La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur 1 faisceau fémorotibial : 2 contingents distincts de fibres (ant & post) 1 faisceau fémoroméniscal : Variation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur 1 faisceau fémorotibial : 2 contingents distincts de fibres (ant & post) 1 faisceau fémoroméniscal : Variation."— Transcription de la présentation:

1 cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur 1 faisceau fémorotibial : 2 contingents distincts de fibres (ant & post) 1 faisceau fémoroméniscal : Variation de longueur : globalement isométrique = même longueur en flexion quen extension Variation de tension : au cours de la flexion, mise en tension progressive en partant des plus post vers les plus ant.

2 cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur Les ischios-jambiers

3 cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur Les ischios-jambiers : leurs actions, 2 forces - de cisaillement dautant + importante que le genou est fléchi (tiroir post) - de coaptation qui devient force de décoaptation lorsque le genou est hyperfléchi => Travail en CCF qui annule la composante de tiroir post.

4 cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur Au cours de le rééducation, il faut privilégier le W en CCF, car : - il est plus fonctionnel et intégre le genou dans lensemble du MB INF - permet de W en co-contraction avec le QD - induit une compression qui diminue la translation tibiale post - diminue les pression au # de la rotule ( syndrome rotulien)

5 cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur Ligamentoplastie du LCP donnent de bons résultats si Précoces ( conflit rotulien) Elle évite les risques daccidents méniscaux qui peuvent arriver au cours de tiroir post intempestifs Technique la plus utilisée : Lindeman post (1/2 td + Dint) - transplant de type os-tendon-os - 7 mm de large - puis tunnel transcondylien interne avec ancrage de la partie osseuse qui cravate la partie post du plateau tibial int pour passer dans un tunnel transtibial avec ancrage de la partie osseuse au # de la face antéro-externe du tibia

6 cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur Cicatrisation en 5-6 semaines avec processus de ligamentisation avec néo-circulation, formation de collagène Bonne ligamentisation si on protège le néolgt des sollicitations Limmobilisation est un obstacle au proceesus de ligamentisation et dorientation des fibres => om mobilise précocément avec prudence

7 cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur BUTS - genou indolore, mobile, stable en le réintégrant dans la gestuelle du MINF Principes : - attelle ou plâtre pdt 4-6 semaines - marche sans appui pdt 4 semaines, appui partiel 5&6 semaines, total >6s - mob activo-passive très douce dès le début de 0-30° de flexion

8 cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur Principes : - apès 6s, récupération en priorité de la flexion et musculation +++ des RI - si R manuelle, la placer au # distale d la jambe pour opposer le tiroir post - travail statique ++ à 60° de flexion ou 25° en DD semaines correspond aux délais de consolidation des ancrages : prudence

9 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 - installation au lit - Premier lever - Entretien de la mobilité articulaire - Travail musculaire - Du QD = réveil, puis renforcement à J8, en CCC en statique puis en dynamique à distance des phénomènes infl. Et douloureux - Du QD en charge partielle et en CCF - Des IJ à partir de J8 par travail en Cco sous conditions, puis en CCF en même temps que le QD - déambulation

10 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 Installation au lit Patient sur attelle de repos en ext° du genou +/- coussin le long du mollet sous la jambe qui permet un glissement des condyles sous laction de la pesanteur Mob passive et active aidée # cheville-pied Premier lever En général, le lendemain + attelle verrouillée en ext° Déambulation appui partiel ou non + 2CA Attelle pdt 15 jours jusquau verrouillage actif du genou

11 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 Récupération de la flexion Fle° passive, progressive jusquà 60° à 3s puis 90° à M3, car au-delà, la tension du LCP augmente Mob° patellaire longitudinale, transversale sur genou en ext° + massage pour éviter les adhérences perirotuliennes Attelle motorisée de 0 à 60° et 90° en fonction des semaines. Critères dinstallation : longueur du segment cuisse-attelle, coussin +/- sous segment jambier, sans appui talonnier ni plantaire

