La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA FORMATION À LINTERCULTUREL EN ENTREPRISE Quelle place pour lingénierie de formation en langue?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA FORMATION À LINTERCULTUREL EN ENTREPRISE Quelle place pour lingénierie de formation en langue?"— Transcription de la présentation:

1 LA FORMATION À LINTERCULTUREL EN ENTREPRISE Quelle place pour lingénierie de formation en langue?

2 " Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry)

3 Linterculturel, terme équivoque Linterculturel nappartient pas à une discipline Clarification: Qui lemploie? Que désigne ce terme?

4 Questions fondamentales… …pour infiltrer ce milieu professionnel : Quelle est votre destination ? Quelles sont vos origines ? Quelle est votre originalité ? Quel chemin vous reste-t-il à parcourir?

5 Plan Interculturel et didactique des langues Interculturel et didactique des langues Culture et entreprise Exemples de formations Notre valeur ajoutée Galop dessai

6 Interculturel et didactique des langues

7 Terminologie Cadrage théorique Aperçu des pratiques Outils du conseil de lEurope

8 La terminologie De la civilisation à la culture De la culture au multiculturalisme Du multiculturalisme à lInterculturel

9 Cadrage théorique La démarche réflexive (Geneviève Zarate) Lapproche interculturelle (Martine Abdallah-Pretceille )

10 Linterculturel en dehors de lenseignement linguistique Le concept de représentation Processus de découverte Le diagnostic Diversité, décentration, distanciation Interculturel et ouverture Les approches interculturelles

11 Aperçus des pratiques Les pratiques courantes La culture est dans les mots Fondée sur lexpérience individuelle Et vous dans votre pays? Lecture de supports authentiques Développer la compétence interculturelle Une approche discursive Activités

12 I « indices »II « Textes à caractère scientifique » III « témoignages » Types de discours BrutsExpositifs, interprétés, explicites, représentation raréfiée Représentation complexe, Brut, interprétés Non discursifs ou non verbaux (Manuels, sondages, reportages) allusifs(Non-expositifs) Interviews ; mémoires littérature Densité culturelle Faible par défautFaible par excèsForte Interprétation A faire par les apprenants Méthodologies des sciences sociales ; journalisme Individuelles en fonction denjeux sociaux, valeur, ligne éditoriale Lisibilité linguistique Problèmes lexicaux possibles Genres discursifs prévisibles Peu prévisibles, aspérités de registre, accent, idiosyncrasie… Utilisation didactique* Émission dhypothèsesCompréhension Une approche discursive

13 Activités Travail sur les représentations Travailler avec des indices Les simulations globales La conférence internationale Les îles Le bafa bafa

14 Travail sur les représentations Test dassociation de mots La littérature La technique du blason Le photolangage Le photolangage Lironie et lhumour

15 Exploitation (thématique) Exploitation (qualitative) - caractéristiques physiques - caractéristiques vestimentaires - caractéristiques économiques et sociales - paysages et lieux - personnages historiques ou contemporains (personne politique, monde des arts, des lettres) - traits de la psychologie collective - objets caractéristiques - symboles nationaux Ce qui concerne lhomme - traits physiques - mode de vie - organisation sociale (rapport hommes/femmes, conflits, dysfonctionnement) - modernité - tradition (fêtes, objet, personnage emblématique) - histoire Ce qui concerne son milieu - Politique (événements, actualité, système politique) - Economie (primaire, secondaire, tertiaire) Evaluation quantitative du degré de précision/imprécision des connaissances sur la culture étrangère - nombre de noms propres cités - correction orthographique - erreurs didentification et items erronés Repères spatio-temporels sur-représentés - lieux géographiques - repères historiques Caractérisations de la relation à la culture étrangère - items les plus fréquemment cités - nombres ditems marqués négativement ou positivement nombre ditems non connotés

16 Le photolangage

17 Outils du conseil de lEurope Le profil européen Guide pour la dimension interculturelle Le niveau B2 Le portfolio

18 Savoir sengager (vision critique au niveau culturel) Savoir apprendre/faire (capacité de découverte et dinteraction) Savoir comprendre (capacité dinterprétation et de mise en relation) Savoirs (connaissance des processus sociaux (les éléments en jeu dans une relation interculturelle) et de la traduction de ces processus ( les faits sociaux)) Savoir être (points de vue et approche interculturels, aptitude à se décentrer ; à relativiser ses propres valeurs) Composantes de la compétence culturelle

