La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 1 Microéconomie et Finance - Cours 6 - Equilibres : –Equilibre partiel –Avantages des échanges.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 1 Microéconomie et Finance - Cours 6 - Equilibres : –Equilibre partiel –Avantages des échanges."— Transcription de la présentation:

1 1 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 1 Microéconomie et Finance - Cours 6 - Equilibres : –Equilibre partiel –Avantages des échanges : boîte d Edgeworth –Equilibre général : efficience et équité

2 2 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 2 Points à aborder Equilibre partiel : définition Equilibre général : définition Efficience des échanges : boîte dEdgeworth Efficience de la production Efficience et Equité Imperfections de marché

3 3 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 3 Equilibre partiel : définition Une analyse en équilibre partiel suppose que lactivité dun marché est indépendante des autres marchés. Exemples danalyses en équilibre partiel: –formes de marché : concurrence parfaite, monopole, concurrence oligopolistique -> voir partie 4 du cours –prix et bien-être individuel : prix déquilibre des biens, utilités dérivées pour chaque consommateur sous forme de surplus -> voir parties 1 et 4 du cours –efficience et maximisation du surplus : efficience au sens de Pareto : P = CM en concurrence parfaite.

4 4 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 4 Equilibre général : définition Une analyse en équilibre général détermine les prix et les quantités de tous les marchés simultanément et prend en compte leffet feedback. Un effet feedback est lajustement en prix ou en quantité dun marché, causée par un ajustement en prix ou en quantité sur un autre marché qui y est lié. Père de léquilibre général : Adam Smith. Montre que, en marchés parfaitement concurrentiels, la poursuite simultanées dobjectifs inidividuels mènent à un équilibre Pareto efficient.

5 5 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 5 Equilibre général : définition Efficience au sens de Pareto : –La situation daucun ne peut être améliorée sans que quelquun dautre ne soit désavantagé. Questions relatives à léquilibre général: –existence –unicité –stabilité Cadre danalyse : système déchanges, où la production est implicite (dans un premier temps) –représenté par la boîte dEdgeworth (1881).

6 6 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 6 Efficience des échanges La boîte dEdgeworth –Représentation graphique de lavantage mutuel des échanges entre deux individus ou entre deux nations. –Boîte limitée par lallocation totale des ressources des parties (2 biens). –Lapparition du commerce, des échanges, améliorera lefficience de l'allocation des ressources par rapport à la situation initiale.

7 Echanges dans une boîte dEdgeworth 10F 0K0K 0J0J 6C 10F 6C James - Clothes Karen - Clothes Karen - Food James - Food 2C 1C5C 4C 4F3F 7F6F +1C -1F A B Allocation initiale : James : 7F et 1C Karen : 3F et 5C. Allocation après échanges : James : 6F et 2C Karen : 4F et 4C.

8 8 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 8 A Gains de léchange UK1UK1 UK2UK2 UK3UK3 UJ1UJ1 UJ2UJ2 UJ3UJ3 B C D Echanges dans une boîte dEdgeworth 10F 0K0K 0J0J 6C 10F 6C Point A: U J 1 = U K 1, mais les TMS sont différents Toutes les combinaisons de la zone grise sont préférées à A.

9 9 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 9 Efficience des échanges Allocations efficientes –Si les TMS de James et de Karen sont les mêmes, alors lallocation est efficiente. Dépendra de la forme des courbes dindifférence. –Un échange peut être bénéfique mais pas forcément totalement efficient. La courbe des contrats –Lieux de toutes les combinaisons efficientes possibles dans lallocation des deux biens considérés, entre les deux agents considérés. –Déterminée par les points de tangence entre leurs courbes dindifférence.

10 10 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 10 La courbe des contrats 0J0J James - Vêtements Karen - Vêtements 0K0K Karen - Nourriture James - Nourriture E F G Courbe des contrats E, F, & G sont Pareto efficients

11 11 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 11 Efficience des échanges Application : équilibre concurrentiel –Nombreux agents (James & Karen) –Pas dinfluence individuelle sur les prix. –Si les termes déchanges ne sont pas satisfaisants, les agents recherchent dautres contreparties. –Normalisation des prix des biens à 1 (le rapport déchange fixera les prix relatifs)

12 12 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 12 Equilibre concurrentiel 10F 0K0K 0J0J 6C 10F 6C James - Vêtements Karen - Vêtements Karen - Nourriture James - Nourriture P Droite de prix UJ1UJ1 UK1UK1 A P UJ2UJ2 UK2UK2 C

13 13 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 13 Equilibre concurrentiel Au point C: –Les courbes dindifférence sont tangentes, lallocation des ressources est efficiente. –Le TMS(CF) est égal au ratio des prix ou TMS J FC = P C /P F = TMS K FC. –Léquilibre concurrentiel est atteint sans intervention extérieure. Dans un marché concurrentiel, tous les échanges mutuellement bénéfiques seront effectués, et il en résultera un équilibre caractérisé par une allocation économiquement efficiente des ressources: premier théorème de bien-être.

