La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Espace aérien et Vol Libre version 2007. Partie 1: Le contexte du Vol Libre Partie 2: Comprendre … Partie 3: Mise en œuvre dans la préparation dun cross.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Espace aérien et Vol Libre version 2007. Partie 1: Le contexte du Vol Libre Partie 2: Comprendre … Partie 3: Mise en œuvre dans la préparation dun cross."— Transcription de la présentation:

1 Espace aérien et Vol Libre version 2007

2 Partie 1: Le contexte du Vol Libre Partie 2: Comprendre … Partie 3: Mise en œuvre dans la préparation dun cross

3 Partie 1: Le contexte du Vol Libre Les usagers de lespace aérien P.U.L. Objectifs de la réglementation aérienne Règles de Vol à Vue Règles de Survol Conditions de visibilités météorologiques VMC

4 Les usagers de lEspace Aérien L aviation daffaire et commerciale Laviation militaire Les services durgences L aviation légère et ultra-légère Les vélivoles Les parachutistes Les aérostiers nous!

5 P.U.L. Parapentes ( cages et minis voiles), Ailes Deltas (rigides) sont des P laneurs U ltra- L égers Non soumis à immatriculation Pas dobligations en terme d équipements Soumis à la réglementation aérienne

6 Objectifs de la Réglementation Aérienne Assurer la prévention des abordages Prévenir de dangers particuliers Préserver les habitations et zones doccupation Préserver les zones sensibles du point de vue de la sécurité Préserver les milieux naturels sensibles

7 Règles de Vol à Vue VFR = Visual Flight Rules Bonne Visibilité = VMC Respect des règles dévitement = Priorités Respect des zones de vol = Survol, parcs, zones aériennes Principe: En vol, le pilote doit voir et être vu pour éviter labordage

8 priorités entre tous types d'aéronefs Lorsque deux aéronefs suivent des routes convergentes, celui qui voit l'autre à sa droite s'en écarte ; toutefois : –a) les aérodynes motopropulsés cèdent le passage aux dirigeables, aux planeurs et aux ballons ; –b) les dirigeables cèdent le passage aux planeurs et aux ballons ; –c) les planeurs cèdent le passage aux ballons ; –d) les aéronefs motopropulsés céderont le passage aux aéronefs qui sont vus remorquant d'autres aéronefs ou objets

9 Les priorités et Règles dévitement Attention : Planeurs, delta, rigides, parapentes biplace et solo = même niveau de priorité.

10 Règles de Survol - - Zones à forte densité (villes, agglomérations et rassemblements de personnes) 300m au dessus de l'obstacle le plus élevé dans un rayon de 600m - Ailleurs, le minimum de 150m n'est plus imposé aux PUL, sous réserve cependant de n'entraîner aucun risque pour les personnes ou les biens à la surface (seul le cas du vol de pente faisait déjà l'objet d'une exception avant 2007 pour les PUL et les planeurs). -Hauteur au dessus d un espace protégé (Parc national, Réserve naturelle, ZIT) : de 300 à 1000m suivant les cas. Les efforts et négociations fédérales tentent, constamment et parfois avec bonheur, de les limiter.

11 Règles de Survol Hauteur au dessus d un Parc national ou d une Réserve naturelle: (jusque) 1000m

12

13 Partie 2: Comprendre... Classes d espace Laérodrome L aéroport CTR, TMA Zones à statut particulier Réseau Très Basse Altitude Défense Sinformer

14 Classification des espaces aériens Classes despaces contrôlés –A, B, C, D, E Classes despaces non contrôlés –G–G Seuls espaces autorisés au Vol Libre: E,G Attention, par défaut, tout lespace au dessus de 3450m (FL115) est classé D donc interdit, sauf si lon est à moins de 1000m du sol. Sur les Alpes et les Pyrénées LTA en classe E jusquà 5850m (FL195)

15 Les classes G et E La classe G : Notre terrain de jeu principal ! = tout ce qui nest pas classé autrement La classe E : Nous est accessible sans contraintes (transpondeurs, clairance radio) Accueille également des vols IFR informés du trafic VFR lorsquil est connu = vigilance accrue.

16

17 LAérodrome Il ny a pas d interdiction, ni de distance d éloignement à respecter. MAIS Localiser le circuit de piste: vent arrière, étape de base, finale. Surveiller le trafic en circuit de piste. Certains font lobjet dune réglementation locale, informez vous ! ( exemple de Luchon)

18 LAéroport Protégé par une CTR (cylindre de 12km de rayon en général) partant du sol Entouré de TMA, zones de protection pour la descente et la montée des avions vers laéroport. Les TMA peuvent souvent sétendre à plus de 50km de laéroport Les routes aériennes AWY, au dessus, accueillent le trafic

19 Synthèse CTR, TMA, AWY

20 300 m /sol sol 1500m /mer CTR RODEZ-2 FL 70 Voir autre carte TMA RODEZ-1 LAéroport, ses CTR et TMA Exemple de Rodez

21 La zone est dessinée en ROUGE sur la carte aéronautique et a une identification. D: zone présentant un danger potentiel pour l aéronef (ex: D70; D48; D119) R: zone réglementée soumise à certaines conditions (Ex: R46 N; R68 E) P: zone interdite (Prohibited) Zones dInterdictions Temporaires (ZIT) Zones particulières (D, R, P)

22 RTBA Sur le territoire français, usage militaire Appareils Mirages 2000N par exemple Vols dentraînement à TRES BASSE altitude Le pilote nassure PAS la prévention des abordages. Zones de types réglementées EX: R46, R68 sinformer de leur ACTIVATION par le Message AZBA (Activité des Zones Basse Altitude)

