La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2 OBJECTIFS Se familiariser avec le modèle Famille école communauté réussir ensemble (FECRE), plus spécifiquement sur son modèle écosystémique et sa démarche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2 OBJECTIFS Se familiariser avec le modèle Famille école communauté réussir ensemble (FECRE), plus spécifiquement sur son modèle écosystémique et sa démarche."— Transcription de la présentation:

1

2 2 OBJECTIFS Se familiariser avec le modèle Famille école communauté réussir ensemble (FECRE), plus spécifiquement sur son modèle écosystémique et sa démarche Connaître les résultats de lévaluation des effets de FECRE sur lélève, la famille, la classe, lécole et la communauté Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

3 3 FAMILLE, ÉCOLE, COMMUNAUTÉ RÉUSSIR ENSEMBLE Modèle axé sur la famille, l'école et la communauté favorisant la réussite scolaire en milieu défavorisé à lintention des enfants âgés de 2 à 12 ans et de leurs parents Programme sinscrivant dans le Plan d'action en matière d'éducation des adultes et de formation continue sous la responsabilité du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport, en collaboration avec les ministères de la Culture et des Communications, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, de lImmigration et des Communautés culturelles, de la Santé et des Services sociaux, ainsi que du Conseil de la famille et de lenfance Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

4 MISE EN CONTEXTE DE LIMPLANTATION

5 5 LINTERVENTION EN MILIEU DÉFAVORISÉ Un consensus se dégage des recherches récentes en éducation, à savoir que lon ne peut appréhender la réalité des milieux défavorisés au plan socio- économique et léchec scolaire sous langle de lanalyse de causalité en isolant ou en fragmentant cette réalité afin de nintervenir que sur certains déterminants (DEAAC, MELS 2003) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

6 6 LES FAMILLES ET LA RÉUSSITE SCOLAIRE Tous les parents, quelles que soient leurs origines ethniques, culturelles ou sociales, souhaitent que leurs enfants réussissent et accordent de la valeur à l'éducation (Crozier, 2004, Boethel 2003, cités dans Abdeljalil 2009) Le risque déchec scolaire est plus élevé chez les enfants provenant de milieux socioculturels différents de lécole; cest le cas des enfants de milieux défavorisés. (Mortimer, 1995; Reynolds, 1991; Maning et Baruth, 1995; Zill et autres, 1995) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

7 7 DIMENSION SOCIOCULTURELLE Les valeurs et les conceptions différentes des apprentissages expliquent, en partie, léchec scolaire en milieu défavorisé. (Purcell-Gates, 1996) Une des raisons de cet échec provient de la méconnaissance des parents sur les façons de stimuler ou daider leur enfant dans leur réussite scolaire. (Goldenbergt, 1987; Neuman et Gallagher, 1994; Neuman et Roskos, 1993) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

8 8 EFFETS DES FACTEURS Les probabilités quun seul facteur de risque ou quun seul facteur de protection ait des effets sur ladaptation du jeune (ou des différents systèmes) sont faibles, ceux-ci étant dus à un cumul de facteurs et aux interactions de ces facteurs entre eux.(Larose, Terrisse, Lenoir, Bédard, 2004) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

9 9 FAIRE ENSEMBLE De nombreuses recherches réalisées dans la foulée des grands projets déducation compensatoire aux États- Unis ont amplement prouvé quil est inefficace de nagir que sur lenfant alors que les acteurs de son environnement, en particulier la famille, ne changent en rien leurs façons dêtre et de faire. Toutes les évaluations des effets de projets dintervention précoce développés aux États-Unis, depuis le début des années 60, ont montré que limplication des parents est nécessaire à tous les paliers de lintervention et quil faut établir de nouveaux modes de collaboration avec eux (Terrisse, 1994) et prendre en compte la complexité et le caractère multidimensionnel des interactions entre la famille, lécole et la communauté (Larrivée, 2009). Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

10 10 VISER UNE TRANSFORMATION DURABLE DES PRATIQUES Il faut privilégier des démarches d'amélioration ayant fait leurs preuves plutôt que des modèles linéaires ou « mécaniques » de planification et dajouts de services destinés exclusivement à « montrer » aux parents les bonnes choses. Faire autrement demande une remise en question de lexistant, une démarche rigoureuse en coconstruction avec tous les acteurs interpellés par cette relation, un effort continu, sur plusieurs années, intégré dans les plans daction des organismes et impliquant l'ensemble de la communauté. (Leithwood et al., 2004) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

