La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La transplantation rénale avec donneur vivant : aspects médicaux et organisation Dr Moal Valérie Centre de Néphrologie et Transplantation rénale Pôle Uro-Néphrologique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La transplantation rénale avec donneur vivant : aspects médicaux et organisation Dr Moal Valérie Centre de Néphrologie et Transplantation rénale Pôle Uro-Néphrologique."— Transcription de la présentation:

1 La transplantation rénale avec donneur vivant : aspects médicaux et organisation Dr Moal Valérie Centre de Néphrologie et Transplantation rénale Pôle Uro-Néphrologique Marseille Quatrième journée varoise de transplantation rénale 24/11/2012

2 Etat des lieux en France et dans différents pays de la transplantation rénale avec donneur vivant

3 Evolution annuelle depuis 1959 en France du nombre de greffes rénales issues de donneurs vivants et de donneurs décédés Rapport dactivité 2008, ABM ère greffe DV ère greffe EME 1968 Définition mort cérébrale 2009 : : : 302

4 Activités respectives de greffes rénales de donneur vivant et de donneur décédé dans différents pays en 2007 Rapport dactivité 2008, ABM

5 Tout candidat à la greffe rénale peut-il recevoir un rein de donneur vivant ?

6 NON lorsque les maladies rénales sont susceptibles de récidiver précocement sur le greffon Syndrome Hémolytique et Urémique, Hyalinose Segmentaire et Focale, Hyperoxalurie de type I, Glomérulonéphrite Membrano-Proliférative contre-indiquent de manière le plus souvent absolue une transplantation rénale à partir dun donneur vivant.

7 Résultats de la transplantation rénale avec donneur vivant

8 Les résultats de la transplantation rénale avec donneur vivant sont supérieurs à ceux de la transplantation avec donneur décédé

9 Survie du greffon rénal selon l'origine du greffon (greffes ) Rapport dactivité 2010, ABM 96% 91 % 90% 80 % 77% 63 %

10 Les résultats de la transplantation avec donneur vivant de la fratrie HLA-identique sont toujours supérieurs à tout autre type de transplantation Gjertson Kidney Int :

11 Survival of First Kidney Grafts Le caractère vivant du donneur prévaut sur le lien de parenté Hormis la transplantation rénale avec donneur issu de la fratrie HLA- identique, la compatibilité HLA ne joue pas de rôle significatif alors quelle joue un rôle majeur dans la transplantation rénale avec donneur décédé

12 Pourquoi les résultats de la transplantation rénale avec donneur vivant sont-ils meilleurs ?

13 Qualité du greffon : donneur en bonne santé, indemne de maladie rénale et cardiovasculaire, à fonction rénale normale Conditions du prélèvement et de la transplantation : absence de réanimation et de mort cérébrale du donneur, absence de conservation, ischémie froide courte, caractère programmé Meilleure observance du traitement par le receveur Caractère préemptif (avant la dialyse)

14 Age du donneur Lâge du donneur (majeur) nest pas une contre-indication en soi. Un donneur âgé (>55-60 ans) est plus susceptible de présenter des maladies et davoir une fonction rénale au- dessous du seuil acceptable quun patient jeune. La survie du greffon est toujours diminuée si lâge du donneur dépasse 50, 55 ou 60 ans (selon les études) Cependant la survie dun greffon de donneur vivant âgé reste supérieure à celle dun donneur décédé du même âge

15 Bénéfices Bénéfice individuel direct pour le receveur – Meilleure survie du greffon – Préemptive – Dans un délai raisonnable : Rareté du groupe sanguin ou immunisation Bénéfice indirect pour tous les patients inscrits sur liste nationale dattente de rein avec donneur décédé

16 Et le donneur ?

17 Complications Mortalité opératoire : 0,02 – 0,06% Insuffisance rénale chronique terminale : 0,03 – 0,5% Chirurgicales péri-opératoires : 14% Grâce à une évaluation médicale exhaustive et rigoureuse du donneur

18 La survie des donneurs à long terme nest pas diminuée – après 20 ans de suivi : 85% contre 66% attendue (+29%) La Pression Artérielle est comparable à celle de la population générale après 20 ans (HTA 35%) Fonction rénale comparable à celle de la population générale après 20 ans Le risque de développer une maladie rénale chronique dans une famille dun receveur potentiel est supérieur à ce quil est pour la population générale Fehrman-Ekholm, Transplantation 1997;64:976 A long terme

19 Evaluation du donneur vivant et critères de sélection selon des Recommandations

20 Bilan médical avant don de rein Importance capitale pour minimiser le risque de la procédure du don Rechercher toute pathologie susceptible daugmenter le risque du geste chirurgical, de lAG une pathologie rénale ou générale pouvant avoir un retentissement rénal au cours de son évolution Près de 30% des donneurs évalués ne sont pas retenus Réalisé par étapes, pour éviter au donneur potentiel des examens inutiles et coûteux

21 Aspects éthiques et réglementaires

22 Avant un don de rein 1.le donneur doit être évalué au plan médical et psycho-social 2.il doit être informé (bilan, risques, devenir du greffon chez le receveur, différentes alternatives thérapeutiques pour le receveur) 3.il doit être capable de comprendre les informations du processus de consentement 4.la décision de donner doit être volontaire et saccompagne de la liberté de se retirer du processus à tout moment

