La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Brigitte Meignié SMD 2012 Anti -épileptiques et grossesse Lépilepsie est une maladie fréquente ( 0,5% ) chronique Prise en charge différente chez la jeune.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Brigitte Meignié SMD 2012 Anti -épileptiques et grossesse Lépilepsie est une maladie fréquente ( 0,5% ) chronique Prise en charge différente chez la jeune."— Transcription de la présentation:

1 Brigitte Meignié SMD 2012 Anti -épileptiques et grossesse Lépilepsie est une maladie fréquente ( 0,5% ) chronique Prise en charge différente chez la jeune fille et chez le jeune homme Contraception / grossesse femmes épileptiques en âge de procréer Certaines ne sont plus suivies

2 Brigitte Meignié SMD 2012 Manque d informations ++++ Jeune femme …et des médecins Connaissances évoluent : registres Indispensables pour les NAE /Bien utiles pour les anciens Arrêt intempestif du TTT /Modification inadaptée

3 Brigitte Meignié SMD 2012 Crise dépilepsie au cours de la grossesse est dangereuse pour La femme Lenfant La grossesse peut aggraver lépilepsie Vomissements Troubles du sommeil Modification du volume de distribution :ajustement des posologies Mauvaise compliance Le plus souvent le ttt sera donc poursuivi pendant la grossesse : le moins nocif possible

4 Brigitte Meignié SMD 2012 Risque malformatif MCM :2,5% dans la population générale 4 à 8 % chez les F E 3 % chez les F E non traitées Le risque principal : le traitement Risque non homogène Type de traitement Dose Mono/poly thérapie Antcd familiaux : prédisposition génétique ? (VPA)

5 Brigitte Meignié SMD 2012 Risques principaux Embryogénèse: dès les premières semaines daménorrhée Défaut fermeture tube neural (spina bifida) Cardiopathies congénitales Fentes oro-faciales Atrésies intestinales Malformations urogénitales(hypospades) (Craniosténose) Surveillance échographique. Ac Folique (5mg)

6 Brigitte Meignié SMD 2012 Troubles de lapprentissage VPA Diminution du QI verbal recours plus fréquent au soutien scolaire et à lorthophonie Différence significative par rapport à la lamotrigine Serait dose dépendante

7 Brigitte Meignié SMD 2012 Période néonatale traitements inducteurs enzymatiques: risque du syndrome hémorragique du nouveau-né (vit K)(tégrétol, trileptal, PB) Traitements sédatifs: syndromes dimprégnation et syndromes de sevrage

8 Brigitte Meignié SMD 2012 Après laccouchement Réajuster les doses pour ne pas être en surdosage Mais attention Privation de sommeil Chutes avec le bb Allaitement : ????????? Passent + ou - dans le lait Concentrations plasmatiques chez le bb pfs élevées Le mieux gabapentine, leviteracetam Lamotrigine?

9 Brigitte Meignié SMD 2012 Lamotrigine :Le top? Sur les données actuelles (4000) pas de risque tératogène (attention aux doses > 300 mg/j) Pas répercussion sur le dvt cognitif jusque 6 ans Syndrome de sevrage Allaitement : immaturité syst hépatique

10 Brigitte Meignié SMD 2012 Les » intermédiaires » Léviteracetam peu de données (300 )mais rassurantes; pas tératogène chez lanimal Carbamazépine : tube neural (0,05 %)mais pas le reste /effet dose (>1000 mg / J). Inducteur enzymatique. Effet cognitif controversé Oxcarbazepine données nbses et rassurantes mais tératogène chez le rat / inducteur enzymatique / pas données neurocomportementales Dihydan données récentes rassurantes Les bzd pas de risque malformatif mais hypotonie à la nce

11 Brigitte Meignié SMD 2012 Les « pas terribles « Parce que les données sont insuffisantes (topiramate(fente faciale?),zonisamide, pregabaline, gabapentine (?),lacosamide) Le phénobarbital pas deffet malformatif mais … si! (face cœur OG) Retard psychomoteur (polyttt) Effet dose (> 150 mg / j ) Signes dimprégnation et de sevrage Inducteur enzymatique Allaitement léthargie

12 Brigitte Meignié SMD 2012 Acide valproïque: le pire? Sur les données actuelles oui Risque tératogène le plus important Troubles de lapprentissage Toute la durée de la grossesse Effet dose (>1g/j ) mais pas de dose sans effet Mais…

13 Brigitte Meignié SMD 2012 Un exemple Mme R 30 ans épilepsie généralisée idiopathique (10 ans) VPA 1 enfant de 3 ans hypospade Souhaite arrêter sa contraception :CAT? Lamotrigine ? Oui mais Titration lente: longue bithérapie (3 mois au moins)

14 Brigitte Meignié SMD 2012 Un exemple (suite) 3 mois plus tard elle fait une crise généralisée ! Choix? Bzd? Keppra? VPA ?

15 Brigitte Meignié SMD 2012 Conclusions » docteur une cs urgente, je suis sous dépakine enceinte de 6 semaines, est ce que je dois arrêter mon ttt? » Nécessité dune information préconceptionnelle +++ : Ne pas informer une femme épileptique en âge de procréer sur la cat en cas de grossesse désirée engage notre responsabilité Il ne faut pas modifier un ttt antiépileptique même en tout début de grossesse en espérant réduire le risque tératogène Surveiller pendant la grossesse adapter les posologies Ne pas initier un ttt AE chez une jeune fille ou jeune femme sans « réfléchir »


Télécharger ppt "Brigitte Meignié SMD 2012 Anti -épileptiques et grossesse Lépilepsie est une maladie fréquente ( 0,5% ) chronique Prise en charge différente chez la jeune."

Présentations similaires


Annonces Google