La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Repères à lattention des entreprises de lInter-secteurs Papiers Cartons: Comment traiter de la pénibilité liée aux horaires atypiques ? Restitution du.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Repères à lattention des entreprises de lInter-secteurs Papiers Cartons: Comment traiter de la pénibilité liée aux horaires atypiques ? Restitution du."— Transcription de la présentation:

1 Repères à lattention des entreprises de lInter-secteurs Papiers Cartons: Comment traiter de la pénibilité liée aux horaires atypiques ? Restitution du cabinet Ergonova Béatrice Barthe, Docteur en ergonomie, Maître de conférence en ergonomie Olivier Gonon, Docteur en ergonomie, Ergonome Européen ® Odile Lebon, Ergonome Gabin Gindro, Ergonome Européen ®

2 Page 2 Sommaire Préambule : la question de la pénibilité 1. Un point sur les horaires atypiques 1.1. De quoi parle t-on ? 1.2. Effets des horaires atypiques 1.3. Éléments de caractérisation et avis expert 1.4. Comparaison entre 2 systèmes dhoraires : 3x8 vs 2x12 2. Des connaissances pour laction 2.1. Quelques paradigmes 2.2. Leviers daction 2.3. Recherche de compromis 3. La conception dun système dhoraires atypiques 3.1. Intégration de différents corpus de données 3.2. Mise en œuvre dune démarche projet En savoir plus : bibliographie

3 Page 3 Deux versants de la pénibilité dans le débat social : La pénibilité qui joue sur lespérance de vie, avec ou sans incapacité : risques connus et avérés sur la santé, liés aux expositions professionnelles. Cest le critère proposé et argumenté par le rapport Struillou (2003) La pénibilité « vécue » au travail : à lorigine de symptômes dusure physique et psychique, dont les effets à long terme sur la santé des salariés ne sont pas nécessairement démontrés (Lasfargues, 2005) Risque et Pénibilité sont deux versants de la pénibilité au travail, qui ne se recouvrent quen partie (cf. figure ci-dessous) : Il peut y avoir risque identifié sur la santé sans que les conditions de réalisation du travail soient ressenties comme pénibles, par les personnes concernées : exemple des agents cancérogènes tel lamiante Inversement les opérateurs peuvent ressentir de la pénibilité dans leur travail, sans que soit identifié un risque datteinte avéré, en létat des connaissances, sur la santé Le travail de nuit et en horaires alternants est pénible dans ces 2 acceptions : risque avéré sur la santé et pénibilité ressentie Préambule : la question de la pénibilité Le travail de nuit ou en horaires alternants Struillou Y. [2003], Pénibilité et retraite, Rapport pour le Conseil dorientation des retraites. Lasfargues, G. (2005) Départs en retraite et « travaux pénibles » : lusage des connaissances scientifiques sur le travail et ses risques à long terme pour la santé. recherche.fr/fr/rapports.htmhttp://www.cee- recherche.fr/fr/rapports.htm

4 Page 4 1. Un point sur les horaires atypiques 1.1. De quoi parle t-on ? 1.2. Effets des horaires atypiques 1.3. Éléments de caractérisation et avis expert 1.4. Comparaison entre 2 systèmes dhoraires atypiques : 3x8 vs 2x12

5 Page 5 1. Un point sur les horaires atypiques 1.1. De quoi parle t-on ? Définitions Horaires atypiques Terme qui englobe une grande diversité dhoraires de travail, différents de ceux de la journée et/ou de la semaine normale(s) : Exemples : travail tôt le matin, tard le soir, travail de nuit, horaires coupés, postes longs (+ de 10h), travail du week-end (mais également travail à temps partiel, horaires imprévisibles, semaines irrégulières, etc.) Travail posté Forme d'organisation temporelle du travail dans laquelle au moins 2 équipes se succèdent pour assurer la continuité d'un bien ou d'un service Travail de nuit Tout travail entre 21 heures et 6 heures est considéré comme travail de nuit. La période légale du travail de nuit peut être remplacée par accord collectif de branche étendu ou par accord d'entreprise Travail de nuit, extraits de textes réglementaires (Loi du 9 mai 2001) La période légale du travail de nuit peut être remplacée par accord collectif de branche étendu ou par accord d'entreprise, par une autre période de 9 heures consécutives comprises entre 21h et 7h, mais comportant l'intervalle entre 00h et 5h (exemple : de 20h à 5h) La loi définit par ailleurs le travailleur de nuit comme tout travailleur qui accomplit deux fois par semaine 3 heures de son temps de travail entre 21h et 6h (ou un nombre dheure défini par convention ou accord étendu) Le recours au travail de nuit doit être exceptionnel et justifié par des impératifs économiques et sociaux figurant dans un accord (convention collective ou accord de branches professionnelles) Laccord collectif mettant en œuvre le travail de nuit « doit prévoir une contrepartie sous forme de repos compensateur et, le cas échéant sous forme de compensation salariale, ainsi que « lorganisation de temps de pause »

