La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LApproche par compétences : une modélisation de construction des référentiels D. Lemenu, C. Lejeune Haute Ecole Léonard de Vinci,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LApproche par compétences : une modélisation de construction des référentiels D. Lemenu, C. Lejeune Haute Ecole Léonard de Vinci,"— Transcription de la présentation:

1 LApproche par compétences : une modélisation de construction des référentiels D. Lemenu, C. Lejeune Haute Ecole Léonard de Vinci,

2 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Les objectifs de cette présentation Une compétence, cest quoi? Et un référentiel de compétences ? Construire un référentiel de compétences : quest que cela veut dire ? Présenter brièvement les étapes délaboration dun référentiel de compétences Présenter larticulation entre les référentiels (de compétences, de formation, dévaluation)

3 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Une compétence, cest quoi? Ecrivez individuellement en quelques mots ce quest une compétence pour vous (2 min.) Par pays, mettez vous daccord sur une définition.(7min.) Ecrivez la sur flip chart.(2 min.)

4 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 La Compétence C = Ressources Objectifs pédagogiques SR, SF, SE * Famille de situations problèmes ou tâches complexes Mobilisation On ne peut parler de compétence quà partir du moment où il y a mobilisation des ressources pertinentes face à une situation problème à résoudre ou à une tâche complexe à effectuer De Ketele, sept 2006

5 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Pourquoi lapproche par compétence pour développer les compétences en santé Car une formation professionnalisante doit être en lien avec les exigences du terrain (demandes en soins, contexte socio-économique…) Il faut former à des savoir agir correspondant aux activités requises par les différentes situations rencontrées Soit, identifier les connaissances, aptitudes et attitudes à développer pour réaliser les activités dont les professionnels de santé ont la charge dans leurs contextes de travail. Lensemble de ces savoirs, savoir-faire et savoir-être à mobiliser de manière intégrée sont donc « les compétences ».

6 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Processus de construction des référentiels: Approche participative Intégration du processus et des méthodes Productions de référentiels émanant des différents acteurs Validations internes et externes à chaque étape

7 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Etapes délaboration et types de référentiels Elaborer le référentiel de métier Elaborer le référentiel de compétences Elaborer les référentiels de formation et dévaluation.

8 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Résultats en formation initiale: RC infirmiers Belgique, Rwanda, RDC; RC sage-femme Rwanda Métier Situations à gérer Référentiel de compétences Compétences, PC, critères

9 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Du métier à la formation un travail sur les référentiels La formation Familles de situations Compétences Capacités ou paliers de compétences Critères Indicateurs cohérence Le métier FonctionActivitésTâchesOpérationsGestes RM RC RF

10 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Le Référentiel de compétences: Activités (métier) Compétences PC Critères Situations à gérer Référentiel de compétences

11 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Exemple de compétences: 1. Etablir une communication professionnelle Echanger, dans le respect mutuel de manière à établir une relation de confiance avec lindividu, la famille, la communauté et les autres organisations. 2. Analyser une situation et développer un esprit critique Identifier, au départ des données collectées, les problèmes de santé des individus, familles ou collectivités et prendre de manière participative des décisions pertinentes.

12 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Exemple: compétence 1 du référentiel de compétences de linfirmier en RDC

13 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Des compétences aux paliers de compétences et aux critères Établir une communication professionnelle Paliers de compétences: capacités, font partie de la compétence compétence Etablir et entretenir une relation harmonieuse avec une personne, la famille ou un groupe Etablir et entretenir une relation harmonieuse avec une personne, la famille ou un groupe Eduquer, en fonction du diagnostic, une personne, Eduquer, en fonction du diagnostic, une personne, une famille ou un groupe Rédiger un rapport Rédiger un rapport Participer aux réunions de service Participer aux réunions de service Respect du canevas Respect de la grammaire Cohérence des idées Critères

14 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Exercice de repérage des compétences Voir exercice en annexe 2 Correction: annexe 2, document animateurs

15 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Lélaboration de référentiels de métiers : Consiste à énumérer les activités et tâches des profils des professionnels de santé étudiés, en tenant compte de leur contexte socio-professionnel. Le listage des activités se fait par: des entretiens dexplicitation avec des professionnels lobservation de professionnels lanalyse de contenus des normes, des programmes, des dossiers, des descriptions de fonction…

