La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Chute de la Nouvelle- France. La grande paix de Montréal de 1701 En 1701, à Montréal les peuples autochtones et les Français ont signé un traité de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Chute de la Nouvelle- France. La grande paix de Montréal de 1701 En 1701, à Montréal les peuples autochtones et les Français ont signé un traité de."— Transcription de la présentation:

1 La Chute de la Nouvelle- France

2 La grande paix de Montréal de 1701 En 1701, à Montréal les peuples autochtones et les Français ont signé un traité de paix où ils ont promis dessayer de coopérer. Ce traité sappelait la « Grande Paix de Montréal. » Quand la guerre sest éclatée entre les Français et les Anglais dans les années 1750, ce traité a été très important, car de nombreux groupes dAutochtones, notamment « les cinq nations » (une alliance des Iroquois qui était historiquement lennemi des Français), sont restés neutres durant le conflit

3 La rivalité entre la France et lAngleterre a déjà commencé à saugmenter au début des années 1700 quand le roi de la France, Louis XIV, a commencé sa politique délargir lempire français. En 1688 Louis XIV a déclaré la guerre contre lAngleterre, mais lAngleterre était membre dune coalition appelée la « ligue dAugsbourg.» Les membres de la coalition étaient : lAngleterre, lEspagne, la Hollande, la Suède, et les principautés allemandes – alors, cétait la ligue contre la France Même si cette guerre a commencé en Europe, il y avait des répercussions dans les colonies aussi. Parce que les Français et les Anglais étaient tous les deux en Amérique de Nord, il y avait des batailles là aussi (i.e. la France a temporairement perdu Port-Royal (maintenant lîle du Cap-Breton) aux Anglais En 1697 les deux parties ont signé le Traité de Ryswick qui mette fin la guerre

4 LAcadie était la deuxième colonie française en importance dans lest de lAmérique du Nord (maintenant la Nouvelle-Écosse) En 1701 La France et LEspagne sont entrées en guerre contre LAutriche et LAngleterre (le conflit concernait le successeur du trône espagnol – en 1700 le roi de lEspagne est mort sans successeur, et le français et les Autrichiens avaient des liens de parenté avec le roi, alors les deux pays auraient pu mettre quelquun sur le trône) La « guerre de Succession dEspagne » dure 12 ans. Elle était très coûteuse, et à cause de ça, en 1712 la France déclare forfait La guerre prend fin avec la signature du Traité dUtrecht en Avec ce traité la France a perdu lAcadie, le Terre-Neuve, et le droit de traite de fourrures dans la Terre de Rupert (la Compagnie de la Baie dHudson est maintenant lautorité dans la Terre de Rupert)

5 Les gens qui habitaient lAcadie, les Acadiens, étaient des gens qui sont venus de la France il y a longtemps et qui sont alors francophones et catholiques Les Acadiens voulaient seulement vivre en paix, alors ils sont restés neutres pendant les conflits entre La France et la Grande-Bretagne Après 1713, les Anglaises, qui avaient peur dune révolte des Acadiens, voulaient quils signet une promesse de fidélité et dobéissance envers le roi anglais et la Grande-Bretagne. Même si les Acadiens ont voulu la paix, ils nont pas voulu signer ce « serment dallégeance » Finalement, en 1755, en craignant que les Acadiens prennent le côté des Français en cas de conflit entre la France et la Grande-Bretagne, les Anglais ont commencé la déportation des Acadiens. Durant ce « Grand Dérangement » beaucoup dAcadiens sont tués par les Anglais, les familles ont été séparées, et les Anglais ont pris toute leur propriété (ils étaient permis de garder seulement leur argent et leurs effets personnels) De 1755 à 1763 près de Acadiens sont chassés de leurs terres et de leurs maisons, transportés par bateau dans les treize colonies (les États-Unis), dans les Antilles et en Europe. Durant le voyage beaucoup de personnes sont mortes et beaucoup de personnes se sont morts de faim

6

7

8 Les conflits entre La France et lAngleterre atteignent un sommet durant la guerre de Sept Ans, qui se déroule en Europe de 1756 à En Amérique du Nord, cette guerre, aussi connu sous le nom de « guerre de la Conquête » se déroule de 1754 à La prise de Québec : Au printemps de 1759, le général britannique James Wolfe dirige une campagne pour prendre le Québec. Il quitte la Grande-Bretagne avec une force composer de : 49 navires de guerre 80 navires de transport 9000 soldats 2000 canons boulets (cannonballs) Au mois de juin 1759, la flotte britannique remonte le Fleuve Saint-Laurent et jette lancre près de lîle dOrléans en aval de (downstream from) Québec

