La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un texte qui a force de loi ! Et que tout fonctionnaire doit appliquer dans sa totalité ! Le professeur « a lobligation de couvrir lintégralité des trois.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un texte qui a force de loi ! Et que tout fonctionnaire doit appliquer dans sa totalité ! Le professeur « a lobligation de couvrir lintégralité des trois."— Transcription de la présentation:

1

2 Un texte qui a force de loi ! Et que tout fonctionnaire doit appliquer dans sa totalité ! Le professeur « a lobligation de couvrir lintégralité des trois programmes, de veiller strictement à la parité horaire entre lhistoire et la géographie et daccorder à léducation civique toute la place qui lui revient. » Les programmes sont conçus pour être traités dans le cadre des grilles horaires en vigueur.

3 Donc : - Une liberté de cheminement à lintérieur du programme. - Une liberté de changer lordre et deffectuer des regroupements. - Une liberté de concevoir sa propre programmation y compris en croisant les trois disciplines. Le professeur a la latitude de construire un cheminement dont il assume la responsabilité en traitant éventuellement les thèmes dans un ordre différent (tout en respectant la chronologie en histoire) ou en procédant à des regroupements quil jugerait utiles et pertinents.

4 - le monde a changé, - les attentes de la société ont évolué, - le collège a connu des mutations importantes, - des renouvellements scientifiques conséquents. Tous les élèves doivent au moins maîtriser le socle commun des connaissances et des compétences +

5 - Les finalités de notre enseignement disciplinaireLes finalités de notre enseignement disciplinaire - Une cohérence avec les enseignements de lécole primaireUne cohérence avec les enseignements de lécole primaire -Certaines méthodes préconiséesCertaines méthodes préconisées

6 « Ils préparent les élèves à vivre et à sintégrer dans la société et à poursuivre des études dans les différentes voies de formation dispensées en aval. Cette contribution se fonde sur les finalités culturelles, intellectuelles et civiques » - Ils transmettent aux élèves des références culturelles qui leur permettent de mieux se situer dans le temps, dans lespace et dans un système de valeurs démocratiques et concourent à la formation dune identité riche, multiple et ouverte à laltérité ; - Ils leur fournissent des outils intellectuels fondamentaux pour analyser et comprendre les traces et les modalités de laction humaine, construire des raisonnements et les exprimer à lécrit et à loral. Ils contribuent à leur apprendre à exercer leur raison critique, leur capacité de jugement et leur liberté de pensée. - Ils leur donnent ainsi les moyens dun épanouissement individuel et les préparent à se comporter en citoyen.

7 Ces programmes sappuient sur les acquis de lécole primaire quil convient dévaluer et de mobiliser pour les enrichir. Ils se situent dans une continuité au sein dune scolarité obligatoire, au terme de laquelle tous les élèves devront maîtriser au moins le socle commun de connaissances et de compétences. Evaluation diagnostique

8 - acquisition et utilisation de repères historiques et géographiques - Initiation régulière et progressive à la lecture de cartes (de tous types et à toutes échelles) et à la réalisation de croquis. - Initiation aux méthodes denquête et de recherche, à la sélection et à lanalyse de linformation - pratique et examen critique des différentes sources du savoir historique (identification, contextualisation, extraction des informations ou idées essentielles, confrontation avec dautres sources…) - acquisition et utilisation dun vocabulaire et de notions spécifiques - Formation et éducation à lanalyse de situations de la vie quotidienne et des enjeux politiques - Initiation à largumentation écrite et orale pour préparer au débat.

9 - Une place accrue des TICE Une place accrue des TICE - Une nouvelle architecture des programmes - Lhistoire des ArtsLhistoire des Arts - Des possibilités de choix - Une nouvelle écriture des programmes - Des convergences nouvelles

10 Une nouvelle écriture… « la parité horaire entre lhistoire et la géographie et daccorder à léducation civique toute la place qui lui revient. » % … et pas de documents daccompagnements

11 Des possibilités de choix… Attention ! Tous les espaces et toutes les thématiques doivent être abordées sur 4 ans !

12 Une nouvelle architecture Etude de cas et étude dexemple : des démarches cadrées

13 Une nouvelle architecture Une rubrique qui précise les connaissances à faire acquérir aux élèves Une rubrique spécifique précise ces capacités. La connaissance et lutilisation de repères y tiennent une place importante (…) Par ailleursles capacités « raconter » et « décrire » sont récurrentes. La rubrique démarches précise des entrées dans le thème ou des études de cas à utiliser pour faire acquérir aux élèves les connaissances et les capacités qui constituent les objectifs à atteindre.

