La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Christiane BLONDIN & Christelle GOFFIN La participation à cette étude européenne a été réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Université

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Christiane BLONDIN & Christelle GOFFIN La participation à cette étude européenne a été réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Université"— Transcription de la présentation:

1 Christiane BLONDIN & Christelle GOFFIN La participation à cette étude européenne a été réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Université de Liège Service danalyse des systèmes et des pratiques denseignement

2 LEtude européenne des compétences en langues (ESLC) Les performances des élèves en FWB Des pistes explicatives Quelques spécificités de la FWB Pour ne pas conclure… 16/5/2013ESLC – ULg2

3 Une initiative européenne, un Consortium (SurveyLang) et une enquête principale en 2011 Objectifs o un indicateur européen et o des informations utiles à lamélioration des compétences Instruments o des tests de compétence et o des questionnaires de contexte Administration o sur papier ou sur ordinateur (sauf expression écrite) 16/5/2013ESLC – ULg3

4 Langues o Anglais, allemand, espagnol, français, italien Population cible o La dernière année de lenseignement secondaire inférieur (CITE 2) ou o La 2 e année du secondaire supérieur (CITE 3) o Au moins une année complète dapprentissage Objet de lévaluation o Trois domaines de compétence (compréhension à la lecture, compréhension à laudition, expression écrite) o Le cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) et 5 niveaux: pré-a1, A1, A2, B1 & B2 Particularité o Un test dorientation préalable 16/5/2013ESLC – ULg4

5 Entité adjudiquée Langue la plus enseignée (1 re position) Langue la plus enseignée (2 e position) LangueAge théoriqueLangueAge théorique AngleterreFrançais15Allemand15 Communauté flamandeFrançais13Anglais15 Fédération Wallonie-BruxellesAnglais15Allemand15 Communauté germanophoneFrançais13Anglais15 BulgarieAnglais16Allemand16 CroatieAnglais14Allemand14 EspagneAnglais15Français15 EstonieAnglais15Allemand15 FranceAnglais14Espagnol14 GrèceAnglais14Français14 MalteAnglais15Italien15 Pays-BasAnglais14-15Allemand14-15 PologneAnglais15Allemand15 PortugalAnglais14Français14 SlovénieAnglais14Allemand14 SuèdeAnglais15Espagnol15 Population cible en termes dâge théorique et de langue testée (ESLC) 16/5/2013ESLC – ULg5

6 Langues testées : anglais et allemand Année détude : 4 e secondaire (LM1 ou LM2) Modalité de passation : tests effectués sur ordinateur Nombre décoles : 112 (57 anglais, 42 allemand, 13 anglais et allemand) Nombre délèves : 2710 (1501 anglais et 1209 allemand) Professeurs (55 – 62 %) et chefs détablissement (61 – 67 %) ESLC – ULg16/5/20136

7 LEtude européenne des compétences en langues Les performances des élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles Des pistes explicatives Quelques spécificités de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pour ne pas conclure… 16/5/2013ESLC – ULg7

8 Pas (encore) de mention du CECRL dans les référentiels en Fédération Wallonie-Bruxelles, contrairement à la plupart des autres pays Le niveau attendu à la fin de la 6 e secondaire générale ou technique de transition équivaudrait au niveau B1 ou B1+ (Simons, 2012 et Etienne, 2011) Le temps dapprentissage guidé pour passer de A2 à B1 est évalué à 150 à 200 heures, soit environ 2 années scolaires à 4 périodes par semaine Il semble donc légitime de considérer, au moins provisoirement, que les élèves testés (en février) devraient avoir atteint en juin le niveau A2. ESLC – ULg16/5/20138

9 ESLC – ULg Anglais Allemand 16/5/20139

10 ESLC – ULg Anglais Allemand 16/5/201310

11 ESLC – ULg Anglais Allemand 16/5/201311

12 ESLC – ULg Les résultats des élèves testés en anglais et en allemand sont très semblables. En comparaison avec la compréhension à la lecture et la compréhension à laudition, les performances en expression écrite sont meilleures : le niveau A2 et + est plus fréquemment atteint et moins délèves se situent au niveau Pré-A1. Lorsquon compare les résultats avec ceux des élèves testés dans la même langue dans les autres pays : dans le cas de lallemand, la proportion délèves au niveau A2 et + est supérieure à la moyenne européenne et la proportion délèves sous le niveau A1 est inférieure ; dans le cas de langlais, la proportion délèves au niveau A2 et + est inférieure à la moyenne européenne et la proportion délèves au niveau A1 est supérieure. 16/5/201312

