La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La recherche-action existentielle (introduction) DUFA 2010/11 Marlis Krichewsky Ingénieur de recherche au Centre dInnovation et de Recherche Pédagogique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La recherche-action existentielle (introduction) DUFA 2010/11 Marlis Krichewsky Ingénieur de recherche au Centre dInnovation et de Recherche Pédagogique."— Transcription de la présentation:

1 La recherche-action existentielle (introduction) DUFA 2010/11 Marlis Krichewsky Ingénieur de recherche au Centre dInnovation et de Recherche Pédagogique de Paris (CIRPP), doctorante à Paris 8. Chargée de cours aux universités de Paris 8 et de Corte.

2 Un dispositif de recherche et daction La recherche-action: * dispositif dintervention en organisation, * dispositif danalyse et daccompagnement des pratiques * recherche participative productrice de sens, de concepts, deffets de formation et de changement. Liens avec lévaluation et avec laction.

3 Deux axes: recherche/élaboration de sens/dintelligibilité axe praxéologiquelamélioration des pratiques/changement profond axe axiologique

4 Effets secondaires non négligeables: formatifs, élaboration de soi...et lien social Sources de ces effets: Conscientisation des pratiques et de limplicite de laction, Réflexion multiréférentielle sur la situation, les pratiques et les acteurs et Expérimentations & réalisations « tâtonnantes ».

5 Dispositif ou processus ? Les deux ! Dispositif : accent sur la structure, les règles, le cadre, le contrat. Processus: accent sur les dynamiques naissant par la confrontation des points de vue... et des concepts avec « le terrain ».

6 Une spirale... Allers-retours entre action et conscientisation visant un progrès. Le moteur de la RA: un projet émergent. Le chercheur collectif : animé par un projet commun élaboré lors de la première phase (contractualisante) de la recherche-action.

7 Pourquoi « existentielle » ? Toutes les RA ne sont pas existentielles! Au minimum il faut avoir un projet auquel on tient vraiment. Pour une RA existentielle il faut « se mettre en projet » (M.Vial). Ce qui veut dire quon en sortira changé. A propos de la RA existentielle: « La cat é gorie du "sensible" correspond à son axe central de compr é hension. » (R.Barbier)

8 Un contrat ? II sagit du cadre, de la forme de travail quun groupe se donne. Cest un contrat ouvert. « Dans un contrat ouvert, le client devient actif, participant et alli é au chercheur professionnel. Il ne se d é met pas de sa fonction d' é valuation et de contrôle. » (Barbier)

9 Les notions carrefour de la Recherche-action existentielle approche spiralée processus autorisation complexité évaluation écoute sensible changement négociation chercheur collectif

10 Complexité Est complexe ce qui nest pas simple et ne peut être simplifié sans perdre des caractéristiques essentielles.Un problème compliqué -avec de nombreux plis- peut être déplié, expliqué. Un objet complexe contient des contradictions inextricables. On le caractérise de différents points de vue sans en maîtriser tous les aspects. Plutôt que de lexpliquer on cherche à le comprendre. Ce qui est inachevable. Ainsi lHomme....

11 Changement Avec E.H. Schein (MIT) on peut le décrire en terme de « unfreezing », « moving » et « re- freezing ». On peut aussi distinguer-avec lécole de Palo Alto des changements de type différents selon la profondeur: le changement de type I: simple ré-ajustement à une situation altérée; le changement type II: re-fondation sur de nouvelles bases, une création (E.T.Hall).

12 Négociation Un changement se négocie, surtout si on est plusieurs et ne détient pas tout le pouvoir. Cela veut dire quil y a conflit, enjeux, quil faut du temps, de lécoute mais aussi laffirmation de son point de vue ou bien des stratégies plus discrètes, parfois des contreparties. Le chercheur-facilitateur devrait être rompu à lanalyse stratégique...(Crozier/Friedberg)

13 Évaluation ( # contrôle) Processus de conscientisation, la lutte continue pour mieux comprendre. Il y a contrôle en cas dappel au contrat collectif. Le désir de toute maîtrise peut provoquer les dérives du contrôle. Mais lessentiel se passe dans les dialogues entre participants pour éclairer lévolution de la situation, des pratiques, de lorganisation. Cela demande une qualité découte bien particulière.

14 Écoute sensible «Elle demande une epochè(Husserl): une suspension non seulement de toute théorie et conceptualisation, mais également de toute représentation imaginaire sur le monde, voire de tout désir de faire quelque chose»(Barbier) Il sagit dentrer en résonance avec autrui dans un état près de celui de la « méditation sans objet ».( Graf Dürckheim, Krishnamurti)

15 Le chercheur collectif Il se constitue au début de la RA. Mais il y a des cas où des participants partent et de nouveaux arrivent: le collectif est plus que la somme des individus qui le composent ! On peut observer des liens extrêmement riches qui se nouent sans pour autant que le groupe soit fusionnel. Le chercheur venant de lextérieur sera souvent une instance régulatrice, une personne ressource de méthodes. Mais le chercheur collectif peut mûrir et sémanciper peu à peu de lintervenant et de ses propres entraves.

16 Autorisation En parlant deffets formatifs de la RA, on est à la limite trop modeste. Celle-ci peut devenir un véritable lieu délaboration de maturité et dautonomie. Cest parfois là que la transformation du sujet peut se faire: ce quArdoino appelle « autorisation »: devenir lauteur de soi, de sa vie, de ses actes. (Cest une visée, donc inachevable).

17 RA... variantes Toute recherche-action nest pas existentielle. La forme « praxéologique » à vocation doptimisation des pratiques est très répandue et souvent appelée « analyse des pratiques ». La RA peut également servir à un re-positionnement stratégique, une re-orientation organisationnelle p.ex. Des groupes de résolution de problèmes peuvent adopter la forme dune RA, notamment lorsquon procède par expérimentations et évaluations répétées. Dans les projets européens on utilise la RA pour la production participative doutils et de normes.

18 Merci de votre écoute !


Télécharger ppt "La recherche-action existentielle (introduction) DUFA 2010/11 Marlis Krichewsky Ingénieur de recherche au Centre dInnovation et de Recherche Pédagogique."

Présentations similaires


Annonces Google