La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Réanimation hépatique Michel MULLER Service de réanimation polyvalente Centre Hospitalier de la Région dAnnecy.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Réanimation hépatique Michel MULLER Service de réanimation polyvalente Centre Hospitalier de la Région dAnnecy."— Transcription de la présentation:

1 Réanimation hépatique Michel MULLER Service de réanimation polyvalente Centre Hospitalier de la Région dAnnecy

2 Plan Anatomie fonctionnelleAnatomie fonctionnelle Les grandes fonctions physiologiquesLes grandes fonctions physiologiques –Biliaire exocrine –Métaboliques endocrines –Médicaments Développement de la cirrhoseDéveloppement de la cirrhose Complications de la cirrhoseComplications de la cirrhose –Varices oesophagiennes –Ascite –Syndrome hépatorénal –Encéphalopathie hépatique –Autres complications

3 Anatomie fonctionnelle

4 25% du débit cardiaque (2/3 veine porte, 1/3 artère hépatique) Adaptation des débits VP / AH lun à lautre Les voies biliaires ont une vascularisation principalement artérielle

5 Anatomie fonctionnelle Microscopie Sinusoïdes veineuses –Cellules de Kupffer (40%) Espaces de Disse –Cellules étoilées –Hépatocytes (60%) Canalicules biliaires

6 Les grandes fonctions physiologiques

7 Fonction biliaire exocrine : sécrétion de bile (1 l/j), acheminée par les canaux biliaires vers le duodénum. Fonctions métaboliques endocrines : –fonction glycogénique, –synthèse protéique (albumine, fibrogène, complexe prothrombinique), –synthèse et de dégradation des lipides, Fonction de détoxication

8 Fonction biliaire exocrine

9 albumine Fonction biliaire exocrine Hémoglobine Cellules de Kupffer Bilirubine libre

10 Fonction biliaire Cholestérol acides biliaires primaires acides biliaires secondaires Émulsification des graisses Favorisent laction de la lipase et donc labsorption des lipides… … et des vitamines liposolubles!

11 Fonctions métaboliques endocrines

12 Hydrates de carbone Forme de réserve du glucose : glycogène –Hépatocytes péri – portaux : synthèse de glycogène de source non glucidique comme le lactate, les acides gras et les acides aminés (néoglucogénèse) –Hépatocytes péri – hépatiques : synthèse de glycogène à partir du glucose

13 Fonctions métaboliques Protéines Synthèse de protéines, de lurée, la glutamine, et la plupart des protéines plasmatiques : –Albumine –Protéines de lhémostase –Protéines de transport : céruloplasmine (cuivre) et transferrine (fer) –Protéines de linflammation et facteurs de croissance

14 Fonctions métaboliques Protéines Catabolisme protéique: Métabolisme de la glutamine production dammoniac (NH4+) Les hépatocytes péri-portaux captent NH4+ et le transforment en urée éliminée par le rein

15 Fonctions métaboliques Lipides Homéostasie du cholestérol et des triglycérides Synthèse de la plupart des apoprotéines nécessaires à la formation des transporteurs des lipides dans le plasma : VLDL et HDL Stockage et de transformation des vitamines liposolubles: A, D, E, K

16 Foie & médicaments

17 Biotransformation des médicaments: e 1) : f en un on ou activité pharmacologique (phase 1) : conversion du médicament primitif en un métabolite par oxydation, réduction ou hydrolyse. excrétion (phase 2) après transformation en un produit polaire qui peut être couplé à un substrat endogène (p. ex. glucuronide, glutathion, sulfate)

18 Développement de la cirrhose

19 Coopération des différents types cellulaires. Schéma commun: 1.nécrose hépatocytaire, 2.activation des cellules de Kupffer (macrophagie des débris hépatocytaires), 3.synthèse par les cellules de Kupffer de cytokines responsables: dun signal de prolifération en direction des hépatocytes survivants dune activation des cellules étoilées du foie visant à la production dune matrice extra-cellulaire de cicatrisation.

20 Développement de la cirrhose La répétition de ces phénomènes élémentaires, 4.aboutit à la constitution de multiples nodules de régénération cerclés dune fibrose annulaire dont la diffusion à lensemble du foie… 5.…définit la cirrhose.