11 FAMILLE, ÉCOLE, COMMUNAUTÉ RÉUSSIR ENSEMBLE : Son modèle et sa démarche

12 12 BUT ET OBJECTIFS But –Développer une communauté éducative en vue de favoriser la réussite des élèves du primaire venant dun milieu défavorisé. Objectifs –Renforcer le soutien à lenfant dans sa réussite éducative et scolaire –Renforcer lengagement et le pouvoir dagir des parents au regard de la réussite –Soutenir le personnel et la direction de lécole dans leur mission éducative –Favoriser la mobilisation et ladaptation des pratiques des organismes de la communauté et de leur personnel autour de la réussite Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

13 13 SON DÉPLOIEMENT Projet expérimental ( ) : 24 écoles de niveau primaire de rang IMSE et SFR 9 et commissions scolaires 20 équipes locales 14 agentes et agents de développement Plus de 325 partenaires annuellement, dont 257 organismes représentés en moyenne Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

14 14 CARACTÉRISTIQUES DE FECRE Approche de prévention Approche écosystémique Approche de résilience-facteurs de protection Communauté éducative, une équipe locale partenariale et un agent de développement (approche territoriale qui mobilise les acteurs concernés) Plan daction commun (= plan de réussite) Budget pour soutenir la concertation et le développement de savoir-faire (et non les activités) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

15 15 LÉCOSYSTÉMIE Centré sur la relation entre l'enfant (ou l'individu en développement) et des environnements distincts mais dont la complémentarité est assurée par la médiation de lenfant (ou lindividu). Il s'agit d'un modèle, non pas du développement de lindividu, mais plutôt des contextes dans lesquels ce développement se produit et où il effectue des transactions et des transitions. Ce modèle considère les phénomènes sociaux, les organisations, les politiques et les individus en tant que systèmes en interaction avec dautres systèmes. (Bronfenbrenner, 1972, 1986,1996) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

16 16 LAPPLICATION DE LÉCOSYSTÉMIE DANS FECRE Cinq systèmes agissant (enfant/élève, famille, classe, école, communauté) Choix des facteurs de protection en fonction de cinq systèmes (enfant/élève, famille, classe, école, communauté) (diapo. 35) Plan daction territorial avec un gabarit répondant à ces choix (diapo. 36) Gabarit permettant lidentification dau moins un objectif par système/facteur Plan de réussite des écoles avec gabarit correspondant au gabarit du plan daction Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

17 17 APPROCHE EN SYNERGIE Intervenir sur les systèmes et leurs interrelations Intervenir sur les facteurs et leurs interrelations Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

18 IMPACTS DU PROGRAMME FAMILLE ÉCOLE COMMUNAUTÉ RÉUSSIR ENSEMBLE Étude évaluative des impacts du programme Famille, école et communauté, réussir ensemble sur la création de communautés éducatives soutenant la persévérance et la réussite scolaire au primaire (François Larose; Johanne Bédard; Yves Couturier; Vincent Grenon (U de S); Serge J. Larivée (U de M); Anick Lenoir; Yves Lenoir (U de S); Bernard Terrisse (UQAM), 2010)

19 19 IMPACTS SUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE DES ÉLÈVES Constat deffets majeurs : Sur le sentiment dappartenance des élèves à lécole Sur lestime de soi des élèves (retour de la modification des attitudes parentales et de la fierté au regard de la participation aux activités scolaires) Augmentation de la qualité des apprentissages suite à la réduction du volume des tâches non accomplies à la maison et à la systématisation daccès à des mesures de type « aide aux devoirs » Réduction significative de labsentéisme scolaire (à partir de la quatrième année dapplication du programme) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

20 20 Constat deffets majeurs : Sur la qualité et la quantité des apprentissages associés aux compétences disciplinaires (français, mathématiques) de la part des personnels scolaires Sur la qualité et le niveau des compétences transversales (méthodologiques) construites par les élèves de la part du personnel enseignant Déploiement dactivités communes parents-enfants ou dactivités de valorisation domestique de la lecture et impact sur les pratiques de lecture des élèves Effet indirect de laugmentation de lestime de soi et du sentiment de confiance et dappartenance au milieu scolaire : réduction des incidences de problèmes de comportement Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011 IMPACTS SUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE DES ÉLÈVES

