La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DOSSIER : Manger équilibré, Mission impossible

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DOSSIER : Manger équilibré, Mission impossible"— Transcription de la présentation:

1

2 DOSSIER : Manger équilibré, Mission impossible
OBJECTIF GENERAL : Adopter un comportement alimentaire responsable. CORRECTION - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

3 1. Comment mange t’on ? - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

4 répondre aux questions :
1.1 A partir du site suivant (http://www.pathol08.com/nutrition/bien-manger/1166-alimentationcomment-nous-choisissons.html) et de vos connaissances personnelles, répondre aux questions : Citer 8 facteurs qui influencent notre alimentation : Notre alimentation est influencé par : - Habitudes familiales ; - Héritage et traditions (dépend souvent des payas et régions) ; - Interactions sociales ; - Disponibilité, convenance et économie (le temps, ce que l’on veut et l’argent); - Les émotions ; - Les valeurs culturelles (souvent selon les croyances religieuses) ; - Le poids et l’image corporelle; - La santé (des produits essentiellement liés au maintien d’une bonne santé selon les pathologies) Expliquer pourquoi dans les grandes villes, les habitudes alimentaires sont moins « marquées »  Ceci est du au fait du brassage de population plus intense (des catégories très différentes composent les grandes villes) Proposer une interprétation au fait que les gens dans les différents pays développés sont de plus en plus en surpoids : Ils mangent de plus en plus gras et de plus en plus sucrés. Il y a aussi une généralisation du grignotage. - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

5 Parmi la liste suivante, entourer les éléments qui vont nous pousser à manger plus que l’on ne devrait : ●La grosseur de l’assiette: Il semble qu’on ait tendance à se servir de plus grosses portions lorsque l’on mange dans de la vaisselle de grande taille. Un peu comme si, inconsciemment, nous étions habitués d’une part à ce que les plats soient pleins (donc on les remplit davantage si l’assiette est grande), et d’autre part à terminer nos assiettes (donc on mange davantage si l’assiette est plus pleine). Or une grande assiette pleine renferme plus de calories qu’une assiette normale ! ●La vue des aliments: Quand on voit les aliments qui nous font envie, on a considérablement plus de chances de céder à la tentation. Par exemple, les gens qui laissent un bol de bonbons sur leur bureau ont plus tendance à grignoter que ceux qui rangent ces aliments tentants dans une armoire. ●La musique très forte: La musique très forte semble encourager la surconsommation en influençant la vitesse à laquelle on mange... Or si on mange plus vite, on est moins attentif à ses signaux de satiété et on risque conséquemment de consommer plus de calories que nécessaire. ●La compagnie: Les distractions comme les discussions entre amis ou avec la famille durant le repas peuvent avoir comme effet de détourner d’une part l’attention des mangeurs de leurs signaux corporels et d’autre part de prolonger les repas (et donc les occasions de manger plus et de se resservir). ●La télévision: La télévision quant à elle à un double effet négatif. D’une part elle détourne l’attention des signaux de faim et satiété, mais en plus elle montre bon nombre de publicités alimentaires. ●Les odeurs: Les odeurs peuvent nous penser à manger quelque soit l’heure de la journée ou ce que l’on a mangé précédemment, du moment que c’est une odeur que l’on associe à un aliment que l’on aime.

6 1. 2 A partir du site internet suivant(http://pro. parisinfo
1.2 A partir du site internet suivant(http://pro.parisinfo.com/fr/infos-pratiques/pratiques-alimentaires-des-touristes/dossier/les-pratiques-alimentaires-des-touristes-etrangers-accueillis-en-france_les-habitudes-alimentaires-des-etrangers-fiches-pratiques-usa-allemagne-grande-bretagne-japon-pologne-espagne-hollande-italie-), compléter le tableau suivant sur la comparaison des habitudes alimentaires selon les pays d’origine :