6 Page 6 1. Un point sur les horaires atypiques 1.1. De quoi parle t-on ? Modèle du conflit supporté par les opérateurs en horaires atypiques (daprès Quéinnec, Teiger & De Terssac, 2008, p.96) Organisation du travail 8h 12h « Fatigue » NMAM CONFLIT CONSÉQUENCES Nuit Jour Rythmicités biologiques Organisation de la vie sociale Repos Activité Lorganisation du travail en horaires atypiques entrent en conflit avec : Les rythmicités biologiques Lorganisation de la vie sociale Et la « fatigue » liée à la durée de la veille Ce conflit a des répercussions sur : La santé des salariés, et leur vie sociale et familiale La qualité de leur travail Le travail posté : conflit de temporalités Lorganisation du travail sur les 24h (3x8, 4x6 ou 2x12) véhicule lillusion dun état constant des personnes au travail, quelle que soit lheure du jour et de la nuit Or, les personnes travaillant à des horaires postés se trouvent dans une situation de conflit déterminé par des temps en désaccords, comme expliqué ci-dessous :

7 Page 7 La majorité des fonctions biologiques, physiologiques, ainsi que de nombreux processus psychologiques sont soumis à une rythmicité circadienne, avec pour la plupart un « maximum » en journée et un « minimum » la nuit Définition dun rythme circadien : il suit des variations régulières et prévisibles avec une période de 24h Les horaires de travail de nuit imposent aux opérateurs de fonctionner à l'inverse de cette rythmicité : ils travaillent au moment où leur organisme est au plus bas de son activité et ils vont se coucher au moment où leur organisme est prêt à être actif Ce déphasage engendre des effets avérés sur la santé 1. Un point sur les horaires atypiques 1.2. Effets des horaires atypiques Gadbois, C., 1998, Horaires postés et santé. In Encyclopédie Médico Chirurgicale (Elsevier, Paris), Toxicologie-Pathologie professionnelle, A-10, 6p. Haus, E. & Smolensky, M. (2006). Biological clocks and shift work : circadian dysregulation and potential log-term effects. Cancer Causes Control, 17, Des effets sur la santé : le syndrome du travailleur posté Altération du sommeil En quantité : dette de sommeil En qualité : structure du sommeil modifiée Pathologies digestives Dyspepsie (brûlures destomac, ballonnements, nausées…), Gastrites, ulcères gastriques et duodénaux Troubles nerveux Irritabilité, dépression, anxiété Troubles cardio-vasculaires Hypertension, infarctus Risques de cancer Le Centre International de Recherche sur le Cancer de lOMS reconnaît en Novembre 2007, le « travail de nuit posté » comme agent probablement cancérogène Durée dexposition et variabilité interindividuelle Ces différents troubles apparaissent au bout dun certain temps (1 an, 5 ans, 10 ans, 15 ans…)et naffectent pas tout le monde (entre 30% et 80% selon les symptômes et les situations de travail)

