La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FORMATION THÉORIQUE ANESTHÉSIE DES GRANDES ESPÈCES ANNE-MARIE CATUDAL DAPHNÉE VEILLEUX-LEMIEUX Direction des services vétérinaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FORMATION THÉORIQUE ANESTHÉSIE DES GRANDES ESPÈCES ANNE-MARIE CATUDAL DAPHNÉE VEILLEUX-LEMIEUX Direction des services vétérinaires."— Transcription de la présentation:

1 FORMATION THÉORIQUE ANESTHÉSIE DES GRANDES ESPÈCES ANNE-MARIE CATUDAL DAPHNÉE VEILLEUX-LEMIEUX Direction des services vétérinaires

2 Plan de la présentation Introduction But de lanesthésie générale Physiologie et effet de la douleur Prémédication Induction Maintien Suivi Fluidothérapie Réveil Complications

3 Introduction There are no safe anesthetics agents, there are no safe anesthetic proceedings, there are only safe anesthesists - Robert Smith

4 But de lanesthésie générale Anesthésie Dépression du système nerveux central Suspension temporaire et réversible de la conscience et de la perception de la douleur

5 But de lanesthésie générale Immobilité Inconscience Perte de perception de la douleur Maintien des fonctions vitales Permettre les actes chirurgicaux sans préjudice pour le patient

6 Cortex Moelle épinière Perception Modulation Transmission Nerf périphérique Nocicepteurs Stimuli (mécanique, thermique, chimique…) Stimuli (mécanique, thermique, chimique…) Anesthésie générale Douleur physiologique

7 Physiologie et effets de la douleur STRESS hormones sanguines immunité appétit Fonte musculaire

8 Prémédication Contention Sédation Analgésie Myorelaxation qté anesthésique

9 Prémédication Plusieurs combinaisons peuvent être utilisées lors de la prémédication dun animal. Le choix des agents de prémédication = Risque anesthésique : âge de lanimal, état de chair, etc. Type de chirurgie ou de procédure Niveau de douleur anticipé Niveau de relaxation désiré Etc…..

10 Induction Linduction permet datteindre un niveau dinconscience rapidement. Agents volatils Barbituriques Propofol Kétamine Opioïdes

11 Intubation EspèceGrosseurs tubes endotrachéaux Chat3-5 mm ID ChienTaille moyenne : 6-8 mm ID Grande taille : mm ID Furet2-3 mm ID Lapin2-3.5 mm ID Porc20-50 kg: 8-10 mm ID

12 Intubation EspèceVolume de lido 2 % Chat, porc et primate0,1 ml Furet0,05 ml Lapin0,05-0,1 ml

13 Maintien Anesthésie aux agents volatils Facilement modulable Profondeur + facilement réversible donc réveil rapide Moins dhypothermie Peu dispendieux Fuites possibles ATTENTION !!! Période dagitation possible Aucune analgésie résiduelle Équipement

14 Maintien Anesthésie aux agents injectables Difficilement modulable Profondeur + difficilement réversible Hypothermie Métabolisme hépatique et excrétion rénale (majorité) Drogues contrôlées Analgésie résiduelle Peu dispendieux

15 Anesthésiques locaux Lidocaïne Crème EMLA © Xylocaïne© Bupivacaïne Marcaïne Anesthésie de surface Anesthésie par infiltration Anesthésie intrasynoviale Rachianesthésie Anesthésie régionale

16 Bloqueurs neuromusculaires BNM dépolarisants Succinylcholine BNM non-dépolarisants Atracurium Pancuronium Muscles striés squelettiques cœur et estomac !! FAIRE ATTENTION: SASSURER QUE LANIMAL EST BIEN ANESTHÉSIÉ !! DIFFICILE POUR LA PROFONDEUR ANESTHÉSIQUE/DOULEUR Faciliter lintubation Faciliter la ventilation mécanique Supprimer les spasmes musc. Diminuer le tonus musc.

17 Suivi Un patient anesthésié ne doit jamais être laissé sans surveillance !!! Surveillance visuelle Équipements de monitoring

18 Suivi Phases anesthésiques 1Entre linduction et la perte de conscience 2Délirium 3Plan anesthésique désiré 3.1 anesthésie légère 3.2 plan chirurgical 3.3 anesthésie profonde 3.4 arrêt de fx des muscles respiratoires 4Arrêts respiratoire et cardiaque

19 Réflexes Palpébral Cornéen Basculement du globe oculaire Réflexe de retrait Tonus mandibulaire Tonus anal Mouvements spontanés

20 Température Température rectale = synonyme température centrale si thermomètre assez profond Hypothermie perfusion des tissus métabolisme et excrétion des drogues période de réveil dépense énergétique au rétablissement de la normothermie Hypoventilation alvéolaire et ischémie myocardique

21 Système pulmonaire Oxygénation Couleur des muqueuses Oxymètre de pouls Capnomètre Ventilation Fréquence respiratoire Amplitude respiratoire

22 Système cardiaque Temps de remplissage capillaire Pouls périphérique Choc précordial Auscultation Pression sanguine ECG Production urinaire

23 Compilation des données !! AU MINIMUM !! Fréquence cardiaque Fréquence respiratoire Température Saturation en oxygène Observations/problèmes

24

25

26 Fluidothérapie Compensation de leffet hypotenseur de lanesthésie Maintenir le volume circulatoire circulant Maintenir le débit Maintenir la perfusion tissulaire Remplacer les pertes Normales: respiration, urine Saignements Déshydratation Maintenir équilibre AB

