La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DIALYSE PERITONEALE. PLAN I. PRESENTATION DU SERVICE II. EXPLICATION DE LA METHODE III. DIFFÉRENTES ÉTAPES DE LA MISE EN PLACE DU TRAITEMENT IV. AVENIR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DIALYSE PERITONEALE. PLAN I. PRESENTATION DU SERVICE II. EXPLICATION DE LA METHODE III. DIFFÉRENTES ÉTAPES DE LA MISE EN PLACE DU TRAITEMENT IV. AVENIR."— Transcription de la présentation:

1 DIALYSE PERITONEALE

2 PLAN I. PRESENTATION DU SERVICE II. EXPLICATION DE LA METHODE III. DIFFÉRENTES ÉTAPES DE LA MISE EN PLACE DU TRAITEMENT IV. AVENIR V. ROLE INFIRMIER VI. CONCLUSION COMPLICATIONS

3 I PRESENTATION DU SERVICE Néphro, secrétariat 1 salle soin 2 salles de cs 2 stockages 2 chambres repli

4 ORGANISATION 5 MÉDECINS Docteur Bernard Docteur Fournier Docteur Marcu Docteur Darié Docteur Vautrin 4 IDE Catherine Elise Françoise Maryvonne

5 EVOLUTION DE LA METHODE Patients Patients Patients Patients De 96 à 02 passages de3 à 45 Patients Patients Patients Patients Patients

6 II EXPLICATION DE LA METHODE DEFINITION La DP est une méthode d'épuration extra renale qui utilise le péritoine comme membrane d'échange entre Le sang contenu dans les vaisseaux du péritoine Le dialysât (introduit dans la cavité peritoneale par l'intermédiaire d'un KT)

7 2 méthodes DPCA (dialyse peritoneale continue ambulatoire) 4 échanges (7h,11h,16h,20h), en journée DPA (dialyse peritoneale automatisée) Plusieurs échanges de nuit sur environ 12h Deconnectable : Patient autonome Non déconnectable : Patient non autonome ou âgé

8 cours DP - Greffe rénale Deconnectable : DOUBLE POCHE

9 Non déconnectable : UV FLASH

10 DPA : HOME CHOICE

11 DÉROULEMENT DE LA DIALYSE Elle est réalisée en 3 temps INFUSION Le liquide de dialyse est infusé par gravité dans la cavité péritonéale en environ 10 minutes STASE C'est la période pendant laquelle le liquide de dialyse reste en place dans la cavité péritonéale permettant ainsi les échanges. La stase dure environ 4 h en journée et 12 h la nuit. DRAINAGE C'est l'évacuation du liquide de dialyse chargé de déchets hors de la cavité péritonéale en environ 20 à30 minutes

12 UN ECHANGE

13 LES PRINCIPES EN DP 2 PRINCIPES PHYSIQUES DIFFUSION OSMOSE

14 DIFFUSION Passage passif des molécules à travers le péritoine (pores) SANG Gradient de concentration LIQUIDE DE DIALYSE Urée Potassium Créat

15 OSMOSE Passage de l eau Capillaire Gradient de pression osmotique (glucose concentré dans le liquide de DP) Cavité Péritonéale GLUCOSE EAU

16 CATHETER Tuyau souple, en silicone, permettant l'accès à la cavité péritonéale. Il est implanté chirurgicalement et reste en place aussi longtemps qu'il est fonctionnel et non infecté. Il comporte un segment interne et externe. L'endroit où le KT apparaît, s'appelle émergence.

17 LE RACCORD TITANE Il se situe entre le KT et le prolongateur. Il est changé irrégulièrement

18 LE PROLONGATEUR C'est une tubulure souple +/- longue qui permet la connexion à la poche de dialysât

19

20 LES POCHES Isotonique : environ 15g glucose /L Hypertonique : environ 40g glucose /L Nutrinéal : riche en acides aminés Extanéal : évite la réabsorption du dialysât en stase longue Il existe plusieurs volumes de 1,5 l à 5 l Les poches sont réchauffées à temperature du corps

21

22 III LES DIFFÉRENTES ÉTAPES DE LA MISE EN PLACE DU TTT 3.1 INFO PRE DIALYSE Cs avec IDE pour presentation de la DP. Rappel sur le rein. Explication de l'hospitalisation, de la pose du KT, de l'éducation, du retour à domicile HOSPITALISATION POSE KT En règle general, 48h 3.3 EDUCATION Apprentissage théorique Apprentissage pratique

23 3.3.1 APPRENTISSAGE THÉORIQUE RÈGLES D'HYGIÈNE Le respect des règles d'hygiène est impératif pour la prévention des infections L'environnement et le corps sont couvert en permanence de bactéries Hygiene locaux Hygiene matériel Hygiene corporelle et vestimentaire masque + lavage mains

24

25 Hygiène du matériel La potence Le peson Le réchauffeur Les clamps Le pèse personne Ce matériel doit être nettoyé et javellisé une fois par semaine