8 Page 8 1. Un point sur les horaires atypiques 1.2. Effets des horaires atypiques Certaines personnes supportent assez longtemps les horaires atypiques, dautres non oIl existe une grande variabilité interindividuelle oDans tous les cas, il ny a pas accoutumance au travail de nuit mais une intolérance progressive croissante Il nest pas possible de fixer avec précision un seuil limite dexposition en deçà duquel les effets sur la santé napparaîtraient pas et au delà duquel les effets sur la santé apparaîtraient de manière systématique oNéanmoins, lensemble des études scientifiques suggère de limiter à 10 ans la durée dexposition au travail de nuit Dautres facteurs viennent aggraver les effets nocifs du travail de nuit sur la santé : oLes conditions de travail, les exigences des tâches, lâge, le mode de vie, … Le retour à des horaires normaux ne va pas toujours de pair avec une disparition des troubles de santé Remarque : leffet « Homme sain » Les incidences du travail posté sur la santé ne sont pas facilement identifiables du fait de leffet « Homme sain » Les opérateurs en horaires postés ou en horaires de nuit présentent parfois des profils de santé globalement satisfaisants : oLe plus souvent, les atteintes à la santé se manifestent au bout de longues années de travail oDe plus, les opérateurs les plus fragilisés, ne supportant pas cette organisation du travail, la quittent pour des postes de jour donc ils nappartiennent donc plus aux effectifs des postés

9 Page 9 1. Un point sur les horaires atypiques 1.2. Effets des horaires atypiques Barthe B., Quéinnec Y. & Verdier, F. (2004) Lanalyse de lactivité de travail en postes de nuit : bilan de 25 ans de recherches et perspectives, Le Travail Humain, 67,1, Des effets sur le risque daccident Des accidents du travail plus graves la nuit Des accidents du travail plus nombreux lors des postes de jour et de nuit longs (plus de 9h) Risques daccidents de trajets après le poste de nuit Des effets sur le travail, en termes de defficacité La rythmicité circadienne de la vigilance se répercute sur la performance : Réduction de performance à des tests sur le fonctionnement cognitif en fin de poste de nuit (mémorisation, raisonnement…) En situation de travail, augmentation des erreurs, des écarts à la norme, des assoupissements, du délai de réponse à des signaux, etc. au cours du poste de nuit Des effets sur lactivité de travail, en termes de régulation Les opérateurs ne sont pas passifs face aux effets du travail de nuit sur leur état de vigilance Ils mettent en place, au niveau de leur activité de travail, des régulations visant tout à la fois à gérer la fatigue et à répondre aux objectifs de travail. Ces régulations sont les manifestations du compromis accompli au niveau de lactivité de travail, en voici des exemples : transferts de certaines tâches en début ou en fin de poste utilisation de stratégies ou de modes opératoires différents, plus rapides à certains moments du poste de nuit mise en place dune dynamique collective (coopérations spontanées, entraides, communications) repos officieux avec prise de relais au sein de léquipe … Nécessité que ces régulations puisent se mettre en place, pour la santé des personnes et pour la performance et la fiabilité

10 Page Un point sur les horaires atypiques 1.2. Effets des horaires atypiques Des effets sur la vie sociale et familiale : la marginalisation du travailleur posté Travailler la nuit et en horaires postés c'est vivre à contre sens de l'organisation familiale, amicale et sociale. Lopérateur (ou lopératrice) travaillant en horaires atypiques est amené(e) à travailler à des moments où sont socialement datées et horodatées des activités : Parentales : heure douverture et de fermeture de la crèche, de lécole, heure des devoirs, du coucher… Familiales : heure des repas, fin de semaine,... Sportives : entraînements et match des sports collectifs,... Amicales : soirées de fin de semaine,... A linverse, il peut se retrouver libre, à dautres moments, sans quil soit possible daccomplir ces mêmes activités, car elles ne sont pas socialement programmées à ces moments-là Les caractéristiques de la vie sociale et familiale ne permettent pas toujours au travailleur posté de prendre un repos suffisamment long et de qualité : logement en ville, présence des enfants pendant la prise de repos, horaires de travail du conjoint...

