La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Optimisation de la performance RIVIERE Maxence Préparateur physique FFR 13 Mars 2014; L3 Ouverture.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Optimisation de la performance RIVIERE Maxence Préparateur physique FFR 13 Mars 2014; L3 Ouverture."— Transcription de la présentation:

1 Optimisation de la performance RIVIERE Maxence Préparateur physique FFR 13 Mars 2014; L3 Ouverture

2 Le talent a besoin de gestion. André Siegfried Sociologue français ( )

3

4 Sensation daffaiblissement physique et psychique qui survient normalement à la suite dun effort soutenu et qui impose la mise au repos ou une phase de récupération. Gardenas et Coll.

5 2 types de fatigue: Fatigue périphérique Fatigue centrale

6 Fatigue musculaire Ressentie à court terme Disparition avec une période de repos ou de récupération Douleurs, courbatures, crampes… Baisse de performance Blessures Confiance

7 Au niveau du système nerveux Baisse excessive des réserves de glycogène au niveau des muscles et du foie Le catabolisme devient plus important que lanabolisme Risque: fatigue chronique, surentrainement, perte de poids, baisse de moral, dépression… =>« burn-out »

8 Daprès Le Meur & Al, JAP, 2013 Performance et fatigue

9 Coupe du monde féminine de rugby à 13 Juillet 2013 Données non publiées Fatigue et blessures

10 La fatigue liée au surentrainement dégrade la qualité du sommeil; Hausswirth Si fatigue aigue, possibilité de retour normal après une période de récupération ou daffutage Augmente le risque dinfections de 2%, Le Meur 2013 Fatigue nerveuse

11 Daprès Meeusen & Al, MSSE, 2013

12 Baisse des performances Augmentation du risque des blessures Trouble du sommeil Fatigue… Diminution du système immunitaire Faiblesse, maladies… Baisse du moral Motivation, Irritabilité … Cercle vicieux

13 Entrainement augmente la fatigue Matchs augmentent la fatigue La fatigue nuit à la performance Lentrainement est indispensable à la performance

14 Go Hard or Go home, but how hard…. Yann Le Meur 2013 Physiologiste et chercheur à lINSEP Période de surcharge = indispensable Affutage = indispensable Monitoring +feedbacks: adapter = indispensable => Gérer la fatigue pour augmenter les performances et prévenir les blessures, dépressions…

15 Contrôler les charges dentrainement Gérer la fatigue Atteindre les objectifs Planifier Entrainements Temps off Contexte Contrôler Charge de travail Nutrition Complémentation Optimiser les facteurs externes Sommeil Conditions dentrainement Manager les athlètes Réfléchir (type de séance, besoins…) = adapter

16 Questionnaire Régulier Sensé Hygiène de vie État physique État psychologique Perception de lentrainement

17

18 Données Pôle France de Rugby à 13 Saison 2013/2014 CREPS de Toulouse

19 Rate of perceived exertion, Carl FOSTER Perception subjective de leffort Charge perçue*temps de travail Perception des joueurs Modulable…. Quantification subjective de leffort

20 0 = repos 1 = très facile 2 = facile 3 = modérée 4 = légèrement dur 5 = dur 6 = 7 = très dur 8 = 9 = très, très dur 10 = ce que jai fait de plus dur Exemple: Exercice de défense = 15 minutes Difficulté estimée = 7 RPE = 7*15 = 105 Daprès Foster & al, 1996

21 Ne pas demander aux joueurs: Évaluer soi même Prévoir, programmer Intensité Contact Rythme Climat Prendre en compte le temps des exercices Squizz des phases de repos Croiser aux autres données Temps passé sur le terrain Monotony Contrainte (strain) RPE prévu vs RPE réel vs RPE (ressenti)

