La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prise en charge médico- psychologique des interruptions médicales de grossesse F. Perrotin (gynécologue-obstétricien) J. Potin (gynécologue-obstétricien)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prise en charge médico- psychologique des interruptions médicales de grossesse F. Perrotin (gynécologue-obstétricien) J. Potin (gynécologue-obstétricien)"— Transcription de la présentation:

1 Prise en charge médico- psychologique des interruptions médicales de grossesse F. Perrotin (gynécologue-obstétricien) J. Potin (gynécologue-obstétricien) B. Bonissent (psychologue) Centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal du CHU de Tours

2 Le cadre légal « Il existe une forte probabilité que lenfant à naître soit atteint dune affection dune particulière gravité reconnue comme incurable au moment du diagnostic » - Avis consultatif de léquipe du CPDPN - Deux médecins membres dune équipe pluridisciplinaire (attestation)

3 Rôle des CPDPN/IMG Donne un avis sur la recevabilité de la demande parentale ou médicale de lIMGDonne un avis sur la recevabilité de la demande parentale ou médicale de lIMG Doit conserver les éléments du dossier médical (date de lIMG, résultats de lexamen foetopathologique)Doit conserver les éléments du dossier médical (date de lIMG, résultats de lexamen foetopathologique) Transmet le bilan dactivité annuelTransmet le bilan dactivité annuel Responsabilité dans les modalités de réalisation de lIMG (protocole commun)

4 48 Centres DPN agréés

5 Le temps de lannonce Découverte dune malformation fœtale à léchographie ou dune anomalie génétique fœtale.Découverte dune malformation fœtale à léchographie ou dune anomalie génétique fœtale. Annonce en consultation ou lors de léchographie et si possible à effectuer au couple : 2 situationsAnnonce en consultation ou lors de léchographie et si possible à effectuer au couple : 2 situations –Nécessité dorganiser un suivi échographique, un avis de médecine fœtale, un avis pédiatrique spécialisé afin dévaluer la pathologie et de donner un pronostic pour permettre à léquipe pluridisciplinaire de donner un avis. –IMG demblée recevable, présentation du dossier à la réunion du CPDPN avec laccord du couple, en laissant un temps de réflexion au couple pour réfléchir et se positionner sur le devenir de la grossesse.

6 Avis du centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal Présentation du dossier proposé par la personne (GO, échographiste, pédiatre, généticien,SF..) ayant en charge le couple avec son accord.Présentation du dossier proposé par la personne (GO, échographiste, pédiatre, généticien,SF..) ayant en charge le couple avec son accord. 2 situations:2 situations: –Pas dopposition à une IMG si le couple en fait la demande. Signature par un membre du CPDPN et par le médecin pratiquant lIMG. –Proposition du suivi pour rendre un avis éclairé. Annonce au couple de lavis du CPDPN et organisation dune consultation dite pré-IMGAnnonce au couple de lavis du CPDPN et organisation dune consultation dite pré-IMG

7 Enquête ICI ( )

8 Consultation Pré-IMG Consultation avec un gynécologue-obstétricien de léquipe: Explications sur les modalités de lIMG, le déroulement, la prise en charge…, prévention de la douleur fœtale et du respect du corps du fœtus. Signature de la demande dIMG par le coupleConsultation avec un gynécologue-obstétricien de léquipe: Explications sur les modalités de lIMG, le déroulement, la prise en charge…, prévention de la douleur fœtale et du respect du corps du fœtus. Signature de la demande dIMG par le couple Consultation avec la sage-femme: Réalisation du bilan pré-thérapeutique, réexplications du déroulement de lIMG et programmation de lIMG (5 à 7 jours plus tard), remise dun document récapitulatif.Consultation avec la sage-femme: Réalisation du bilan pré-thérapeutique, réexplications du déroulement de lIMG et programmation de lIMG (5 à 7 jours plus tard), remise dun document récapitulatif. Consultation avec lanesthésisteConsultation avec lanesthésiste Consultation avec la psychologueConsultation avec la psychologue

9 Interruption Médicale de Grossesse Hospitalisation la veille au soirHospitalisation la veille au soir Installation en salle de naissances à 8 hInstallation en salle de naissances à 8 h Pose dune analgésie périduralePose dune analgésie péridurale Si terme > 22 SA: réalisation dun foeticide par une injection intra-cordonale après prévention de la douleur fœtale.Si terme > 22 SA: réalisation dun foeticide par une injection intra-cordonale après prévention de la douleur fœtale. Induction du travail, accouchement et surveillance par la SF.Induction du travail, accouchement et surveillance par la SF. Présentation de lenfant (selon leur souhait) par la SF.Présentation de lenfant (selon leur souhait) par la SF. A J1 : Examen par la SF +/- le GO et organisation de la sortie, Visite de la psychologue.A J1 : Examen par la SF +/- le GO et organisation de la sortie, Visite de la psychologue.