21 21 IMPACTS SUR LE SYSTÈME FAMILLE Difficulté à mobiliser directement les parents dans plusieurs équipes locales, souvent pour des raisons de logistique (moments de rencontre des ÉL), mais mobilisation progressive des parents autour des activités scolaires Augmentation de la présence parentale aux activités formelles (rencontres avec le personnel de lécole, début dannée; fin détapes; etc.) Augmentation de la participation parentale aux activités parascolaires ou périscolaires (visites dinstitutions; activités dexploration; etc.) Augmentation de lintérêt des parents au regard des réalisations de leurs enfants Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

22 22 IMPACTS SUR LE SYSTÈME FAMILLE Atténuation ou disparition du discours parental négatif au regard de lécole et des conduites enseignantes en milieu défavorisé Émergence dun discours de soutien et dencouragement des parents au regard de limportance que lenfant soit présent et simplique à lécole Sur les attitudes parentales (modification du discours parental sur lintérêt de lélève par rapport à lapprentissage scolaire) Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

23 23 IMPACTS SUR LE SYSTÈME CLASSE Constat datténuation, ou de disparition selon le cas, du discours enseignant négatif au regard des conduites éducatives parentales en milieu défavorisé Réduction des craintes du personnel enseignant au regard des interactions avec les parents, notamment au plan de lappréhension dattitudes et de conduites verbales agressives Émergence de nouvelles stratégies dinteraction avec les parents, notamment par le déploiement de pratiques de contact régulier visant à transmettre une image positive du vécu scolaire de lenfant Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

24 24 IMPACTS SUR LE SYSTÈME CLASSE Modification progressive de la représentation que le personnel enseignant a du plan de réussite en tant que mesure « administrative » et (dans le cas de FECRE) de liste dajouts à la tâche enseignante. Il en résulte de la part du personnel de lécole : –une meilleure compréhension du caractère non additif des interventions qui peuvent se faire dans lécole et à sa périphérie; –lidentification de projets et de pratiques collaboratives gagnantes (best practices) et pérennisation de ces pratiques; –lidentification de ressources « naturellement accessibles » dans le milieu lors de la planification et de la réalisation de projets associés à lapprentissage scolaire ou à la vie de lécole. Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

25 25 IMPACTS SUR LE SYSTÈME ÉCOLE Évolution dune attitude de crainte du parent de mséf vers une attitude daccueil dans lécole et dans la classe Intégration du parent partenaire à la planification et à la réalisation dactivités parascolaires ou scolaires (implication au plan du déploiement de stratégies propres à la pédagogie du projet mettant en œuvre les compétences éducatives parentales) Mise en œuvre dune stratégie de contact régulier, par téléphone ou « en personne » pour souligner les « bons coups » des élèves Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

26 26 IMPACTS SUR LE SYSTÈME ÉCOLE Le plan de réussite FECRE permet une meilleure intégration des divers programmes, mesures et approches dont le milieu scolaire est tributaire. À lintérieur des équipes écoles FECRE, la mise en œuvre des PDR et la liaison avec lÉL ont eu un effet intégrateur sur la gestion de divers programmes et la concertation avec des intervenantes et intervenants tiers. Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

27 27 IMPACTS SUR LE SYSTÈME ÉCOLE Lanalyse des données denquête permet de constater des associations significatives entre le fait : –dappartenir à une école FECRE et de se concerter régulièrement avec les psychoéducateurs, les éducateurs physiques et les travailleurs sociaux (interprofessionnalité intrascolaire); –dappartenir à une école FECRE et se concerter régulièrement avec les intervenant(e)s des réseaux tiers (santé, services sociaux, etc.); –dappartenir à une équipe école FECRE et se concerter régulièrement avec les gens des organismes communautaires dans la planification et la réalisation de projets avec ces organismes. Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

28 28 IMPACTS SUR LE SYSTÈME COMMUNAUTÉ Les équipes locales ont joué un rôle de gardien de la stabilité et de la continuité autour du plan de réussite et de mémoire de lexistence des réseaux là où le personnel scolaire, les enseignantes, les enseignants et les directions décole ont été instables, notamment par rapport à limportance du roulement du personnel dans les écoles primaires en zones rurales. Évolution des rapports interprofessionnels associée à lémergence de pratiques innovantes en matière de soutien à limplication parentale Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

29 29 IMPACTS SUR LE SYSTÈME COMMUNAUTÉ Amélioration de linterface école-communauté associée au décloisonnement des pratiques, à lamélioration du climat scolaire et des dynamiques communautaires qui soutiennent le développement des représentations positives des compétences parentales chez les intervenants Importante mobilisation indirecte par le biais de lappartenance de plusieurs intervenants de lÉL non seulement à des tables tierces, mais également à des organismes réalisant des projets effectifs rejoignant les parents dans la communauté Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

