La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Agnès Reynier - CPC IEN Saint Priest - Vécu corporel et maîtrise du langage Quelques apports théoriques et proposition dune démarche concrète.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Agnès Reynier - CPC IEN Saint Priest - Vécu corporel et maîtrise du langage Quelques apports théoriques et proposition dune démarche concrète."— Transcription de la présentation:

1 Agnès Reynier - CPC IEN Saint Priest - Vécu corporel et maîtrise du langage Quelques apports théoriques et proposition dune démarche concrète

2 Une conception de lapprentissage Le modèle pédagogique de la médiation : Les auteurs : Vygostki, Bruner Les mots clés : étayage, interactions, imitation, zone proximale de développement

3 Les six fonctions de létayage Bruner repère 6 fonctions : - Enrôlement dans la tâche - La réduction du degré de liberté - La maintien de lorientation - La signalisation des caractéristiques déterminantes - Le contrôle de la frustration - La démonstration ou présentation de modèle

4 La notion de vécu Le vécu désigne ce qui a eu lieu effectivement ; Le vécu implique un individu inscrit dans le réel avec son corps sensible ; Le vécu nexiste pas sans un je qui puisse dire « jai vécu cela » ; Le vécu fait référence à un temps-sujet, cest-à-dire à une référence passée qui est revécu présentement ; Le vécu pèse sur le présent Le vécu a un rapport avec laffectivité du sujet Le vécu est porteur dexpériences, de connaissances et de savoir

5 Quel vécu à lécole ? Il est important de faire travailler les élèves sur et à partir dun vécu commun de classe. Celui-ci est une référence commune, une pratique sociale commune de groupe dont les élèves sont les auteurs, les acteurs et les témoins. Cela permet de travailler les conduites descriptives et explicatives pour tous (culture différente et plus égalitaire que la culture familiale).

6 Loral Loral senseigne, les élèves lapprennent. Il faut mettre en œuvre une pédagogie de loral Loral sarticule autour des 4 discours de base : Raconter, Décrire, Expliquer, Argumenter.

7 Pédagogie de loral Proposer une situation dans laquelle on a cerné les éléments donnés par le schéma de la communication : Lémission : raconter, expliquer, rendre compte, débattre Le référent : ce dont on va parler Le récepteur : à qui on va sadresser ou se préparer à parler ultérieurement Le groupe : petit, grand, multi-âges Les supports : illustrations, photos, plans,… qui aident à cerner le référent le plus souvent sans se confondre avec lui.

8 Pédagogie de loral Linteraction langagière adulte enfant comprend 2 volets : o Un volet légèrement modélisateur ou feed back o Un volet relance

9 Pédagogie de loral Partir de la syntaxe enfantine : Pn + v (+ GN) Pour travailler - La diversification des pronoms - La temporalité - La complexification

10 Pédagogie de loral Travailler en petit groupe : - Organiser une dialectique petit groupe/grand groupe - Organiser les groupes selon le modèle proposé par Agnès Florin - Anticiper ou reprendre avec les élèves les plus en difficulté

11 Pédagogie de loral Utiliser des supports : Photos (photos numériques) Affiches Dessins des enfants ou du maître Verbalisation de ladulte (notamment pendant lactivité) Album écho Enregistrement audio

12 Pédagogie de loral Jouer sur des variables : Variable de la mémoire Variable du groupe Variable de la complexité de ce qui est dit

13 Agir et langage ? Le langage va permettre de passer dune activité spontanée (essais/erreurs) à une activité réfléchie, méthodique, à un projet dapprentissage. Nous voulons mettre en œuvre une pédagogie de la conscientisation.

14 Mise en œuvre des séances Lensemble des situations de langage et dEPS peuvent se mettre en place selon un schéma ritualisé (concept de format développé par Bruner) « La répétition des mêmes actes, de leurs enchaînements, et des mêmes verbalisations les rend en quelque sorte prédictibles pour lenfant et favorise sa prise de rôle dans linteraction ». (Agnès Florin)

15 Pour conclure : en résumé Le rôle du maître, dun autre adulte ou dun enfant plus « expert » est essentiel. Il assure une médiation entre ce que lenfant sait faire seul et ce quil peut réaliser à laide de ce tuteur. Le vécu commun de la classe, point de départ, qui servira de référence commune pour tous (nécessité égalitaire) Un travail en petits groupes de langage, et en interactions individuelles. (Référence aux groupes homogènes quantitativement d Agnès Florin.) La mise en place dune dialectique petit groupe/grand groupe. La Création de situations dinteraction entre pairs, et avec des élèves plus âgés. La syntaxe orale enfantine (pn+v+(gn)) comme point de départ, pour travailler progressivement la différenciation des pronoms, des temps, la complexification. Le langage permet la compréhension, la conceptualisation. Il permet de penser laction de son corps dans le temps et lespace. Mise en place des situations ritualisées Utilisation des supports permettant la verbalisation

16 Sources Introduction à la pédagogie du langage, Philippe Boisseau Le savoir en construction, Britt Mari Barth Agir dans le monde, léducation physique en maternelle, Roland Michaud Le développement du langage, Agnès Florin


Télécharger ppt "Agnès Reynier - CPC IEN Saint Priest - Vécu corporel et maîtrise du langage Quelques apports théoriques et proposition dune démarche concrète."

Présentations similaires


Annonces Google