La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dyspnée laryngée de lenfant (items 193, 198 - ECN) Edouard Chauvet Service ORL Pr Chays.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dyspnée laryngée de lenfant (items 193, 198 - ECN) Edouard Chauvet Service ORL Pr Chays."— Transcription de la présentation:

1 Dyspnée laryngée de lenfant (items 193, ECN) Edouard Chauvet Service ORL Pr Chays

2 Pour comprendre Dyspnée laryngée + fréquente et + grave chez lenfant : –Filière laryngée étroite –Evolution rapide de loedème –Lenfant supporte moins bien lanoxie et se fatigue plus vite Toute dyspnée laryngée persistante chez lenfant doit être surveillée en milieu hospitalier, et être transférée en milieu spécialisé si elle ne cède pas.

3 I. DIAGNOSTIC POSITIF Reconnaître caractère obstructif de la dyspnée : –Bradypnée inspiratoire –Ventilation difficile avec déploiement defforts pour lutter contre lobstacle = tirage –Généralement au repos –Mise en jeux des muscles inspiratoires accessoires –Bruit inspiratoire : cornage ou stridor, wheezing

4 Diagnostic topographique (1) Toujours analyser les cinq points suivant : –Dyspnée –Tirage –Bruit inspiratoire –Timbre de la voix et la toux –Trouble de déglutition

5 Diagnostic topographique (2) Le tirage est toujours sous-jacent à lobstacle –Obstacle laryngé –Bradypnée inspiratoire –Tirage épigastrique, intercostal, sus-claviculaire –stridor (bruit aigu) –Voix et toux rauques ou éteintes –Obstacle supra-laryngé –Bradypnée inspi –Bruit : stridor –Tirage épigast, sus-clav, intercostal –Voix étouffée –Toux normale –Dysphagie, +/- fausses routes

6 DIAGNOSTIC TOPOGRAPHIQUE (3) –Obstacle trachéal –Dyspnée au deux temps (inspi + expi) –Bruit : cornage (sous glotte), wheezing (trachéal) –Tirage : basithoracique –Toux aboyante –Pas de modification voix –Obstacle bronchique –Dyspnée expiratoire –Sibilances et diminution du murmure vésiculaire côté obstrué –Obstacle nasal –Chez le nouveau nez –Tirage sous angulomaxillaire associé –La dyspnée cède aux cris ou après mise en place dune canule de Guedel

7 SIGNES DE GRAVITÉ Intensité de la gène respiratoire définit le degré durgence thérapeutique Signes de gravités : Durée dyspnée >1h : risque épuisement Age de lenfant : + il est jeune + cest grave Signes insuffisance respiratoire Ä –Hypoxie : »Pâleur »Cyanose (tardif) –Hypercapnie : »Sueurs »Hypertension artérielle »tachycardie Signes extrême gravité : Anom. rythme respiratoire (pauses, gasps) Disparition signes luttes : tirage / apparition polypnée superficielle Tbles neuro. (conscience) Insuf. cardiaque droite : turgescence jugulaire, HMG

8 DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL Détresses respiratoires non ORL : – prédominance expiratoire –Polypnée –Auscult et percussion pulmonaire spécifique –RP pathologique Acidose métabolique : dyspnée de kussmaul Trouble de hématose –Dysfonction des voies aériennes (asthme, OAP...) –Dysfonction de lappareille circulatoire (EP, anémie, IVG) Dyspnée psychique angoisse

9 CAT EN URGENCE Devant des signes de gravité –Arrêt cardiaque imminent –Oxygénation : IOT en urgence ou trachéotomie si échec En labsence de S. de gravité –1. Corticothérapie parentérale et aérosol dadrénaline –Ex clinique précis Dyspnée / tirage / Bruit / voix, toux / déglutition

10 DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE (1) Enfant de < 1 mois (nouveau-né) –Laryngomalacie ++ = stridor congénital essentiel –Autre : –Paralysie laryngée (centrale ou trauma obstétrical) –Malformation congénitales trachéales –Malformations laryngées congénitales (palmure, sténose, diastème,kystes endolaryngés, sténose) Enfant entre 1 et 6 mois (nourrisson) –Angiome sous glottique ++ –Autres : –Kyste du vestibule laryngé ou de la vallécule –Malformations laryngées –Sténose congénitale ou post intubation –lymphangiome

11 DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE (2) Enfants de > 6 mois –Laryngite aiguë sous glottique ++ –CE du larynx –Spasme laryngé –Epiglottite aiguë –Autres : –Oedeme laryngé (quincke, allergie mdct) –Papillomatose laryngée –Trauma laryngée par ingestion caustique –Laryngite striduleuse ou spasmodique –Laryngite dysphtérique = croup

12 L Ä sous glottique EpiglottiteCE laryngée Age18 mois3 ans2 ans Débutprogressifbrutal température38, VoixrauqueétoufféeAphonie touxrauqueclairerauque Efficacité des corticoïdes +++0+

13 BILAN Face à une dyspnée laryngée : savoir faire diagnostic positif –Bradypnée inspiratoire –tirage –Cornage Savoir évaluer les signes de gravités : –Hypoxie –Hypercapnie –Épuisement A domicile proposer : –Aérosol corticoïde –Corticoïde per os –Aérosols adrénaline –Humidification pièce –Antipyrétique en cas de fièvre Symptomatologie doit céder en < 30 mn sinon = hospitalisation milieu spécialisé avec transport médicalisé


Télécharger ppt "Dyspnée laryngée de lenfant (items 193, 198 - ECN) Edouard Chauvet Service ORL Pr Chays."

Présentations similaires


Annonces Google