La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L INTÉGRATION DES ÉTRANGERS DANS LES ÉCOLES ITALIENNES A cura di LUCIANO VERDONE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L INTÉGRATION DES ÉTRANGERS DANS LES ÉCOLES ITALIENNES A cura di LUCIANO VERDONE."— Transcription de la présentation:

1

2 L INTÉGRATION DES ÉTRANGERS DANS LES ÉCOLES ITALIENNES A cura di LUCIANO VERDONE

3 EN FACE DE PERSONNES AYANT UNE CULTURE DIFFÉRENTE DE LA NÔTRE, NOUS AVONS TOUJOURS DEUX RÉACTIONS POSSIBLES : Ou nous enfermer dans une attitude de défense ; Ou nous ouvrir à la mise en valeur de lautre.

4 S I C EST LA PEUR DE VOIR S AFFAIBLIR NOTRE IDENTITÉ SOCIALE D APPARTENANCE QUI DOMINE … … alors nous avons recours à des mécanismes dexaltation du « nous » et de dévalorisation du « eux ».

5 S I PAR CONTRE, C EST LA CONFIANCE QUI DOMINE … … la rencontre avec lautre devient un instrument denrichissement réciproque, selon la célèbre expression dHelder Camara : « Ta diversité menrichit »

6 L A SOCIOLOGIE NOUS ENSEIGNE QUE LA RENCONTRE ENTRE DIFFÉRENTES CULTURES PEUT SUIVRE TROIS MODÈLES : - le modèle de lassimilation - le modèle de lintégration - le modèle interculturel

7 LE MODÈLE DE L ASSIMILATION Dans ce processus, la culture différente nest pas reconnue … elle est considérée comme « inférieure » Par conséquent, il semble naturel que le groupe dimmigration se laisse assimiler à la culture de la société qui laccueille, jusquà samalgamer avec elle.

8 LE MODÈLE DE L INTÉGRATION Dans ce cas, on reconnaît au groupe dimmigration son identité culturelle, dans une optique de tolérance. Cependant lintégration se fait de façon unilatérale, en ce sens quil manque un échange dégal à égal entre la culture qui accueille et la culture qui est accueillie.

9 LE MODÈLE DE L INTERCULTURE Il existe lorsquil y a une véritable interaction réciproque entre la culture qui accueille et celle qui est accueillie. La diversité, en ce cas, nest pas seulement tolérée, elle est aussi appréciée comme valeur enrichissante.

10 E N CE QUI CONCERNE LE RÉGIME JURIDIQUE ITALIEN : linsertion à lécole des élèves étrangers (déjà prévue par le Décret Royal du 4 mai 1925), a été codifiée sous sa forme définitive par larticle 34 de la Constitution italienne de 1948, selon lequel « lenseignement est ouvert à tous »

11 L INSTRUCTION DE BASE … … dispensée durant au moins huit ans, est obligatoire et gratuite. Les élèves doués et méritants, même sils sont dépourvus de moyens financiers, ont le droit datteindre les degrés les plus élevés des écoles.

12 L A R ÉPUBLIQUE REND CE DROIT EFFECTIF … … par des bourses détudes, des allocations aux familles et par dautres moyens devant être attribués par concours.

13 A NOTRE C ONSTITUTION, FAIT ÉCHO L ARTICLE 28 DE LA D ÉCLARATION DES D ROITS DE L ENFANT PROCLAMÉE PAR L ONU LE 20 NOVEMBRE 1959 SELON LEQUEL : Les États parties reconnaissent le droit de lenfant à léducation, et en particulier, en vue dassurer lexercice de ce droit progressivement et sur la base de légalité des chances :

14 D ÉCLARATION DES D ROITS DE L ENFANT a - ils rendent lenseignement primaire obligatoire et gratuit pour tous ; c - ils assurent à tous l accès à l enseignement supérieur, en fonction des capacités de chacun, par tous les moyens appropriés ; d - ils rendent ouvertes et accessibles à tout enfant l information et l orientation scolaires et professionnelles ; e - ils prennent des mesures pour encourager la régularité de la fréquentation scolaire et la réduction des taux d abandon scolaire.

