La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Livret de compétences Plan de lanimation: 1 ère partie IEN - rappel de la philosophie du socle commun de connaissances et de compétences. - la notion.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Livret de compétences Plan de lanimation: 1 ère partie IEN - rappel de la philosophie du socle commun de connaissances et de compétences. - la notion."— Transcription de la présentation:

1 1 Livret de compétences Plan de lanimation: 1 ère partie IEN - rappel de la philosophie du socle commun de connaissances et de compétences. - la notion de compétences - évaluer / valider : quelle différence? - le livret personnel de compétences Plan de lanimation: 2 ème partie CPC - lien programmes / socle commun - articulation livret scolaire / livret de compétences -des outils pour renseigner les items du livret

2 2 Le socle commun de connaissances et de compétences à lécole loi dorientation et de programmation pour lavenir de lécole du 23 avril 2005 (décret du 11 juillet 2006)

3 3 Quelques constats Lécole réussit avec environ 60% des élèves. 25% des élèves ont des acquis fragiles dans les domaines de la lecture, lécriture et le calcul. 15% des élèves connaissent des difficultés sévères ou très sévères. Journée dappel de préparation à la défense : - 80% des participants sont des lecteurs corrects ou efficaces; - 10% sont lecteurs médiocres; - 6% rencontrent de sérieuses difficultés de compréhension ; - 4% rencontrent des difficultés considérables voire rédhibitoires. Conclusion : 20% de cette classe dâge ne maîtrise pas correctement les compétences de base dans le domaine de la lecture.

4 4 20% dune classe dâge sort du système scolaire sans aucun diplôme. Lécole renforce les déterminisme sociaux. Ce sont les élèves les plus défavorisés qui connaissent majoritairement léchec. Nos élèves rencontrent des difficultés dans la réalisation de taches complexes mettant en jeu des compétences diverses. (PISA)

5 5 Le socle commun : une volonté et un engagement Un engagement de la Nation envers sa jeunesse. La volonté de sinscrire dans un cadre européen. La volonté dentrer dans un dispositif dapprentissage centré sur lacquisition progressive et cohérente de compétences évaluables à plusieurs niveaux de la scolarité obligatoire.

6 6 Un engagement de la Nation envers sa jeunesse Le socle correspond à ce que nul nest censé ignorer en fin de scolarité obligatoire sous peine de se trouver marginalisé ou handicapé. Grâce au socle, chacun pourra continuer à se former tout au long de la vie et sadapter aux évolutions de la société. La mission première de lEcole est de garantir à tous les élèves la maîtrise effective de ce socle.

7 7 La volonté de sinscrire dans un cadre européen. Les piliers du socle en France Les huit compétences clés (cadre de référence européen) Maîtrise de la langue française. Pratique dune langue vivante étrangère. Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique. La maîtrise des techniques usuelles de linformation et de la communication. La culture humaniste. Les compétences sociales. Lautonomie et linitiative. Communication dans la langue maternelle. Communication dans une langue étrangère. Culture mathématique et compétences de base en sciences et technologies Culture numérique. Apprendre à apprendre. Compétences interpersonnelles, interculturelles et compétences sociales et civiques. Esprit dentreprise Sensibilité culturelle.

8 8 Pour conclure lambition du socle est de permettre : Dassurer à tous les élèves le même niveau dexigence en termes de connaissances et de compétences par la maîtrise de savoirs fondamentaux; Construire son avenir personnel et professionnel; Disposer des moyens pour continuer à se former tout au long de la vie.

9 9 Le socle, en cohérence avec : Les programmes de lécole et du collège; Le livret personnel de compétences; Lacte denseigner et dévaluer.

10 10 La notion de compétence

11 11 Quelques invariants Consiste à mobiliser un ensemble de ressources internes et externes. Sexerce dans des situations contextualisées, diversifiées et complexes. Implique un recentrage sur les processus dapprentissage des élèves.

12 12 Deux définitions « Une compétence est une combinaison de connaissances, daptitudes (capacités) et dattitudes appropriées à une situation donnée. Les compétences clés sont celles qui fondent lépanouissement personnel, linclusion sociale, la citoyenneté active et lemploi ». Parlement européen 2006 « Chaque grande compétence du socle est conçue comme une combinaison de connaissances fondamentales pour notre temps, de capacités à les mettre en œuvre dans des situations variées mais aussi dattitudes indispensables tout au long de la vie, comme louverture aux autres, le goût pour la recherche de la vérité, le respect de soi et dautrui, la curiosité et la créativité. » socle commun

13 13 Dans lesprit du socle Sept grandes compétences déclinées en domaines et items. Les items désignent les connaissances, capacités ou attitudes qui se combinent pour constituer les compétences.

