La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Baccalauréat 2013 1 Nouvelles modalités des épreuves écrites dallemand.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Baccalauréat 2013 1 Nouvelles modalités des épreuves écrites dallemand."— Transcription de la présentation:

1 Baccalauréat Nouvelles modalités des épreuves écrites dallemand

2 Contexte pédagogique Utilisation de léchelle des niveaux définis par le CECRL (A2 - C1) Entraînement et évaluation de toutes les activités langagières Priorité à lentrée culturelle déclinée en notions 2

3 3 Classe Niveau cible Entrée culturelle Notions SecondeA2-B1 « Lart du vivre ensemble dans laire linguistique concernée » mémoire : héritages et ruptures sentiment dappartenance : singularités et solidarités visions davenir : créations et adaptations Notions des programmes du lycée (rappel) Cycle terminal B1-C1 « Gestes fondateurs et mondes en mouvement » mythes et héros espaces et échange lieux et formes du pouvoir l'idée de progrès.

4 Baccalauréat Général Structure des épreuves de langues vivantes – Tronc commun LV1 et LV2 Toutes séries 4 Épreuve de langue vivante /20 Partie orale de lépreuve (/20) Partie orale de lépreuve (/20) Partie écrite de lépreuve (/20) Partie écrite de lépreuve (/20) Première sous-partie : compréhension de lécrit (/10) Première sous-partie : compréhension de lécrit (/10) Seconde sous-partie : Expression écrite (/10) Seconde sous-partie : Expression écrite (/10) Evaluation ponctuelle terminale

5 5 Typologie de lépreuve écrite Forme EvaluateurOrganisateur ponctuelle terminale CorrecteurAcadémie Typologie de lépreuve écrite

6 Objectifs de lépreuve en séries générales et technologiques 6 Niveau visé A2 Niveau intermédiaire ou usuel LV3 B1 Niveau seuil LV2 B2 Niveau indépendant LV1 - LVA (LV2) C1 Utilisateur expérimenté LVA (LV1)

7 Temps dépreuve par série Séries CE + EE LV1LV2 ES3h2h S3h2h L3h technologiques2h 7

8 Compréhension de lécrit Toutes séries : LV1 et LV2 8 B2 – LV1B1 – LV2 Identifier Repérer Comprendre Percevoir Identifier Repérer Comprendre Sous-partie notée sur 10 points au demi-point près 1, 2 ou 3 documents de type informatif, descriptif, narratif ou argumentatif SUPPORTS en lien avec les notions du programme APTITUDES EVALUEES pouvant comporter des éléments iconographiques épreuve ponctuelle terminale

9 Appareil dévaluation Lévalution pourra seffectuer au moyen de la batterie de tests habituels. Lensemble des questions pourra être ancré dans une mise en situation en lien avec une tâche communicative. Les questions posées et les réponses attendues seront formulées dans la langue cible. Toutefois, seuls les éléments de compréhension qui apparaissent dans la réponse seront pris en compte dans lévaluation et non pas la qualité de la langue utilisée. Les candidats pourront être évalués sur leur compétence culturelle. 9

10 Expression écrite Toutes séries : LV1 et LV2 10 B2 – LV1B1 – LV2 Construire un texte Rédiger dans une langue correcte Articuler son discours Argumenter Nuancer Justifier une prise de position Construire un texte Rédiger dans une langue correcte Articuler le discours Exprimer un point de vue sur une thématique en lien avec les supports Sous-partie notée sur 10 points au demi-point près un ou plusieurs textes prenant appui sur des événements, faits ou prises de positions identifiés dans la partie « compréhension » (B1 / B2) PRODUCTIONAPTITUDES EVALUEES ou sur un document « tremplin » (B2)

11 Préparer les élèves COMPRÉHENSION DE LÉCRIT : des faiblesses 11 EXPRESSION ECRITE: Compétence lexicale à construire

12 Textes de référence 2/3 Programmes denseignement de langues vivantes du cycle terminal pour les séries générales et technologiques : B.O. spécial n°9 du 30 septembre 2010 Nouvelles épreuves du baccalauréat : B.O. spécial n°7 du 6 octobre 2011 Description des nouvelles épreuves 2013 : B.O. n°43 du 24 novembre 2011 Rectificatif et complément : B.O. n°9 du 1 er mars

13 Les 2 sujets 0 Ils ne constituent pas un modèle: déclinaisons possibles des évolutions apportées par la note de service du 16 novembre 2011 (BO n°43 du 24 nov. 2011) Prennent appui sur les supports des sessions 2011 et Différences: Compréhension lien thématique entre les supports proposés pour la CE et les tâches dEE Prise en compte des niveaux de compétences A2, B1 et B2 dans les exercices destinés à évaluer la CE et dans la pondération entre ces niveaux pour obtenir la note sur 10 Dans la relation explicite avec le programme de la classe de Terminale SUJET 2: premier pas pour intégrer la dynamique de lapproche actionnelle. 13

