La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA TAMPONNADE Dr Andréa INNORTA, Dr Anne Sophie BELLOCQ, Alexandrine BOIS, Béatrice BARON, Virginie HAUTEMAYOU, Frédéric BELLIARD Equipe du Bloc CCV de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA TAMPONNADE Dr Andréa INNORTA, Dr Anne Sophie BELLOCQ, Alexandrine BOIS, Béatrice BARON, Virginie HAUTEMAYOU, Frédéric BELLIARD Equipe du Bloc CCV de."— Transcription de la présentation:

1 LA TAMPONNADE Dr Andréa INNORTA, Dr Anne Sophie BELLOCQ, Alexandrine BOIS, Béatrice BARON, Virginie HAUTEMAYOU, Frédéric BELLIARD Equipe du Bloc CCV de CLERMONT-FERRAND Congres AFICCT 2-4 juin 2010 Tours

2 DEFINITION Epanchement péricardique compressif Responsable d'une insuffisance circulatoire aiguë D'évolution spontanément mortelle

3 PHYSIOPATHOLOGIE (1) Augmentation de la pression intra-péricardique par accumulation de liquide, de sang, ou de caillots Diminution du remplissage du VD Diminution de léjection de VD Insuffisance cardiaque droite

4 PHYSIOPATHOLOGIE (2) Poursuite de laugmentation de la pression => atteinte secondaire du cœur gauche Diminution de remplissage VG Diminution de léjection du VG Mécanismes dadaptation: FC pour maintenir le débit (Qc=VES X FC) RVS pour maintenir une pression de perfusion

5 PHYSIOPATHOLOGIE (3) La défaillance gauche aggrave la défaillance droite par le biais de la circulation pulmonaire (transmission des pressions) Choc cardiogénique Par insuffisance cardiaque globale Arrêt cardio-circulatoire rapide (égalisation des pressions dans les 4 cavités)

6 ETIOLOGIES Néoplasiques : extension locale dune tumeur médiastinale métastases dun cancer dautre localisation. Virales : réaction inflammatoire péricardique. Insuffisance rénale ou hépatique chronique sévère tableau danasarque (plèvres, péricarde, péritoine). Traumatiques : plaie du cœur dissection aortique contusion myocardique (AVP, massage cardiaque) cathétérisme cardiaque ou en post opératoire de chirurgie cardiaque (1 mois) ou thoracique. Plus rares : tuberculose, maladies inflammatoires (lupus, polyarthrite rhumatoïde …) syndrome de DRESSLER

7 TABLEAU CLINIQUE Signes d'insuffisance cardiaque droite (TJ, RHJ, HMG) Signes dinsuffisance cardiaque gauche dyspnée à type d'orthopnée Etat de choc: hypotension, tachycardie, oligurie, marbrures ACR Ces signes cliniques ne sont pas spécifiques du diagnostic de tamponnade

8 DIAGNOSTIC ECHOGRAPHIE CARDIAQUE RP, ECG non spécifiques sauf alternance électrique

9 TRAITEMENT URGENCE vitale Évacuation chirurgicale de l'épanchement péricardique Formes les plus graves (choc, ACR): ponction percutanée échoguidée au lit du malade pré-opératoire

10 Prise en charge en préopératoire 2 Situations : - urgence relative : patient présentant un état clinique stable au plan hémodynamique et respiratoire - urgence vitale : patient en état de choc cardiogénique.