13 16/5/2013ESLC – ULg13

14 ESLC – ULg Compréhension à la lecture Compréhension à l'auditionExpression écrite Suède Malte Belgique (FL) Suède Malte Belgique (FL) Pays-Bas EstonieSlovénieBelgique (GE) Estonie SlovénieEstonieGrèce CroatieSlovénie CroatieGrèceCroatie Belgique (FR)BulgarieBelgique (FR) BulgariePortugalBulgarie EspagneBelgique (FR)Espagne PortugalPolognePortugal PologneEspagnePologne France > FWB = FWB < FWB 16/5/201314

15 ESLC – ULg Compréhension à la lecture Compréhension à l'audition Expression écrite Pays-Bas EstonieBelgique (FR) SlovénieEstonie BulgarieEstonieSlovénie Bulgarie Croatie Angleterre Pologne > FWB = FWB < FWB 16/5/201315

16 LEtude européenne des compétences en langues Les performances des élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles Des pistes explicatives Quelques spécificités de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pour ne pas conclure… 16/5/2013ESLC – ULg16

17 ESLC – ULg Un même pays peut obtenir des résultats excellents dans une langue et très faibles dans une autre (Suède, Communauté flamande) : différents éléments du contexte exercent une influence 16/5/201317

18 Plus les élèves trouvent la langue utile, meilleurs sont leurs scores aux tests … o Dans tous les systèmes éducatifs o Pour toutes les langues et o Pour les 3 domaines de compétences SurveyLang, /5/2013ESLC – ULg18

19 16/5/2013ESLC – ULg19

20 20

21 16/5/2013ESLC – ULg21

22 LESLC confirme le lien entre les performances des élèves et … o Lâge du début de lapprentissage des langues o La perception de la maitrise de la langue cible par les parents o Dautres variables difficiles à interpréter (nombre de langues apprises, difficulté de la langue) Là où les professeurs et les élèves utilisent davantage la langue cible pendant les cours, les performances des élèves sont habituellement meilleures (relation non significative, mais récurrente) 16/5/2013ESLC – ULg22

23 LEtude européenne des compétences en langues Les performances des élèves en FWB Des pistes explicatives Quelques spécificités de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pour ne pas conclure… 16/5/2013ESLC – ULg23

24 En Communauté française… o Près du tiers (31 %) des professeurs dallemand ont cette langue comme langue maternelle (2 % pour les professeurs danglais) - seules lAngleterre (français) et Malte (anglais) ont des pourcentages supérieurs o Le nombre de visites à ou de pays ou de régions étrangers durant les 3 dernières années selon les élèves est plus élevé que dans toutes les autres entités (surtout pour lallemand) – confirmation de la tendance par les professeurs (à lexception de lAngleterre) et par la fréquence du financement de contacts interculturels selon les chefs détablissement (à lexception de lAngleterre et de Malte) 16/5/2013ESLC – ULg24

25 En Communauté française… o Lutilisation de dispositifs technologiques pendant les cours selon les professeurs est de loin plus faible que dans les autres entités, alors que lutilisation de lordinateur en dehors des cours mais en rapport avec ceux- ci est faible, mais plus fréquente en FWB que dans plusieurs autres entités o Les films et les émissions de télévision en langue cible sont habituellement doublés (dans la plupart des autres entités, ils sont sous- titrés) 16/5/2013ESLC – ULg25

26 16/5/2013ESLC – ULg26

27 LEtude européenne des compétences en langues Les performances des élèves en FWB Des pistes explicatives Quelques spécificités de la FWB Pour ne pas conclure… 16/5/2013ESLC – ULg27

28 Promouvoir les langues nationales lors des cours de langue o Rendre plus apparente lutilité de la connaissance de ces langues o Ménager une place à la culture que les jeunes apprécient en néerlandais, en allemand, …. Renforcer la présence de la langue et des cultures qui y correspondent dans les cours de langue Promouvoir les langues nationales dans les médias o Ne pas couvrir la voix originale par une traduction lors des interviews o Sous-titrer plutôt que doubler les films (plus souvent) - RTB3 ? 16/5/2013ESLC – ULg28

29 Débuter lapprentissage des langues par une langue nationale et aborder langlais dans un second temps o La Déclaration de politique communautaire prévoit douvrir une concertation avec les partenaires de lécole sur la pertinence de privilégier en Fédération Wallonie-Bruxelles lapprentissage de lune des langues nationales Renforcer léveil aux langues qui semble de nature à sensibiliser les élèves à lintérêt dune variété de langues (Candelier, 2003) o Un outil adapté à la FWB a été distribué dans toutes les écoles primaires et/ou maternelles ….. 16/5/2013ESLC – ULg29

30 Pour en savoir plus sur lEtude européenne des compétences en langues Site de la Fédération Wallonie-Bruxelles Site européen 16/5/2013 ESLC – ULg


Télécharger ppt "Christiane BLONDIN & Christelle GOFFIN La participation à cette étude européenne a été réalisée avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles Université"

Présentations similaires


Annonces Google