La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DE LŒUVRE A LECRIT I. de Chavigny - Circonscription de Schoelcher – Le 11 décembre 2010 Ecrire, cest énoncer verbalement sa pensée en utilisant le code.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DE LŒUVRE A LECRIT I. de Chavigny - Circonscription de Schoelcher – Le 11 décembre 2010 Ecrire, cest énoncer verbalement sa pensée en utilisant le code."— Transcription de la présentation:

1 DE LŒUVRE A LECRIT I. de Chavigny - Circonscription de Schoelcher – Le 11 décembre 2010 Ecrire, cest énoncer verbalement sa pensée en utilisant le code orthographique de la langue-cible » » J.M Oderic DELLEFOSSE I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

2 Repères de progressivité (Programmes 2008) Découvrir lécrit: contribuer à lécriture de textes Repères des programmes Eléments de progression PS MS Produire un énoncé oral dans une forme adaptée pour quil puisse être écrit (dictée à ladulte) - Savoir sexprimer différemment de loral habituel -Adapter son débit de parole à lacte décriture de ladulte GS Produire un énoncé oral pour quil puisse être écrit par lenseignant (vocabulaire précis, syntaxe, enchaînement, cohérence densemble) - différencier un énoncé oral dun énoncé écrit. - reformuler son énoncé I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

3 Apprendre les gestes de lécriture: PS Pour sacheminer vers le geste de lécriture : le contrôle des gestes Repères des programmes Eléments de progression Imiter des gestes amples dans différentes directions - Produire intentionnellement des traces - Repérer des gestes exécutés par ladulte Distinguer les sons de la parole -jouer avec les formes sonores de la langue : écouter et pratiquer de petites comptines très simples qui favoriseront lacquisition de la conscience des sons ( voyelles en rimes essentiellement) -redire sur le modèle de lenseignant et répéter des formulettes, des mots de trois ou quatre syllabes en articulant et prononçant correctement. -Identifier un bruit précis, une forme sonore (musique, vent, pluie, …) - Savoir articuler et répéter des sons I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

4 Découvrir les supports de lécrit Repères des programmes Eléments de progression o Reconnaître des supports décrits utilisés couramment en classe ; distinguer le livre des autres supports - Distinguer les livres des cahiers, - Approcher un support décrit particulier ( laffiche, …) o Utiliser un livre correctement du point de vue matériel - Prendre un livre dans le bon sens, être capable de le feuilleter. - Respecter lobjet livre, ne pas écrire dessus. -Différencier couverture et pages intérieures o Ecouter des histoires racontées ou lues par le maître - Se préparer à lécoute : - sintéresser à lhistoire -sintéresser aux illustrations, - écouter un résumé de lhistoire I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

5 En PS : une familiarisation en situation individuelle ou en groupe restreint Pour « distinguer les lettres des autres formes graphiques (chiffres ou dessins variés) » [cf. programmes 2008] Pour distinguer dessin et mot …. : Il est indispensable que les enfants comprennent que certaines traces se distinguent des autres et portent un sens, toujours le même. Pour comprendre que le mot écrit renvoie au mot oral et non à la personne ou à lobjet quil représente. Lenfant doit percevoir que ce qui se dit peut être écrit élément par élément. Il doit progressivement détacher son attention de la signification et être sensible à la réalité phonique du langage I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

6 Lenfant de MS et de SG en production décrit : Il a une activité de discours : il a quelque chose à dire dans un espace-temps donné Il a un destinataire ( pas là ou/et pas maintenant), une intention La production aboutit à un écrit I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

7 Les procédures : A - Ecrire, cest prévoir B - Ecrire, cest organiser ce quon a à dire C - Ecrire, cest énoncer de lécrit et le retravailler D - Ecrire, cest inscrire ce texte sur un papier ou un autre support E - Ecrire, cest éditer I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

8 Les étapes de la production décrit : Prévoir et organiser : moment de langage intérieur pour « imaginer sa création » puis organiser les idées Mettre en mots, améliorer et graphier le texte : dictée à ladulte Editer le texte : dans une forme proche des écrits sociaux (livre, papier à lettre, affiche …) Observer leffet produit par leur écrit : voir des lecteurs lire tout haut leurs textes et y réagir I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