30 30 IMPACTS SUR LE SYSTÈME COMMUNAUTÉ La création ou la reconstitution de réseaux effectifs articulant lintervention du personnel professionnel du milieu scolaire, des réseaux de la santé et des services sociaux ainsi que celle des organismes communautaires. Ces réseaux sont opératoires dans la mesure où ils se constituent et se consolident autour des activités concrètes lancées au sein des équipes locales, notamment dans la mesure où ces activités sont associées aux contenus des plans de réussite des écoles participantes. Les équipes locales ont permis la collaboration et la rationalisation des interventions là où les contradictions systémiques entraînent souvent lhermétisme, lempiétement des juridictions et des interventions entre intervenants des réseaux formels. Lefficacité de FECRE en matière de mobilisation des partenaires est attribuée au fait que le programme est fondé sur une logique écosystémique qui sinscrit dans la durée. Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

31 31 CONCLUSION Limplantation et la mise en œuvre de FECRE ont eu un effet structurant stable sur la construction et le déploiement de communautés éducatives. Le programme a soutenu lémergence de partenariats stables entre lécole, les services gouvernementaux et paragouvernementaux ainsi que des organismes communautaires grâce à leur participation récurrente. FECRE a soutenu lémergence de pratiques de nature interdisciplinaire tant au sein de léquipe école que des équipes locales, favorisant ainsi lintégration des pratiques et larticulation des divers programmes, mesures et approches dont le personnel scolaire est tributaire. Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

32 32 CONCLUSION Le fait que le modèle de plan de réussite FECRE soit fondé sur la théorique (modèle écosystémique) est en partie garant de la cohérence, de la complémentarité et de larticulation des interventions réalisées auprès de lélève et de sa famille. La coconstruction et la cogestion du PDR par un vaste ensemble dacteurs provenant à la fois de léquipe école et de son milieu dimplantation est un vecteur incontournable des résultats observés. La présence dun vecteur darticulation entre les initiatives de léquipe école et celles qui se déploient dans le milieu de vie de lélève, lagent de développement, est une condition incontournable de lefficacité du programme. Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

33 33 LIMITES DE LÉVALUATION Rendement scolaire des élèves –Les indicateurs de rendement compilés par les commissions scolaires dans les écoles primaires réfèrent à des pratiques évaluatives de la progression de maîtrise de compétences non standardisées. La compilation des résultats de ces évaluations en foi de la lecture que le personnel enseignant ou encore que les équipes cycles font des échelles de compétences varie dune commission scolaire à lautre, dune école à lautre, voire dune année à lautre dans une même école. La qualité de la donnée résiduelle étant douteuse, léquipe de recherche a donc dû abandonner lobjectif de mesure directe des impacts de FECRE sur le rendement scolaire des élèves. Taux dabsentéisme –Les données que léquipe de recherche a pu obtenir en ce qui concerne 14 écoles FECRE ont été majoritairement recueillies manuellement par les agentes et les agents de développement, après un laborieux travail de fouille dans les archives de certaines commissions scolaires. Cette situation « systémique » a affaibli la qualité et surtout la possibilité de généraliser les activités de validation du discours des intervenants et des intervenantes. Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

34 ANNEXES

35 FACTEURS/SYSTÈMES Enfant Élève FamilleClasseÉcoleCommu- nauté Perception de sa compétence Revenu et scolarité Perception et attitudes des enseignants Direction et leadership Quartier de résidence, voisinage Relations avec les pairs Implication des parents Pédagogie de la coopération Services autres quacadémi- ques Mobilisation face à lécole Compéten-ces en lecture et en écriture Place de la scolarisation dans la famille Qualité de lenseigne- ment Perfectionne ment profession- nel Services extrascolaires Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011

36 CANEVAS DE PLAN DACTION TERRITORIAL ET DU PDR Systèmes FacteursObjectif (s) Indicateur(s)/Cible(s) MoyensIndicateurs cibles Responsables Partenaires ÉchéancierRessourcesÉvaluation Enfant élève Famille Classe École Communauté Journée de réflexion CREVALE 4 mai 2011


Télécharger ppt "2 OBJECTIFS Se familiariser avec le modèle Famille école communauté réussir ensemble (FECRE), plus spécifiquement sur son modèle écosystémique et sa démarche."

Présentations similaires


Annonces Google