12 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 Récupération de la flexion A partir de S3 mob en DD segment jambier en bord de table,mob vers 90° + retour en ext° en passif (meilleur que le DV ou les IJ se contractent de façon automatique + pb de douleur au # rotule + position dinsécurité pour le patient Le DV est utilisé > M3

13 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 Travail musculaire W du QD qui protège le transplant dans les 60 premiers degrés de flexion Technique de réveil du QD Travail statique + contraction flash 25*10secondes puis type troisier 6s de travail, 6s de repos Puis W contre R % en CCO et de 0° à 45-60° de flexion, en dynamique concentrique et excentrique en fonction des DL Travail en charge partielle sous couvert dun bon QD et %

14 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 Avantage du travail en charge partielle - sollicite les co-contractions stabilisants les différents segments > et < - mise en compression du geou ( stabilité +++) - évite pb de déminéralisation osseuses responsables des DL et dAND Travail sur balance Travail de lextension du genou sur plan dur ou avec résistance élastique au # 1/3 sup du tibia

15 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 Travail musculaire W des IJ prudent +++ car composante de tiroir post entre 70° et 90° de flexion W en CCO pas avant 4 mois post-op Mais W des IJ en demandant une ext° de hanche W statique en DV = pied en dehors de la table (sangle bloquant la cheville et 1/3 sup du tibia + petit coussin sous rotulien pour éviter lhyperext° rotulienne et les DL) => ext° inf de la jambe en évitant le récurvatum = W statique des IJ

16 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 Travail musculaire W des IJ en CCF en même temps que le QD (celui-ci protège le tiroir post) = idem exo précédent Travail proprioceptif W qui débute entre J8 et J10 (éffectif surtout vers J45) date de lappui monopodal si réveil musc suffisant À faire si diminution des ph. Infl. Et DL => dans les barres / correspond à la mise en charge progressive.

17 cours K2 P.Gautier Phase J0-J30-J45 Travailler la déambulation Appui % sous couvert de 2 CA Attelle verrouillée en ext° jusquà lobtention dun verrouillage actif efficace à J15-J20 Puis abandon de lattelle si bon verrouillage en légère flexion du genou Puis abandon de lattelle et des 2 CA en ext et int

18 cours K2 P.Gautier Phase J45-J90 Intensification des exos en fonction des réactions dl et infl. Priorité au W musc. Et proprioceptif Travail de la flexion Sans dépasser 90° (tension du LCP) en mode auto- passif Automobilisation en chevalier servant avec poussée 1/3 sup du talon Motage autopassif entre 60° & 90° en poulie

19 cours K2 P.Gautier Phase J45-J90 Intensification de la tonification En Cco - jusquà 75° de flexion - En dynamique (attention DL + infl.) En CCF - jusquà 60° idem phase 1 Intensification des exos sans depasser les 60° de flexion + W statique, puis dynamique, avec R dosée par le MK

20 cours K2 P.Gautier Phase J45-J90 W du QD au quadristant (chaise à QD) Avec appui post au # 1/3 sup de la jambe + contre appui au # cheville = W dynamique, excentrique important mais peu contraignant. Le patient doit garder le tronc droit avec rétroversion du bassin (W prépondérant du QD

21 cours K2 P.Gautier Phase J45-J90 ½ squat (60° de flexion) en bipodal puis Unipodal W au stepper avec poussée en extension (60° à 10°de flexion), W dynamique, tronc droit et rétroversion du bassin W proprioceptif avec répétition des stimulations et renouvellement des exos de façon à obtenir une protection automatique et réflexe.

22 cours K2 P.Gautier lésion du LCP

23 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale

24 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale En hyperflexion En valgus Rot externe En varus Rot interne

25 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Type de lésion Fissures verticales Fissures horizontales Anse de seau Languette

26 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Classification de TRILLAT

27 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Méniscose : ménisque dégénératif

28 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Clinique : douleur chronique Chronique Douleur mécanique Descente des escaliers, Mvt de rotation Epanchement récidivant Amyotrophie Q Douleur interligne, grinding test, cri