10 Foeticide/enquête ICI

11 Réflexe Nociceptif Effet de lanalgésie foetale Analgésie fœtale Diminution de lintensité du réflexe Houfflin Debarge, Fetal Diagn Ther, 2005

12 Stimulation aigue & brève Réponse hémodynamique et hormonale Bradycardie 10 secondes après une stimulation électrique de forte intensité malaise vagal Pas de modification de la FC si analgésie fœtale Fœtus dagneau

13 Consultation Post-IMG Consultation post-natale 6 à 8 sem après laccouchement avec le médecin ou la Sf ayant suivi la grossesse.Consultation post-natale 6 à 8 sem après laccouchement avec le médecin ou la Sf ayant suivi la grossesse. Consultation Post-IMG: Mise au point sur le dossier avant la consultation avis génétique, avis pédiatrique ou autre...Consultation Post-IMG: Mise au point sur le dossier avant la consultation avis génétique, avis pédiatrique ou autre... Sassurer avant la consultation davoir tous les éléments pour répondre aux questions des parents (caryotype, recherche génétique spécifique, examen foetopathologique, analyse anatomopathologique du placenta, résultats bactériologiques, virologiques, parasitologiques …) QUI ? Le médecin ayant fait la Cs pré-IMG ou lIMG Le généticien (si problème essentiellement génétique)QUI ? Le médecin ayant fait la Cs pré-IMG ou lIMG Le généticien (si problème essentiellement génétique) QUAND ? Le temps davoir le max de résultats (2 à 4 mois)QUAND ? Le temps davoir le max de résultats (2 à 4 mois) IMPORTANT: Estimer le risque de récidive

14 Cadre dintervention de la psychologue

15 Pourquoi cet entretien? Permettre au couple de mettre en mots et dentendre:Permettre au couple de mettre en mots et dentendre: –Comment la femme vit cette perte –Comment lhomme la vit à son niveau

16 Quand faire cet entretien ? Entretien avec le couple à distance de lannonce:Entretien avec le couple à distance de lannonce: –En fin de « protocole » de la consultation pré-IMG –Durant le temps dattente des résultats complémentaires. –Dans le temps dune réflexion du couple sur leur choix.

17 Buts de lentretien Élaboration psychique autour de lhistoire de cette grossesseÉlaboration psychique autour de lhistoire de cette grossesse –Reconstruction avec la place de la mère, du père, de lenfant à naître, dans la fratrie. –Permet de rendre présente la réalité de cet enfant qui na pas vécu. Question du deuilQuestion du deuil –Soit souhait doubli de cette mort, soit peur doublier cet enfant perdu. –Non-perception de la mort périnatale comme la perte dun enfant par lentourage.

18 Buts de lentretien Temporalité médicale et temps subjectifTemporalité médicale et temps subjectif –Instant de voir: annonce du diagnostic par le médecin = Temps de sidération –Temps pour comprendre: temps délaboration de la reconnaissance de cet enfant, de son appropriation, de sen séparer, de porter cette absence… –Moment de conclure: Il sagit pour le couple de faire « avec » cette réalité des conséquences du diagnostic posé.Il sagit pour le couple de faire « avec » cette réalité des conséquences du diagnostic posé.

19 Travail en équipe Nécessité dun protocoleNécessité dun protocole Chaque situation nécessite une adaptation au temps spécifique de chacun.Chaque situation nécessite une adaptation au temps spécifique de chacun. LIMG nest jamais une urgence.LIMG nest jamais une urgence. Temps de réflexion avec léquipe lors de vécus difficiles.Temps de réflexion avec léquipe lors de vécus difficiles.

20 Cas clinique Madame M 39 ans (en 2001)Madame M 39 ans (en 2001) –Échographie 1 er trimestre normale –Amniocentèse pour âge maternel –Résultats attendus sans inquiétude car écho rassurante Annonce dune trisomie 21 à 19 SA le mardi, Réalisation de lIMG le vendrediAnnonce dune trisomie 21 à 19 SA le mardi, Réalisation de lIMG le vendredi Madame M a vu son bébé, a pris en charge les obsèques.Madame M a vu son bébé, a pris en charge les obsèques. Démarche en 2006 pour récupérer les photos de son bébé: seulement maintenant elle évoque le doute quelle a eu en voyant son bébé sur lequel elle ne voyait aucune trace de T 21…Démarche en 2006 pour récupérer les photos de son bébé: seulement maintenant elle évoque le doute quelle a eu en voyant son bébé sur lequel elle ne voyait aucune trace de T 21…


Télécharger ppt "Prise en charge médico- psychologique des interruptions médicales de grossesse F. Perrotin (gynécologue-obstétricien) J. Potin (gynécologue-obstétricien)"

Présentations similaires


Annonces Google