La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Amélioration des pratiques de prise en charge de la douleur chez le sujet âgé Une action de sensibilisation / action à destination des équipes soignantes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Amélioration des pratiques de prise en charge de la douleur chez le sujet âgé Une action de sensibilisation / action à destination des équipes soignantes."— Transcription de la présentation:

1 Amélioration des pratiques de prise en charge de la douleur chez le sujet âgé Une action de sensibilisation / action à destination des équipes soignantes en collaboration avec A linitiative de la Direction Générale de la Santé

2 Combattre la douleur, un objectif majeur La lutte contre la douleur Combattre la douleur, améliorer la qualité des soins palliatifs constitue un objectif majeur dans la prise en charge des malades et des populations les plus vulnérables, notamment les personnes handicapées, les personnes âgées et les personnes en fin de vie. Deux programmes nationaux dactions de lutte contre la douleur mis en place; et Un nouveau plan

3 La loi du 22 avril 2005 Un nouveau cadre légal En 2002, la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé reconnaît le soulagement de la douleur comme un droit fondamental de toute personne. En 2004, le rapport annexé à la loi relative à la santé publique inscrit la lutte contre la douleur parmi les 100 objectifs des 5 prochaines années. Enfin la loi du 22 avril 2005 relative au droit des malades et à la fin de vie donne un cadre légal au développement des soins palliatifs en établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

4 Une priorité la prise en charge des populations vulnérables UN PLAN DE LUTTE CONTRE LA DOULEUR La priorité est la prise en charge des personnes handicapées, des personnes âgées et des personnes en fin de vie. La formation renforcée des professionnels de santé Une meilleure utilisation des traitements médicamenteux et des méthodes non pharmacologiques La structuration de l offre et de la filière de soins

5 Pourquoi un outil daide à la prise en charge de la douleur de la personne âgée ? DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Le risque de douleur chronique est 4 à 6 fois plus important après 65 ans quentre 16 et 25 ans. Les douleurs chroniques concernent 35 à 40 % des plus de 65 ans. 25 à 50 % des personnes âgées vivant à leur domicile sestiment douloureux et de 50% à 93% des personnes âgées en institution estiment ressentir des douleurs chroniques Une plainte rare et trop souvent négligée, voire méprisée. Un caractère multiple et simultané des étiologies. Des douleurs induites fréquentes et pourtant minimisées.

6 Améliorer la prise en charge de la douleur chez la personne âgée. Sensibiliser les soignants à limportance de la lutte contre la douleur, enjeu majeur du soin aux personnes âgées. Lutter contre une fausse idée reçue des soignants : « ça prend trop de temps ». Comment ? Mise à disposition des professionnels de santé doutils de méthodes et d aide à la prise en charge DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Objectifs

7 Un outil pédagogique avant tout LA FORMATION UNE PRIORITE Diffusion doutils cliniques dévaluation de la douleur adaptés aux personnes âgées. Le principe repose sur l'échange des savoirs et des pratiques sur la base de l'expérience déjà acquise et sur la promotion des nouveaux outils adaptés à la personne âgée. Cette formation comprendra 8 sessions inter-régionales. Un outil pour un public élargi.

8 LA DEMARCHE Une action de sensibilisation action à destination des équipes soignantes

9 ARH/CR/DRASS/CG/DDASS Établissements de santé/ EHPAD Chefs de Service – Gériatrie CS, SSR, USLD,équipes mobiles, Médecins coordonnateurs CLUD de la région DGS - SFGG - SFETD Sensibilisation / Action Démarche régionale Initiative pilote région Auvergne Extension nationale Amélioration des pratiques de prise en charge de la douleur chez le sujet âgé

10 Sappuyer sur les compétences Impliquer CLUD et Référents Douleur au plan régional Sensibiliser - au repérage - à lévaluation de la douleur - à la ré-évaluation Formation Réunions de proximité Mise à disposition des kits outils (plusieurs par services) Equipes soignantes Aide à la décision - Amélioration des pratiques des professions de santé Amélioration des pratiques de prise en charge de la douleur chez le sujet âgé

11 Evaluation de laction de sensibilisation Inscription du suivi de la douleur dans les soins. Blocs de suivi douleur renseignés, dans le dossier patient … Sappuyer sur les CLUD Évaluer laction Amélioration des pratiques de prise en charge de la douleur chez le sujet âgé - Identifier les manques - Suggérer des améliorations - Proposer des perspectives

12 LES OUTILS Outils dévaluation & aide à la décision

13 Améliorer la prise en charge de la douleur chez la personne âgée. Sensibiliser les soignants à limportance de la lutte contre la douleur, enjeu majeur du soin aux personnes âgées. Lutter contre une fausse idée reçue des soignants : « ça prend trop de temps ». Comment ? Mise à disposition des professionnels de santé doutils dévaluation et daide à la décision. DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Objectifs

14 DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Principes généraux de la prise en charge de la douleur chez la personne âgée Un arbre décisionnel Les échelles dauto-évaluation (réglettes) Échelle verbale simple (EVS) Échelle numérique (EN) Les échelles dhétéro-évaluation (fiches) Échelle comportementale ECPA Échelle comportementale DOLOPLUS ® Des blocs de suivi de la douleur Auto et hétéro-évaluation Un CD de fichiers imprimables Contenu du kit

15 DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Contenu du kit

16 Repérage et évaluation de la douleur : un réflexe Diagnostic étiologique et des mécanismes impliqués (douleurs induites, intrication des étiologies) Traitement, médicamenteux et non médicamenteux (dont lorganisation humaine et matérielle du soin et lapproche relationnelle) Réévaluations répétées et adaptations thérapeutiques jusquau soulagement (fiches de suivi) DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Arbre décisionnel étapes indispensables de la prise en charge 4

17

18 Auto-évaluation : Mise à disposition de réglettes adaptées Lauto-évaluation doit être privilégiée, tant quelle est possible. Les échelles globales dauto-évaluation permettent une estimation globale de lintensité de la douleur. Chez la personne âgée, les échelles simples et facilement compréhensibles sont préférées : Échelle verbale simple (EVS) Échelle numérique (EN) DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE

19

20 Lorsque la communication verbale devient difficile, lorsque les troubles cognitifs altèrent le jugement ou la compréhension, lauto-évaluation devient impossible. Lappréciation du comportement devient loutil de choix pour évaluer la douleur. Les deux échelles dhétéro-évaluation validées sont : Léchelle comportementale dévaluation de la douleur chez la personne âgée non communicante (ECPA) Léchelle DOLOPLUS ® DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Hétéro-évaluation : Mise à disposition des échelles (fiches)

21 DOULEUR CHEZ LA PERSONNE ÂGEE Deux échelles dhétéro-évaluation validées


Télécharger ppt "Amélioration des pratiques de prise en charge de la douleur chez le sujet âgé Une action de sensibilisation / action à destination des équipes soignantes."

Présentations similaires


Annonces Google