23 Unités altimétriques Valeurs altimétriques en pieds (ft) –Un pied= 0,3 m –1000ft = 300m –1000m= 3333ft Calage mer = calage QNH : altitude exprimée en ft AMSL (par défaut) Calage local : hauteur exprimée en ft ASFC ou ft AGL ou ft AAL Calage pour navigation: Niveau de Vol (FL) exprimé en (*100 ft)

24 Etiquette de zone Une étiquette de zone permet didentifier –La classe de lespace aérien –Le plancher de la zone décrite –Le plafond de la zone décrite

25 Linformation aux pilotes Tous documents officiels sur le site du Service dInformation Aéronautique. notamment Des cartes, le SIA commence à produire des cartes au 1/ (5 en 2007) beaucoup plus lisibles et accessibles (hydrographie, routes, villages et orographie), de la surface au FL195 ainsi quune carte au 1/ vol à voile massif alpin. En 2008 une première carte Midi Pyrénées devrait voir le jour. NOTAM, SUP AIP et AZBA (activité des zones basse altitude de la défense) : site du SIA site alertes, actualités, documents, liens

26 Infractions à la réglementation aérienne Délit pénal => peines demprisonnement ET/OU fortes amendes Emprisonnement de 3 mois à 1 an Amendes de 2300 à euros Interdiction de vol de 3 mois à 3 ans

27 Enjeux et tendance Situation privilégiée en France Augmentation du trafic aérien: 5% annuel Chaque incident concourt à davantage de réglementation Laccident ?... Catastrophique !! Réglementation plus restrictive = moins d espace libre pour tous

28 Partie 3 Exemple de préparation dun cross Un grand merci à Jean-Marie Mass pour cet excellent travail Pour réaliser cet exercice, il faut disposer des documents cartographiques en vigueur et des informations complémentaires nécéssaires (Complément aux cartes, NOTAM, SUP AIP, message AZBA)

29 Vol tendance Nord-ouest Décollage en classe G…et feu dans le 1er thermique! But à Cajarc! Pour linstant…rien ne vous empêche de faire un plaf, jusquau FL 115 (3450m) D70. Ne pas survoler, Danger!!! Du sol jusquà 1390m. Aérodrome de Livernon, vigilence! Après la vallée du Célé: à 300 m /sol ou 900 m /mer et jusquau FL 115 (3450m/mer) on rentre dans la TMA RODEZ 2 en classe E ( vigilance accrue) Soit vous posez au déco de Saujac! Soit vous noubliez pas de saluer chaleureusement nos amis Cajarcois, en enroulant le thermique local et avant de continuer votre balade! Diapo suivante

30 On peut survoler Villefranche à 300m au dessus dans un rayon de 600m autour du parapente et faire coucou aux petits avions qui peuvent passer dans les parages! On continue et on pénètre dans une zone réglementée R46 N ( 250m/sol à 450m/sol) faisant partie du réseau RTBA (réseau très basse altitude) Dès le décollage et le 1er thermique on est dans la TMA rodez 2 de 300 m /sol ou 900 m /mer, jusquau FL 115 (3450m/mer) vigilance accrue! Puis on pénètre dans la R46 N 2 ( du sol à 450m/sol) faisant partie du réseau RTBA (réseau très basse altitude) Leur horaire dactivation est de 8h à 10h et de 12h à 14h (heure dété) ainsi que le soir après le coucher du soleil jusquà 23h. Suite du vol ou Cross au départ de Saujac ou de la Mounine on se retrouve sous la TMA 3 TOULOUSE en classe D (de 1950m/mer jusquau FL 115). Donc plaf max = 1950m ! on pénètre dans une classe G pour survoler la forêt noire … Fin de la TMA 3 Toulouse

31 Dès que vous voyez Figeac vous rentrez dans la TMA RODEZ 2 en classe E ( vigilance accrue) de à 300 m /sol ou 900 m /mer et jusquau FL 115 (3450m/mer) on rentre A partir de Décazeville il faudra faire les bons choix pour éviter les zones contrôlées de Rodez Cross au départ de Soult Vol tendance Ouest/Nord-ouest

32 Aprés le 1er thermique commence les ennuis…aérodrome de Cahors + parachutistes. On ny va pas !!! On continue et on pénètre dans une zone réglementée R46 N ( 250m/sol à 450m/sol) faisant partie du réseau RTBA (réseau très basse altitude) À partir de là, on est sous la TMA 3 Toulouse Classée D de 1950m/mer à 3450m/mer…donc plaf max = 1950m ! Sur le chemin, risque dactivité de voltige La suite du vol… Cross au départ de Douelle…objectif? La mer !

33 CTR 2 Toulouse D Sur cet axe, la fin du vol est proche…Plaf max 1200 m TMA 2 Toulouse D au dessus! + aérodromes IFR…

34 jusque là, on est toujours sous la TMA 3 Toulouse Classée D de 1950m/mer à 3450m/mer…donc plaf max = 1950m ! Si vous avez survécu à la traversée de la montagne noire…CTR D Carcassonne du sol jusquà 450m/sol

35 The end Bons cross à tous !!!


Télécharger ppt "Espace aérien et Vol Libre version 2007. Partie 1: Le contexte du Vol Libre Partie 2: Comprendre … Partie 3: Mise en œuvre dans la préparation dun cross."

Présentations similaires


Annonces Google