14 Exemple de sujet 1 14

15 15

16 Text A 16

17 Text B 17

18 18

19 Expression écrite 19

20 20

21 Synthèse du barème pour la compréhension de lécrit 21

22 Exemple de sujet 2 22

23 23

24 24

25 25

26 26

27 27

28 Expression écrite 28

29 29

30 30 Critères/ Points attribués Impression globale sur la production Réalisation des tâches Tâche(s) demandant un récit et /ou une description Cohérence Tâche(s) demandant une argumentation Cohérence Correction grammaticale (à névaluer que pour les parties de la production correspondant aux tâches demandées)* Richesse de la langue (à névaluer que pour les parties de la production correspondant aux tâches demandées)* Toutes les tâches sont traitées de façon satisfaisante, quant au contenu et lintelligibilité, avec une touche personnelle et/ou la référence pertinente à des aspects culturels. La cohérence est immé-diatement compréhensible. Elle ne se limite pas à une simple juxtaposition mais montre un effort de construction, habile et non artificielle. Le(s) texte(s) développe(nt) une argumentation méthodique en soulignant de manière appropriée et naturelle les points importants et les détails pertinents qui viennent lappuyer. Bon contrôle des structures simples et courantes ; les erreurs ne portent que sur les structures complexes et ne conduisent à aucun malentendu dans les productions. Dispose dune gamme suffisamment large de mots et expressions pour varier les formulations dans les productions et éviter de fréquentes répétitions, malgré quelques lacunes ou confusions. Les textes produits sont intelligibles et suffisamment développés pour satisfaire lessentiel des attentes quant au contenu, même si la production est sans originalité et ne révèle pas de connaissances culturelles.. Le(s) texte(s) ne se limite(nt) pas à une simple juxtaposition de faits. Les enchaînements chronologiques et/ou logiques sont compréhensibles mais parfois exprimés de façon maladroite. Le point de vue développé apparaît clairement et est argumenté, même si les arguments sont parfois maladroits dans leur agencement. Assez bon contrôle des structures simples et courantes dans des textes riches; les quelques erreurs sur les structures simples, liées à la prise de risques, nentravent pas la compréhension. Dispose dune gamme suffisante de mots et expressions pour pouvoir développer les productions demandées, malgré lutilisation fréquente de périphrases, de répétitions ou de mots incorrects. La production, assez riche, reste immédiatement compréhensible malgré la fréquence des erreurs sur des structures simples ou courantes. Les mots et les structures utilisés sont pour la plupart adaptés à lintention de communication mais restent limités, ce qui réduit les possibilités de développement. Toutes les tâches trouvent au moins un début de traitement, mais les développements sont, dans lun ou lautre cas, trop limités (longueur) ou très maladroits (lecture gênée par les erreurs concernant la langue). Le(s) texte(s) est/sont composé(s) dune simple liste de points, mais ceux-ci sont organisés de façon cohérente et intelligible. Le point de vue personnel apparaît mais ne sappuie pas sur un nombre suffisant darguments pour être une véritable argumentation. La production est globalement compréhensible mais très réduite et sans prise de risques ; ou bien les erreurs se multiplient, même pour des structures simples, au point de créer des malentendus ou de rendre la lecture peu aisée. Le nombre important de périphrases, incorrections, répétitions reflète un vocabulaire pauvre, mais le discours reste intelligible. Une des tâches nest pas traitée ou bien la production ne constitue pas une véritable tentative de réponse à la question posée. Il faut relire le(s) texte(s) à plusieurs reprises pour y déceler (ou non) une certaine cohérence : la production est très confuse. Le point de vue personnel sur le thème proposé napparaît pas immédiatement à la lecture ou nest pas cohérent avec les arguments présentés. Les erreurs sont tellement nombreuses que le discours est pratiquement inintelligible. Le vocabulaire est tellement pauvre que le discours est pratiquement inintelligible. Points obtenus / 6 points x 2 = / 12 points EVALUATION DE LA PRODUCTION ÉCRITE

