La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les activités artistiques Vecteur dEpanouissement Vecteur dIntégration Des personnes handicapées Vendredi 4 avril 2008 Nouméa.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les activités artistiques Vecteur dEpanouissement Vecteur dIntégration Des personnes handicapées Vendredi 4 avril 2008 Nouméa."— Transcription de la présentation:

1 Les activités artistiques Vecteur dEpanouissement Vecteur dIntégration Des personnes handicapées Vendredi 4 avril 2008 Nouméa

2 Les activités artistiques Jean-Paul GOUTTENOIRE – Président de lODPHI Chantal ESTELLES – Présidente de la TPS Elisabeth BERTHET – Secrétaire de la TPS Gilles KANDILIAN – Directeur artistique de la TPS Stéphane LEGRAND - École du Cirque de Nouvelle-Calédonie Anna CRUAUD – Chargée de mission ARIST

3 LIsère Nombre de communes 533 Superficie en km² POPULATION estimée au 1 er janvier Taux de chômage au 31 décembre ,2%

4 Lois de 1975 Lois de 1975 Loi en faveur des personnes handicapées Loi dorientation sociale et médico-sociale Loi du 2 janvier 2002 Loi du 2 janvier 2002 Loi de réforme de lorganisation du secteur social et médico-social Loi n° du 11 février 2005 Loi n° du 11 février 2005 L'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Le contexte législatif

5 Toute personne handicapée a accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens Participation à la vie sociale Droit à compensation Composante individuelle : aide à la personne Composante collective : accessibilité des services de droit commun … assurer laccès de lenfant aux institutions ouvertes à lensemble de la population et son maintien dans un cadre ordinaire de scolarité … « Tout enfant, tout adolescent présentant un handicap est inscrit dans lécole ou létablissement le plus proche de son domicile, qui constitue son établissement de référence. »

6 Trois principes clés Garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie grâce au droit de compensation des conséquences de leur handicap et à un revenu d'existence favorisant une vie autonome digne. Garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie grâce au droit de compensation des conséquences de leur handicap et à un revenu d'existence favorisant une vie autonome digne. Permettre la participation effective des personnes handicapées à la vie sociale en développant l'organisation de la cité autour du principe d'accessibilité généralisée, qu'il s'agisse de l'école, de l'emploi, des transports, du cadre bâti ou encore de la culture et des loisirs. Permettre la participation effective des personnes handicapées à la vie sociale en développant l'organisation de la cité autour du principe d'accessibilité généralisée, qu'il s'agisse de l'école, de l'emploi, des transports, du cadre bâti ou encore de la culture et des loisirs. Placer la personne handicapée au centre des dispositifs qui la concernent en substituant une logique de service à une logique administrative. Placer la personne handicapée au centre des dispositifs qui la concernent en substituant une logique de service à une logique administrative.

7 Trois principes clés Garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie grâce au droit de compensation des conséquences de leur handicap et à un revenu d'existence favorisant une vie autonome digne. Garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie grâce au droit de compensation des conséquences de leur handicap et à un revenu d'existence favorisant une vie autonome digne. Permettre la participation effective des personnes handicapées à la vie sociale en développant l'organisation de la cité autour du principe d'accessibilité généralisée, qu'il s'agisse de l'école, de l'emploi, des transports, du cadre bâti ou encore de la culture et des loisirs. Permettre la participation effective des personnes handicapées à la vie sociale en développant l'organisation de la cité autour du principe d'accessibilité généralisée, qu'il s'agisse de l'école, de l'emploi, des transports, du cadre bâti ou encore de la culture et des loisirs. Placer la personne handicapée au centre des dispositifs qui la concernent en substituant une logique de service à une logique administrative. Placer la personne handicapée au centre des dispositifs qui la concernent en substituant une logique de service à une logique administrative.

