La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA REEDUCATION NEUROPSYCHOLOGIQUE DES TRAUMATISES CRANIENS : Principes généraux et techniques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA REEDUCATION NEUROPSYCHOLOGIQUE DES TRAUMATISES CRANIENS : Principes généraux et techniques."— Transcription de la présentation:

1 LA REEDUCATION NEUROPSYCHOLOGIQUE DES TRAUMATISES CRANIENS : Principes généraux et techniques

2 Rééducation cognitive : Ensemble des procédures qui visent à fournir au patient le répertoire comportemental nécessaire à la résolution de problèmes ou à l éxécution de tâches qui paraissent difficiles ou impossibles depuis la lésion cérébrale. (Diller et Gordon, 1993)

3 EVOLUTION DES IDEES

4 Les pionniers : Poppelreuter, Goldstein, Luria Les années 60 La psychologie du comportement La clinique psychanalytique La neuropsychologie cognitive Les programmes holistiques nord-américains Le courant pragmatique et écologique L approche systémique

5 LES PRINCIPALES TECHNIQUES

6 En référence à la CIFSH, la rééducation associe trois approches principales.

7 Approche cognitive, centrée sur les déficiences,Approche cognitive, centrée sur les déficiences, Approche fonctionnelle (écologique), centrée sur les limitations dactivités,Approche fonctionnelle (écologique), centrée sur les limitations dactivités, Approche globale, centrée sur la personne.Approche globale, centrée sur la personne.

8 Approche cognitive : centrée sur les déficiences Approche cognitive : centrée sur les déficiences Ré-entrainement cognitif (fonctions préservées) Restauration ? Réorganisation

9 Exemples : Rééducation dune aphasie post- traumatique isolée,Rééducation dune aphasie post- traumatique isolée, de troubles attentionnels ou de la mémoire de travail,de troubles attentionnels ou de la mémoire de travail, chez un sujet bien entouré, conscient de ses troubles, sans grosse perturbation du comportement, qui va reprendre son travail.chez un sujet bien entouré, conscient de ses troubles, sans grosse perturbation du comportement, qui va reprendre son travail.

10 Approche fonctionnelle (écologique) centrée sur les limitations d activités

11 Exemples : Apprentissage du carnet aide-mémoire et ditinéraires balisés chez un grand amnésique,Apprentissage du carnet aide-mémoire et ditinéraires balisés chez un grand amnésique, Apprentissage à lautonomie chez un patient avec syndrome frontal, anosognosie, troubles attentionnels et mnésiques par mises en situations écologiques et apprentissages procéduraux,Apprentissage à lautonomie chez un patient avec syndrome frontal, anosognosie, troubles attentionnels et mnésiques par mises en situations écologiques et apprentissages procéduraux, Prise en charge pragmatique des troubles de la communication (UEROS : avant rencontre avec un employeur …)Prise en charge pragmatique des troubles de la communication (UEROS : avant rencontre avec un employeur …)

12 Approche globale : centrée sur la personne, son évolution psychologique, et les restrictions de participation qu elle subit.

13 Exemples : Approche holistique, neuro-systémique.Approche holistique, neuro-systémique. Insertion dans un groupe de pairs dun patient avec troubles cognitifs sévères, inaccessibles à une approche cognitive, avec troubles du comportementInsertion dans un groupe de pairs dun patient avec troubles cognitifs sévères, inaccessibles à une approche cognitive, avec troubles du comportement Anosognosie, déni persistantsAnosognosie, déni persistants Situations personnelles ou familiales douloureusesSituations personnelles ou familiales douloureuses

14 PRINCIPES D APPLICATION

15 Toujours toujours toujours intégrée dans un projet thérapeutique d ensemble.Toujours toujours toujours intégrée dans un projet thérapeutique d ensemble. Indissociable de l évolution psychologique.Indissociable de l évolution psychologique. Précédée et suivie d évaluations analytiques et écologiques.Précédée et suivie d évaluations analytiques et écologiques. Protocoles précis, inspirés des études contrôlées rapportées dans la littérature.Protocoles précis, inspirés des études contrôlées rapportées dans la littérature. Conscient ou anosognosique ? Rééducation effortful ou procédurale ?Conscient ou anosognosique ? Rééducation effortful ou procédurale ?

