La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRÉSENTÉ PAR DR KOUAME EDOUARD DIRECTEUR TECHNIQUE ET MÉDICAL CENTRE PROTECTION INFANTILE MOBILE (PIM) ABENGOUROU (RCI) PRÉSENTÉ PAR DR KOUAME EDOUARD.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRÉSENTÉ PAR DR KOUAME EDOUARD DIRECTEUR TECHNIQUE ET MÉDICAL CENTRE PROTECTION INFANTILE MOBILE (PIM) ABENGOUROU (RCI) PRÉSENTÉ PAR DR KOUAME EDOUARD."— Transcription de la présentation:

1 PRÉSENTÉ PAR DR KOUAME EDOUARD DIRECTEUR TECHNIQUE ET MÉDICAL CENTRE PROTECTION INFANTILE MOBILE (PIM) ABENGOUROU (RCI) PRÉSENTÉ PAR DR KOUAME EDOUARD DIRECTEUR TECHNIQUE ET MÉDICAL CENTRE PROTECTION INFANTILE MOBILE (PIM) ABENGOUROU (RCI) ESSENTIEL INFARCTUS DU MYOCARDE OU SYNDROME DE MENACE Dr KOUAME Edouard

2 LINTERROGATOIRE Il est essentiel et recherche: Des facteurs de risque cardio-vasculaires et de les retrouver parfois. Les caractéristiques de la douleur: Elle est brutale Souvent de repos Rétrosternale en barre Constrictive Avec irradiation caractéristique: mâchoires, bras gauche, poignets Elle est intense Elle est prolongée Et résiste à la trinitrine Il est essentiel et recherche: Des facteurs de risque cardio-vasculaires et de les retrouver parfois. Les caractéristiques de la douleur: Elle est brutale Souvent de repos Rétrosternale en barre Constrictive Avec irradiation caractéristique: mâchoires, bras gauche, poignets Elle est intense Elle est prolongée Et résiste à la trinitrine Dr KOUAME Edouard

3 LECG Cest lexamen de base de tout sujet souffrant dune douleur thoracique Il doit être réalisé en cours de douleur Il affirme lorigine coronarienne (trouble de la repolarisation) Cest lexamen de base de tout sujet souffrant dune douleur thoracique Il doit être réalisé en cours de douleur Il affirme lorigine coronarienne (trouble de la repolarisation) Dr KOUAME Edouard

4 BIOLOGIE Les enzymes: Ce sont CPK-MB, troponine Leur élévation confirme le diagnostic dinfarctus à postériori Hémostases (TP,TCA,PLAQUETTES) pour suivre le traitement). Numération formule sanguine. Les enzymes: Ce sont CPK-MB, troponine Leur élévation confirme le diagnostic dinfarctus à postériori Hémostases (TP,TCA,PLAQUETTES) pour suivre le traitement). Numération formule sanguine. Dr KOUAME Edouard

5 AUTRES EXAMENS Radiographie du thorax: intérêt pour dépister linsuffisance ventriculaire gauche débutante Echographie cardiaque: localisation précise et taille de la nécrose, diagnostic des complications mécaniques Radiographie du thorax: intérêt pour dépister linsuffisance ventriculaire gauche débutante Echographie cardiaque: localisation précise et taille de la nécrose, diagnostic des complications mécaniques Dr KOUAME Edouard

6 DANS TOUS LES CAS Il faut rechercher des complications à traiter: Insuffisance ventriculaire gauche Trouble du rythme ou de la conduction Insuffisance circulatoire. Il faut rechercher des complications à traiter: Insuffisance ventriculaire gauche Trouble du rythme ou de la conduction Insuffisance circulatoire. Dr KOUAME Edouard