9 De loral vers lécrit: un passage délicat I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010 Passage du « penser- écrire « au « penser- lire – écrire » Laurence Lentin

10 La dictée à ladulte une situation scolaire dapprentissage* une activité langagière qui permet de travailler lentrée dans lécrit avec les jeunes élèves et ce dès le moment où ils sexpriment à loral. une délégation décriture avec négociation pour apprendre à lélève à produire des textes dont il est lauteur.** permet à lenfant qui ne sait pas ni lire, ni écrire de sinitier à la production de textes. I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

11 Les caractéristiques de la dictée à ladulte difficultés potentielles des enfants Lenfant doit travailler sur deux aspects* : Sur le langage Sur la langue Pour entrer dans ce dispositif, il faut que lenfant maîtrise le langage oral de situation et dévocation. => nécessité de travailler ces langages. La fréquence de cette activité va conduire lenfant à sapproprier et à progressivement acquérir la compétence de savoir dicter. I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

12 Des conditions favorables Groupe restreint de 4 à 5 enfants, ou en binôme, ou individuellement pour les enfants en difficultés. Groupes homogènes délèves aux compétences langagières proches. Groupes hétérogènes pour permettre aux élèves moins performants de comprendre lactivité en jeu. Régularité de lactivité : une séance par semaine ou à défaut deux fois sur trois semaines. Choix dun espace dans la classe proche des affichages des écrits de la classe. Support vertical de grand format (dictée en petits groupes) ou horizontal (dictée personnelle) visible de tous. Écriture cursive I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

13 Les étapes de la production Trois phases essentielles : 1) Un temps pour dire, raconter 2) Un temps pour dicter /écrire sous la dictée. 3) Un temps pour relire, corriger, valider. I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

14 Rôles du maître? Le maître scribe : il tient « la plume », relit autant de fois que lauteur en a besoin. L'enseignant « donne à voir » l'acte d'écriture.* Le maître récepteur : il occupe la position de futur lecteur et peut donc faire des remarques en son nom. Il peut alors glisser une reformulation correcte que lélève ne trouve pas.** Le maître tuteur décriture : il soutient leffort langagier de lenfant. Il fait émerger le questionnement, suscite la réflexion. I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

15 La dictée à ladulte la SP à la SG En SP: lenseignant note les propos exacts de lenfant pour les » figer »,, puis laide à les objectiver: lélève doit prendre conscience que lécrit se pense, se travaille… En SM: lenseignant habitue les élèves à écrire des textes courts: messages aux parents, lettre à un enfant malade, légendes pour des photos, résumé dune activité … Amener les élèves à comprendre que lécriture nécessite de la rigueur, un cadre, des règles; dêtre compris un destinataire absent une cohérence En SG: produire des textes plus longs qui exigent une double focalisation: être capable de se mobiliser à la fois sur le fond et sur la forme I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

16 Des situations pour travailler la dictée à ladulte Des écrits ponctuels: des textes courts, nés du contexte, provoqués par des situations de classe - les aide mémoires, les listes, des mots => pour ne pas oublier - laffiche, le message la lettre=> pour informer - le reportage, larticle de presse => pour raconter un événement réel - La recette de cuisine, la fiche mode demploi, la règle de jeu=> pour aider à réaliser, pour transmettre.. Des projets décriture Lhistoire pour raconter un événement de fiction ou pour jouer avec les mots, les sonorités I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

17 Evaluation des progrès Quelques éléments de progressivité Élève complètement dans loral Élève dans loral mais parvient à dicter par moment; Dicte mais, sil est perturbé, a tendance à repasser dans loral. Dicte I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

18 Ecriture inventée ou essais décriture autonome ( dès la MS ) Il sagit pour lenseignant de: - faire verbaliser ce que les élèves veulent écrire, - conduire le dialogue afin d'aboutir à une phrase ou un texte court en laissant l'enfant proposer une écriture qu'il recherchera dans les aides ou outils disponibles en classe et en n'apportant pas immédiatement la réponse Il sagit pour lélève de: - résoudre une situation problème que constitue la situation décriture I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

19 RAPPEL DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION « De lœuvre à lécrit » I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

20 « De lœuvre à lécrit » Proposition dun projet décriture pour les classes volontaires du cycle 1 de la circonscription de Schoelcher Projet de production pour les élèves Projet pluridisciplinaire (Découvrir lécrit – Percevoir, sentir, imaginer, créer) I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

