La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PNNS 2010 – 2015 : Nouvelles dimensions, nouveaux moyens daction. Robert REMY 08.10.2010 TEST ACHATS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PNNS 2010 – 2015 : Nouvelles dimensions, nouveaux moyens daction. Robert REMY 08.10.2010 TEST ACHATS."— Transcription de la présentation:

1 PNNS 2010 – 2015 : Nouvelles dimensions, nouveaux moyens daction. Robert REMY TEST ACHATS

2 ENQUETE « HABITUDES ALIMENTAIRES » adultes (18-74 ans) – 154 adolescents adultes (18-74 ans) – 154 adolescents. Questionnaire : consommation des aliments, comportement alimentaire, représentation du corps,… Questionnaire : consommation des aliments, comportement alimentaire, représentation du corps,… 61% des Belges mangent mal à très mal! 61% des Belges mangent mal à très mal! P.ex. 60% :des fruits moins dune fois par jour et 32% pour les légumes. P.ex. 60% :des fruits moins dune fois par jour et 32% pour les légumes.

3 « ENQUETE HABITUDES ALIMENTAIRES ». Trop peu dintérêt pour le petit déjeuner. Trop peu dintérêt pour le petit déjeuner. Adultes : 30% en surpoids et 11% obèses – Ados : 7% en surpoids et 3% obèses. Adultes : 30% en surpoids et 11% obèses – Ados : 7% en surpoids et 3% obèses. Elément interpellant : le recours aux suppléments alimentaires : 46%.(multi - vitamines – Oméga 3). Elément interpellant : le recours aux suppléments alimentaires : 46%.(multi - vitamines – Oméga 3). Seuls 26% se disent conscients du lien entre alimentation et santé. Seuls 26% se disent conscients du lien entre alimentation et santé.

4 « ENQUETE HABITUDES ALIMENTAIRES ». De nombreux préjugés ont la vie dure : De nombreux préjugés ont la vie dure : 39% : pommes de terre font grossir. 67% : huile est moins grasse que le beurre. 36% : viande de bœuf est dangereuse.

5 NOTRE CONTRIBUTION? TEST ACHATS a cherché une contribution PRATIQUE!!! Double initiative : TEST ACHATS a cherché une contribution PRATIQUE!!! Double initiative : GUIDE PRATIQUE : 100 recettes faciles, savoureuses et équilibrées – conseils et astuces (comment alléger une recette, choisir les bons produits, absorber vitamines et minéraux en suffisance,… GUIDE PRATIQUE : 100 recettes faciles, savoureuses et équilibrées – conseils et astuces (comment alléger une recette, choisir les bons produits, absorber vitamines et minéraux en suffisance,…

6 NOTRE CONTRIBUTION? CD-ROM (accompagnant le guide) : CD-ROM (accompagnant le guide) : Établir un planning alimentaire personnalisé. Repérer ses bonnes et mauvaises habitudes alimentaires. Encoder ses propres recettes. Suivre ses apports caloriques quotidiens. Surveiller sa courbe de poids. …

7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES : QUELLES ACTIONS POUR QUELS EFFETS? Lalimentation ne se réduit pas à la somme de nutriments! Lalimentation ne se réduit pas à la somme de nutriments! Davantage appréhender lensemble des déterminants du comportement alimentaire : approche psychologique – dimensions socio-culturelles, le contexte collectif,… Davantage appréhender lensemble des déterminants du comportement alimentaire : approche psychologique – dimensions socio-culturelles, le contexte collectif,… Deux mutations importantes : 1. technologies de transformation des produits bruts (« prêt à consommer ») – 2. expansion de la grande distribution. Deux mutations importantes : 1. technologies de transformation des produits bruts (« prêt à consommer ») – 2. expansion de la grande distribution. Disparités économiques et sociales de lalimentation. Disparités économiques et sociales de lalimentation. Habitudes alimentaires particulières dans la population : grignotage, restauration hors foyer, taille des portions, contraintes temps, contraintes budgétaires, … Habitudes alimentaires particulières dans la population : grignotage, restauration hors foyer, taille des portions, contraintes temps, contraintes budgétaires, …

8 INTERVENTIONS ET POLITIQUES PUBLIQUES : NOS PROPOSITIONS. Impact des campagnes de promotion nutritionnelle : délicat et peu évalué. Impact des campagnes de promotion nutritionnelle : délicat et peu évalué. Tenir davantage compte des biais de perception : p. ex. taille des portions. Tenir davantage compte des biais de perception : p. ex. taille des portions. Moduler davantage la publicité ( surtout pour enfants). Moduler davantage la publicité ( surtout pour enfants). Adapter les campagnes aux groupes ciblés (jeunes p. ex.). Adapter les campagnes aux groupes ciblés (jeunes p. ex.). Inciter (et, si nécessaire, contraindre) à une reformulation des aliments. Inciter (et, si nécessaire, contraindre) à une reformulation des aliments.

9 INTERVENTIONS ET POLITIQUES PUBLIQUES : NOS PROPOSITIONS. Améliorer la disponibilité des produits favorables à la santé : politique des prix (subsides ou taxations?). Améliorer la disponibilité des produits favorables à la santé : politique des prix (subsides ou taxations?). Sappuyer davantage sur les réseaux et relais de proximité. Sappuyer davantage sur les réseaux et relais de proximité. Plus de cohérence et dharmonie entre les politiques fédérale et communautaires. Plus de cohérence et dharmonie entre les politiques fédérale et communautaires. Définir clairement les buts dune campagne : AMELIORER LES CONNAISSANCES ou MODIFIER LES COMPORTEMENTS? Définir clairement les buts dune campagne : AMELIORER LES CONNAISSANCES ou MODIFIER LES COMPORTEMENTS?

10 MERCI POUR VOTRE ATTENTION… …ET A VOTRE DISPOSITION POUR TOUTE QUESTION.


Télécharger ppt "PNNS 2010 – 2015 : Nouvelles dimensions, nouveaux moyens daction. Robert REMY 08.10.2010 TEST ACHATS."

Présentations similaires


Annonces Google