11 Page Un point sur les horaires atypiques 1.3. Eléments de caractérisation et avis expert Diversité des systèmes horaires L e travail posté recouvre des systèmes horaires extrêmement divers : 3x8, 4x6, 2x12, etc Pour une même appellation, 3x8h par exemple, on observe également une grande diversité des systèmes dhoraires Pourquoi ? oParce quun système horaire se définit à partir de la combinaison entre plusieurs caractéristiques : mode de travail, postes, chevauchement, équipes, fixité ou alternance des postes, vitesse et sens de rotation des postes, pour les principales Il est important de caractériser dans le détail le système horaire en place car les caractéristiques de ces systèmes nont pas les mêmes effets sur la santé, la vie familiale et sociale, ainsi que sur le travail Ils nont donc pas les mêmes impacts sur la pénibilité D.Equipes : nombre, taille 3, 4, 5 équipes… Effectifs par équipe et par poste E.Fixité ou alternance des postes Alternance ou fixité de certains postes Si alternance : alternance régulière (ex : 1 semaine M/ 1 semaine AM et 1 semaine N) ou alternance irrégulière (cycle de rotation de 6, 8, voire 12 semaines) F.Vitesse et sens de rotation Rotations rapides (1-3 jours sur même poste) et rotations lentes (5 jours ou + sur même poste). Sens de rotation : Avant : M-AM N ou arrière : N-AM-M A.Mode de travail Travail posté discontinu, semi-continu ou continu (24h/24h, 365j/an) B.Postes : nombre, durée, horaires prise et fin de poste 2 postes, 3 postes, 4 postes… Postes de 6h, 8h, 10h… 7h30, 9h… Horaires matinaux 4h, horaires tardifs 23h, plages variables ? C. Temps de chevauchement entre poste (relève) 0mn, 10mn, 30mn, plages variables… Si ce temps existe, est-il outillé ? : relève orale prescrite, cahier de transmission…

12 Page 12 Critères Roulement 3x8 Dun point de vue physiologique Du point de vue familial et social Du point de vue du travail Horaires prise de poste 3h30 + ou – selon les charges familiales, … les temps de transports, … 4h Horaires fin de poste / 19h30 + ou – selon les conditions de prise de repos, … lâge et la santé, … + ou – selon le contenu du travail et ses conditions dexécution, … 12h – 20h Sens de rotation Rotation avant (M/AM/N) Rotation arrière (M/N/AM) + ou – selon les charges familiales, … les temps de transports, … Vitesse de rotation Lente : 4 à 5 N (et M) consécutives Rapide : 2 à 3 N (et M) consécutives + ou – selon les conditions de prise de repos, … lâge et la santé, … 1. Un point sur les horaires atypiques 1.3. Eléments de caractérisation et avis expert Exemple de caractérisation et dexpertise réalisé auprès dentreprises de la branche professionnelle Points positifs Les fins de poste à 11h30-12h et à 19h30-20h permettent de participer à la vie familiale (déjeuners et dîners en famille, gestion des enfants avant le coucher), personnelle et sociale (programmes TV en soirée, entrainements sportifs, repas entre amis) Le sens de rotation « avant » favorise lajustement aux rythmes biologiques Points négatifs Le début de poste de matin à 3h30 et à 4h provoque une dette de sommeil : sommeil de fin de nuit amputé par un réveil à 2h, 2h30 ou 3h Le début de poste de matin à3h30 ou 4h implique une prise de poste au moment où la vigilance est au plus bas (la vigilance nest pas stable, elle suit une courbe sinusoïdale avec un minimum à 4h du matin et un maximum en milieu daprès-midi) Le sens de rotation « arrière » est plus difficile pour lajustement des rythmes biologiques La vitesse de rotation est lente, cest-à-dire que les personnes restent sur un même poste pendant 4 ou 5 jours consécutifs : cela pose des problèmes importants de fatigue pour les postes de Nuit et les postes de Matin

13 Page 13 Critères Roulement 3x8 Dun point de vue physiologique Du point de vue familial et social Du point de vue du travail Chevauchement Absence + ou – selon les conditions de prise de repos, … lâge et la santé, … + ou – selon les charges familiales, … les temps de transports, … Agencement poste /repos 3 WE sur 10 + ou – selon le contenu du travail et ses conditions dexécution, … 2 WE de repos daffilée Tous les WE 2 semaines de congés lété Délai de prévisibilité 1 an + ou – selon les conditions de prise de repos, … lâge et la santé, … 1. Un point sur les horaires atypiques 1.3. Eléments de caractérisation et avis expert Points positifs Dans le mode de travail discontinu, tous les week-end de repos permettent aux personnes concernées de se « recaler » tous les 5 jours, dun point de vue chronobiologique et dun point de vue social et familial 4 jours de repos après les 6 jours travaillés peuvent contrebalancer le fait que les opérateurs naient qu1 WE de repos sur 3 La prévisibilité du planning permet une conciliation avec la vie personnelle et sociale Points négatifs Labsence de chevauchement entre les postes peut poser des problèmes de transmission des consignes, de prise de poste pour lopérateur montant (surtout à 4h du matin) 3 WE de repos sur 10 ou 2 WE daffilée de repos sur les 5 WE du cycle, diminue la possibilité de participer à des activités de la vie familiale ou sociale Seuls 15 jours de congés lété ne permettent pas une récupération physiologique suffisante et posent des difficultés dorganisation des vacances avec la famille et les amis