14 Des programmes bâtis sur trois piliers connaissances - Des connaissances démarches - Des démarches capacités - Des capacités Cest à dire, une structure dynamique de lécriture du programme où connaissances, démarches et capacités sont indissociables si on veut éviter les dérives encyclopédiques…

15 Des capacités (avec obligation de résultats dans le cadre du socle commun) Histoire Connaître et utiliser les repères Raconter Décrire Raconter et expliquer Décrire et expliquer Reconnaître Caractériser Situer dans le temps Situer sur une carteGéographie Réaliser un croquis Se situer Localiser Identifier Décrire Décrire et expliquer Lire et décrire Expliquer Nommer et localiser

16 Deux grandes familles de capacités Deux grandes familles de capacités à penser dans le cadre dune progression sur les 4 ans du collège : - Décrire - Décrire (capacité partagée avec dautres disciplines) : cest à dire partir dun document, le décortiquer, hiérarchiser ce qui se voit, et ce qui ne se voit pas… Raconter - Raconter : cest à dire construire un récit en mobilisant dautres capacités : hiérarchiser, expliquer, argumenter, insérer les repères,… Des capacités « spécifiques » Des capacités « spécifiques » : localiser, situer dans le temps, situer sur une carte, situer dans lespace, réaliser un croquis

17 Que décrit-on ? Que raconte-t-on ? Pour décrire et raconter, on ne peut que sappuyer sur des connaissances ciblées. traces Pour les rendre accessibles, il est nécessaire de privilégier les traces réelles ou spirituelles présentes dans lenvironnement des élèves sauf à ne pas toucher notre public… Des connaissances (cest le contenu scientifique des programmes) Mais…

18 Que cela vous évoque-t-il ? Que reconnaît un élève ?

19 Quelle représentation a un élève ?

20 Des démarches concrètes pour éviter laccumulation et pour donner du sens cas exemples Travailler en sappuyant sur des cas ou des exemples (lieu, événement, personnage,…) pour : notions - Favoriser laccessibilité de notions complexes exhaustivité - Eviter la tentation de lexhaustivité

21 Jentre par un cas/exemple (démarche imposée) Je travaille ainsi des capacités Je fais acquérir des connaissances Un nouveau triangle pédagogique

22 Des convergences à deux niveaux : entre nos trois disciplines - convergences entre nos trois disciplines, facilitées par le fait que les programmes ont été conçus ensemble, en particulier entre géographie et éducation civique. avec dautres disciplines - convergences avec dautres disciplines, grâce à des passerelles que les professeurs pourront faire jouer. Des convergences nouvelles Géographie : « Le programme de la classe de sixième permet, après un approfondissement de la connaissance de lespace proche » Education civique : lhabitant

23 Lhistoire des arts Enseignement de mise en perspective historique des différentes formes dexpression artistique, lhistoire des arts est un enseignement de culture fondé sur une approche à la fois pluridisciplinaire et transversale des oeuvres. En histoire, lapproche privilégie trois axes : - contribuer à la transmission dune histoire culturelle en faisant acquérir des repères historiques essentiels, - travailler sur des oeuvres dart en visant lacquisition de compétences méthodologiques utiles à leur analyse, en particulier pour ce qui relève du travail sur limage, - participer à une éducation au patrimoine. Mais aussi en géographie…

24 Les méthodes : TICE Histoire : utilisation des technologies de linformation et de la communication pour le travail documentaire chaque fois que possible. Géographie : Les systèmes dinformation géographiques (SIG) sont désormais dune utilisation courante (carte routière en ligne, systèmes de positionnement, images satellitaires…). Les élèves doivent en apprendre lusage et en acquérir lintelligence. Ils constituent des outils privilégiés tant au service de lacquisition de connaissances que de la pratique de lapproche géographique.


Télécharger ppt "Un texte qui a force de loi ! Et que tout fonctionnaire doit appliquer dans sa totalité ! Le professeur « a lobligation de couvrir lintégralité des trois."

Présentations similaires


Annonces Google