La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Organisation et méthodes Yassir BELLAHCEN Khalid OUHSSAINE Chafik CHTIBI Préparé par : Sous lencadrement du Professeur : Noredine RABHI.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Organisation et méthodes Yassir BELLAHCEN Khalid OUHSSAINE Chafik CHTIBI Préparé par : Sous lencadrement du Professeur : Noredine RABHI."— Transcription de la présentation:

1 Organisation et méthodes Yassir BELLAHCEN Khalid OUHSSAINE Chafik CHTIBI Préparé par : Sous lencadrement du Professeur : Noredine RABHI

2 PLAN Introduction Introduction Les trois aspects de lorganisation. La structure, la stratégie et la technologie La structure, la stratégie et la technologie Lorganisation technique de la fonction Opérations Lorganisation technique de la fonction Opérations Létude des méthodes : démarche et application. Les techniques utilisées en études des méthodes. La mesure du travail. Les aspects humains de lorganisation Les aspects humains de lorganisation Lapproche sociotechnique et lhumanisation du travail. Lélargissement et lenrichissement des tâches. Conclusion Conclusion

3 Introduction Lorganisation (activité de gestion) : doter une Entreprise… dun mode de fonctionnement… par une utilisation adéquate des ressources disponibles. Oliver (1975) a une vision globale de lorganisation. Gerbier (1980) : Lorganisation = la science de lefficacité.

4 Lapproche systémique Organisation Structures organisationnelles Organisation technique Aspects humains

5 Organisation Gestionnaire Conseillers et analystes au sein de lentreprise Conseillers externes

6 Schermerhorn (1984) Les avantages dune bonne organisation : Clarifier le déroulement du travail ; Etablir des lignes directrices (les performances individuelles) ; Faciliter la planification et le contrôle ; Etablir des canaux de communication et de prise de décisions ; Eliminer le dédoublement du travail et les conflits au sujet des tâches ; Focaliser les efforts en reliant toute activité aux objectifs.

7 La structure, la stratégie et la technologie Hayes et Schmenner (1978) Structure Stratégie globale…

8 …Plusieurs usines, le partage des responsabilités peut Se faire par une focalisation. Focalisation par produit Focalisation par processus Grande décentralisation Importante flexibilité Technologies de processus ne sont ni complexes ni coûteuses Autonomie des usines Le tout coordonné par le siège social Processus complexes et divisibles… Investissements importants Planification, coordination et contrôle centralisés Moindre flexibilité Réduction des coûts dexploitation

9 Reimann (1980) : La technologie peut affecter, sur le plan opérationnel, léventail de commandement. « Plus la technologie est complexe, plus cet éventail se réduit ». Structure mécaniste Structure organique Ligne dautorité Échanges et interrelations

10 Lorganisation technique de la fonction opérations Létude des méthodes : démarche et applications. Lorganisation du travail : Qui, Quoi, Quand, Où, Comment et Pourquoi ? Solutions des problèmes concernant lexécution dun travail donné démarche systémique et systématique de recherche, danalyse…

11 Démarche dune étude de méthodes Choix de la méthode (ou dun problème) à étudier ; Collecte dinformation sur la méthode actuelle ; Analyse de linformation (QQQOCP) ; Développement de nouvelles méthodes (ou dune solution) ; Evaluation et choix dune nouvelle méthode ; Préparation de limplantation ; Implantation et évaluation finale de la nouvelle méthode.

12 Les techniques utilisées en étude des méthodes Le graphique dopérations Le graphique du déroulement du processus Le graphique du cheminement Le graphique homme-machine

13 La mesure du travail Formalisée par Taylor La mesure du travail est utilisée pour : Identifier les temps improductifs ; Evaluer lefficience dune méthode par rapport à une autre ; Estimer les temps requis par unité de produit planifier la production ; Mesurer lefficience dun travailleur ou dun service ; Estimer les coûts… ; Equilibrer les tâches en série.

14 Létude des mouvements Développée par Frank et Lilian Gilbreth, au début du XX ème Siècle. Micromouvements Mouvements élémentaires (Therblig) Principes déconomie des mouvements Mémomouvements Cycles complets dopérations Observation directeObservation instantanée Temps préétablisTemps synthétiques

15 Lapproche Sociotechnique et lhumanisation du travail : Boisvert (1980) : « Lapproche sociotechnique préconise un équilibre entre lhomme et la technologie. » Chase et Aquilano (1985) : « …les groupes de travailleurs étaient capable de résoudre plusieurs problèmes de production de façon plus efficace que les gestionnaires…, lordonnancement du travail et laffectation des tâches au sein dun groupe. » Miner (1982) : « Lapplication de cette approche semble entraîner une réduction du nombre deffectifs requis, vu que les groupes requièrent moins de surveillance. »

16 Lhumanisation du travail : On doit adapter lemploi à lêtre humain laspect physique et physiologique laspect psychologique lergonomie (la science du travail) la Qualité de Vie au Travail

17 Lergonomie ProduitsProcessus de fabrication Science Interdisciplinaire concepteurs psychologuesanthropologues physiologuesAcousticiens… Son objectif : santé et sécurité de lemployé.

18 Qualité de Vie au Travail accroître la productivité satisfaire les besoins du personnel Démocratisation de lentreprise

19 Exemple : (au sein dune des principales usines de general Motors) Problèmes : faible productivité, absentéisme élevé, qualité peu satisfaisante de produits. Action : la QVT. Résultats les plus tangibles : AbsentéismePlaintes déposées au cours dun mois Avant la QVTAprès la QVTAvant la QVTAprès la QVT 7,25%2%200032

20 Lélargissement et lenrichissement des tâches : Lélargissement des tâches : Cest une diversification horizontale (exécution de plusieurs tâches similaires) Lélargissement des tâches réduit la monotonie et lennui qui en découle pour les tâches répétitives.

21 Lenrichissement des tâches Cest une diversification verticale (inclut des tâches de nature différente) Lenrichissement des tâches crée de la motivation puisquil donne à la personne qui occupe un poste des défis et des responsabilités accrues.

22 Hackman (1976) demandait si ce principe nétait pas déjà démodé ! Lors de lapplication de lenrichissement des tâches, les fautes principales commises par les entreprises sont : Labsence dun diagnostic préalable des tâches ; Le peu dattention donnée aux conséquences probables sur lenvironnement ; Le manque dévaluation systématique des projets de redéfinition des tâches.

23 Lapproche sociotechnique peut être considérée comme une vision élargie de lenrichissement des tâches.

24 Conclusion Lorganisation de la fonction Opérations la définition du rôle des responsables stratégique opérationnel structure organisationnelle rôle stratégique technologie systèmes dinformation des méthodes de travail des procédures adéquates responsables de la fonction Les aspects humains


Télécharger ppt "Organisation et méthodes Yassir BELLAHCEN Khalid OUHSSAINE Chafik CHTIBI Préparé par : Sous lencadrement du Professeur : Noredine RABHI."

Présentations similaires


Annonces Google