La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etat des lieux cf. rapport dopportunité présenté en CPC 12 000 candidats avec des effectifs stables Plus de 550 candidats dans lAcadémie avec une progression.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etat des lieux cf. rapport dopportunité présenté en CPC 12 000 candidats avec des effectifs stables Plus de 550 candidats dans lAcadémie avec une progression."— Transcription de la présentation:

1 Etat des lieux cf. rapport dopportunité présenté en CPC candidats avec des effectifs stables Plus de 550 candidats dans lAcadémie avec une progression maîtrisée Un lien direct entre croissance démographique et augmentation de lactivité des commerces, qui laisse quelques opportunités dans lacadémie Croissance des effectifs dans le secteur du commerce Des emplois variés et concurrencés reliés à des niveaux de formation et rarement à des intitulés de diplômes (des comportements recherchés plus que des qualifications multiples…) rôle des PFMP, facteur dembauche… Une diminution des perspectives dinsertion en BEP VAM Rénovation du baccalauréat professionnel COMMERCE

2 Étude Génération 98 du CEREQ sur un échantillon de 573 élèves sortant en 1998, dont 80 % de lauréats du diplôme. Elle permet de constater que : 82 % des jeunes ont un emploi, dont 50% dans la catégorie vendeurs, caissiers ou hôtes de caisse, employés libre service qui regroupent des appellations variées : conseiller de vente, magasinier vendeur, caissiers gondoliers, employé de commerce… le taux de chômage est légèrement supérieur à la moyenne observée parmi les titulaires des autres baccalauréats tertiaires (11,6 % contre 8 %). Cependant, 50 % des sortants de baccalauréat professionnel commerce nont jamais connu le chômage ; le commerce de détail, dont la grande distribution à dominante alimentaire, est le principal employeur des bacheliers professionnels commerce (52 % des premiers emplois) ; quelques progressions de carrière apparaissent après 3 années dinsertion sur des postes dadjoint, de responsable ou de chef de rayon. Rénovation du baccalauréat professionnel COMMERCE

3 Une rénovation nécessaire en raison cf. rapport dopportunité présenté en CPC de lâge du diplôme (1989) et dobjectifs de formation difficiles à atteindre de lévolution des structures et des politiques commerciales, et donc des attentes des entreprises de distribution en matière de compétences professionnelles de niveau IV des rénovations des autres diplômes du secteur commercial (BEP VAM, baccalauréat professionnel Vente, BTS MUC et NRC) Rénovation du baccalauréat professionnel COMMERCE

4 En conclusion Un manque dadéquation entre le diplôme et les exigences du métier Une sous-estimation de la dimension interpersonnelle dans la vente Un Pôle Gérer surdimensionné Une absence de véritables compétences liées aux technologies de linformation et de la communication commerciale Des Contraintes de formation liées aux M.A.S. Une inadaptation du pôle entreprendre

5 Les orientations du diplôme Prédominance de la relation au client par rapport à la relation au produit Introduction des technologies de linformation et de la communication liées à la dimension commerciale Abandon des M.A.S. au profit dune autre approche produit Abandon du pôle entreprendre au profit dun enseignement économique et juridique distinct

6 Les principaux axes retenus La redéfinition de métiers de commerciaux de niveau IV en surface de vente (au sein dune unité commerciale) autour de trois dimensions : animation commerciale, gestion des produits et gestion commerciale, vente. La réduction de léventail des compétences terminales visées mais approfondissement du niveau dexigence sur celles maintenues : Animer ; Gérer ; Vendre. Le renforcement de la compétence vente mais uniquement centrée sur la relation client en unité commerciale (et non sur la vente en général). La réécriture / actualisation des savoirs en fonction des évolutions scientifiques et de la complexification des tâches confiées à un titulaire de baccalauréat professionnel, notamment les savoirs en mercatique, communication et TIC. Rénovation du baccalauréat professionnel COMMERCE

7 Le positionnement de ce nouveau diplôme Le titulaire du BEP VAM participe aux opérations dapprovisionnement et dexploitation commerciale du point de vente. Il coopère à la réalisation des ventes. Ces tâches sont quasi exclusivement dexécution et son autonomie reste très strictement encadrée par des procédures prédéfinies. Le titulaire du baccalauréat professionnel commerce, quant à lui, réalise des ventes, participe à lanimation, à la promotion et à la gestion commerciale de lunité commerciale avec une plus grande autonomie. La formation au baccalauréat professionnel commerce renforce et approfondit donc certaines compétences abordées en BEP (dans le domaine de la vente et de la gestion par exemple), mais les dépasse également par des mises en perspective nouvelles et des situations professionnelles plus complexes à appréhender grâce à une réflexion personnelle approfondie. Par contre, certaines compétences (en animation, en communication ou en gestion par exemple) sont nouvelles. Rénovation du baccalauréat professionnel COMMERCE


Télécharger ppt "Etat des lieux cf. rapport dopportunité présenté en CPC 12 000 candidats avec des effectifs stables Plus de 550 candidats dans lAcadémie avec une progression."

Présentations similaires


Annonces Google