7 Pays France Allemagne Angleterre Japon USA
Elément de comparaison Grignotage en dehors du gouter OUI Exemple d’une habitude alimentaire typique Gouter généralement sucré vers 16H Gouter vers 15H Brunch (vers 10H-15H) ou afternoon tea (vers 15H30-17H) Ils mangent très rapidement et grignotent beaucoup Jusqu’à 20 prises alimentaires par jour Exemple de petit déjeuner copieux Boisson chaude Jus de fruit Pain beurre confiture Viennoiseries grande variété de pains (blanc et noir), charcuteries, fromages, œufs à la coque, quark, croissants garnis, café. bacon & eggs, toast, tomates, champignons, boudin noir, porridge, marmelade, thé ou café. bol de riz, potage au miso, légumes macérés, légumes bouillis, algues, poisson crus ou mijoté, viande. œufs brouillés, toasts, céréales, pancakes et sirop d’érable, doughnuts servi avec du café et des jus de fruits. Exemple de déjeuner typique Carottes râpées Bœuf bourguignon Yaourt Fromage Fruit Une viande accompagnée de pommes de terre avec une sauce à base de crème, des légumes et une salade (variée). Sandwich Chips Salade disposé dans une boîte appelée o-bentô avec du riz, légumes macérés, beignets, poisson Frites Boisson sucré Muffin Exemple de diner traditionnel Soupe Cabillaud Riz Compote Charcuterie froide Petits Pains Salades Divers fromages 1 viande plus 2 légumes, dont la pomme de terre, servi avec une sauce appelée gravy 3 à 5 plats servis simultanément ( riz, condiments, soupe au miso, poisson ou viande.). Potage une viande et deux légumes Dessert sucré

8 1.3 Identifier les habitudes alimentaires possibles en fonction des différents contextes proposés en reliant avec les bons éléments : Famille peu aisé de 4 personnes avec les ■ ■ Restaurant adultes rentrant le soir à 19H à leur domicile Une personne ayant un pause d’une ■ ■ Sandwich, restauration rapide heure le midi Couple aisé travaillant jusqu’à 19h ■ ■ Surgelés ou plats à réchauffer Proposer une solution afin d’avoir une meilleure alimentation pour chacun des contextes précédent : Famille peu aisé de 4 personnes avec les adultes rentrant le soir à 19H à leur domicile : Une personne ayant un pause d’une heure le midi : Couple aisé travaillant jusqu’à 19h30 : - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

9 Possibilité de vente à emporter.
Donner les avantages et les inconvénients des différentes formes de restauration suivantes : RESTAURATION RAPIDE AVANTAGES: Rapidité du service, Proche du travail, Possibilité de vente à emporter. INCONVENIENTS: Prix, Mauvais équilibre alimentaire, Qualité des produits. - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

10 RESTAURATION TRADITIONNELLE
AVANTAGES: Qualité des produits, Découverte de nouveaux plats, Pas besoin de cuisiner. INCONVENIENTS: Prix, Attente, Distance. - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

11 SURGELES, PLATS A RECHAUFFER
AVANTAGES: Rapidité, découverte de nouveaux plats, Pas besoin de cuisiner. INCONVENIENTS: Qualité, Goût, Prix. - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

12 SNACKING - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

13 Plaisir Ennui, stress, refuge Repas insuffisant
1.4 Parmi la liste suivante, compléter le tableau qui explique le snacking :  Plaisir Ennui, stress, refuge Repas insuffisant Je grignote par gourmandise  Je grignote quand je suis avec mes amis Je grignote pour passer le temps Je grignote pour me détendre  Je grignote quand je suis triste  Je grignote parce j’ai toujours faim  Je grignote parce que je n’ai jamais le temps  - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

14 2. Comportements alimentaires à risques et « désordres alimentaires »
57 % des lycéens mangent dès qu’ils ont faim et n’attendent pas les repas 23 % d’entre eux consomment plus de 4 repas par jour.  72 % sautent des repas et souvent c’est le petit déjeuner  80 % avouent manger entre les repas 2.1 A partir du site (http://www.lemonde.fr/vous/article/2012/10/16/les-donnees-sur-l-obesite-et-le-surpoids-en-france_ _3238.html), répondre aux questions suivantes : ► Pourquoi un plan national de nutrition santé est devenu une priorité en France : C’est devenu une priorité car l’obésité touche 15 % des adultes soit près de 6.9 millions de personnes (sans compter les personnes en surpoids). - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

15 ►Préciser (avec les chiffres les plus récents) :
Le % d’obèses en France : La tranche d’âge à laquelle l’obésité est la plus forte : Le % de français adultes (+ de 18 ans) en surpoids ou obèses : Le % de français de moins de 18 ans en surpoids ou obèses : 15 % Les ans 47.3% 3.5 % ►Calculer votre IMC : 69/(176x176) = 22.3 - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