23 Elargissement du cercle des donneurs (1) Loi relative à la bioéthique du 06/08/04 complétée par le décret de 05/2005 Dans lintérêt thérapeutique dun receveur Donneurs apparentés Père ou mère, frère ou sœur, fils ou fille, grands-parents, oncle ou tante, cousin(e) germain(e) Donneurs non apparentés Conjoint, toute personne apportant la preuve dune vie commune dau moins 2 ans avec le receveur, conjoint du père ou de la mère Pas de mineur ou de majeur faisant lobjet dune mesure de protection légale

24 Article 7 « toute personne pouvant apporter la preuve dun lien affectif étroit et stable depuis au moins deux ans avec le receveur » Elargissement du cercle des donneurs (2) Loi relative à la bioéthique du 7 juillet 2011

25 Article 7 « En cas dincompatibilité entre la personne ayant exprimé lintention de don et la personne dans lintérêt de laquelle le prélèvement peut être opéré…, rendant impossible la greffe, le donneur et le receveur potentiels peuvent se voir proposer le recours à un don croisé dorganes. Celui-ci consiste pour le receveur potentiel à bénéficier du don dune autre personne ayant exprimé lintention de don et également placée dans une situation dincompatibilité à légard de la personne dans lintérêt de laquelle le prélèvement peut être opéré…, tandis que cette dernière bénéficie du don du premier donneur. En cas de mise en œuvre dun don croisé, les actes de prélèvement et de greffe sont engagés de façon simultanée respectivement sur les deux donneurs et sur les deux receveurs. Lanonymat entre donneur et receveur est respecté. » Elargissement du cercle des donneurs (3) Loi relative à la bioéthique du 7 juillet 2011

26 Article 8 «Une information est dispensée dans les lycées et les établissements denseignement supérieur sur la législation relative au don dorganes à fins de greffe et sur les moyens de faire connaître sa position de son vivant soit en sinscrivant sur le registre national …, soit en informant ses proches. Ces séances peuvent associer les personnels contribuant à la mission de santé scolaire ainsi que des intervenants extérieurs, issus notamment des associations militant pour le don dorganes. De même, une sensibilisation au don du sang est dispensée …» Elargissement du cercle des donneurs (3) Loi relative à la bioéthique du 7 juillet 2011

27 Aspects réglementaires Expression du consentement devant le président du TGI: consentement libre et éclairé, don conforme aux conditions prévues Comité dexperts: vérifie que linformation a été donnée et comprise, labsence de réticence inavouée du donneur ou de pressions Registre de suivi des donneurs: connaître leur devenir médical

28 Relations donneur-receveur en France entre 2000 et 2005 AscendantCollatéralDescendantConjoint (4%) (36,6%)70 (42,7%)5 (3%)29 (17,7%)

29 Aspects psychologiques

30 Aspects positifs Détermination spontanée Motivation particulièrement forte pour parents et conjoints Après le don, seuls 1 à 6% regrettent leur geste Influence positive sur leur qualité de vie, reconnaissance davoir donné, amélioration de lestime de soi Période post-opératoire plus facile que prévue Reconnaissance et estime vis-à-vis des équipes médicales

31 Difficultés Décision de donner possiblement ambivalente (homme: acte valorisant, femme: obligation familiale, fratrie: altruisme et pression familiale) Peur présente dans le processus, pour eux-mêmes et pour le receveur : informer !! Décision de recevoir anxiogène : risques du donneur et pour les enfants qui reçoivent des parents, obligation et contrôle Période dévaluation du donneur pénible surtout si elle est longue Relations parents-enfants compliquées, parfois regrets exprimés par les adolescents

32 En pratique Le donneur et le receveur doivent être bien informés pour répondre ensemble OUI Le receveur doit être « greffable » et ne pas présenter une maladie rénale à risque élevé de récidiver sur le greffon Le donneur doit être en bonne santé, avoir une fonction rénale normale et doit être ABO compatible Le crossmatch entre donneur et receveur doit être négatif Accords des chirurgien, anesthésiste, psychiatre et néphrologue Accord du Comité dexperts Expression du consentement du donneur au Tribunal de Grande Instance Journée opératoire Surveillance néphrologique et urologique des 2 patients Répertoire des donneurs vivants / Suivi des transplantés : annuel et obligatoire

33 Conclusion Meilleurs résultats pour le receveur Risques faibles pour le donneur grâce à son évaluation médicale exhaustive et rigoureuse Don du vivant = entreprise complexe pour toutes les parties impliquées Si possible avant la dialyse

34 Vrai ou Faux ? A. Les résultats de la transplantation rénale avec donneur vivant sont supérieurs à ceux de la transplantation avec donneur décédé B. Tout candidat à la greffe rénale peut recevoir un rein de donneur vivant C. Le donneur vivant de rein court un grand risque de devoir dialyser un jour D. Le donneur doit exprimer son consentement au don de rein devant le tribunal de grande instance E. Un donneur peut-être choisi au sein dune famille par un conseil de famille même si le donneur nest pas daccord F. Le donneur et le receveur doivent avoir un groupe ABO compatible G. Il est impossible de greffer un patient avec un rein de donneur vivant avant quil nait commencé la dialyse


Télécharger ppt "La transplantation rénale avec donneur vivant : aspects médicaux et organisation Dr Moal Valérie Centre de Néphrologie et Transplantation rénale Pôle Uro-Néphrologique."

Présentations similaires


Annonces Google