16 Objectif : améliorer la vie des blessés et non améliorer les testsObjectif : améliorer la vie des blessés et non améliorer les tests Donc :Donc : –privilégier la généralisation et transfert des acquis, –travailler chaque fois que possible en situation réelle (neuropsychologie de la vie quotidienne)

17 Quelques questions pratiques …

18 Qui fait cette rééducation ?

19 Approches cognitives : plutôt neuropsychologues et orthophonistes Approches fonctionnelles : plutôt léquipe soignante et les ergothérapeutes Approche globale : tout le monde (la cognition fonctionne tout le temps) Pluri- ou trans-disciplinaire ?

20 Où se fait la rééducation ?

21 N importe où. (la cognition fonctionne tout le temps) Mais cest mieux chez soi : on est toujours plus amnésique à lhôpital que chez soi (effet contextuel)

22 Et quand ?

23 Tout le temps. (la cognition fonctionne tout le temps).

24 Et quand ? Tout le temps. (la cognition fonctionne tout le temps). Mais le type dintervention dépend de la phase évolutive.

25 Phase d éveil : global et fonctionnel, accompagnement à la récupération, conscience de soi et de la situation Phase secondaire : réorganisation cognitive, fonctionnel, global, travail de deuil, coping Phase de réinsertion, UEROS : global, acceptation, adaptation Toute la vie ? (Wood et Rutterford, 2006)

26 EFFICACITE :

27 Approche holistique Plus de 15 études contrôlées prouvent l efficacité des programmes holistiques nord-américains en termes de réinsertion, retour au travail, adaptation psychologique, qualité de la vie. Peu dimpact sur les déficiences elles- mêmes.

28 Autres techniques : Extraits de : K Cicerone et al, Arch Phys Med Rehabil 81, 2000,

29 Standards (niveau de preuve élevé) (Aphasie et hémi-négligence)(Aphasie et hémi-négligence) Rééducation de la communication par techniques pragmatiquesRééducation de la communication par techniques pragmatiques Stratégies compensatoires dans les troubles modérés de mémoireStratégies compensatoires dans les troubles modérés de mémoire

30 Guidelines (niveau de preuve intermédiaire) Rééducation de lattention (& mémoire de travail)Rééducation de lattention (& mémoire de travail) Fonctions exécutives : techniques de résolution de problèmes et leurs applications à la vie quotidienneFonctions exécutives : techniques de résolution de problèmes et leurs applications à la vie quotidienne

31 Propositions (niveau de preuve faible) Carnet aide-mémoire et aides externes dans les troubles mnésiques sévèresCarnet aide-mémoire et aides externes dans les troubles mnésiques sévères Rééducation cognitive avec assistance informatisée inter-active; RV ?Rééducation cognitive avec assistance informatisée inter-active; RV ?

32 Déconseillés : Rééducation visuo-spatiale simple (poursuite de cibles)Rééducation visuo-spatiale simple (poursuite de cibles) Exposition passive et répétitive, sans la présence active du thérapeute, à des stimulations informatisées.Exposition passive et répétitive, sans la présence active du thérapeute, à des stimulations informatisées.

33 Pour en savoir plus... F Cohadon, JP Castel, E Richer, JM Mazaux, H Loiseau. Les traumatisés crâniens : de l accident à la réinsertion. Arnette, 2002F Cohadon, JP Castel, E Richer, JM Mazaux, H Loiseau. Les traumatisés crâniens : de l accident à la réinsertion. Arnette, 2002 GP Prigatano. Principles of neuropsychological rehabilitation. Oxford UP, 1999GP Prigatano. Principles of neuropsychological rehabilitation. Oxford UP, 1999 J Ponsford, S Sloan, P Snow. Traumatic brain injury : rehabilitation for everyday living. Lawrence Erlbaum A, 1995J Ponsford, S Sloan, P Snow. Traumatic brain injury : rehabilitation for everyday living. Lawrence Erlbaum A, 1995 Y Ben Yishay, L Diller. Cognitive remediation in traumatic brain injury : updates and issues. Arch Phys Med Rehabil 1993; 74: Y Ben Yishay, L Diller. Cognitive remediation in traumatic brain injury : updates and issues. Arch Phys Med Rehabil 1993; 74:


Télécharger ppt "LA REEDUCATION NEUROPSYCHOLOGIQUE DES TRAUMATISES CRANIENS : Principes généraux et techniques."

Présentations similaires


Annonces Google