19 Dimensions de la matière culturelle Savoirs et savoir faire Mat. Verb 1. Dimension actionnelle o Savoir agir dans la société cible dans ses aspects matériels et pratiques o nécessite une disposition à la découverte (observation, interprétation) 1. Dimension ethnolinguistique o Connaissance des formes verbales des interactions, dans leurs variations culturelles 1. Dimension relationnelle o Interaction portant SUR la matière culturelle 1. Dimension interprétative o stratégies de réception adaptées aux formes discursives o Construction dinterprétation de la matière culturelle, o fondant éventuellement un comportement de citoyen responsable dans la société daccueil 1. Dimension éducative (transversale) o Savoir gérer les expériences et les contacts à partir de dispositions bienveillantes Le Niveau B2

20 Portfolio Auto évaluation de mon expérience interculturelle Lintérêt que jai porté à des modes de vie différents Capacité à changer de point de vue Capacité à assumer les problèmes dus à un environnement culturel différent Les connaissances relatives à un autre pays et une autre culture Le savoir relatif à la communication interculturelle

21 Culture et entreprise

22 La gestion de la diversité culturelle en entreprise U n défi Cadrage historique et théorique

23 Évolution de la prise en compte de la dimension culturelle en entreprise Du déni à la reconnaissance Le management interculturel : une discipline récente Remarques La question de la langue Une piste à explorer ?

24 Déni de la différence culturelle Jusquà la fin des années 70 Pourquoi ? Les théories du management sont issues des sciences économiques qui postulent que le monde des affaires est hermétique à la culture McLuhan (1964) : le monde est un village global T. Levitt (1983) : la mondialisation

25 Les thèses convergentes Années 70/80 Hégémonie américaine : ce modèle marche donc il est valable partout Les thèses convergentes postulent que toutes les cultures convergent vers une forme unique

26 La culture comme code Courant inspiré du fonctionnalisme La connaissance des codes suffit à éviter les malentendus Des listes de comportements à tenir ou à éviter dans chaque pays sont établies

27 Daniel Kealey « Lune des approches qui était populaire à lépoque et qui lest encore aujourdhui, cétait les choses à faire et à ne pas faire. […] Jai entendu beaucoup dhistoires à propos de gens qui sétaient fait dire certaines choses sur la façon de se comporter et qui avaient pris ces conseils pour la vérité absolue. Avec ce type de conseils, on se retrouve prisonnier dun cercle de perception fautive et de jugement erroné ».

28 Description des cultures et analyse des modes de gestion Courant inspiré du relativisme culturel Des chercheurs entreprennent de décrire les principales dimensions culturelles qui différencient les groupes humains et de montrer les conséquences que cela a sur le monde des entreprises

29 Kluckhorn et Strodtbeck Le rapport avec la nature Subjugation à la nature Harmonie avec la nature Domination sur la nature

30 Edward Hall (anthropologue américain) Les contextes riche et pauvre en communication Les cultures polychroniques et synchroniques

31 Le modèle dHofstede 1987 : résultats de lenquête IBM Les 4 dimensions dHofstede Contrôle de lincertitude Distance hiérarchique Caractère communautaire ou individualiste Degré de masculinité ou féminité

32 Grille danalyse

33 Fons Trompenaars « Lentreprise multiculturelle » 1994 Croire que les styles de management sont universels est risqué Les modes de gestion sont étroitement liés aux cultures A la suite des travaux cités, il met en évidence 7 dimensions des cultures

34 Les 7 dimensions de Trompenaars Universalisme ou particularisme Individualisme ou collectivisme Objectivité ou subjectivité Degré dengagement diffus ou limité Statut attribué ou statut acquis Attitude à légard du temps Volonté de contrôle de la nature

35 Philippe DIribarne Il sest attaché à létude de 3 pays et a mis en évidence 3 logiques différentes Logique de lhonneur (France) Logique du contrat (Etats-Unis) Logique du consensus (Pays-Bas)

