre numérique :1/1 voir 2/2..en espace restreint pour réduire les choix et « contraindre » à la construction du corps obstacle, de la mise à distance et protection de la balle à des fins de sécurisation affective effective En équilibre numérique, de la passe à 10 à la passe à 10 orientée en HB ; du jeu à toucher 2 mains au jeu à stopper en RB En surnombre offensif numérique, défenseurs en retard, étagés… En surnombre numérique en défense pour induire lutilisation offensive du partenaire… En situation déquilibre numérique : du collectif au 1/1 avec pression défensive orientée pour identifier des intervalles à emprunter En situation de surnombre défensif pour optimiser les décisions de défi dans les intervalles.

7 Le (la) craintif (ve) Le (la) périphérique Légocentrique Le (la) combatif (ve) Le (la) coureur (se), passeur (se) GroupementsHomogènes pour prendre en compte les ressources bio-énergétiques mais surtout mixtes pour valoriser les apprentissages en co-éducation ( aide, « modèle »..) Homogènes dans lopposition mais mixtes en leur sein avec appariement des opposants au regard des ressources Mixité au profit des temps danalyse des situations de surnombre offensif Homogènes dans lopposition mais mixtes en leur sein avec appariement des opposants au regard des ressources Mixité au profit des temps danalyse relative à lalternance des formes de jeu M.Ticoulat RégulationsAménagement des vitesses et distances dopposition, des natures déchanges ( de la main dans la main en RB…, par rebond au sol en HB) Différenciation des droits prioritairement défensifs pour permettre la bascule sur le décisionnel, pour tous Des feedbacks de même nature pour filles et garçons En défense prise à 1 voir 2 sur le porteur abusif avec renforcement dans le couloir central pour induire lutilisation des espaces latéraux Contraintes posées au niveau de la tenue de la balle (temps), de la conduite (nombre de dribbles) Pour transformer les conduites de contour vers plus de pénétration, matérialiser les espaces, les couloirs de jeu et la distribution des joueurs Proposer des modes défensifs différents ( éclatés en semi-poursuite, regroupés, orientés) pour induire des conduites plus adaptées Limiter le nombre déchanges pour accéder à la cible

8 DIFFERENCIATION AU REGARD DE QUELQUES PROFILS ELEVES EN BOXE FRANÇAISE EN BOXE FRANÇAISE M. Ticoulat La craintive prudenteLa souple équilibréeLe réactif désordonné Entrée dans lAPSAAssauts en couloir, avec espaces de retrait protection aménagés, cibles réduites aux lignes épaules et lignes basses pieds, armes réduites aux directs, chassés et fouettés bas Assauts en enceinte valorisant les touches pieds, prioritairement jambe avant, sur ligne médiane voir haute Assauts en enceinte valorisant les enchaînements et le contrôle des touches Nature de tâche. Rapport de force En duo pour construire la garde, la parade et la riposte ( un défenseur proposant des cibles avec gants et sautorisant à une seule arme…. en riposte) En assaut ( touche épaule, jambes..) En duo doubler les touches pied sur cible médiane voir haute ou doubler en changeant de cible ( cible médiane cible haute) pour renforcer léquilibre autour du pied de pivot au sol et optimiser la souplesse En assaut, valoriser les touches hautes et les actions de parades remise ( riposte en direct ou crochet) pour contraindre au maintien de la garde haute en situation dattaque pieds hauts En duo, enchaînement, à distance, de touches sur cibles : poing-poing, pied- poing segments tendus avec temps marqué de préparation En assaut, attaque, parade, riposte avec un total respect des règles de la touche. Assauts avec rotations dans les rôles darbitre et de juge pour se distancier de laction

9 La craintive prudenteLa souple équilibréeLe réactif désordonné GroupementsAffinitaires prioritairement pour sécuriser avec équité dans la distance dallonge En dyades mixtes assymétiques pour proposer des cibles significatives dans les duos ( apprentissage social ) En dyades mixtes ou non mixtes symétriques, homogénéité de taille et dallonge M.Ticoulat RégulationsAménagement de la distance dassaut ( zone au sol, ligne à ne pas dépasser..) pour créer mise à distance et touches segments tendus Aménagement du rapport armes cibles ( sur la même ligne, sur deux lignes..) Différenciation des cibles à atteindre ( moyenne, haute) et des armes à utiliser ( fouetté jambe avant prioritaire, fouetté jambe arrière…) Différenciations dans la pénalisation attribuée à la touche non préparée et non contrôlée. Rapport armes/cibles défini pour mieux contrôler les armes et les enchaînements à des fins de contrôle

10 Différenciation des entrées / Représentations et motivations Duel individuel Duel collectif en fusion Progression par léchange avec limitation défensive optimale (toucher deux mains) Modulation des espaces et des formes de jeu : Espace étroit espace large Jeu de la main dans la mainjeu ballon vole Jeu à plusieurs regroupementsjeu avec nombre de regroupements limité Jeu ballon lourd, léger Jeu avec conquête symbolique ou aménagée Constitution des groupes : Homogènes. Hétérogènes, avec droits différenciés entre les joueurs de la même équipe avec appariements des joueurs de même niveau dans les duels Régulations des vitesses daffrontement par laménagement des lancements de jeu : A/D au contact de dos, de face, au sol, debout A/D en opposition de courses latérales A/D en barrage Différenciation des droits des joueurs en fonction de leurs ressources : Défenseurs : limitation des droits de charge (échelle défensive) et (ou) des droits de récupération du ballon Attaquants :limitations des droits de percussion, raffût (ballon tenu à deux mains) ; des rôles à tenir (relayeur) ; du temps individuel de conservation de balle RUGBY: APPRENTISSAGE EN SÉCURITÉ OPTIMALE POUR TOUS. DIFFÉRENCIATIONS ET RÉGULATIONS DIFFÉRENCIATIONS ET RÉGULATIONS M. Ticoulat

