La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Seminaire SFTG 20051 Linsuline en urgence. Seminaire SFTG 20052 Hyperglycémie : Quel est le risque ? Lhyperglycémie nest pas dangereuse en soi si elle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Seminaire SFTG 20051 Linsuline en urgence. Seminaire SFTG 20052 Hyperglycémie : Quel est le risque ? Lhyperglycémie nest pas dangereuse en soi si elle."— Transcription de la présentation:

1 Seminaire SFTG Linsuline en urgence

2 Seminaire SFTG Hyperglycémie : Quel est le risque ? Lhyperglycémie nest pas dangereuse en soi si elle n est pas trop prolongée. Le risque provient de : –Déshydratation hyperosmolarité –Cétose Acidocétose

3 Seminaire SFTG Diagnostiquer le déséquilibre aigu Polyuro-polydipsie Asthénie (sujet âgé : confusion, etc.) Perte de poids (inconstante) Glycémies préprandiales > 2,5 g/l depuis > 48h

4 Seminaire SFTG Rechercher la cause Toute infection fébrile Corticothérapie (y compris infiltrations) Diurétiques Stress psychologique majeur Compensation polydipsie par boissons sucrées (phénomène de la glucotoxicité). Chute, chirurgie IdM indolore ou pauci-symptomatique(+++)

5 Seminaire SFTG Évaluer la gravité Gravité liée à la cause : 0 à 2 pts Gravité liée au contexte : –Âge > 75 ans : 1 pt –Isolement : 1 pt –Incapacité à shydrater soi même : 1 pt –Autosurveillance impossible : 1 pt Déshydratation clinique : 2 à 3 pts Cétonurie ++ : 2 pts Vomissements : 3 pts Score > 3 : hospitalisation

6 Seminaire SFTG Traiter HYDRATER : 2 l/jour minimum (Eau + electrolytes) Traiter la cause Garder alimentation minimale:150 à 200g glucides/j Arrêter metformine si : –Déshydratation –Diarrhée, vomissements –Risque dinsuffisance cardiaque ou dhypoxie Insuline si : –Symptômes important dhyperglycémie avec AEG –ou perte de poids > 5 % –ou acétonurie > ou = ++ sur 2 mictions successives –ou absence de cause évidente ne permettant pas un traitement rapide de la cause.

7 Seminaire SFTG Surveiller Par le patient, IDE ou le médecin : Poids : 1/jour Glycosurie - cétonurie : 2/jr Glycémie capillaire : –3/jr par le patient –À défaut : 2/jr par IDE Contact téléphonique quotidien Ionogramme sanguin initial

8 Seminaire SFTG Mettre en route linsuline en urgence Poursuite des ADO si on le peut (généralement prudent d arrêter les biguanides). Insuline NPH et au besoin une insuline rapide. Evaluer les besoins:0,5 à 0,7 U/kg/jour 2/3 de la dose le matin, 1/3 le soir Glycémie capillaire 3-4/jr Si cétonurie : contrôler 2/jr pdt 3 jours. Si cétonurie > ++ pendant 12 h : Hospitalisation

9 Seminaire SFTG Adapter linsuline mise en route en urgence:NPH seule Glycémie capillaire 3-4/jr Si > 1,80 g la veille : + 4 U. Si < 1 g la veille : - 4 U 12h20h8h

10 Seminaire SFTG Adapter linsuline mise en route en urgence:NPH seule Dans ce cas de figure, ne pas sattendre forcément à une baisse spectaculaire des glycémies, quil ne faut dailleurs pas rechercher! Mais linsuline joue le rôle de rail de sécurité:elle empêche laggravation et en particulier le risqu dhyperosmolarité.

11 Seminaire SFTG SI GLYCEMIES TRES ELEVEES, UN AJOUT DE RAPIDE SERA NECESSAIRE. On peut discuter si ceci peut se faire à domicile par le généraliste seul. Il faut être sûr que les apports glucidiques seront suffisants, au besoin sous forme de boissons sucrées. 6 à 8 unités par repas. Se méfier des protocoles fondés seulement sur la glycémie.


Télécharger ppt "Seminaire SFTG 20051 Linsuline en urgence. Seminaire SFTG 20052 Hyperglycémie : Quel est le risque ? Lhyperglycémie nest pas dangereuse en soi si elle."

Présentations similaires


Annonces Google