La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SAPPROPRIER LE LANGAGE « Le langage oral est le pivot des apprentissages de lécole maternelle » Échanger, sexprimer Comprendre Progresser vers la maîtrise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SAPPROPRIER LE LANGAGE « Le langage oral est le pivot des apprentissages de lécole maternelle » Échanger, sexprimer Comprendre Progresser vers la maîtrise."— Transcription de la présentation:

1 SAPPROPRIER LE LANGAGE « Le langage oral est le pivot des apprentissages de lécole maternelle » Échanger, sexprimer Comprendre Progresser vers la maîtrise de la langue française B.O. N°3 19 JUIN 2008

2 Échanger, sexprimer Les mots clé des programmes : - nommer les objets et les actions - communiquer - rendre compte - évoquer des événements - écouter - répondre

3 Modèle de la communication (R.Jakobson)

4 Fonctions du langage dans la situation de communication

5 Comprendre Les mots clé des programmes : - distinguer les registres discursifs - distinguer les fonctions du langage - comprendre des récits - restituer des récits

6 Progresser vers la maîtrise de la langue française Les mots clé des programmes : - manipuler la langue - séquences spécifiques d'apprentissage - mémorisation - enrichissement du vocabulaire

7 Des activités à conjuguer pour la maîtrise de la langue orale Activités sociales Activités culturelles Activités linguistiquesActivités cognitives Entrer en relation avec autrui Adapter son comportement à la situation de communication Exercer des rôles sociaux divers Définir et respecter les règles de la communication en groupe Appliquer les normes sociales de la communication Explorer les richesses de la langue et les façons de dire S'imprégner des niveaux de langage Découvrir et s'exercer aux fonctions de l'oral Connaître et mémoriser chants comptines et et poésies Comprendre les exigences de la langue Développer son vocabulaire Réfléchir à la construction de la langue Jouer avec la langue Mobiliser et développer plusieurs types de connaissances (lexicales, syntaxiques, orthographiques) pour comprendre un message Utiliser le langage pour réguler et planifier l'action Construire des catégories lexicales

8 Activités en interaction Une réflexion organisée du fonctionnement de la langue développe chez l'élève de la curiosité (en phase de réception) et provoque l'envie de tester des trouvailles langagières en situation de production (voir fonctions du langage) Schéma de l'interaction Activités de réception et de communication : Imprégnation de modèles langagiers, constitution de référents culturels, acquisition d'un bagage lexical et grammatical, connaissances des règles de la communication,,, Activités métalinguistiques : Classer les mots, repérer les syllabes, jouer avec les sonorités, s'interroger sur le sens des mots, repérer la différence entre oral et écrit,,, Activités de production : Réinvestissement dans des situations de communication de ce qui a été vu, expliqué, réfléchi, compris,,,,,

9 Terminologie... Le vocabulaire : ensemble des mots du discours, ensemble des mots dont dispose une personne Vocabulaire passif : ensemble des mots reconnus et compris qui ne sont pas utilisés spontanément Le lexique : ensemble des termes utilisés dans une science, une technique particulière, un domaine de la connaissance Le travail sur le lexique permet une ré actualisation permanente du vocabulaire.

10 Pourquoi mettre en place des activités de catégorisation de la langue ? « Notre connaissance du monde est constituée par les représentations mentales qui nous permettent d'appréhender et de catégoriser les objets. La catégorisation est un processus de base intervenant dans la plupart des comportements humains. Dans la reconnaissance et l'identification des objets, elle permet de coder les informations en fonction de la situation et du but visé. Dans les processus de compréhension et de raisonnement, elle permet de structurer les connaissances. Par le choix et la justification orale des critères, elle favorise la construction des réseaux sémantiques. Par la multiplication du pluri-étiquetage, elle organise la mémoire. » Françoise Bonthoux Université de Grenoble Laboratoire de psychologie et neurocognition

11 Deux types de catégorisation : Catégorisation taxonomique : Les objets sont catégorisés selon leur « air de famille», parce quils possèdent beaucoup dattributs en commun et entretiennent donc de fortes relations de similarité. Catégorisation schématique (ou par script) : Le schéma du goûter regroupera ainsi un verre deau, une banane, un biscuit, une serviette, une table et une chaise. Lenfant, dès deux ans, pourrait construire des scripts. Ensuite, vers trois-quatre ans, lenfant réalise que certains éléments, dans le même contexte, parce quils sont de même nature et occupent la même fonction, sont substituables : sil mange des fraises ou une pomme au goûter, il utilisera bientôt le terme de fruit quil pourra compléter par la suite par les termes de plante ou végétal.

12 *Sources, ressources et bibliographie…. *Carole Berger, Agnès Blaye, Françoise Bonthoux, Naissance et développement des concepts chez lenfant : catégoriser pour comprendre, DUNOD *Chantal Mettoudi, Comment enseigner en maternelle - La maîtrise de la langue, Hachette éducation BOISSEAU Philippe (2000), Introduction à la pédagogie du langage, Version abrégée, CRDP de Hte Normandie. BOISSEAU Philippe (2005), Enseigner la langue orale en maternelle, RETZ, CRDP de Versailles. CEBE Sylvie, PAOUR Jean-Louis, GOIGOUX Roland (2004), Catégo, apprendre à catégoriser. HATIER. CEBE Sylvie, PAOUR Jean-Louis, GOIGOUX Roland (2007), Imagier, 240 cartes à découper, (à utiliser avec Catégo). HATIER. Jérôme Bruner, Comment les enfant apprennent à parler, RETZ A.Dunas Perpignan Centre


Télécharger ppt "SAPPROPRIER LE LANGAGE « Le langage oral est le pivot des apprentissages de lécole maternelle » Échanger, sexprimer Comprendre Progresser vers la maîtrise."

Présentations similaires


Annonces Google