14 14 Que veut dire maîtriser une compétence ? Une compétence est un ensemble cohérent et indissociable de connaissances, capacités et attitudes Connaissances fondamentales connaissances à acquérir et à mobiliser dans le cadre des enseignements disciplinaires Capacités aptitudes à mettre en œuvre les connaissances dans des situations variées Attitudes indispensables ouverture aux autres, goût de la recherche de la vérité, respect de soi et dautrui, curiosité, créativité Maîtriser une compétence, cest pouvoir mobiliser et réinvestir des connaissances, des capacités et des attitudes afin datteindre un objectif précis dans une situation donnée

15 15 Illustration : le permis de conduire Connaissance: le code de la route. Capacité: être capable de conduire un véhicule. Attitude: se comporter en citoyen responsable, respect du code, de lautre. La compétence consiste à appliquer les règles du code de la route quelque soit la situation dans laquelle on se trouve, doù deux formes dapprentissages : · Les automatismes : ce sont les leçons de code; · La mise devant des situations complexes variées : ce sont les leçons de conduite.

16 16 Evaluer/valider

17 17 Lévaluation aujourdhui : où en sommes – nous? Une évaluation trop souvent liée à la notation principalement dans le second degré. Une évaluation diagnostique pratiquée mais inégalement exploitée. Une évaluation formative mal partagée. Une évaluation finale parfois trop valorisée.

18 18 Lévaluation: outil de régulation des apprentissages On napprend pas pour être évalué mais on est évalué pour mieux apprendre. Mesure entre ce qui a été enseigné, retenu et compris. Outil pour prendre des décisions objectives collectives ou individuelles (dispositifs daide) Nécessaire pour gérer la progression des élèves, réguler une progression annuelle dans le cadre des programmes scolaires. Outil au service de dispositifs de remédiation, dorientation.

19 19 Lévaluation Répond aux exigences du programme. Sinscrit dans une progression des apprentissages, elle est progressive, renouvelable. Sinscrit dans une logique de classe sous la responsabilité de lenseignant. Fait lobjet dune note ou appréciation qui est référencée dans des outils personnels de lenseignant et au final dans le livret scolaire de lécole. Participe à la validation dune compétence.

20 20 Lévaluation: comment ? Sur ce qui a été travaillé. Dans des situations variées. Sur des tâches de plus en plus complexes. En indiquant les critères de réussite aux élèves. Lévaluation est progressive, renouvelable.

21 21 Lévaluation : Différentes formes Bilan périodique Observation régulière Contrôle continu ….

22 22 La validation: référence au socle commun et livret de compétences Sanctionne des acquis définitifs au niveau des connaissances, capacités et attitudes. Sanctionne un compétence. Système binaire. Fait suite à différentes évaluations ou observations. Est de la responsabilité de lensemble de léquipe de cycle ou décole.

23 23 Evaluer / valider

24 24 Le livret personnel de compétences BO n°27 du 8 juillet 2010

25 25 Un livret : deux fonctions

26 26 3 attestations de maîtrise des compétences du socle

27 27 Exemple

28 28 Processus de validation Les items jugés acquis sont obligatoirement renseignés par lindication dune date, pour faire ressortir les points restants à valider ou consolider. Le livret est renseigné tout au long de la scolarité. Les items non renseignés doivent être évalués ultérieurement. La non-validation déclenche la mise en place de remédiations, dun PPRE. La validation dune compétence est définitive. Une compétence peut être validée même si tous les items qui la composent nont pas été évalués formellement. Si des lacunes manifestes apparaissent dans un domaine, la compétence ne pourra être validée.

29 29 Obligations institutionnelles Le livret personnel de compétences est une partie du livret scolaire. Il est renseigné en CE1 et en CM2. À chaque palier, les résultats de l'élève sont transmis à sa famille. À la fin du CM2, le livret est transmis aux parents ou aux responsables légaux et au collège. C'est l'enseignant de l'élève qui prononce la validation des compétences du socle, dans le cadre du conseil des maîtres de cycle.


Télécharger ppt "1 Livret de compétences Plan de lanimation: 1 ère partie IEN - rappel de la philosophie du socle commun de connaissances et de compétences. - la notion."

Présentations similaires


Annonces Google