16 ►Expliquer le lien entre l’obésité et l’importance des revenus:
Moins les revenus sont importants, plus on a de chance d’être obèse. (24% d’obèses chez les personnes touchant moins de 1200 euro par mois) ►Donner le principal risque pour la santé lorsque l’on est obèse : Le principal risque pour la santé dans les cas d’obésité concerne les troubles et complications cardio-vasculaires (cholestérol, diabète, infarctus, etc …) 2.2 Par un travail de recherche, proposer une définition SIMPLE de la boulimie et de l’anorexie : - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

17  BOULIMIE : C’est l’absorption massive et incontrôlée d’aliments avec un sentiment de culpabilité. Par la suite, les calories sont éliminées par différents moyens (vomissement, laxatifs, …)  ANOREXIE : C’est un contrôle de la faim visant une perte de poids jamais satisfaite. - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

18 2.3 D’après les documents sur les mécanismes de l’anorexie et de la boulimie, identifier les causes communes à ces 2 troubles : - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

19 Il faut généralement être suivi par un psychothérapeute
2.4 Donner 2 sites internet proposant des conseils pour gérer la boulimie et l’anorexie : 2.5 En cas de boulimie ou d’anorexie, préciser comment faire pour traiter ces  maladies : Il faut généralement être suivi par un psychothérapeute pour suivre une thérapie. - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

20 3. Les bases de l’équilibre alimentaire
3.1 A parti du site (http://tpe-perceptionsaveur-jb.e-monsite.com/) réalisé par des élèves, compléter le schéma bilan sur la perception des aliments

21 Perception de la saveur Terminaisons nerveuses Terminaisons nerveuses
Perception des odeurs STIMULE MASTICATION BOUCHE NEZ STIMULE STIMULE Terminaisons nerveuses Terminaisons nerveuses Envoient des messages Envoient des messages Centre gustatif Centre olfactif L’ouie La vue Le toucher

22 3.2 Proposez au moins 2 exemples pour chacune des saveurs :
SALE SUCRE AMER ACIDE Exemples d’aliments porc, crevette, crabe, … melon, miel, confiture, …. asperge, céleri, café, cacao, … citron, tomate, vinaigre, grenade, …

23 3.3 Les aliments sont classés en familles en fonction de leurs constituants principaux. Chacune de ces familles doit être présentes chaque jour mais à une certaine fréquence. Compléter le schéma suivant sur la « pyramide alimentaire » en précisant la fréquence à laquelle on doit « consommer » chaque famille - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

24 3.4 Voici quelques règles complémentaires qui permettent de respecter l’équilibre alimentaire. A l’aide de ces documents et des précédents, proposer un menu équilibré sur une journée (petit déjeuner, déjeuner et diner) : Répartition des apports des repas sur une journée : - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

25 AUTRES PLATS : entrée, dessert PLAT PRINCIPAL
PLAT PROTIDIQUE : Viandes, poissons ou oeufs LEGUMES et FRUITS CRUS MENU EQUILIBRE AUTRES PLATS : entrée, dessert PLAT PRINCIPAL - Tout les groupes d’aliment sur une journée, - Répartition 55% glucides, 30% lipides et 15% protéines. GARNITURE : -Féculents (riz, pâtes, pommes de terre) - Légumes cuits PRODUITS LAITIERS Règles de bases d’un menue équilibré :

26 - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

27 DEJEUNER Appliquer les règles de bases de l’équilibre alimentaire DINER Regarder ce qui a été mangé au déjeuner afin d’équilibrer et de varier les aliments - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

28 pas assez de fruit et légumes, pas assez de laitages,
3.5 Voici le menu de Benjamin sur la journée, préciser en quoi ce menu est un menu déséquilibré: Petit déjeuner : Café Snickers Jus d’orange Déjeuner : Radis beurre Merlan frit Pates au beurre Riz au lait Fromage Eau Diner : Kebab Frites Coca pas assez de fruit et légumes, pas assez de laitages,  trop de gras,  trop de sucres,  trop de féculents. - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin

29 DOSSIER : Manger équilibré, Mission impossible
OBJECTIF GENERAL : Adopter un comportement alimentaire responsable. - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin


Télécharger ppt "DOSSIER : Manger équilibré, Mission impossible"

Présentations similaires


Annonces Google