11 MIXITÉ : DIFFÉRENCIER PAR LES VARIABLES MIXITÉ : DIFFÉRENCIER PAR LES VARIABLES M. Ticoulat RUGBYHAND BALLBOXE FRANÇAISE ESPACE EESPACE SPACE Étroit (1 à 2m par joueur) ou large (5 à 6m par joueur) ou combiné (3 à 4 m par joueur) Réduit et orienté ( ½ longitudinal) ou réduit et concentré ( ½ terrain face cible) ou total avec 3 couloirs repérés En couloir avec ligne de territoire ou zone centrale de protection En enceinte avec zones dabri ou pas MARQUEValorisation de la marque soit dans laxe soit sur les espaces latéraux (cibles) Marque sur ligne but ( hand/ rugby) Marque valorisée sur interception Marque sur 1 ère possession… Marque sous contrainte de circulation ??? Sur cible centrale ( épaules, plexus), sur cible basse, sur cible haute et en combinaison de deux ou de trois RAPPORT DE FORCE Equilibré dans lopposition 1/1 jusquà 10/10 avec des contraintes défensives voir offensives pour aménager la distance de charge Déséquilibré au profil de lattaque ou de la défense en fonction des apprentissages Equilibré dans lopposition avec Récupération active, haute pour induire conservation progression Replis et défense en 2 lignes pour induire un jeu sur appui et relais Replis sur sa zone pour induire l alternance jeu placé/ contre attaque Equilibré en taille, en allonge, avec dans lassaut des cibles autorisées ou interdites voir des armes définies, des déplacements libres ou contraints

12 RUGBYHAND BALLBOXE FRANÇAISE LANCEMENT ACTION Entrée en possession de la balle par lattribution au près, au loin ou par la lutte debout ou au sol Entrée avec une défense amoindrie (surnombre), retardée latéralement.., en barrage étagé ou en ligne Entrée en possession de la balle sur interception ( de la passe à 10 vers jeu orientée..) face à une défense en poursuite ou semi poursuite, Entrée en possession après arrêt et replis défensif en barrage Après le salut, de la situation de duo ( valorisation des touches de lattaquant et limitation des droits de riposte pour le défenseur) vers lassaut avec équité dans les droits au regard des ressources et du sexe DROITS ET CONTRAINTES Différenciation des droits défensifs : de larrêt passif debout sans récupération à larrêt actif au sol avec récupération. Appariement défensif possible. Contraintes au plan de droits offensifs : balle tenue à 2 mains, temps de transport réduit, inscription dans un rôle, passe main-main ou balle vole… Intervention défensive modulée à distance de bras, avec une main dans le dos.., interception main gauche.. pour favoriser initiative individuelle. Après perte de balle mise en poursuite de quelques défenseurs en contraignant à des trajets… Pression buste pour bloquer avancée en barrage... Appariement défensif possible Au plan offensif, échanger avec rebond au sol.., limiter le nombre de dribbles par possession individuelle ou collective…, fixer le nombre déchanges maximum ou minimum ??? Interdiction des zones génitales, vigilance sur touches segments tendus après armé préparé. Cibles interdites pour garçons ( tête) et valorisées pour les filles ( tête épaules) Armes gelés ( uppercut, crochet, chassé frontal..) ou armes contraintes pour toucher ( fouetté bas, médian, direct…) M. Ticoulat

13 RUGBYHAND BALLBOXE FRANÇAISE GROUPEMENTSMixtes et hétérogènes pour intégrer conduites plus adaptatives par apprentissage social et renforcer le sentiment de compétence Homogènes pour stabiliser habiletés/niveaux expertise Mixtes et hétérogènes pour intégrer conduites plus adaptatives par apprentissage social et renforcer le sentiment de compétence Homogènes pour stabiliser habiletés/niveau dexpertise Mixtes et hétérogènes pour intégrer conduites plus adaptatives par apprentissage social et renforcer le sentiment de compétence Homogènes pour stabiliser habiletés/ niveau dexpertise RÔLESRôles dans la stratégie collective : avanceur, étayeur, relayeur, conservateur…, arbitre Dans les apprentissages : observateur, manager stratège, capitaine pour co- apprendre Rôles dans la stratégie : passeur distributeur, joueur appui central, joueur flipper latéral, tireur…, arbitre Dans les apprentissages : observateur, manager stratège, capitaine.. pour co- apprendre Rôles : arbitre, juge, manager pour intégrer les repères permettant de définir stratégie en co- apprenant ( verbalisation, échanges.., partage du savoir et du pouvoir) M. Ticoulat


Télécharger ppt "EPS : Mixité, coéducation en activités dopposition M.Ticoulat Lycée Louis Barthou - PAU."

Présentations similaires


Annonces Google