9 À la fin de mois de juillet 1759, Wolfe envoie une force de 4000 soldats attaquer la côte de Beauport, mais le commandant français, Louis-Joseph de Montcalm, met en place une importante force défensive de 10,000 soldats et miliciens canadiens, qui réussit à repousser lattaque britannique. Wolfe dispose une partie de ses navires de façon à faire croire aux français quil veut encore attaquer Beauport, et Montcalm, convaincu quil y aurait une deuxième attaque, envoie dautres troupes sur la côte de Beauport Malheureusement pour Montcalm, Beauport était une ruse. Wolfe a toujours eu lintention dattaquer le Québec par louest dans la petite baie de Foulon. Cétait plus risqué parce que les troupes auraient eu besoin de grimper une grande falaise et La Poste est bien défendue par les Français, mais, si le plan de Wolfe réussit, il atteindra le terrain élevé juste à côté de Québec Dans la nuit du 12 au 13 septembre Wolfe envoie une petite troupe au poste de garde français. Des soldats britanniques qui parlent français prétendent dapporter un message dune générale française. Les gardes français les laissent entrer dans le poste, où les attaquants les éliminent rapidement Wolfe a réussi et peu après lui et 5000 soldats se trouvent sur les Plaines DAbraham, un terrain dégagé situé à louest de Québec

10 Le matin de 13 septembre 1759, Wolfe se tient devant son armée sur les plaines dAbraham. Il ne peut pas attaquer Québec qui est protégé par de hauts murs en pierre. Mais il sait que Montcalm enverra des troupes pour combattre lenvahisseur – malheureusement pour Montcalm, ses meilleures troupes étaient sur le côté Beauport. À la hâte, Montcalm a fait revenir ses troupes de Beauport pour les envoyer en Bataille sur les Plaines En chiffres, les troupes françaises étaient presque égales aux Britanniques, mais ils étaient fatigués, en désordre, et dans leur confusion ne correspondent pas à la discipline des troupes britanniques La culmination dun siège britannique de trois mois, la bataille durait seulement une demi-heure avec une victoire anglaise. Montcalm était mortellement blessé en essayant de rallier ses troupes. Il est mort plus tard durant la nuit. Wolfe est mort sur le champ de bataille. Le 18 septembre le Québec a capitulé et les Britanniques ont pris possession du bastion principal de la Nouvelle-France Les batailles pour la reste de la Nouvelle-France continuent jusquau prochain septembre quand, le 8 septembre 1760, la ville de Montréal sest capitulé aux Britanniques

11

12

13

14 Au moment de la capitulation de la Nouvelle-France, le marquis de Vaudreuil (gouverneur général de la Nouvelle-France) présente une liste de demandes à lAnglais visant à protéger la population de Québec Les demandes : 27. La religion catholique pourra être pratiquée en toute liberté (accordé) 28. Les représentants de lÉglise catholique doivent être autorisés à exercer leur fonction comme avant (accordé) 41. Les gens qui ont été sujets du roi de France nauront pas lobligation de prendre part à de futurs combats contre la France (non – ils deviennent les sujets du roi de Grande-Bretagne) 46. Les marchands français seront autorisés à continuer de commercer comme avant (accordé) Lacceptation darticles 27 et 28 constitue une victoire importante. Même si la plupart des Britanniques sont protestants, la population de Québec peut continuer à pratiquer la religion catholique Le traité de Paris de 1763 : La guerre de Sept Ans se termine en 1763 lorsque les Français et les Anglais signent le traité de Paris. Par ce traité la France cède la Nouvelle-France à la Grande-Bretagne

15 Limportance de la Nouvelle-France : Pour la première fois dans lhistoire, les Britanniques dirigent une colonie francophone et catholique. Encore aujourdhui la population du Québec est principalement francophone et catholique. Aussi, au Québec le droit civil repose toujours sur le droit français. Dans le reste du Canada, le droit civil est basé sur le droit anglais. Quelque 250 après sa conquête par les Britanniques, la présence française au Québec est toujours vivante.

16 plains-of-abraham.html


Télécharger ppt "La Chute de la Nouvelle- France. La grande paix de Montréal de 1701 En 1701, à Montréal les peuples autochtones et les Français ont signé un traité de."

Présentations similaires


Annonces Google