La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Graphisme et écriture. Trois temps Déterminer les axes les plus importants de la conférence de Marie-Thérèse Zerbato- Poudou Des activités graphiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Graphisme et écriture. Trois temps Déterminer les axes les plus importants de la conférence de Marie-Thérèse Zerbato- Poudou Des activités graphiques."— Transcription de la présentation:

1 Graphisme et écriture

2 Trois temps Déterminer les axes les plus importants de la conférence de Marie-Thérèse Zerbato- Poudou Des activités graphiques aux activités décriture (exploration du document daccompagnement « le langage à lécole maternelle » Des outils disponibles en circonscription

3 Une même gestualité pour des finalités différentes Le dessin –Représentation –Expression Les activités graphiques –construire des habiletés perceptives et motrices –développer des compétences utiles pour la maîtrise du geste décriture cursive. Le geste décriture –production de sens

4 Les composantes motrices du geste graphique Les mouvements et les gestes mettent dabord en jeu une motricité globale Accompagné et interrogé par ladulte, lenfant fait des rapprochements entre son geste et les effets produits

5 Une maturation liée au développement de lenfant Le plaisir dexplorer une surface et de créer des formes (aléatoires) avec des gestes amples et une tenue maladroite de loutil Vers 3 ans, apparition de la double rotation dans un mouvement continu : du contrôle de lampleur à celui de la courbure Vers 4 ans, maîtrise du poignet puis des doigts qui se spécialisent A partir de 5 ou 6 ans, manipulation plus fine des outils courants. Capacité à tenir loutil en pince à condition que lenseignant ait guidé la saisie, rectifié les mauvaises prises et aider à la mise en place dune position corporelle confortable et efficace La latéralisation se met en place entre 3 et 6 ans : la préférence manuelle nest pas toujours fixée à 6 ans.

6 Les activités graphiques « activités décoratives à dominante graphique » Quoi ? –Des modèles de formes choisis dans des répertoires culturels existants –Des motifs observés dans lenvironnement Pourquoi ? –Pour apprendre à reproduire des formes graphiques –Pour analyser une forme, la comparer à dautres, la mettre en mémoire, la reproduire et lautomatiser –Pour ajuster son geste, sa vitesse de tracé et soutenir son attention pour achever le travail

7 Les activités graphiques « activités décoratives à dominante graphique » Comment ? –Des activités quotidiennes –Un élève chercheur, explorateur, créateur de formes –Lenseignant veille au choix des outils et des supports pour en varier la qualité et le format ainsi que pour élargir la palette des gestes –Des situations variées (cf. temps 3)

8 Progressivité dans les activités graphiques Petite sectionMoyenne sectionGrande section Tenir les outils de manière adaptée Laisser une trace en occupant un espace Reproduire une forme simple Limiter et orienter le geste en fonction de la surface Respecter une consigne Savoir utiliser les crayons, les feutres fins Reproduire des formes données : lignes droites, courbes, enroulées. Reproduire des formes avec des changements de directions Entourer, relier des éléments, étendre, contourner Savoir utiliser les stylos à billes, surligneurs, stylos à plume (plumes) Suivre une trajectoire donnée (respecter une direction, freiner, stopper, revenir en arrière, changer de sens de rotation…) dans un espace délimité Modifier des formes, enrichir un motif Reproduire un rythme Aller au bout dune commande ou dun projet, soigner la qualité de réalisation Lien avec lécriture : écrire son prénom en capitales dimprimerie Lien avec lécriture : écrire au moins son prénom en écriture cursive

9 Lécriture, lacquisition dun geste normé Lécriture est une activité graphique centrée sur le langage La capacité denchaînement et dautomatisation du geste doit être travaillée dès lécole maternelle pour espérer installer avant la fin de lécole élémentaire lécriture naturelle et fluide Un geste qui se précise en GS grâce à linstallation dhabitudes Un apprentissage qui repose sur une bonne coordination motrice, un contrôle visuel et un équilibre psychologique satisfaisant

10 Les exigences de lécriture Apprendre à écrire, cest apprendre un geste contrôlé visuellement sur un espace maîtrisé (coordination translation – rotation) Des conditions motrices : double sens de rotation, freinage dans le déroulement du mouvement cursif et équilibre du mouvement doivent être acquis Dautres dimensions impliquées : –Psychologiques : traduction de la personnalité et de la motivation à écrire –Émotionnelles : de limplication dans un apprentissage normé à la découverte du plaisir du travail bien fait –Cognitives : raisonner, réfléchir, mémoriser, sorganiser pour parvenir à une belle écriture –Stratégiques : connaître le but pour mobiliser les stratégies adaptées –Langagières : apprendre à écrire, cest avoir appris à mettre en mots les tracés –Sémantiques : des éléments linguistiques repérés (lettres, mots, ponctuation) –Ergonomiques : conditions matérielles, positions et postures adéquates –Technologiques : supports et outils adaptés à la tâche et en parfait état

11 Des précautions pour installer les automatismes Sadapter aux capacités des enfants –Lapprentissage du geste décriture sinscrit dans un projet global de la classe où écrire a du sens –Une activité conduite et guidée par lenseignant, des apprentissages rigoureux et systématiques

12 Sadapter aux capacités des enfants Il faut tenir compte de la maturation de chacun en terme de : –Maîtrise des gestes fins –Reconnaissance et reproduction des formes –Respect des tracés et trajectoires –Respect des proportions et des rythmes –Orientation dans lespace (respect des repères visuels) –Respect des alignements (gauche-droite, haut- bas)

13 Sadapter aux capacités des enfants Il faut sattacher à : –Lattitude et la posture décriture –La concentration –Une assise confortable –La tenue correcte de loutil –Décontraction du corps et du bras –Libération du haut du corps –Appui du poignet Des exigences qui doivent être rappelées dès que lenfant sapprête à écrire puis évoquées quand lenfant les a intériorisées

14 Guider et observer les gestes Lenseignant écrit devant les élèves et commente Il donne le point de départ, dit le mouvement et le résultat du mouvement La main de ladulte peut guider pour amorcer, pour donner confiance Le maître qui écrit devant ses élèves doit être vu, utiliser un support qui accroche, ralentir sa vitesse décriture, utiliser les lignes Lenseignant se donne en permanence les moyens de voir lélève en train décrire

15 Les traces de lapprentissage En GS, un cahier décriture personnel introduit de manière différenciée quand lenfant est prêt Le carnet personnel pour garder des traces de ses recherches, de ses tentatives (dessins, graphismes, tentatives décriture…) Des affichages, des fiches-mémoires de formes : une réserve toujours à disposition


Télécharger ppt "Graphisme et écriture. Trois temps Déterminer les axes les plus importants de la conférence de Marie-Thérèse Zerbato- Poudou Des activités graphiques."

Présentations similaires


Annonces Google