16 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Confrontation et choix méthodologique pour lAPC entre le prescrit et le réel en santé et en formation Adéquation Populations Formations (de base/continue) Normes / prescrit Réalité / tâches effectuées par les professionnels Qualitatives Quantitatives Facteurs contextuels/locaux Facteurs individuels Méthodescontenus F. Parent

17 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Recueillir des informations sur le réel Pour recueillir linformation et en extraire les activités mises en œuvre dans la situation de travail; il convient de faire produire des récits dexpériences de travail Comment? Par lentretien dexplicitation

18 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Lentretien dexplicitation Ce qui est visé: Ce que lindividu dit quil fait dans une situation déterminée La verbalisation de lactivité ( la succession des actions élémentaires que lindividu met en œuvre pour effectuer une tâche)

19 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Lentretien dexplicitation: caractéristiques Approche opérationnelle et descriptive Pas évidente à priori pour la personne interrogée Demande une certaine expertise de linterviewer

20 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Lentretien dexplicitation: principes de guidage Faire décrire, solliciter les descriptions: demander le détail des actions, leur enchaînement, leur succession Faire référence à une tâche et une situation réelle spécifiée: concrètement: « et quand vous…, au moment où,…, pendant que… » Faire verbaliser laction telle quelle se manifeste au moment où on est en train de la vivre: faire en sorte que la personne ait limpression de « revivre » laction, quelle soit présente en pensée à la situation décrite

21 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Lentretien dexplicitation: à éviter Solliciter des réflexions, des abstractions, des arguments ou la restitution des circonstances de laction: éviter les « expliquez moi », « que pensez-vous de… » Faire parler de laction « en général »: éviter les « que faites vous dans ces cas là? » « chaque fois que… »

22 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Lentretien dexplicitation: en synthèse Ne pas poser des questions qui induisent des réponses déjà conscientisées Éviter les demandes dexplications, les pourquoi Formuler des questions qui guident vers le préconscient, le préréfléchi. Privilégier les questions qui induisent une réponse ponctuelle et descriptive.

23 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Passer des activités aux compétences Activités Catégories dactivités Catégories de savoirs compétences

24 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Catégoriser les activités du Référentiel de métier selon les types savoirs qui les sous- tendent Cognitives: connaissances, savoirs et savoir-faire cognitifs Opératives: savoir-faire gestuels, pratiques, procédures Réflexives: savoir-être, comportements et attitudes de réflexion, de questionnement Psycho. – affectives : savoir-être, connaissance de soi, gestion du stress, capacité dinvestissement personnel Psycho- sociales: savoir-être de type relationnel, capacité de communiquer

25 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Le Référentiel de compétences: Activités (métier) Compétences PC Critères Situations à gérer Référentiel de compétences

26 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Les familles de situations : types de situations à gérer Situations types que les apprenants rencontrent dans leurs différents lieux de pratique et quil est de leur responsabilité de gérer selon leur année détude. Il faut « voir » ce que lapprenant doit être capable de faire dans cette année Métier Situations à gérer Compétences PC Critères

27 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 A lintérieur dune famille de situation, les situations doivent être semblables dans leur niveau de complexité Leur « habillage » peut varier: types de patients rencontrés différents, soins divers au sein de la même catégorie…

28 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Il faut préciser le contexte dans lequel on mettra létudiant pour montrer sa maîtrise des compétences. Il sagit de décrire dans quelles conditions il devra travailler: seul, en groupe? De combien de personnes? Avec quelle aide? Quelles ressources? Auprès de quel public ? de quel type de patient ?

29 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Les familles de situations

30 Atelier International Léonardo – Namur – Décembre 2006 Exemple de famille de situations à lhôpital en 1ère année: Dans une unité de médecine, de chirurgie ou auprès des personnes âgées, létudiant prend soin dune personne, dans une situation courante: Cela signifie que le bénéficiaire de soins: Est conscient Peut communiquer Est porteur dappareillages dont la surveillance a été vue au cours Se mobilise avec aide au lit et/ou au lever Nest pas en isolement


Télécharger ppt "LApproche par compétences : une modélisation de construction des référentiels D. Lemenu, C. Lejeune Haute Ecole Léonard de Vinci,"

Présentations similaires


Annonces Google