15 U N AUTRE TEXTE ESSENTIEL EST REPRÉSENTÉ PAR … … la Directive 77/486/CEE du Conseil du 25 juillet 1977, visant à la scolarisation des enfants des travailleurs migrants, appliquée dans notre système juridique par le D.P.R. n° 722 du 10 septembre 1982 :

16 L E MODÈLE DE L ASSIMILATION EST DÉPASSÉ AU PROFIT DE CELUI DE L INTERCULTURE … … limmigré est considéré par la société qui laccueille comme un sujet caractérisé par sa propre identité culturelle.

17 L E M INISTÈRE DE L I NSTRUCTION P UBLIQUE ITALIEN A APPLIQUÉ PAR UNE SÉRIE DE CIRCULAIRES … … les normes juridiques de notre Constitution aux déclarations internationales, en soulignant limportance de linterculturalité et en expliquant clairement ses objectifs généraux.

18 I L FAUT RAPPELER À CE SUJET LES TEXTES SUIVANTS : La Circulaire Ministérielle n° 301 du 8 septembre 1989 « Insertion des étrangers dans linstruction obligatoire :promotion et coordination des initiatives ». La Circulaire Ministérielle n° 205 du 26 juillet 1990 « Linstruction obligatoire et les élèves étrangers. Léducation interculturelle ». La Circulaire Ministérielle n° 122 du 28 avril 1992 « Déclaration du Conseil National de lInstruction publique sur léducation interculturelle à lécole ». La Déclaration du 24 mars 1993 « Racisme et antisémitisme aujourdhui :rôle de lécole ». La Circulaire Ministérielle n° 73 du 2 mars 1994 « Dialogue interculturel et cohabitation démocratique : lengagement prévisionnel de lécole ». « Léducation interculturelle dans les programmes scolaires » publié en 1995 dans les Annales de lInstruction Publique.

19 EN OUTRE, LA LOI CADRE N° 40 DU 6 MARS 1998 SUR LIMMIGRATION CONSACRE UNE ATTENTION PARTICULIÈRE À LÉDUCATION INTERCULTURELLE EN AFFIRMANT QUE : « La communauté scolaire accueille les différences linguistiques et culturelles comme valeur de base du respect réciproque, de léchange entre les cultures et de la tolérance ; à cette fin, elle promeut et favorise les initiatives visant à laccueil, à la protection de la culture et de la langue dorigine et à la réalisation dactivités interculturelles communes ».

20 LE RÈGLEMENT N°275 DU 8 MARS 1999 CONTENANT LES NORMES EN MATIÈRE DAUTONOMIE SCOLAIRE, DÉLIMITE LES LIGNES CADRES DE LÉCOLE DU FUTUR ET AFFIRME QUE : « les objectifs nationaux des parcours de formation, fonctionnels à la réalisation du droit à apprendre et à la croissance éducative de tous les élèves, reconnaissent et valorisent les diversités ».

21 L E THÈME DE L INSERTION DES ÉLÈVES ÉTRANGERS EST REPRIS ENCORE PAR LE D.P.R. N °394 DU 31 AOÛT Et par la Circulaire Ministérielle n°205 de 1990, le système scolaire prévoit la présence à lécole de médiateurs en relation avec linsertion des élèves étrangers.

22 L A LOI N ° 40 DU 6 MARS 1998 … … concerne par contre la « Discipline de limmigration et normes sur la condition de létranger ».

23 L E D.P.R. N ° 394 DE 1999, REPREND LES INDICATIONS DE LA LOI N °40, ET SOULIGNE QUE … … « le collège des professeurs formule des propositions par rapport aux critères et aux modalités de la communication entre lécole et les familles des élèves étrangers. En cas de nécessité, par lintermédiaire d accords avec lInstitution locale, létablissement scolaire bénéficie de la présence de médiateurs culturels qualifiés ».

24 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "L INTÉGRATION DES ÉTRANGERS DANS LES ÉCOLES ITALIENNES A cura di LUCIANO VERDONE."

Présentations similaires


Annonces Google