26 Hygiène corporelle et vestimentaire Prévention des infections Douche quotidienne Toilette au lavabo Linge de corps changé tous les jours Vêtements changés autant que nécessaire

27

28 Bonnes Pratiques de travail Nettoyage du plan de travail Port du masque Lavage des mains de propreté Préparation du matériel Lavage des mains avant déconnexion/connexion Masque Respecter les procédures de manipulations LES GRANDS PRINCIPES

29 HYGIÈNE ALIMENTAIRE En DP il y a rarement de regime strict 2 grandes règles Les protides Augmenter les apports protidique Les glucides Diminuer l'apport glucidique Pour le sodium, le potassium et la restriction hydrique pas de généralité

30

31 SURVEILLANCE JOURNALIÈRE Le poids Poids sec, défini en fonction du bien être du patient et en l'absence d'oedème, d'essoufflement Le contrôle du poids se fait tous les matins, ventre vide La tension TA prise tous les jours, au repos TA basse : déshydratation TA élevée : surcharge

32 Surveillance de léquilibre hydrique Surcharge hydrosodée Que peut-il se passer? Une hausse du poids 1 kg dun jour à lautre ou 500g cumulé sur 2,3 ou 4 jours La PA augmente Un visage bouffi Lapparition doedèmes des membres inférieurs, voire des lombes Une dyspnée pouvant aller jusquà l'O.A.P. UF et/ou diurèse diminuée

33 Surveillance de léquilibre hydrique Déshydratation Que peut-il se passer? Le poids diminue (dun jour à lautre) La PA baisse avec hypo TA orthostatique Fatigue Sensation de malaise en position debout Crampes musculaires UF et/ou diurèse importante Sensation de soif Pli cutané

34 Les oedèmes Ils se localisent généralement au niveau des membres inférieurs, le visage. La dyspnée

35 L'ultrafiltration Elle correspond à la quantité d'eau éliminé par le phénomène d'osmose. Elle permet de maintenir le patient à son poids ideal. Elle s'évalue en pesant les poches drainées, puis on soustrait le poids initial de la poche poche drainée: poche neuve : UF : La Constipation

36 Surveillance des risques infectieux La dialyse est indispensable à la survie du patient. Donc l'objectif est d'éliminer les complications du traitement. La principale complication est liée au risque infectieux. Il se situe à 3 niveaux : Au niveau de l'émergence Au niveau du trajet du KT Au niveau de la cavité péritonéale

37 EMERGENCE SAINE

38 CROÛTES ET ŒDÈME

39 ÉCOULEMENT ( externe et sinus)

40 Infection d'émergence Infection d'émergence Rougeur Chaleur Induration Peau tendue Douleur Écoulement Suintement

41 PERITONITE LIQUIDE TROUBLE +++ Hyperthermie Trouble du transit Douleurs Abdominales Diminution du volume de drainage drainage

42 POCHE TROUBLE

43 3.3.2 APPRENTISSAGE PRATIQUE Il est basé sur l'apprentissage: Changement de poche Pansement TA..... Chaque geste technique passe par 3 phases 1.L'observation 2.La réalisation 3.L'acquisition

44 RETOUR A DOMICILE Le Néphrologue et IDE DP accompagnent le patient à son domicile Le materiel est livré par OSMOSE Le médecin traitant est convié ainsi que l'IDE liberale

45 SUIVI AU LONG COURS Le patient est revu chaque mois en CS par l'IDE DP et le Néphrologue 4 types de CS BM BT BS BA

46 IV AVENIR

47 V ROLE INFIRMIER ACCUEIL ET RELATION FONCTION SOINS FONCTION EDUCATION FONCTION GESTION-ORGANISATION FONCTION RECHERCHE

48 Rôle IDE ACCUEIL ET RELATION Choix et acceptation de la methode Pré, per et post opératoire Education Visite pre instal, instal suivi FONCTION SOINS Execution des soins, protocole..... FONCTION EDUCATION Evaluation de la situation du patient et desa famille Education proprement dite Evaluation de l'éducation Education Tierce personne,IDE,.....

49 FONCTION GESTION/ ORGANISATION Gestion stock, dossiers Planification RDV, bilan greffe Organisation retour domicile, vacances FONCTION RECHERCHE Formation, elaboration de support...

50 CONCLUSION La DP prend de lessor et la technique sera de plus en plus développée. Ces 4 dernières années montrent une évolution importante de cette méthode. En tant que personnel soignant, dans lavenir, vous serez confronté à des patients en DP dans différents secteurs dactivités: chirurgie, cardiologie, soins de suite, séjour à domicile avec IDE libérales… Afin douvrir des compétences dans ce domaine, vous pouvez en tant quélève ou plus tard soignant, contacter le service qui sefforcera de répondre à vos demandes et attentes particulières concernant cette méthode.

51 Merci


Télécharger ppt "DIALYSE PERITONEALE. PLAN I. PRESENTATION DU SERVICE II. EXPLICATION DE LA METHODE III. DIFFÉRENTES ÉTAPES DE LA MISE EN PLACE DU TRAITEMENT IV. AVENIR."

Présentations similaires


Annonces Google