La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard,"— Transcription de la présentation:

1 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Chapitre 14 La structure financière dans le cadre de marchés parfaits

2 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Introduction Faut-il financer les projets en sendettant ou en émettant de nouvelles actions ? Quelle est la structure financière optimale des entreprises ? On supposera quil ny a ni impôts ni coût de transaction. => Daprès la Loi du prix unique, contrairement à lintuition, le choix entre dette et actions na aucune influence sur la valeur de lentreprise, le prix des actions ou le coût du capital !

3 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Franco Modigliani Merton Miller

4 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Plan Capitaux propres ou dette ? Modigliani-Miller, acte 1 : endettement, arbitrage et valeur de lentreprise Modigliani-Miller, acte 2 : dette, risque et coût du capital Structure financière : attention aux illusions ! Au-delà des propositions de Modigliani-Miller

5 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Capitaux propres ou dette ? Plan Financement exclusif par capitaux propres Financement par capitaux propres et endettement Leffet de lendettement sur le risque et la rentabilité –Exemple Endettement et coût des capitaux propres

6 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Financement exclusif par capitaux propres Prime de risque = 10 % ; taux sans risque = 5 % Combien les actionnaires sont-ils prêts à payer pour acheter toutes les actions de lentreprise ?

7 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Financement exclusif par capitaux propres Quelle est la rentabilité pour les actionnaires qui investissent dans cette entreprise non endettée ?

8 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Financement mixte Emprunt de 500

9 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Financement mixte Emprunt de 500 Quelle que soit la situation économique future, les bénéfices suffiront à rembourser la dette. La dette est donc sans risque. Dans un an, remboursement = 500 × 1,05 = 525. Lentreprise distribuera donc aux actionnaires – 525 = 875 si la conjoncture est favorable et 900 – 525 = 375 dans le cas contraire.

10 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Financement mixte À quel prix les actions de lentreprise endettée (levered equity) doivent-elles être vendues ? Quel est le choix de structure financière qui maximise la richesse de lentrepreneur ? Franco Modigliani et Merton Miller ont démontré en 1958 (AER) que, sous lhypothèse de marchés parfaits, la valeur totale de lentreprise ne dépend pas de sa structure financière.

11 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Financement mixte Les flux de trésorerie de lentreprise sont toujours égaux aux flux de trésorerie du projet = Or, la somme des flux de trésorerie dont bénéficient les actionnaires et les créanciers est par définition égale aux flux de trésorerie du projet. Daprès la Loi du prix unique, le total des dettes et des capitaux propres doit être de Puisque la valeur actuelle des dettes est de 500, la valeur des capitaux propres de lentreprise endettée est : V CP = = 500

12 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Leffet de lendettement sur le risque et la rentabilité Valeur actuelle des flux de trésorerie des actionnaires ? Erreur ! Le recours à lendettement augmente le risque supporté par les actionnaires. Il ne faut pas actualiser les flux de trésorerie dune entreprise endettée au même taux que celui dune entreprise non endettée.

13 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Leffet de lendettement sur le risque et la rentabilité Les actionnaires dune entreprise endettée exigent une rentabilité espérée plus élevée pour compenser le risque plus grand.

14 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Leffet de lendettement sur le risque et la rentabilité Les actionnaires de lentreprise endettée reçoivent une prime de risque deux fois plus élevée.

15 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Leffet de lendettement sur le risque et la rentabilité Lendettement dune entreprise augmente le risque des actions, même si on suppose que le risque de faillite est nul. Le coût moyen du capital de lentreprise endettée est de 0,5 × 5 % + 0,5 × 25 % = 15 %, soit un coût égal à celui de lentreprise non endettée.

16 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Endettement et coût des capitaux propres Lentrepreneur emprunte 200 pour financer son projet. Quelle est la valeur des capitaux propres de lentreprise ? Quelle est la rentabilité espérée pour les actionnaires ?

17 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Modigliani-Miller 1 : endettement, arbitrage et valeur de lentreprise Plan Modigliani-Miller et la Loi du prix unique Le levier synthétique –Exemple Levier synthétique et arbitrage Le bilan en valeur de marché –Exemple Valeur des capitaux propres dune entreprise ayant émis plusieurs classes de titres

18 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Proposition 1 de Modigliani-Miller Dans le cadre de marchés de capitaux parfaits, la valeur totale dune entreprise est égale à la valeur de marché des flux de trésorerie de ses actifs ; cette valeur nest pas influencée par la structure financière de lentreprise. Hypothèses Les agents économiques (investisseurs et entreprises) peuvent acheter ou vendre les mêmes actifs financiers, à un prix de marché (concurrentiel) égal à la valeur actuelle de leurs flux de trésorerie futurs. Il nexiste pas dimpôts ni de coûts de transaction sur les marchés financiers. Les décisions de financement dune entreprise ninfluencent pas les flux de trésorerie de ses actifs et ne sont porteuses daucune information à leur propos.