27 Fluidothérapie Eau corporelle totale ( ~ 70% du poids vif) Eau extracellulaire ( ~ 30% du PV) Eau du plasma ( ~ 5% du PV) Eau interstitielle ( ~ 25% du PV) Eau intracellulaire ( ~ 40% du PV) Volume des globules rouges ( ~ 5%du PV) Volume sanguin ( ~ 10% du PV - 7.5% chez chat)

28 Calcul de fluidothérapie Chat de 4 kg Débit: 5-10 ml/kg/heure Type de drip : microdrip si 10 kg Porc de 20 kg Débit: 5 ml/kg/heure Type de drip : macrodrip si > 10 kg 4 kg x 5 ml/kg/heure = 20 ml/heure donc 20 ml/3600 secondes 20 ml/3600 secondes x 60 gouttes/1 ml = 1200 gouttes/3600 secondes 0,33 goutte/seconde 1 goutte/ 3 secondes Microdrip = 60 gouttes/ml Macrodrip = 10 ou 15 gouttes/ml

29 Réveil graduelle de lisoflurane ou de la perfusion Poursuite du suivi anesthésique État de conscience = réflexes et fréquences CR Extubation Signes de douleur Retour dans la cage seulement si : T˚C 37 Animal extubé Décubitus sternal

30 Cas 1 Chat mâle intact, 2 ans, 4 kg Examen physique RAS Prémédication: kétamine+ ACP + buprénorphine Anesthésie à lisoflurane depuis 8 heures à 2,5 % Fluidothérapie à 5 ml/kg/heure Pression artérielle moyenne: 65 Fréquence cardiaque : augmentation graduelle

31 Hypotension Vasodilatation périphérique Diminution du retour veineux Baisse de la contractilité cardiaque QUOI FAIRE ??

32 Cas 1 Chat mâle intact, 2 ans, 4 kg Examen physique RAS Prémédication: kétamine+ ACP + Anesthésie à lisoflurane depuis 8 heures à 2,5 % Fluidothérapie à 5 ml/kh/heure Fluidothérapie à ml/kg/heure Pourcentage disoflurane à 1,5-2 %

33 Hypotension Éliminer la cause Diminuer la profondeur danesthésie Fluides isotoniques ou colloïdes Inotropes + et chronotropes Contrôler les pertes de sang

34 Cas 2 Porc femelle, 45 kg Examen physique RAS Prémédication: telazol Anesthésie à lisoflurane depuis 360 minutes à 3 % Fluidothérapie à 5 ml/kg/heure + MLK Manipulations des viscères Fréquence cardiaque : 50 bpm

35 Bradycardie Anesthésie trop profonde Tonus vagal excessif Diminution du tonus sympathique Hypothermie Déséquilibres QUOI FAIRE ??

36 Cas 2 Porc femelle, 45 kg Examen physique RAS Prémédication: telazol Anesthésie à lisoflurane depuis 360 minutes à 3 % Fluidothérapie à 5 ml/kh/heure + MLK Manipulations des viscères manipulations des viscères et le MLK % disoflurane à 1,5-2 % réchauffer lanimal

37 Bradycardie Diminuer la profondeur anesthésique Augmenter les fluides Arrêt de la stimulation sur le viscère Réchauffer le patient Anticholinergiques/inotropes Augmenter loxygénation

38 Cas 3 Furet mâle intact, 1 kg Examen physique RAS Prémédication: kétamine-acépromazine Anesthésie à lisoflurane depuis 30 minutes à 2 % Fluidothérapie à 5 ml/kg/heure Pression sanguine et T°C normales Fréquence cardiaque : 300 bpm

39 Tachycardie Anesthésie trop légère Douleur Excitation à linduction Hypotension/choc Hyperthermie Médicamenteuses QUOI FAIRE ??

40 Cas 3 Furet mâle intact, 1 kg Examen physique RAS Prémédication: kétamine-acépromazine Anesthésie à lisoflurane depuis 30 minutes à 1,5 % Fluidothérapie à 5 ml/kg/heure Pression sanguine et T°C normales Vérifier les réflexes Ajuster lanesthésie au besoin Administrer un analgésique

41 Tachycardie Vérifier la profondeur anesthésique Administrer des fluides si requis Contrôler les pertes de sang Arrêter les drogues inotropes Éliminer la cause: hypercapnie, hypoxémie, etc. QUOI FAIRE ??

42 Complications Apnée ou bradypnée Anesthésie trop profonde Hypothermie sévère Problème métabolique sévère QUOI FAIRE ?? Diminuer lanesthésie Réchauffer lanimal Vérifier le dégagement des VRS

43 Complications Tachypnée Acidose respiratoire ou métabolique Hypotension Douleur QUOI FAIRE ?? Corriger lhypotension Analgésique Stopper le stimulus douloureux

44 Complications CYANOSEHYPOXIE ? apport en oxygène (ex. bonbonne vide) ? ajustement des débitmètres ? tube endoéliminer les causes thoraciques Augmenter la fréquence respiratoire Administrer de loxygène

45 Complications QUOI FAIRE ?? Réveil inopiné du patient !!! ? niveau dagent anesthésique ? embranchement du tube endo ? dates dexpiration des drogues ? fuites/ballonnet

46 QUESTIONS ?


Télécharger ppt "FORMATION THÉORIQUE ANESTHÉSIE DES GRANDES ESPÈCES ANNE-MARIE CATUDAL DAPHNÉE VEILLEUX-LEMIEUX Direction des services vétérinaires."

Présentations similaires


Annonces Google