21 Complications de la cirrhose Hypertension portale: Augmentation des résistances vasculaires intra-hépatiques Hyperdébit splanchnique et donc portal Varices oesophagiennes Ascite Syndrôme hépatorénal Hypersplénisme Insuffisance hépatocellulaire Détoxification encéphalopathie hépatique Insuffisance endocrine et exocrine troubles de coagulation

22 Varices oesophagiennes Réduction du débit veineux hépatique 13% Déviation du débit portal avec réouverture et développement de réseaux collatéraux Varices oesophagiennes, mais aussi: Gastriques (+ gastropathie dHTP) Jéjunales Rectales

23 Ascite Splénomégalie et hypersplénisme Hyperpression hydrostatique dans les vaisseaux splanchiques Diminution de la pression oncotique par hypoalbuminémie Séquestration des cellules hématologiques: Anémie Thrombopénie Leucopénie

24 Hypertension portale Production de substances vasodilatatrices NO, substance P, cannabinoïdes endogènes Système rénine-angiotensine / aldostérone VasodilatationHypercinésie

25 Na H2O hyperaldostéronisme rétention deau et de sodium ascite ADH Rétention deau sans sodium Hyponatrémie de dilution Hyponatrémie de dilution

26 Hyperactivation du SRAA hémodynamique dépendante de lATII. Mais réseau splanchnique résistant à lATII vasoconstriction maintient hémodynamique par vasoconstriction des autres organes : cerveau, muscles, peau, rein réduction débit sanguin de ces organes. Dautant que le débit cardiaque diminue progressivement avec la cirrhose rein

27 Il semble que le facteur déclenchant du SHR sur un terrain de cirrhose soit principalement hémodynamique: –Aggravation de la vasoplégie systémique (sepsis) –Accentuation de lhypovolémie relative (hémorragie) SHR type I aigu, rapidement léthal, associé à une défaillance multiviscérale –Ou simplement lévolution de la cirrhose SHR type II plus lent et moins grave Ces phénomènes concourent à la majoration de la vasoconstriction rénale et donc la diminution du DFG Syndrome hépatorénal Arroyo, New treatments of hepatorenal syndrome, Semin Liver Dis 2006;226: Gines P, Schrier RW. Renal failure in cirrhosis. N Engl J Med 2009;361(13):

28 Incidence de 8% dans la cirrhose + ascite Syndrome hépatorénal Arroyo, New treatments of hepatorenal syndrome, Semin Liver Dis 2006;226: Gines P, Schrier RW. Renal failure in cirrhosis. N Engl J Med 2009;361(13):

29 Syndrome hépatorénal Traitement Syndrome hépatorénal Traitement Gines P, et al.: EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis. J Hepatol 2010; 53: Diurétiques: All diuretics should be stopped in patients at the initial evaluation and diagnosis of HRS –D–Diurétiques de l anse inefficaces Arroyo V, Gines P, Gerbes AL, et al. Definition and diagnostic criteria of refractory ascites and hepatorenal syndrome in cirrhosis. International Ascites Club. Hepatology 1996;23: Moore KP, Wong F, Gines P, et al. The management of ascites in cirrhosis: report on the consensus conference of the International Ascites Club. Hepatology 2003;38: Salerno F, Gerbes A, Gines P, Wong F, Arroyo V. Diagnosis, prevention and treatment of hepatorenal syndrome in cirrhosis. Gut 2007;56: –É–Épargneurs potassiques dangereux

30 Syndrome hépatorénal Vasodilatateurs rénaux directs (prostaglandines): inefficace Moreau R, Lebrec D. Acute renal failure in patients with cirrhosis: perspectives in the age of MELD. Hepatology 2003;37(2): Vasoconstricteurs systémiques: –Terlipressine (glypressine) : action sur lartériole efférente –Noradrénaline:. action sur lartériole afférente Guzman et al. Vasopressin vs norepinephrine in endotoxic shock: systemic, renal, and splanchnic hemodynamic and oxygen transport effects J Appl Physiol Aug;95(2):803-9