19 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Le levier synthétique

20 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Le levier synthétique

21 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Levier synthétique et arbitrage Deux entreprises auront des flux de trésorerie lannée 1 de ou 900 selon la conjoncture. Les deux entreprises sont identiques, à lexception de leur structure financière : –La première na aucune dette et ses capitaux propres ont une valeur de marché de 990. –La seconde a emprunté 500 et ses capitaux propres ont une valeur de marché de 510. La proposition 1 de Modigliani-Miller est-elle vérifiée ? Sinon, quelles sont les opportunités darbitrage ?

22 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Levier synthétique et arbitrage - solution

23 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Valeur des capitaux propres dune entreprise ayant émis plusieurs classes de titres Lentrepreneur décide de vendre son entreprise en émettant non plus deux, mais trois types de titres : actions, titres de dette (dune valeur de 500 ) et obligations convertibles. Les obligations convertibles vaudront 210 en cas de croissance et 0 en cas de récession. Le prix de marché actuel des obligations convertibles est de 60. Quelle est la valeur de marché des capitaux propres de lentreprise, si les marchés sont parfaits ?

24 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Le bilan en valeur de marché

25 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Un exemple : le rachat dactions par endettement Une entreprise actuellement exclusivement financée par capitaux propres : 50 millions dactions, au prix unitaire de 4 = 200 millions deuros. Les marchés de capitaux sont supposés parfaits. Lentreprise décide de sendetter de 80 millions deuros pour racheter une partie de ses propres actions.

26 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Un exemple : le rachat dactions par endettement

27 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Modigliani-Miller, acte 2 : endettement, risque et coût du capital Plan Endettement et coût des capitaux propres –Exemple Comment calculer le coût des capitaux propres ? Choix dinvestissement et coût moyen pondéré du capital –Exemple Réduction du taux dendettement et coût du capital Calcul du CMPC avec plusieurs classes de titres –Exemple Calcul du CMPC avec plusieurs classes de titres Endettement et bêta –Exemple Quels bêtas pour les compagnies aériennes ? Disponibilités et dette nette –Exemple Disponibilités et bêta

28 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Modigliani-Miller, acte 2 : endettement, risque et coût du capital Modigliani et Miller ont démontré que, en labsence dimpôts et de taxes, la structure financière dune entreprise na pas dinfluence sur sa valeur. Pourquoi le coût du capital diffère-t-il dun titre financier à lautre ? La dette nest-elle pas une source de financement moins coûteuse que les capitaux propres pour lentreprise ? Les économies réalisées grâce à lendettement sont exactement compensées par lexigence accrue des actionnaires en termes de rentabilité.

29 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Endettement et coût des capitaux propres Proposition 1 de Modigliani-Miller : Doù et

30 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Endettement et coût des capitaux propres Proposition 2 de Modigliani et Miller : Le coût des capitaux propres dune entreprise endettée est égal au coût des capitaux propres dune entreprise non endettée plus une prime de risque proportionnelle au levier en valeur de marché de lentreprise :

31 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Endettement et coût des capitaux propres Exemple de la section Si lentreprise est financée exclusivement par capitaux propres, la rentabilité espérée par les actionnaires est de 15 % (tableau 14.4). Si lentreprise a 500 de dette, la rentabilité espérée sur la dette étant égale au taux sans risque (5 %), alors daprès la proposition 2 de Modigliani-Miller :

32 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Comment calculer le coût des capitaux propres ? Si lentrepreneur de la section 14.1 avait seulement emprunté 200, quel serait le coût des capitaux propres de lentreprise, daprès la proposition 2 de Modigliani- Miller ?

33 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Choix dinvestissement et coût moyen pondéré du capital Coût moyen pondéré du capital, ou CMPC (weighted average cost of capital, WACC)

34 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Choix dinvestissement et coût moyen pondéré du capital Si les marchés sont parfaits, le CMPC dune entreprise est indépendant de sa structure financière. Dans le cas dune entreprise non endettée, le CMPC est égal au coût des capitaux propres, qui est lui-même égal au coût des actifs de lentreprise.

35 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France

36 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France

37 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Réduction du taux dendettement et coût du capital Lentreprise Gego a un levier de 2. Le taux dintérêt est de 6 % ; le coût des capitaux propres est de 12 %. Lentreprise émet des actions pour réduire son endettement. Lobjectif est de diviser par deux le levier de lentreprise. Cela permettra à lentreprise de réduire le taux dintérêt sur sa dette à 5,5 %. Les marchés des capitaux sont supposés parfaits. Quelles sont les conséquences dune telle opération sur le coût des capitaux propres et le CMPC ?

38 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Calcul du CMPC avec plusieurs classes de titres Voir exemple Trois types de titres : actions, titres de dette (dune valeur de 500 ) et obligations convertibles. Les obligations convertibles vaudront 210 en cas de croissance et 0 en cas de récession. Le prix de marché actuel des obligations convertibles est de 60. Quel est le coût moyen pondéré du capital de lentreprise ?