22 RPERPE/min exoDurée séanceRPE/min séanceRPE ressentiRPE/exo lundi 24 février Matin/soir muscupréhab702,80601, Mardi 25 février Matin Musculation2185,45603, Après-midi Terrain 1142,85532,15196,1148 echauffement 14 3vs2vs116 JAP16 Touché JAP68 Mercredi 26 février Après-midi Muscu1624,50453,60213,75171 Terrain782,60342,29112,299 echauffement18 D vs G60 Jeudi 27 février Matin Muscu1363, ,02177,615142,092 Terrain2003,85553, ,56 touché Total97825, ,501342, ,652 Moyenne1403,69502, ,5130, MuscuPhysTech/tactTotal Monotony2,75#REF!1,662,00 Strain403,53#REF!216,261951,84

23

24 DATE18 FEVRIER 2014 CYCLE3 SEMAINE7 JOURMARDI AM OBJECTIFS SEANCE 1EXECUTION CB 2JEUX 3EXECUTION JAP Evènement AUCUN CodeContenus Durée RéelleDurée prévue RPE PrévuRPE Réel ECHMOBILITE (ROMAIN)4300 ECHDEVEROUILLAGE / MANIP BALLE (MAX)8722 ATTAFL RUN ATTCHANNEL KICK OPPAUSSIE RULES Durée EXOS Ratio RPE PrévuRatio RPE Réel EVALUATION POST SEANCE RESSENTI STAFF 4850 Olivier : staff 4, intensité ok + qualité +. Mais il faut casser les habitudes : prépa séance pkus organisée Durée séance Maxenxe : proposition = le staff doit être sur le terrain 30 min avant chaque séance. RPE sur 20 3,64,0 RPE * Durée RPE 150

25 RPERPE ressenti% décalageDurée séancesRPE/min séanceMonotonyContrainteWellness total Cycle 1 Semaine ,70, Semaine , Transition Semaine ,40,97641,7964 Test Semaine ,691,221788,464 Cycle 2 Semaine ,791,352466,560 Semaine ,831,181512,661 Semaine ,861,521977,1962 Vacances Toussaint Semaine Semaine Cycle 3 Semaine ,732, Semaine , Test Semaine ,71,291661,5864 TransisitionSemaine ,611004,9966 Cycle 4 Semaine ,41,642125,763 Semaine ,71,462063,2764 Semaine ,481,191905,9762 Vacances Noël Semaine Semaine Cycle 5 Reprise/Tests Semaine ,861,262000,4963 Semaine ,271,521857,0762 TransisitonSemaine ,522,512057,6360 Cycle 6 Semaine ,57%4902,711,892156,963 Semaine ,84%4573,082,253169,3864 Cycle 7 Semaine ,117,19%4542,571,281459,663 Semaine ,217,51%3892,862,752915,0863 Semaine ,74,37%3522, ,8464

26 Corrélation entre monotony haute et risque de blessure (Kreider, 1998) Monotony = fonction du nombre de séance dans la semaine et de leur RPE (difficulté) =valeur critique 2,5 = Moyenne RPE/ écart type RPE = RPE moyen/( Σ (RPE séance-RPE moyen) 2 /Nb jours entrainement)) Exemple: Gestion de la charge Pôle France xlsx

27 Séance 1 = 100 Séance 2 = 150 Séance 3 = 140 Moy RPE = 122,5 Séance 4 = 100 Nombre de jours = 2 Monotony = 122,5/(((( ,5)2+( ,5)2+( ,5)2+( ,5)2)/2) = 5,38

28 « strain » Corrélation entre contrainte haute et contre-performance (Kreider, 1998) Valeur critique = +/-2000 (4500) Total RPE*monotony Total RPE = 490 Monotony = 5,38 Strain = 2636,2

29 Temps passé à sentrainer Charge(RPE) Fatigue Lassitude Baisse/augmentation temps libre

30 Prévu et réel Réévaluation des charges Modification contenus, charges Adaptation Réel et ressenti Perception des joueurs État de fatigue Bien être des joueurs Objectif(s) commun(s)

31 Performance Blessures Wellness Qualité entrainement Plaisir Optimisation de la performance Atteinte des objectifs

32 Quantifier, par jours, par semaines, par cycles, par blocs… Evaluer Prédire Ajuster, individualiser CONTRÔLER!!! Daprès Coutts, 2006

