La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Sciences de l’Ingénieur En guise de conclusions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Sciences de l’Ingénieur En guise de conclusions."— Transcription de la présentation:

1 Les Sciences de l’Ingénieur En guise de conclusions

2 Spécificités des Sciences de l’Ingénieur Les Sciences de l’Ingénieur fondent leurs enseignements sur :  les systèmes réels dans leur environnement  leurs principes de base, scientifiques et techniques  la mise en œuvre de moyens, de méthodes, de techniques (conception, fabrication,…)  une démarche scientifique d’élaboration

3 Les Sciences de l’Ingénieur Mise en œuvre des enseignements Centres d’intérêt, cours, TD, TP Les supports de travaux pratiques Organisation des enseignements BO n° 3 du 30 août 2001

4 Les Sciences de l’Ingénieur Centres d’intérêt et thématiques de TP 4 axes principaux: Chaîne d’énergie Chaîne d’information Représentation Analyse fonctionnelle Centres d’Intérêt thématiques pour 25 TP proposés 14 thématiques pour 15 TP proposés 9 thématiques pour 15 TP proposés 2 thématiques pour 2 TP proposés

5 Organisation et mise en œuvre du programme

6 Les Sciences de l’Ingénieur Typologie des supports de travaux pratiques : Les supports sans adaptation particulière : systèmes simples, accessibles, dont on peut mesurer les performances très simplement à l’aide d’instruments classiques Les supports « didactisés » : il s’agit de rendre possible l’utilisation et l’investigation des élèves dans un système technique, un sous-système, un composant Les supports instrumentés : systèmes dont l’étude nécessite une mise en situation précise, respectant la maîtrise de lois d’entrées-sorties particulières, exigeant une instrumentation fixe et pré-réglée. Des produits industriels Des produits grand public Des produits didactiques

7 Les Sciences de l’Ingénieur Planification des activités: plages horaires Contraintes de planification des plages d’enseignement : LES 6 heures de TP en CONTINUE TP courts (2h) ou longs (3h) Synthèses en groupe de TP Activités de TPE en première et terminale Activités de TPE en terminale sur des plages variables de 2 à 6 heures Cours de SI : 2hTPE: 2hTP : 2h TP : 3hSyn :1hCours de SI : 2hTPE : 2h TPE : 3hSyn :1hCours de SI : 2hTPE : 2h TPE : 4hCours de SI : 2hTPE : 2h

8 LES SCIENCES DE L ’INGÉNIEUR RECOMMANDATIONS GENERALES Des activités de cours et de TP coordonnées et structurées autours de centres d ’intérêt communs à tout le groupe élève. Des phases de synthèse rapprochées des séances de TP. Des objectifs de synthèse clairement identifiés. Une préparation commune des activités qui induit fortement, au niveau des élèves, une approche et une mise en œuvre pluritechnique. Un laboratoire dédié, éventuellement commun avec ISI. Une organisation matérielle des laboratoires et des postes de travail qui favorisent l’approche pluritechnique. Une planification sur les deux années de l’organisation des enseignements autour des centres d’intérêt qui met en évidence les relations : - Compétences / Savoirs associés / CI / Activités / Supports matériels -

9 Les Sciences de l’Ingénieur L’approche pluritechnique nécessite: Mobilisation simultanée de savoirs et savoir-faire relatifs à plusieurs domaines de technologie. Une problématique des travaux pratiques qui impose à l’élève une approche pluritechnique. Une organisation des postes de travail qui soit cohérente avec l’exigence d’approche pluritechnique. Nécessité de réponse pluritechnique pendant les TP. EVALUATION UNIQUE 1 NOTE 1 APPRECIATION

10 Les Sciences de l’Ingénieur Planification des activités: principes directeurs Compte tenu de l’approche pluritechnique des produits et des enseignements: Un seul site d’enseignement des TP: le laboratoire de Sciences de l’Ingénieur Un site privilégié de mise en œuvre des PPSC: le laboratoire de Sciences de l’Ingénieur Une classe entière accueillie sur une même plage horaire (voir continuité des 6 h de TP) Deux professeurs simultanément sur le site Configurations matérielles à promouvoir: Labo unique capable d’accueillir la classe entière ou, par défaut… 2 labos contigus organisés pour l’accueil par niveau (1ères et term) et non par domaine (GE et GM)

11 Sciences de l’Ingénieur Les Moyens :

12 Formation Continue Plan 2003/2004 Communication et réseaux informatiques Eléments fondamentaux Taverny (L. Jouvet) et Clichy (Newton) Partager une culture commune Connaissance réciproque des champs cognitifs fondamentaux Châtenay-Malabry (J. Jaurès) et Versailles (J. Ferry) Eléments Fondamentaux d’ A I I L’énergie électrique Clichy (Newton) et Enghien les Bains (G.Monod)

13 Sciences de l’Ingénieur Moyens Matériels: Crédit et Matériels CRIF Crédits et Matériels Rectoraux Moyens Propres Etablissement

14 Sciences de l’Ingénieur Moyens de Progrès Commun Echanges entre Etablissements Regroupement de préparations d’examen Echanges entre Etablissements Site académique Groupe de réflexion Etablissement Pilotage Chef de Travaux

15 Les Sciences de l’Ingénieur JOURNEE ACADEMIQUE 14 MAI 2003 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Les Sciences de l’Ingénieur En guise de conclusions."

Présentations similaires


Annonces Google