8 Trois principes clés Garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie grâce au droit de compensation des conséquences de leur handicap et à un revenu d'existence favorisant une vie autonome digne. Garantir aux personnes handicapées le libre choix de leur projet de vie grâce au droit de compensation des conséquences de leur handicap et à un revenu d'existence favorisant une vie autonome digne. Permettre la participation effective des personnes handicapées à la vie sociale en développant l'organisation de la cité autour du principe d'accessibilité généralisée, qu'il s'agisse de l'école, de l'emploi, des transports, du cadre bâti ou encore de la culture et des loisirs. Permettre la participation effective des personnes handicapées à la vie sociale en développant l'organisation de la cité autour du principe d'accessibilité généralisée, qu'il s'agisse de l'école, de l'emploi, des transports, du cadre bâti ou encore de la culture et des loisirs. Placer la personne handicapée au centre des dispositifs qui la concernent en substituant une logique de service à une logique administrative. Placer la personne handicapée au centre des dispositifs qui la concernent en substituant une logique de service à une logique administrative.

9 Les loisirs et activités artistiques POURQUOI ? Un support d'échange Un vecteur d'intégration et de socialisation Un vecteur de développement personnel et d'épanouissement

10 Les Loisirs Pourquoi ils n en font pas? Problèmes daccès (transport - accompagnement), de capacités Accès financier Difficulté d intégration peur de l inconnu (de la part des personnes handicapées mais aussi des structures accueillantes) ; peur de l accueil du milieu ordinaire ; difficulté dintégration à long terme. Pas envie (envie de se reposer, n aime pas le sport) Problème d information (lieux, possibilités existantes, …)

11 Laccès aux Loisirs une nouvelle priorité Exemple du schéma départemental de lIsère Lintégration individuelle, collective La formation des acteurs Linformation des personnes handicapées Laccompagnement, ladaptation

12 Les activités artistiques Quelles expériences ? Les activités artistiques à lIME Daudignon La Troupe de Pas Sages LEcole du Cirque de Nouvelle- Calédonie Dautres expériences

13 Expérience LIME Daudignon Au sein de lIME : un large éventail Les percussions Les danses africaines Les arts plastiques Le cirque La musicothérapie Une ouverture avec d'autres Échanges avec les salles de spectacles de l'agglomération Échanges avec des compagnies et artistes Chorale avec une classe d'une école ordinaire

14 Expérience La Troupe de Pas Sages Pourquoi une troupe de cirque? L'envie de continuer une activité artistique après l'IME Un lien entre les activités physiques /sportives et activités artistiques Quels liens avec le milieu ordinaire? Spectacle avec un orchestre ordinaire Participation à divers festivals régionaux et nationaux Quelles évolutions? Faire vivre le spectacle qui crée le lien avec le milieu ordinaire Rechercher une reconnaissance professionnelle?

15 Expérience Le cirque adapté Quelles pratiques? Quelles limites?

16 Expérience Lécole de Cirque de Nouvelle-Calédonie Quelles motivations ? Quelles initiatives ? mais aussi des interrogations

17 D'autres expériences Terre de Sienne Des activités au sein de structures de quartiers Des activités mixtes Des activités de loisirs (vacances, soirées cinés,.. ) LAPETHI : théâtre Musidauphin Le Comité Départemental de Sport Adapté – Handisport De multiples associations qui accueillent des personnes handicapées individuellement

18 D'autres expériences Résonnances contemporaines Les percussions de Tréffor Des artistes et concerts professionnels Des actions de formation pour des personnes handicapées Le pôle ressource culture handicap Lorganisation de soirées de sensibilisation et de journées de rencontre Des ateliers de pratiques artistiques Un accompagnement humain, pédagogique et technique Un rôle de conseil, dassistance et dexpertise Une mise en circulation des compétences, létablissement de passerelles entre les acteurs du secteur médico-social et du secteur culturel

19


Télécharger ppt "Les activités artistiques Vecteur dEpanouissement Vecteur dIntégration Des personnes handicapées Vendredi 4 avril 2008 Nouméa."

Présentations similaires


Annonces Google