14 Page Un point sur les horaires atypiques 1.4. Comparaison entre 2 systèmes dhoraires : 2x12 vs 3/8 Au niveau des connaissances générales des avantages et des inconvénients du système 2x12 / 3x8 Avantages moins de postes sur lannée, moins de postes de nuit période de non travail allongée vie personnelle moins affectée récupération « facilitée » de la dette de sommeil réduction des coûts pour lorganisation … Inconvénients baisse de vigilance accrue au cours du poste long risque daccident de travail amplifié en fin de poste élévation du niveau de charge de travail en fin de poste risque daccident de trajets lieu de travail - domicile problème de « reprise en main » en début de poste gestion de la familiale difficile pendant les postes … Au niveau local ces avantages / inconvénients doivent être réévalués selon : Les autres caractéristiques du système dhoraires (cycle de rotation, horaires de prise et de fin de poste, …) Le contenu du travail (exigences physiques, mentales…) et laménagement des situations de travail (organisation des relèves de postes, souplesse des tâches, fréquence et durée des repos, …) Les situations familiales, lâge, létat de santé des personnes concernées La durée dexposition des personnes aux horaires atypiques

15 Page Des connaissances pour laction 2.1. Quelques paradigmes 2.2. Leviers daction 2.3. Recherche de compromis

16 Page Des connaissances pour laction 2.1. Quelques paradigmes Ce qui est acceptable pour le travail de jour ne lest pas forcément pour le travail de nuit La baisse de vigilance la nuit nimplique pas forcément en parallèle une baisse de la performance Doù la nécessité de sintéresser à lactivité réellement déployée dans le contexte de travail local Les opérateurs mettent en œuvre, dans leur activité de travail, tout un ensemble de stratégies, aussi bien individuellement que collectivement, pour faire face aux contraintes induites par les horaires décalés Doù limportance de décrire ces régulations, de les comprendre, afin denvisager des possibilités daménagements Contrairement à ce que l'on pourrait attendre, les connaissances établies en matière de travail de nuit ne consistent pas en une série de recettes à appliquer En effet, il serait utopique, voire dangereux en matière d'horaires décalés, d'imaginer une organisation idéale, transposable dans toute entreprise Un compromis est à concevoir sur chaque site en intégrant (au moins) 3 pistes de réflexions : Aménager les horaires de travail Améliorer les conditions de travail Réfléchir sur les parcours professionnels préservant la santé

17 Page Des connaissances pour laction 2.2. Leviers daction Des repères de conception dun système dhoraires atypiques Rotation avant : M/AM/N plutôt quarrière = Favorise lajustement aux rythmes biologiques Début de poste du matin en dehors du créneau 3h-6h = Diminue les dettes de sommeil et évite la prise de poste au moment du « creux » de vigilance Vitesse de rotation rapide, pas plus 3 postes de N ou M consécutifs = Évite le cumul de fatigue et favorise lajustement des rythmes biologiques Préserver les WE = Recale les agents dun point vue chrono biologique et social Les horaires de fin de poste entre 11h et 12h / 19h et 20h = Permettent de participer à la vie familiale et sociale (repas, sorties, TV..) La prévisibilité du planning à 1 an = Permet une conciliation avec la vie personnelle et sociale La définition de la relève de poste Elle constitue une période critique en ce qui concerne la charge de travail et la sécurité. Il convient dassurer un chevauchement suffisant des postes pour faciliter : les échanges dinformations et la reprise en main progressive du processus par les opérateurs montants Lévaluation des effectifs par équipe Il sagit de favoriser la dynamique collective = renforcer et/ou réorganiser les équipes de nuit peut être une solution pour compenser les effets du travail de nuit sur la fiabilité et sur la santé des opérateurs