31 Syndrome hépatorénal glypressine ou noradrénaline? Équivalent: Alessandria C, Ottobrelli A, Debernardi-Venon W, et al. Noradrenalin vs terlipressin in patients with hepatorenal syndrome: a prospective, randomized, unblinded, pilot study. J Hepatol 2007;47(4): Sharma P, Kumar A, Shrama BC, Sarin SK. An open label, pilot, randomized controlled trial of noradrenaline versus terlipressin in the treatment of type 1 hepatorenal syndrome and predictors of response. Am J Gastroenterol 2008;103(7): Glypressine? – Plus grand nombre de publications – Seule validée Gluud LL, Christensen K, Christensen E, Krag A. Systematic review of randomized trials on vasoconstrictor drugs for hepatorenal syndrome. Hepatology 2010;51(2): Gines P, Schrier RW. Renal failure in cirrhosis. N Engl J Med 2009;361(13): – Mais globalement 12% de complications cardiovasculaires

32 Syndrome hépatorénal glypressine ou noradrénaline? Noradrénaline? – Plus grande sécurité pour les patients de réanimation!? – Nécessaire en contexte septique La voie du milieu: terlipressine IVSE…!? – proposée dans le choc septique Morelli A, et al.: Continuous terlipressin versus vasopressin infusion in septic shock (TERLIVAP): a randomized, controlled pilot study. Crit Care 2009; 13: R130 – proposée dans le SHR Gerbes AL, Huber E, Gulberg V: Terlipressin for hepatorenal syndrome: continuous infusion as an alternative to i.v. bolus administration. Gastroenterology 2009; 137: 1179; author reply

33 Syndrome hépatorénal Albumine Gines P, et al.: EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis. J Hepatol 2010; 53: –20 à 40 g/j –Quelle que soit lalbuminémie!? Effet volume Pression oncotique Effet vasoconstricteur propre (rétroaction sur la production de vasodilatateurs?)

34 Syndrome hépatorénal Au total: –50% de répondeurs…. Qui? Nazar A, Pereira GH, Guevara M, et al. Predictors of response to therapy with terlipressin and albumin in patients with cirrhosis and type 1 hepatorenal syndrome. Hepatology 2010;51(1):219-26

35 Sepsis Infection dascite = 250 éléments blancs même si culture négative 30% de SHR

36 Sepsis Gustot T, Durand F, Lebrec D, Vincent JL, Moreau R: Severe sepsis in cirrhosis. Hepatology 2009; 50: Tandon, P. and G. Garcia-Tsao, Bacterial infections, sepsis, and multiorgan failure in cirrhosis. Semin Liver Dis, (1): p

37 Sepsis Autres traitements Albumine: 1,5 g/kg à J1 + 1 g /kg à J3 Sort P, et al.: Effect of intravenous albumin on renal impairment and mortality in patients with cirrhosis and spontaneous bacterial peritonitis. N Engl J Med 1999; 341: HSHC: 50 à 60% dinsuffisance surrénalienne dans le sepsis sévère Tsai, M.H., et al., Adrenal insufficiency in patients with cirrhosis, severe sepsis and septic shock. Hepatology, (4): p Fernandez, J., et al., Adrenal insufficiency in patients with cirrhosis and septic shock: Effect of treatment with hydrocortisone on survival. Hepatology, (5): p

38 Sepsis prévention Si protéines <15 g/l dans lascite, fort risque dinfection ATBprophylaxie par FQ (norfloxacine 400 mg/j) Si RVO, ATBprophylaxie par C3G Gines P, et al.: EASL clinical practice guidelines on the management of ascites, spontaneous bacterial peritonitis, and hepatorenal syndrome in cirrhosis. J Hepatol 2010; 53:

39 Syndrome hépatorénal TIPS Réduit lHTP et donc les phénomènes physiopathologiques conduisant au SHR

40 Syndrome hépatorénal Dialyse contre albumine

41 Syndrome hépatorénal Dialyse contre albumine: efficace sur le syndrome hépatorénal Mitzner SR, et al. Improvement of hepatorenal syndrome with extracorporeal albumin dialysis MARS: results of a prospective, randomized, controlled clinical trial. Liver Transpl 2000; 6: –Epuration de toxines (bilirubine, acides biliaires,…) Larsen FS, Hansen BA, Blei AT: Intensive care management of patients with acute liver failure with emphasis on systemic hemodynamic instability and cerebral edema: a critical appraisal of pathophysiology. Can J Gastroenterol 2000; 14 Suppl D: 105D-111D Riordan SM, Williams R: Acute liver failure: targeted artificial and hepatocyte-based support of liver regeneration and reversal of multiorgan failure. J Hepatol 2000; 32: –Effet hémodynamique

42 Syndrome hépatorénal Dialyse contre albumine MARS SPAD

43

44 SPAD en conditions cliniques Principal intérêt: traitement symptomatique de lencéphalopathie hépatique

45 Encéphalopathie hépatique Les substances toxiques en cause ne sont pas connues avec précision Syndrome probablement plurifactoriel: –Ammoniaque, –Amines biogènes, –Acides gras à chaîne courte, –Autres substances d'origine digestive (benzodiazepine- like).

46 Lammoniaque ationLammoniaque: produit de dégradation de la glutamine –dans les reins et muscles –par les bactéries intestinales veine porte extraction hépatique 80% urée glutamine –dans le cerveau glutamine astrocytes –Ammoniémie élevée en cas dEH, sans valeur quantitative (selon la perméabilité de la barrière hématoencéphalique +/- le pH)

47 Encéphalopathie hépatique La pathogénie de la toxicité cérébrale est également mal connue. activation du système GABAergique, principal inhibiteur du SNC par lammoniac métabolisme de la glutamine modifications osmolarité intra-astrocytaire œdème cérébral Perte Inhibition des activités neuronales par des amines toxiques se comportant comme de faux neurotransmetteurs. Troubles de la perméabilité cérébrovasculaire Sensibilité anormale du cerveau aux désordres métaboliques. Perturbation du métabolisme énergétique cérébral

48 Encéphalopathie hépatique Rôle également possible de la vaso- constriction cérébrale selon le même mécanisme que le SHR Signes anatomopathologiques: –hyperplasie astrocytaire avec peu ou pas de lésions neuronales, –oedème cérébral fréquent en cas d'hépatite fulminante.

49 Encéphalopathie hépatique HTIC directement liée à la mortalité Aggarwal S, Obrist W, Yonas H, Kramer D, Kang Y, Scott V, Planinsic R: Cerebral hemodynamic and metabolic profiles in fulminant hepatic failure: relationship to outcome. Liver Transpl 2005; 11: Evaluation –PIC? –DTC? Abdo A, Lopez O, Fernandez A, Santos J, Castillo J, Castellanos R, Gonzalez L, Gomez F, Limonta D: Transcranial Doppler sonography in fulminant hepatic failure. Transplant Proc 2003; 35: Kawakami M, Koda M, Murawaki Y, Kawasaki H, Ikawa S: Cerebral vascular resistance assessed by transcranial color Doppler ultrasonography in patients with chronic liver diseases. J Gastroenterol Hepatol 2001; 16: 890-7

50 DTC & encéphalopathie hépatique Kawakami M, Koda M, Murawaki Y, Kawasaki H, Ikawa S: Cerebral vascular resistance assessed by transcranial color Doppler ultrasonography in patients with chronic liver diseases. J Gastroenterol Hepatol 2001; 16: 890-7

51 Encéphalopathie hépatique la clinique est la meilleure évaluation Traitement : –Les interventions directes sur la PIC sont insuffisamment évaluées Rabinstein AA: Treatment of brain edema in acute liver failure. Curr Treat Options Neurol; 12: Stravitz RT, Larsen FS: Therapeutic hypothermia for acute liver failure. Crit Care Med 2009; 37: S –Tient plus à la prévention des complications Éviter la ventilation artificielle, les complications de décubitus, limpact (notamment hémodynamique) des sédatifs Utilisation de la dialyse contre albumine pour protection cérébrale!?


Télécharger ppt "Réanimation hépatique Michel MULLER Service de réanimation polyvalente Centre Hospitalier de la Région dAnnecy."

Présentations similaires


Annonces Google