7 CONDUITE A TENIR A domicile ou centre périphérique (peu équipé): Obtenir confirmation diagnostique par ECG Eliminer douleur dangor par la trinitrine sublinguale Appeler SAMU En cas de forme hyperalgique demblée: un antalgique IV (MORPHNE 1cg diluée dans 10 cc de glucosé à5%. Injecter 2cc de cette dilution toutes les 3min jusquà sédation de la douleur) En cas de nausée, hypotension, bradycardie, lever les jambes, ATROPINE IVD 1mg En cas dinsuffisance ventriculaire gauche: LASILIX 40 mg IVD NB:Ce quil ne faut jamais faire: Toute injection intramusculaire Quitter le malade avant larrivée des secours (SMUR) A domicile ou centre périphérique (peu équipé): Obtenir confirmation diagnostique par ECG Eliminer douleur dangor par la trinitrine sublinguale Appeler SAMU En cas de forme hyperalgique demblée: un antalgique IV (MORPHNE 1cg diluée dans 10 cc de glucosé à5%. Injecter 2cc de cette dilution toutes les 3min jusquà sédation de la douleur) En cas de nausée, hypotension, bradycardie, lever les jambes, ATROPINE IVD 1mg En cas dinsuffisance ventriculaire gauche: LASILIX 40 mg IVD NB:Ce quil ne faut jamais faire: Toute injection intramusculaire Quitter le malade avant larrivée des secours (SMUR) Dr KOUAME Edouard

8 En SMUR puis en USIC Surveillance constante: mise sous scope Mise en route du traitement spécifique visant à limiter la taille de la nécrose: Thrombolytique et bêtabloqueur Thrombolytique: dautant plus indiqué que le délais est court (Inf. à 6H);quil nexiste pas de CI, et que la nécrose est antérieure. On peut utiliser: 1- Atilyse:70 à 100 mg en 90 min à 03H 2-UROKINASE: 2 À 3 MILLIONS EN IVL 3-EMINASE : 30 UI EN IVDL Un bêtabloqueur injectable en labsence de CI (bradycardie inf. à 50, hypotension inf. 100 mmHg, BAV des 2 ème et 3 ème dégrés, atcd dasthme). Une ampoule de 5mg de TENORMINE en IVDL. Aspirine IV ou per os en association avec le traitement thrombolytique: 100 à 250 mg. En SMUR puis en USIC Surveillance constante: mise sous scope Mise en route du traitement spécifique visant à limiter la taille de la nécrose: Thrombolytique et bêtabloqueur Thrombolytique: dautant plus indiqué que le délais est court (Inf. à 6H);quil nexiste pas de CI, et que la nécrose est antérieure. On peut utiliser: 1- Atilyse:70 à 100 mg en 90 min à 03H 2-UROKINASE: 2 À 3 MILLIONS EN IVL 3-EMINASE : 30 UI EN IVDL Un bêtabloqueur injectable en labsence de CI (bradycardie inf. à 50, hypotension inf. 100 mmHg, BAV des 2 ème et 3 ème dégrés, atcd dasthme). Une ampoule de 5mg de TENORMINE en IVDL. Aspirine IV ou per os en association avec le traitement thrombolytique: 100 à 250 mg. Dr KOUAME Edouard

9 Les traitements associés: Dérivés nitrés (RISORDAN injectable, LENITRAL Injectable) CI en cas d(hypovolémie, de malaise vagal, Oxygénothérapie (facultative en labsence dinsuffisance ventriculaire gauche) XYLOCAÏNE IV en cas dextrasystolie ventriculaire (bolus 1 mg/kg, 30mg/kg/24H) Les traitements associés: Dérivés nitrés (RISORDAN injectable, LENITRAL Injectable) CI en cas d(hypovolémie, de malaise vagal, Oxygénothérapie (facultative en labsence dinsuffisance ventriculaire gauche) XYLOCAÏNE IV en cas dextrasystolie ventriculaire (bolus 1 mg/kg, 30mg/kg/24H) Dr KOUAME Edouard


Télécharger ppt "PRÉSENTÉ PAR DR KOUAME EDOUARD DIRECTEUR TECHNIQUE ET MÉDICAL CENTRE PROTECTION INFANTILE MOBILE (PIM) ABENGOUROU (RCI) PRÉSENTÉ PAR DR KOUAME EDOUARD."

Présentations similaires


Annonces Google