18 Page Des connaissances pour laction 2.2. Leviers daction La mise en place de possibilités de repos lors des postes de nuit Dans certaines situations de travail des pauses nocturnes sont organisées officiellement avec des horaires bien définis et des lieux isolés à disposition (dans les entreprises japonaises, par exemple) La littérature scientifique montre un effet bénéfique dune période de sommeil lors des postes de nuit au niveau de la vigilance, de la fatigue, de lhumeur et du fonctionnement cognitif Le moment de cette période de repos : importance d'un sommeil d'ancrage c'est-à-dire pris régulièrement à la même heure pour favoriser une périodicité normale des rythmes biologiques Inconvénient principal de cette période de repos : conséquences sur les performances immédiatement consécutives au réveil, dues au phénomène d'inertie hypnique Une réflexion sur les parcours professionnels La durée dexposition joue un rôle important dans lapparition de ces troubles (syndrome du travailleur posté) et lorsque ces troubles sont avérés ils ne disparaissent pas avec un retour à des horaires stables, de jour. Selon S. Volkoff, différentes données convergent pour indiquer des difficultés à maintenir un travail de nuit plus de 10 ans Une action sur les parcours pour sortir les agents des horaires atypiques doit permettre déviter la proposition de postes présentant de fortes contraintes physiques aux anciens travailleurs postés Il sagit donc de proposer des parcours professionnels en lien avec une démarche de prévention des agents et de gain de compétences

19 Page Des connaissances pour laction 2.2. Leviers daction Lamélioration des conditions de travail Dautres facteurs de la situation de travail aggravent les effets du travail de nuit sur la santé Bien souvent le travail posté se cumule avec dautres facteurs de pénibilité : ambiance physiques (thermique, sonore, vibrations, expositions à des toxiques, …), exigences physiques (postures pathogènes, ports de charges…), travail isolé, … Agir sur ces éléments de la situation permet de diminuer aussi la pénibilité liée aux horaires de travail atypiques

20 Page Des connaissances pour laction 2.3. Recherche de compromis Quéinnec, Y., Teiger, C.C & Terssac de G. (2008) Repères pour négocier le travail posté. Toulouse, Editions Octarès Il n'existe pas de solution unique concevable partout et acceptable par tous La ou les solutions retenues devront être recherchées par atelier, par service La recherche de compromis Il ny a pas de déterminisme absolu ni de la technologie, ni des contraintes économiques et sociales. Le fonctionnement en continu ne préjuge en rien du nombre des équipes postés, des heures de prise de poste, de la durée des postes, des effectifs par équipes….. Lorganisation du travail fait donc lobjet de choix. Ces choix opèrent dans des domaines différents : Les caractéristiques du travail : nature des exigences du travail, conditions de travail, contexte de travail (notamment la nuit) Le salaire : majoration de salaire, primes de nuit Les conditions de vie hors travail : vie familiale et sociale (enfants à charge, participation ou non du conjoint), le sommeil (possibilités de récupérer, …), loisirs, aspirations personnelles, … La santé Il existe une forte interaction entre ces domaines : la fin du poste de nuit (et donc le début du poste de matin) peut dépendre des moyens de transports (individuels ou collectifs) utilisés par le personnel. Le choix dun système de rotation dépend aussi de lavis des conjoints. La durée des postes dépend de la nature du travail et de la fatigue qui en résulte …..

21 Page Des connaissances pour laction 2.3. Recherche de compromis Quéinnec, Y., Teiger, C.C & Terssac de G. (2008) Repères pour négocier le travail posté. Toulouse, Editions Octarès Les choix sont nécessairement porteurs de contradictions Les rotations rapides peuvent être préconisées du seul point de vue chrono biologique mais rejetées en raison de leurs perturbations au plan familial Lallongement du poste de nuit permet de retarder lembauche du matin mais accroît la fatigue lors du poste de nuit Les nuits fixes peuvent permettre la garde des enfants en journée (et donc plébiscitées pour des raisons familiales et financières), au détriment de la récupération de la dette de sommeil Les postes de 12h peuvent être souhaités au regard des avantages au niveau de la vie personnelle mais poser des problèmes de qualité du travail et de fiabilité Le maintien dopérateurs souffrant de problèmes de santé en 3x8 peut être nécessaire dun point de vue financier (financement de leurs crédits en cours par exemple), mais au détriment de leur santé Il y a bien dautres choix et dautres contradictions possibles….