31 31 Critères/ Points attribués Impression globale sur la production Réalisation des tâches Tâche(s) demandant un récit et /ou une description Cohérence Tâche(s) demandant une argumentation Cohérence Correction grammaticale Richesse de la langue ( La cohérence est immé-diatement compréhensible. Elle ne se limite pas à une simple juxtaposition mais montre un effort de construction, habile et non artificielle. Le(s) texte(s) développe(nt) une argumentation méthodique en soulignant de manière appropriée et naturelle les points importants et les détails pertinents qui viennent lappuyer. Bon contrôle des structures simples et courantes ; les erreurs ne portent que sur les structures complexes et ne conduisent à aucun malentendu dans les productions. Dispose dune gamme suffisamment large de mots et expressions pour varier les formulations dans les productions et éviter de fréquentes répétitions, malgré quelques lacunes ou confusions. Le(s) texte(s) ne se limite(nt) pas à une simple juxtaposition de faits. Les enchaînements chronologiques et/ou logiques sont compréhensibles mais parfois exprimés de façon maladroite. Le point de vue développé apparaît clairement et est argumenté, même si les arguments sont parfois maladroits dans leur agencement. Assez bon contrôle des structures simples et courantes dans des textes riches; les quelques erreurs sur les structures simples, liées à la prise de risques, nentravent pas la compréhension. Dispose dune gamme suffisante de mots et expressions pour pouvoir développer les productions demandées, malgré lutilisation fréquente de périphrases, de répétitions ou de mots incorrects. La production, assez riche, reste immédiatement compréhensible malgré la fréquence des erreurs sur des structures simples ou courantes. Les mots et les structures utilisés sont pour la plupart adaptés à lintention de communication mais restent limités, ce qui réduit les possibilités de développement. Le(s) texte(s) est/sont composé(s) dune simple liste de points, mais ceux-ci sont organisés de façon cohérente et intelligible. Le point de vue personnel apparaît mais ne sappuie pas sur un nombre suffisant darguments pour être une véritable argumentation. La production est globalement compréhensible mais très réduite et sans prise de risques ; ou bien les erreurs se multiplient, même pour des structures simples, au point de créer des malentendus ou de rendre la lecture peu aisée. Le nombre important de périphrases, incorrections, répétitions reflète un vocabulaire pauvre, mais le discours reste intelligible. Une des tâches nest pas traitée ou bien la production ne constitue pas une véritable tentative de réponse à la question posée. Il faut relire le(s) texte(s) à plusieurs reprises pour y déceler (ou non) une certaine cohérence : la production est très confuse. Le point de vue personnel sur le thème proposé napparaît pas immédiatement à la lecture ou nest pas cohérent avec les arguments présentés. Les erreurs sont tellement nombreuses que le discours est pratiquement inintelligible. Le vocabulaire est tellement pauvre que le discours est pratiquement inintelligible. Points obtenus / 0 points/ 6 points /2 = sur 3 points / 6 points EVALUATION DE LA PRODUCTION ÉCRITE Grille à utiliser en cas de production incomplète (une partie des tâches nest pas effectuée ou bien la réponse est totalement hors sujet.)

32 Page 1 : Explication de la construction de la grille dévaluation de la production écrite : - Quatre cas particuliers : Deuxième alinéa, lire : En cas de devoir incomplet (une ou plusieurs questions ne sont pas traitées), on appliquera la grille spéciale prévue à cet effet et qui a pour effet de limiter non à 21 comme indiqué par erreur, mais à 15 points-score le maximum attribué à la copie au lieu de 36, soit 0 point en colonne 1 (Impression globale sur la production-Réalisation des tâches), 0 point en colonne 2 ou 3 selon la tâche non traitée, maximum de 3 points sur 6 en colonne 4 (Correction grammaticale) et maximum de 6 points sur 12 en colonne 5 (Richesse lexicale). 32

33 33 Evaluation de lexpression écrite au baccalauréat général et technologique Tableau de conversion des points-score en notes LV1 SérieLSériesES / SSériesSTG/ST2S Points-scoreNote sur 8 Points-scoreNote sur 10 Points-scoreNote sur à à à à à à à à à à à à à à à à 9212 à à 5110 à 1138 à 113 moins de 20,56 à 924 à 72 2 à 512 à 31 moins de 20,5 moins de 20,5 Evaluation de lexpression écrite au baccalauréat général et technologique Tableau de conversion des points-score en notes LV2 SériesL / SSérieSTG Points-scoreNote sur 10 Points-scoreNote sur à à à à à à à à à à 63 4 à 623 à 42 1 à 311 à 21 moins de 10,5moins de 10,5

34 34 Qualité de la langue18 points-score Compétences pragmatiques12 points-score Réalisation des tâches demandées6 points-score Les points-score sont attribués selon la répartition suivante : Les niveaux de compétences correspondent à peu près aux points-score suivants pour les critères qualitatifs (colonnes 2 à 5) Niveau A2 Niveau A2 / B1Niveau B1 / B2Niveau B2 Cohérence du récit / de la description2446 Cohérence de largumentation46 Correction grammaticale2346 Richesse de la langue2 * 2 = 43 * 2 = 64 * 2 = 86 * 2 = 12 Total8 / 3013 / 3020 / 3030 / 30 Explication de la construction de la grille dévaluation de la production écrite au Baccalauréat général et technologique La correspondance entre les points-score obtenus et une notation sur 10 pourrait seffectuer sur les bases ci-dessous : Niveau de compétencesPoints-score (sur 36)Note en LV1Note en LV2 A2103 sur 104 sur 10 A2 / B1175 sur 106 sur 10 B1 / B2248 sur 109 sur 10 B23410 sur 10


Télécharger ppt "Baccalauréat 2013 1 Nouvelles modalités des épreuves écrites dallemand."

Présentations similaires


Annonces Google