21 Objectifs du projet Développer une culture de lécrit à lécole maternelle Mettre en relation deux domaines denseignement « Découvrir lécrit » et « Percevoir, sentir, imaginer, créer » : lœuvre sera prétexte et support pour écrire… Favoriser la compréhension inférentielle en proposant des " situations problèmes " issues des formes dexpression artistique (arts plastiques et arts du son). Préparer les élèves de lécole maternelle à recevoir les enseignements relatifs à lHistoire des arts qui leur seront dispensés à lécole élémentaire. I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

22 ORGANISATION : Décembre à mai choix des œuvres Chaque classe choisira une œuvre visuelle et dune œuvre musicale dans les listes proposées par les CPD Education et CPD arts visuels rencontre buissonnière avec ces œuvres et pratiques artistiques autour de celles-ci dans les classes phases de nourrissage (en amont et en parallèle, lectures dalbums, comptines, poèmes en lien avec les thématiques soulevées par les œuvres proposées) Projets décriture de textes individuels ou collectifs (écrits spontanés et histoires suggérées par les œuvres, poèmes, comptines, textes ayant pour sujet lœuvre elle-même) par le biais de la dictée à ladulte essentiellement stockage régulier des diverses productions inspirées par les œuvres (textes spontanés, divers écrits après étude de lœuvre, photographies, dessins, compositions plastiques, mises en réseaux dœuvres ….) dans le « cahier mémoire» de la classe ou sous forme daffiche, en regard des œuvres découvertes. Des traces illustrant le parcours entre lœuvre et les textes produits figureront également sur le support choisi. I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

23 Valorisation- Diffusion « cahier mémoire » de la classe ou affiche un document numérique (format « didapage ») qui sera mis en ligne sur le site de circonscription (réaliser des photographies des étapes et des temps forts) exposition dans les écoles en fin dannée scolaire I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

24 Des dates à retenir Entre janvier et mi-mars: Temps de 2h de travaux personnels en autonomie,en école Le 19 mars 2011 Formation des enseignants des classes inscrites : 2 ème temps (retour sur les pratiques et les productions en cours – Echanges – Mutualisation- Finalisation) Fin mai Finalisation et valorisation des productions (site de la circonscription) I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

25 EFFETS ATTENDUS SUR LES ELEVES /APPRENTISSAGES enrichissement du lexique (acquisition dun vocabulaire spécifique) meilleure maîtrise de loral meilleur contrôle du choix des mots pour écrire prise de conscience des exigences de lécrit première sensibilisation artistique ébauche dune culture artistique commune I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

26 EFFETS ATTENDUS SUR LECOLE, LES ENSEIGNANTS Travail en équipe Organisation dactivités interdisciplinaires et transdisciplinaires Mutualisation des compétences et des ressources Elaboration de projets de cycle (en particulier dans les domaines découvrir lécrit, percevoir sentir imaginer créer) Partenariats Mise en œuvre dune pratique plus efficace de la dictée à ladulte I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

27 Bibliographie : « Cheminements graphiques » M.F Ferrand (Ed. Sceren ) « L'écriture et son apprentissage » E. Leleu- Galland (Ed. Sceren ) « Apprendre à écrire de la PS à la MS » M.T Zerbato- Poudou (Ed. Retz ) « Apprentissages progressifs de l'écrit en maternelle » M. Brigaudiot (Ed. Hachette Education ) I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010

28 3 ème volet du module (19 mars 2011) Retour sur les pratiques et les productions des élèves Présentation du fruit de la réflexion en équipe sur les travaux entrepris( 2h) (programmation de cycle par exemple)* Mutualisation des démarches, nouveaux supports et outils, organisation de classe, programmation de cycle… Réflexion sur les difficultés rencontrées et sur les stratégies pour y remédier Approfondissement des apports théoriques (au besoin) Evaluation de laction de formation I. de Chavigny- CPC Schoelcher- Décembre 2010


Télécharger ppt "DE LŒUVRE A LECRIT I. de Chavigny - Circonscription de Schoelcher – Le 11 décembre 2010 Ecrire, cest énoncer verbalement sa pensée en utilisant le code."

Présentations similaires


Annonces Google