La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prise En Charge Péri Opératoire Du Patient Alcoolique DES dAnesthésie Réanimation-Septembre 2005 Sébastien Pierre – Institut Claudius Regaud –

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prise En Charge Péri Opératoire Du Patient Alcoolique DES dAnesthésie Réanimation-Septembre 2005 Sébastien Pierre – Institut Claudius Regaud –"— Transcription de la présentation:

1 Prise En Charge Péri Opératoire Du Patient Alcoolique DES dAnesthésie Réanimation-Septembre 2005 Sébastien Pierre – Institut Claudius Regaud –

2 Définition de lalcoolisme

3

4 Épidémiologie morts/an au USA Coût annuel estimé à 185 billions de $ Plus faible mortalité chez les abstinents < 34 ans pour les hommes et < 45 ans pour les femmes. Plus faible mortalité si pas plus de –5 verres/semaines pour les hommes de plus de 34 ans –2 verres/semaines pour les femmes de plus de 45 ans

5 Épidémiologie Prévalence: 7 à 20%, 30 à 40% dans les services durgence. Alcoolisme chronique plus fréquent en chirurgie (43% en ORL) quen psychiatrie (30%) ou en neurologie (19%) Plus de 50% des patients atteints dun cancer du tube digestif sont des alcooliques chroniques Plus de 50% chez les traumatisés

6 Complications de lalcoolisme Infectieuses

7 Complications de lalcoolisme Cardiaque –Myocardiopathie carentielle –ischémique

8 Complications de lalcoolisme Pulmonaire morbidité et mortalité x 2 à 4 Sevrage alcoolique

9

10

11 Physiopathologie Lexposition chronique à lalcool entraîne une sur- régulation des récepteurs NMDA et une baisse des fonction « GABAergique » Voie de lAMP cyclique

12 Physiopathologie Augmentation dactivité des mécanismes excitatoires Diminution des fonctions des systèmes inhibiteurs Diminution des endorphines: impliquée dans les échecs de sevrage Sensibilisation aux sevrages qui deviennent de plus en plus sévères 16% en chirurgie et 31% chez les traumatisés –8% vont convulser à lentrée

13 Diagnostique CIWA-Ar score Mild: < 15 Moderate: 16 – 25 Severe: > 20

14 Diagnostique CIWA-Ar score Symptômes survenant 6 à 24 heures après la dernière prise dalcool pour atteindre un pic à heures Convulsions dans les 48 premières heures puis survient après ces prodromes, le delirium tremens (hallucinations, désorientation, confusion..) Décès par collapsus cardiorespiratoire

15 Diagnostiques différentiels Difficile chez les patients de réanimation Rechercher chez un patient agité: –Douleur –Saignement –Troubles métaboliques et hydro électrolytiques –Infections –Hypoxémie –Accident neurologique

16

17 Dépistage Questionnaires –CAGE: score>2 = alcoolisme chronique – score3 = sevrage

18

19

20 Dépistage Questionnaires –AUDIT: 8 chez lhomme et 5 chez la femme = alcoolisme chronique

21

22 Dépistage Marqueurs biologiques –GGT –VGM –CDT (Transferrine pauvre en acide sialique) 4 isoformes en fonction du taux de sialysation La consommation abusive dalcool modifie la distribution des isoformes au profit des formes peu sialylées

23 Dépistage Marqueurs biologiques –CDT (Transferrine pauvre en acide sialique) Par inhibition des sialyltransferase membranaires 50 à 80g dalcool/j pdt 1 semaine suffit ½ vie 14 à 17 jours Non influencé par cirrhoses, cancer, infarctus, médicaments, alcoolisation aiguë, consommation< 40g/j

24 Dépistage Marqueurs biologiques CDTGGTVGM sensibilité39-94%34-84%15-69% Spécificité82-100%11-85%26-91% ½ vie14-17j2-3 sem3 mois Les marqueurs ne détectent pas le risque de sevrage! Si 2 marqueurs positifs: prévention

25 Stratégie de prise en charge Prophylaxie = Benzodiazépines –Prémédication avec la clonidine (A&A 2004;98:738-44) Traitement = Benzodiazépines + en fonction des symptomes Clonidine ou bétabloquants Haldol

26 JAMA Journal of the American Medical Association Pharmacological Management of Alcohol Withdrawal: A Meta-analysis and Evidence- Based Practice Guideline Volume 278(2), 9 July 1997, pp

27

28

29 Take Home Message Problème fréquent entrainant une sur-morbidité Attention aux comorbidités associées Le dépistage passe par les questionnaires (CAGE) La prévention fait appel aux benzodiazepines en premier lieu ± clonidine Le traitement doit être orienté et titré en fonction des manifestations cliniques (CIWA-Ar)

30


Télécharger ppt "Prise En Charge Péri Opératoire Du Patient Alcoolique DES dAnesthésie Réanimation-Septembre 2005 Sébastien Pierre – Institut Claudius Regaud –"

Présentations similaires


Annonces Google