La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

STADES CLINIQUES DES PLAIES DE PRESSION. Stades cliniques (Classifications) AHCPR: Stade 0: rougeur disparaissant à la vitropression StadeI: rougeur persistante.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "STADES CLINIQUES DES PLAIES DE PRESSION. Stades cliniques (Classifications) AHCPR: Stade 0: rougeur disparaissant à la vitropression StadeI: rougeur persistante."— Transcription de la présentation:

1 STADES CLINIQUES DES PLAIES DE PRESSION

2 Stades cliniques (Classifications) AHCPR: Stade 0: rougeur disparaissant à la vitropression StadeI: rougeur persistante +/- œdème, chaleur Stade II: atteinte épiderme +/- derme (abrasion, ulcération superficielle, phlyctène séreuse)

3 Stades cliniques (2) AHCPR: Stade III: Ulcération profonde ou nécrose du tissu sous-cutané (respect fascia ss-jacent) Stade IV: – atteinte profonde, destruction étendue –possibilité atteinte os, articulation, tendon, … –phlyctène sanglante

4 Stades cliniques (3) Classification « colorielle »: Noir = nécrose. A respecter si soins palliatifs Jaune = fibrine Rouge = désépidermisation ou réépiderm.

5 CAS PARTICULIERS Escarre « en bouton de chemise »: Fistule sur escarre profonde, enkystée; hygroma Chirurgie +++ Escarre symptomatique: Révélant un facteur de risque sous-jacent Escarres explosives: Multiples, variées, en qq heures EG, collapsus artériolaire + dénutrition + sepsis … Evolution très péjorative à court terme

6 ESCARRE = Naturellement septique « Paix aux germes de bonne volonté » Jamais d antiseptique ou ABT sur plaie ou en systémique (de façon systématique)

7 ESCARRE = Naturellement septique Flore très riche (colonisation) Variant selon: –le site (Coli: sacrum, staph. : talon) –le stade Colonisation? / Infection?: –Aspect clinique: rougeur, œdème, douleur, … des berges –Prédominance d un germe au prélèvement

8 COMPLICATIONS DE L ESCARRE 1. Infection: peu fréquente +++ –loco-régionale: cellulite, érysipèle –générale: septicémie (exceptionnelle) 2. Incontinence: –« épine irritative » stimulation médul. P 3. Dénutrition endogène: – cercle vicieux

9 Escarre infectée

10 COMPLICATIONS DE L ESCARRE 4. Anémie –inflammatoire + spoliation cercle vicieux 5. Troubles psychologiques: –confusion, régression, dépression, hospitalisme, dégradation image du corps,...

11 COMPLICATIONS DE L ESCARRE 6. Maladie thrombo-embolique? –Par inflammation locale + douleur, coût financier, DMS, contamination,...

12 ESCARRE = DOULEUR ANTALGIE! Chronique: paliers OMS Morphiniques retard +ponctuel avant soins Aiguë (pansements): Emla ® crème +++, Xylocaïne Paliers OMS (morphiniques +++) Pb: hypersomnie Midazolam (Hypnovel ® )? Pb: hypersomnie MEOPA (Entonox ® )? Oxygène+protoxyde azote:non séd.

13 ESCARRE = DOULEUR La nécrose est indolore « Plus cest beau, plus ça fait mal » Douleur très variable pour une même plaie Douleur "avant quon y touche" antalgie Ne pas créer de douleur psy: antalgie très large!

14 PREVENTION Quand?: situations « à risques » durée d appui Effleurage SAP (ne sont que des aides!) –coussins, matelas, sur-matelas


Télécharger ppt "STADES CLINIQUES DES PLAIES DE PRESSION. Stades cliniques (Classifications) AHCPR: Stade 0: rougeur disparaissant à la vitropression StadeI: rougeur persistante."

Présentations similaires


Annonces Google