22 Page Des connaissances pour laction 2.3. Recherche de compromis Quéinnec, Y., Teiger, C.C & Terssac de G. (2008) Repères pour négocier le travail posté. Toulouse, Editions Octarès Il sagit donc de rechercher un compromis (global et temporaire) Toute mesure présentera des aspects positifs et négatifs Il convient donc dévaluer conjointement les avantages et les inconvénients de chaque option Les attitudes collectives et lévolution des connaissances peuvent conduire à accepter une solution rejetée antérieurement et inversement Un compromis acceptable (par tous) ne peut être que négocié Seules les personnes qui auront à fonctionner dans le contexte peuvent lélaborer, lévaluer et le mettre en œuvre, cela implique la nécessaire participation de tous les intéressés Expérimenter des choix pour les évaluer : cela signifie quil faut pouvoir faire évoluer les choix puisque au cours des années les évaluations peuvent changer Dans un choix dhoraires, toutes les dimensions sont concernées. Les aménagements choisis ne peuvent donc être que des compromis contextualisés et « temporaires »

23 Page Des connaissances pour laction 2.4. Actions médicales Préconisations complémentaires issus de : « Actions médicales Organiser des campagnes collectives de sensibilisation à une bonne hygiène de vie : alimentation et gestion du sommeil en relation avec le travail de nuit et le travail posté Personnaliser si nécessaire linformation sur des règles de bonne hygiène de vie Assurer le suivi de lexposition aux risques pour les travailleurs de nuit / postés grâce à la tenue du dossier médical en santé au travail (DMST) et permettre de détecter des « signes cliniques dalerte » Assurer le suivi du reclassement des salariés mis inaptes au travail de nuit / posté Participer à la mise en place des dispositifs de suivi post expositions ou post professionnels »

24 Page La conception dun système dhoraires atypiques 3.1. Intégration de différents corpus de données 3.2. Mise en œuvre dune démarche projet

25 Page Laction de conception dun système horaire 3.1. Intégration de différents corpus de données Avis expert sur : Les systèmes horaires prescrits (horaires début / fin, cycles..), sur différents critères (santé, social, familial…) Le contexte juridique Avis, objectifs et attentes de la direction : gestion, projets, évolutions technologiques... Avis, perception et attentes des personnels Connaissance du contenu du travail : contraintes du travail, modalités dexécution, exigences physiques et/ou attentionnelles, ambiances… Conception dun système dhoraires atypiques La conception / transformation dun système dhoraires atypiques nécessite : Le recueil dun ensemble de données La mise en œuvre dune démarche projet favorisant lintégration des données recueillies Le recueil de données concerne à minima 4 corpus nommés dans le schéma ci-dessous :

26 Page 26 Avis experts Quels sont les différents systèmes horaires : période de travail ? Durée des postes ? Structures ? Horaire de prise et de fin de poste ? Temps de chevauchement ? Nombre déquipes ? Roulement des équipes ? Vitesse de rotation ? Cycle de rotation ? Procédure et pratique de changement dhoraire ? … Connaissances élaborées sur le sujet des horaires de travail : ergonomie, droit, gestion Avis, objectifs et attentes Direction Attentes face au changement de législation ? Éléments de réflexion en cours ? Budget ? Projet ? Remontées en termes dabsentéisme ? De congés ? Daccident (gravité, durée, fréquence, postes… ) ? De demande TH ? De restrictions ? Compensation financière ? Justification du système horaire ? Point de vue sur les horaires en place ? Évolutions technologiques ? Projets ? … Avis, perceptions et attentes Personnels Caractéristiques de la population : Age ? Ancienneté au poste ? Au type dhoraire ? Dans lentreprise ? Genre ? Situation familiale ? Métier et poste occupé ? Durée dexposition aux horaires atypiques ? Distance domicile-travail ? Problèmes de santé ? Point de vue sur les horaires en place ? Attentes vis-à-vis des parcours professionnels ? … Connaissance du contenu du travail Observation des situations de travail : ambiances physiques, exigences physiques, exigences attentionnelles, exigences organisationnelles… Identifier les régulations individuelles ou collectives en lien avec les horaires atypiques. 3. Laction de conception dun système horaire 3.1. Intégration de différents corpus de données Pour les différents corpus de données, à quelles questions doit-on répondre ?