36 La culture dentreprise Le rôle de la culture dentreprise Les couches culturelles (Hall) Origines et influences de la culture dentreprise (culture nationale, culture régionale, culture de métier) Limites

37 Les couches culturelles qui structurent la culture dentreprise Postulats implicites de lorganisation Croyances valeurs et normes Règles, pratiques et comportements usuels

38 Le management interculturel, une discipline récente Les moments clés des contacts culturels en entreprise : La négociation Lexpatriation Les équipes mixtes

39 Exemples de formations

40 Exemples de formation La démarche Une grille de lecture CAI Aktéos Terres neuves Jacaranda Cegos Berlitz Cultural Consulting Berlitz Cultural Gereso Les entreprises

41 Grille de lecture Type de prestation Approche de la culture ContenuActivités proposée s Aide à lexpatriation Management des équipes interculturelles Accompagnement de projet Développement RH - Première main - Grilles de comparaison - Cultures nationales - Compétences? - Savoirs? - savoir faire? - savoir être? - Etc. - étude de cas - jeux de rôle - Information s - Etc.

42 Notre valeur ajoutée Enjeux Besoins pluridisciplinaires Le développement RH Loriginalité de notre approche Par compétences Par niveaux Pluridisciplinaire Les premiers pas

43 Le projet INCA Une dimension européenne Une dimension évaluative Une dimension professionnelle

44 Cadre de référence INCA Niveau Compétences BasicIntermediateFull Ouverture Tolerance of ambiguity Capacité à gérer de manière constructive le manque de clarté dun phénomène Respect for Otherness Être ouvert desprit et prêt à relativiser ses croyances Connaissanc e Communicatice awareness Capacité à établir une relation entre les expressions linguistique et leur contenu culturel, à adapter son discours selon ses partenaires Behavioural flexibility Capacité à adapter son comportement à une situation déterminée Adaptabilité Knowledge discovery Capacité à acquérir de nouveaux savoirs et savoir faire relatifs à une culture et les mettre en pratique en temps réel dans les contraintes de linteraction Empathy Capacité à comprendre de manière intuitive ce quune autre personne pense, souhaite ou ressent

45 Type de test Compétences évaluéesRole de lévaluateur Question naire s Information biographique Aucune, permet simplement à lévalué de faire le point sur ces expériences passées dans des situations interculturelles read and gain information on intercultural background of assessees Profil interculturel : toutes les compétences Scénarios knowledge discovery, respect for otherness, tolerance of ambiguity and empathy communicative awareness. Les résultats informent aussi mais indirectement sur la flexibilité (behavioural flexibility) Répondre à des questions après avoir lu/vu un texte/vidéo présentant une situation interculturelle read and evaluate the answers given by the assessees Jeux de rôle Toutes les compétences (construction: succession de plusieurs jeux de rôle) observe and evaluate the assessees behaviour Activités INCA

46 Vademecum « Le lion est fait de mouton assimilé » Paul Valéry Petit à petit loiseau fait son nid Loccasion fait le larron Défendre son bifteck Vous avez du pain sur la planche Le management Mes activités

47 Galop dessai Contexte : vous êtes formateur de français langue étrangère chez Colgate en France. Vous donnez des cours à des cadres étrangers impatriés. Lors dune séance de formation ils vous font part de leur difficulté à sintégrer au sein de lentreprise et du pays daccueil. Loccasion fait le larron, vous décidez de proposer à Colgate une formation à linterculturel pour ces impatriés Mission : Proposer une formation à linterculturel. Étape de réflexion : récapituler sous forme de liste Vos valeurs Les contenus Exemples dactivités Étape de promotion : Proposer une formation : vous rédigez cette proposition à lattention du responsable de formation de lentreprise en question. Attention, votre but premier est de convaincre votre interlocuteur du caractère indispensable et efficace de cette formation. Noubliez pas que vous êtes perçu comme formateur en langue et non comme manager reconverti en consultant. Vous devrez aussi faire votre propre publicité.


Télécharger ppt "LA FORMATION À LINTERCULTUREL EN ENTREPRISE Quelle place pour lingénierie de formation en langue?"

Présentations similaires


Annonces Google