39 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Endettement et bêta Il faut calculer le bêta à endettement nul dune entreprise de même risque économique que le projet envisagé, si celui-ci est financé par capitaux propres.

40 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Dette et bêta Les actions McDonalds ont un bêta de 0,8 ; le levier de McDonalds est de 0,1. Sous lhypothèse que le bêta de la dette de McDonalds est nul, quel est le bêta des actifs de McDonalds ? Que deviendrait le bêta des actions de McDonalds si lentreprise décidait daugmenter son levier à 0,5 (le bêta de la dette demeurant nul) ?

41 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Disponibilités et dette nette Dette nette = Dette totale – Disponibilités et titres sans risque Bêta, disponibilités et dividende de Microsoft En 2004, capitalisation boursière de Microsoft > 300 mds $ Disponibilités et placements sans risque = 60 mds $ ; aucune dette. En novembre 2004, Microsoft verse un dividende exceptionnel de 32 mds $, utilisant une partie de ses disponibilités. La dette nette passe donc de –60 à –28 mds $. Verser un dividende a le même effet quaugmenter la dette : la baisse des disponibilités de lentreprise fait augmenter la dette nette et donc le bêta de laction Microsoft.

42 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Disponibilités, dette nette et coût du capital En juin 2009, Cisco Systems a une capitalisation boursière de 114,8 milliards de dollars. Sa dette est de 10,3 milliards de dollars. Lentreprise détient par ailleurs 33,6 milliards de dollars de disponibilités. Le bêta de ses actions est de 1,27 et celui de sa dette est nul. Taux sans risque de 4 % et prime de risque de marché de 5 % 1.Quelle était la valeur de marché de lactif économique de Cisco ? 2.Quel était le bêta des actifs de lentreprise ? 3.Quel est son coût du capital à endettement nul ?

43 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Structure financière : attention aux illusions ! Plan Endettement et bénéfice par action –Exemple Modigliani-Miller et bénéfice par action Augmentation de capital et dilution

44 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Endettement et bénéfice par action Lendettement peut faire augmenter le BPA espéré. Certains pensent donc (à tort) que lendettement fait également augmenter le prix des actions. Exemple : –LVI est financé par capitaux propres exclusivement. Son résultat dexploitation anticipé est de 10 M (= résultat net). LVI a émis 10 millions dactions, qui valent chacune 7,5. –Emprunt de 15 M à 8 % pour racheter 2 millions dactions. –Résultat net = 10 – 15 x 8 % = 10 – 1,2 = 8,8 M

45 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France

46 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Modigliani-Miller et BPA Le résultat dexploitation de LVI sera stable pendant les prochaines années ; le résultat net est intégralement distribué aux actionnaires. Quelle sera la réaction du cours de Bourse de LVI à lannonce dune augmentation anticipée de son BPA ?

47 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Exemple Modigliani-Miller et BPA - solution Dividende = BPA espéré = 1 Il est possible de calculer la valeur de lentreprise grâce à la formule de la rente perpétuelle : soit r U = 1/7,5 = 13,33 % V U = 7,5 × 10 millions dactions = 75 M. Si LVI sendette pour racheter 2 millions dactions (15 M), alors, la valeur résiduelle des capitaux propres est de 75 – 15 = 60 M. Avec un BPA maintenant égal à 1,1, le prix de laction est :

48 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Augmentation de capital et dilution Certains pensent (à tort) que lémission dactions dilue le capital de lentreprise et quil convient donc de lui préférer lendettement. Exemple : –Air Sud na aucune dette et ses capitaux propres sont composés de 500 millions dactions, chacune valant 16. –Achat de nouveaux avions pour 1 milliard financé par émission dactions. –Quelle est la réaction du cours de Bourse à cette augmentation de capital ?

49 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Augmentation de capital et dilution Avant lémission, la capitalisation boursière, et donc la valeur des actifs de lentreprise, était de 500 millions dactions × 16 = 8 mds. Air Sud vend 62,5 millions dactions nouvelles, au prix de 16. –La valeur de marché des actifs augmente de 1 milliard deuros. –Le nombre dactions augmente, à 562,5 millions. –Le prix des actions ne change pas : / 562,5 = 16.

50 Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard, N. Couderc & N. Nalpas ® 2011 Pearson Education France Au-delà des propositions de Modigliani-Miller Principe de la conservation de la valeur sur les marchés financiers Avec des marchés parfaits, les opérations financières ne créent pas et ne détruisent pas de valeur, mais permettent de modifier le risque (et donc la rentabilité).


Télécharger ppt "Finance dentreprise - 2 ème édition Chapitre 14. La structure financière dans le cadre de marchés parfaits J. Berk & P. DeMarzo – G. Capelle-Blancard,"

Présentations similaires


Annonces Google