27 Page 27 La démarche projet doit intégrer à minima : Lidentification dun responsable de projet, et laffectation de moyens humains et matériels associés La mise en place dun groupe de travail (responsable projet, direction, agents, DP, CHSCT…), avec si besoin une assistance extérieure (ergonome, juriste, RH...) Un partage par les différents acteurs de létat des lieux et des objectifs futurs à atteindre La mise en œuvre dune méthodologie de travail « participative » intégrant lensemble des acteurs concernés, et également la réalité du travail Le choix et la validation de « solutions » par lensemble des acteurs projet La possibilité de réaliser des expérimentations avec « retour en arrière » possible Il sagit donc de mettre en œuvre une démarche globale et analytique mais également un processus négocié et itératif La finalité est la construction de solutions (= compromis) comprises et validées par le plus grand nombre répondant à des objectifs defficacité, qualité et de santé des salariés 3. Laction de conception dun système horaire 3.2. Mise en œuvre dune démarche projet

28 Page 28 En savoir plus : bibliographie Barthe B., Quéinnec Y. & Verdier, F. (2004) Lanalyse de lactivité de travail en postes de nuit : bilan de 25 ans de recherches et perspectives, Le Travail Humain, 67,1, Barthe, B., Gadbois, C., Prunier-Poulmaire, S. & Quéinnec, Y. (2004). Travailler en horaires atypiques. In P. Falzon (Ed.) Ergonomie (pp ). Paris : Presses Universitaires de France. Barthe, B. (2009) Les 2x12h : une solution au conflit de temporalités du travail posté ?, Temporalités [En ligne], 10 | 2009, mis en ligne le 30 novembre URL : temporalites.revues.org/index1137.html Edouard, F. (2010) Le travail de nuit : impacts sur les conditions de travail et de vie des salariés. Avis et Rapport du Conseil économique, social et environnemental, République Française, 91p. Folkard, S. (1981), Shiftwork and Performance, in Johnson L.C, Tepas D.I, Colquoun W.P Colligan M.J (Eolkard S, 1981ds.), Biological rhythms, sleep and shiftwork, Advances in sleep research, vol. 7. (Lancaster: M.T.P. Press Limited), Gadbois, C., 1998, Horaires postés et santé. In Encyclopédie Médico Chirurgicale (Elsevier, Paris), Toxicologie-Pathologie professionnelle, A-10, 6p. Haus, E. & Smolensky, M. (2006). Biological clocks and shift work : circadian dysregulation and potential log-term effects. Cancer Causes Control, 17, Knauth, P. (2007) Extended Work Periods. Industrial Health 45, Kogi, K. (1991). Job content and working time : the scope for joint change. Ergonomics, 34, 6, Lasfargues, G. (2005) Départs en retraite et « travaux pénibles » : lusage des connaissances scientifiques sur le travail et ses risques à long terme pour la santé. Quéinnec, Y., Teiger, C.C & Terssac de G. (2008) Repères pour négocier le travail post, Toulouse : Editions Octarès. Struillou Y. (2003), Pénibilité et retraite, Rapport pour le Conseil dorientation des retraites. Volkoff Serge, (2005) « Lergonomie et les chiffres de la santé au travail : ressources, tensions et pièges », Toulouse, Octarès, 244p. Volkoff Serge, Marquié Jean-Claude, Paumès Dominique, (1995) « Le travail au fil de l'âge », Toulouse, Octarès, 512 p., (édition anglaise, "Working with age", éd.Taylor & Francis, 1998, 395 p.)

29 Page 29 ERGOnova 78, chemin des 7 deniers Toulouse – Bureau détudes en ergonomie Assistance en conduite de projets Industrie, Architecture et Services


Télécharger ppt "Repères à lattention des entreprises de lInter-secteurs Papiers Cartons: Comment traiter de la pénibilité liée aux horaires atypiques ? Restitution du."

Présentations similaires


Annonces Google