33 Quantification de la charge dentrainement Bodyload Accélérations/Décélérations Distance parcourue Prévention des blessures Impacts musculaires Gestion de la charge Optimisation de la performance

34

35 Fréquence cardiaque et intensité du travail HR moyenne et faible intensité de travail = baisse de la condition physique Intensité du travail baisse et HR augmente = apparition de la fatigue Impacts et vitesse: Zone 6+++ = danger pour ischios Ischios lésés = zone 6 Intensité du travail: Zone 5 et 6: travail important Séance 90m/min = préparation physique Exercice 25% HI = exercice dur

36 Quantifier les séances: Volume Intensité Gérer le travail: Optimisation de la forme des joueurs Prévention des blessures Modifier et diriger les exercices selon des objectifs précis: Physique: vitesse, RSA, PMA Technico-tactique

37 Fluctuation du rythme cardiaque battement par battement Plus la VFC est haute plus létat de forme est bon Baisse VFC = cœur ne dispose pas des capacités suffisantes Vulnérabilité Un exercice intense fait baisse la VFC

38 Transformée de Fourrier (mise en fréquence) Haute fréquence (activité parasympathique) Basse fréquence (activité para et sympathique) Très basse fréquence (thermorégulation) Rapport de ces fréquences = 1 au repos Modification de ce rapport = adaptation passagère dune grande charge dentrainement Dérèglement = surentrainement

39 Entrainement fait baisser la VFC 48h pour récupérer Revenir au R=1 Limite VFC: 3, 4 prise par semaine Dépend dautres facteurs (digestion, position, sommeil…) Doit être prise au repos complet (meilleure pertinence)

40 Grip Perf max -10% Sauts enchainés 7% Masse corporelle 2-5% Force maximale Récurrence des contre performances

41 Mclellan and al; markers of postmatch fatigue in professional rugby league players; 2011

42 Analyses/prélèvements: Testostérone/cortisol PCr PH: Équilibre acido-basique

43 Mclellan and al; markers of postmatch fatigue in professional rugby league players; 2011 Mcllelan and al; Creatine kinase and endocrine response of elite players, pre during and post rugby league match, 2010

44 Adapter Organiser les séances, les semaines, les cycles Individualiser Augmenter la qualité de lentrainement Gérer la fatigue Diminuer le risque de blessure Augmenter le plaisir Optimiser les performances

45 Kempton, Sirotic, Cameron, Coutts. Match-related fatigue reduces physical and technical performance during elite rugby league match-play: a case study ; 2013 Gazzano, Le surentainement, détection et prévention ; 2003 Gabbett, Godbolt; Training injuries in professional rugby league ; 2010 Meeusen R, Duclos M, Foster C, Fry A, Gleeson M, Nieman D, Raglin J, Rietjens G, Steinacker J, Urhausen A Prevention, diagnosis, and treatment of the overtraining syndrome: joint consensus statement of the European College of Sport Science and the American College of Sports Medicine.; 2013 Le Meur Y, Hausswirth C, Natta F, Couturier A, Bignet F, Vidal PP A multidisciplinary approach to overreaching detection in endurance trained athletes.JAP, Buchheit, Laursen; High intensity interval training, solutions to the programming puzzle; SportsMed, 2013 Foster; Athletic performance in relation to training load; Wis Med J; 1996 Mclellan and al; markers of postmatch fatigue in professional rugby league players; Journal of Strength and Conditioning Research;2011 Gabbett and al; relationship between physical fitness and playing ability in rugbyleague players; Journal of Strength and Conditioning Research;2007 Mcllelan and al; Creatine kinase and endocrine response of elite players, pre during and post rugby league match, Journal of Strength and Conditioning Research,2010 Kreider and al; Overtraining in sports; human kinetics,


Télécharger ppt "Optimisation de la performance RIVIERE Maxence Préparateur physique FFR 13 Mars 2014; L3 Ouverture."

Présentations similaires


Annonces Google