29 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Cabot :Ménisque externe

30 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Clinique : accident aigu Aigue Traumatique Hémarthrose Douleur interligne Blocage : impossibilité dextension Résistance élastique mécanique Anse de seau luxée

31 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Anse de seau luxée Vérifier LCA Défaut dextension Résistance élastique Douloureuse Douleur de linterligne

32 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Evolution sans traitement Aggravation de létendue de la lésion Douleur Evolution après ménisectomie totale ARTHROSE à 10 ans ++++ Traitement Re insertion méniscale Ménisectomie partielle Sous ARTHROSCOPIE Conservation méniscale

33 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Evolution après traitement Bonne (plus long ME que MI) Attention méniscose et arthrose : pronostic à larthrose

34 cours K2 P.Gautier Lésion méniscale Cas particulier Kyste Méniscal interne ou externe = lésion méniscale

35 cours K2 P.Gautier Rééducation après traitement conservateur Dans le cas dune réduction par manœuvre externe et ponction art éventuelle, avec qq jours dimmobilisation, ou mise en décharge du mb inf Cas sans immobilisation Cryothérapie Ultra sons au # lésion SETA ++

36 cours K2 P.Gautier Rééducation après traitement conservateur Cas sans immobilisation Mise en décharge du mb inf et apprentissage de la marche avec 2 CA Massage circulatoire et tonifiant de la cuisse et de la jambe Début de réveil du QD et contraction en isométrique

37 cours K2 P.Gautier Rééducation après traitement conservateur Cas sans immobilisation Dès que lappui est permis Apprentissage et correction de la marche en évitant les rotations Interdire les flexion exagérées du genou Ex musclants du QD contre R % (statiques au début +++, et dynamique, attention au pb rotuliens) Ex proprioceptifs Ex dendurance et fonctionnels Cas avec immobilisation Protocole de rééducation de lentorse benignes et moyenne

38 cours K2 P.Gautier Rééducation après ménisectomie par arthroscopie La plus courante => avantages - reprise plus rapide du sport et du W - Entraîne un minimum de fonte du QD - Pas de complications majeures et hydarthrose récidivante moins fréquente

39 cours K2 P.Gautier Rééducation après ménisectomie par arthroscopie En hospitalisation Attelle de confort amovible Cryothérapie ++ Dès le réveil : contractions isométriques du QD et prise de conscience du verrouillage du genou Appui total ou partiel (ménisque externe) le lendemain de lintervention et reprise de la marche

40 cours K2 P.Gautier Rééducation après ménisectomie par arthroscopie 2ème – 3ème jour : domicile Massage de drainage de tout le mb inf Mob en flexion (travail activo-passif modéré) petite Amplitude < 90° Musculation des jumeaux en isotonique Travail isométrique du QD : élévation jbe tendue Travail de lextension en douceur Cryothérapie +++

41 cours K2 P.Gautier Rééducation après ménisectomie par arthroscopie À partir de S1-S2 : libéral Sevrage de lattelle Correction de la marche Récupération du déficit de mobilité en flexion (pas de flexion exagérée en charge car risque de brêche capsulaire) Travail du QD en isotonique et isométrique + SETE Ischios en isométrique à différents degrés de flexion et avec inversion ou éversion du pied Travail des jumeaux et triceps Étirements globaux de tout le mb inf

42 cours K2 P.Gautier Rééducation après ménisectomie par arthroscopie À partir de S3 : libéral Idem + proprioception selon protocole À partir de S4-S5 : libéral Idem Trotting sur terrain souple si genou sec, non douloureux, et déficit du QD < 15% Musculation globale de tout le mb inf Exercices spécifiques au sport : sauts Reprise de lentraînement après S5

43 cours K2 P.Gautier Rééducation après suture méniscale cas des désinsertions, déchirure longitudinales Indications particulières Pendant 4 semaines - attelle - programme de PC antalgique, trophique travail statique du QD ++ - protocole précédent retardé.


Télécharger ppt "Cours K2 P.Gautier Rupture du croisé postérieur 1 faisceau fémorotibial : 2 contingents distincts de fibres (ant & post) 1 faisceau fémoroméniscal : Variation."

Présentations similaires


Annonces Google