11 Urgence relative Prise en charge en service de réanimation -surveillance electrocardioscopique (FC) -SpO2 avec oxymètre de pouls -PNI dans un 1 er temps puis par PAI (KTA) Oxygénothérapie par MHC ( 6 ou 8l/mn minimum) et position proclive 45° voire demi-assis Surveillance en attente du transfert au bloc: FC, PA, PVC, marbrures, surveillance respiratoire (FR, dyspnée avec orthopnée et respiration de Küssmol, sueurs, et/ou cyanose, GDS), diurèse et bilan biologique préopératoire. Réalisation de la préparation cutanée préopératoire. Transfert au bloc opératoire

12 Urgence vitale Patient en état de choc: hémodynamique effondrée des troubles de la conscience une hypoxie importante. Monitorage en réanimation de la FC, la SpO2, la PNI Pose de 2 VVP de gros calibre (16G minimum) Oxygénothérapie au MHC à 12l/mn Transfert au bloc le plus rapidement possible

13 ACCEUIL DU PATIENT AU BLOC OPERATOIRE Toujours en urgence, pronostic vital engagé. Patient stressé car : A du mal à respirer Na pas intégré lintervention et son urgence Agitation autour de lui

14 ACCEUIL DU PATIENT Installation en position demi-assise. Rassurer le patient.

15 EN SALLE DOPERATION Matériel donné à linstrumentiste Habillage des chirurgiens Préparation locale et installation des champs stériles avant lintubation

16 Prise en charge Anesthésique Monitorage : ECG, Spo2, Pression artérielle invasive (avant induction). 2 VVP de bon calibre +/- VVC. +/- sondage urinaire. Equipe chirurgicale prête avec champs mis en place. Ponction évacuatrice sous AL avant AG si nécessaire.

17 Induction Préoxygénation très importante. Agents de choix : étomidate ou kétamine assiociés à un morphinique (sufentanyl par exple) +/- curare (respect de la VS ou non). Si estomac plein : induction à séquence rapide. IOT avec respect de la vs jusquà péricardotomie ou VC avec Vt 6 ml/Kg et fréquence augmentée.

18 Réanimation per opératoire REMPLISSAGE +++. Utilisation si nécessaire de vasopresseurs type noradrénaline ou adrénaline. Attention au rebond tensionnel après évacuation de lépanchement.

19 DIFFERENTES VOIES DABORD Abord sous xyphoïdien Patient non opéré Localisation de lépanchement Infection

20 Abord sous xyphoïdien

21 DIFFERENTES VOIES DABORD Sternotomie Reprise de sternum précoce Suspicion lésion Accident de cathétérisme

22 STERNOTOMIE

23 Sternotomie

24 DIFFERENTES VOIES DABORD Mini thoracotomie Reprise à distance dune chirurgie cardiaque Association avec un épanchement pleural

25 DIFFERENTES VOIES DABORD Ponction sous contrôle échographique

26 DIFFERENTES VOIES DABORD Ponction sous xyphoidienne

27 DIFFERENTES VOIES DABORD Ponction sous xyphoidienne

28 DIFFERENTES VOIES DABORD Ponction sous xyphoidienne

29 FIN DINTERVENTION Fermeture sur un drain péricardique +/- drain pleural +/- retrosternal Passage en réanimation

30 Prise en charge en réanimation en postopératoire Transmission des informations essentielles bloc => réa 30 min avant sortie de salle Surveillance standard (FC, PA, SpO2, PVC) Surveillance clinique du patient ( FR, Coloration cutanée, diurèse, état neurologique, température, drainages surveillance des paramètres ventilatoires et surveillance biologique. Prise en charge de la douleur Si stable, réveil et sevrage ventilatoire du patient Transfert en service dhospitalisation

31 RESULTATS 01/01/ /12/ pt. Post chirurgie cardiaque22 Accident de cathétérisme3 Epanchement « de novo »3 Delai entre chirurgie-reprise: 23.6 jours

32 RESULTATS 01/01/ /12/ pt. Sternotomie17 Thoracotomie gauche2 Abord sous- xyphoidien 7 Ponction sous xyphoidienne 2

33 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "LA TAMPONNADE Dr Andréa INNORTA, Dr Anne Sophie BELLOCQ, Alexandrine BOIS, Béatrice BARON, Virginie HAUTEMAYOU, Frédéric BELLIARD Equipe du Bloc CCV de."

Présentations similaires


Annonces Google