14 14 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 14 Efficience des échanges Applications –Implications en politique économique de lefficience au sens de Pareto –Ex. Suppression de quotas Gains pour les consommateurs Certains travailleurs y perdent Compensation partielle : subsides aux travailleurs

15 15 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 15 Efficience de la Production Hypothèses –Quantités fixées de deux facteurs de production : travail et capital. –Production de deux biens : vêtements et nourriture. –De nombreux agents possèdent et vendent leur input (travail, capital) contre un revenu. –Le revenu est dépensé ensuite en vêtements et nourriture.

16 16 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 16 Efficience de la Production Observations –Schéma de réflexion établissant un lien entre offre et demande (revenus et dépenses) –Un changement dans le prix dun input entraîne des changements dans le revenu et la demande, menant à un effet feedback. –Leffet feedback nécessite une analyse en équilibre général.

17 17 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 17 Efficience de la Production Production dans la boîte dEdgeworth –La boîte dEdgeworth peut également être utilisée pour mesurer les inputs dans un processus de production. –Chaque axe mesure les quantités dun input Horizontal: Travail, 50 heures Vertical: Capital, 30 heures –Les origines mesurent loutput O F = Nourriture O C = Vêtements

18 60F 50F 40L30L Travail dans la production de vêtements Efficience de la Production 50L0C0C 0F0F 30K 20L10L 20K 10K 10L20L30L40L50L Capital dans la production de nourrture 10K 20K 30K 30C 25C 10C 80F Travail dans la production de nourriture B C D A Capital dans la production de vêtements

19 19 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 19 Efficience de la Production Frontière des possibilités de production –Lieu des combinaisons de production de vêtements et de nourriture qui peuvent être produites avec des quantités données de travail et de capital. –Dérivée de la courbe des contrats

20 20 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 20 Frontière des possibilités de production Nourriture (Unités) Vêtements (unités) O F & O C sont les extrêmes B, C, & D : trois combinaisons possibles, efficentes. A est inefficent. A OFOF OCOC B C D Courbe concave, de pente décroissante. Pente = taux marginal de transformation= MC F /MC C

21 21 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 21 Efficience de la Production Equilibre de production dans un marché compétitif des facteurs : point de production efficiente. Caractéristiques des marchés compétitifs –Le salaire (w) et le coût du capital (r) sont les mêmes sur les deux marchés. –Le coût de production est minimisé par : MP L /MP K = w/r w/r = TMST LK –TMST = pente de lisoquant –Léquilibre concurrentiel est sur la courbe des contrats de production –Léquilibre concurrentiel est efficient.

22 22 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 22 Efficience de la Production Efficience de loutput –Les biens doivent être produits à un coût minimum et doivent être produits dans une combinaison telle que des consommateurs soient prêts payer pour. Efficience de loutput et allocation Pareto efficiente Réalisé quand TMS = TMT où TMT = taux marginal de transformation (dunité produite dun bien en une unité produite de lautre bien)

23 23 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 23 Courbe dindifference Efficience de la Production Nourriture (Unités) Vêtements (unités) Frontière des possibilités de production TMS = TMT C

24 24 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 24 Efficience de la Production Synthèse des conditions defficience: –Allocation de budget des consommateurs: TMS = P F / P C –Fonction de maximisation de profit de la firme: P F = MC F et P C = MC C – Efficience : TMT = MC F / MC C = P F / P C = TMS

25 25 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 25 Efficience et Equité Une allocation efficiente est-elle aussi équitable? –Pas de consensus quant à la définition et à la quantification de léquité. Frontière des possibilités dutilité –Indique le niveau de satisfaction atteint par chacune des parties à léchange, quand elles sont en allocation efficiente sur la courbe des contrats

26 26 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 26 H H est inefficient L est inatteignable Tous les points de la courbe sont efficients F est-il meilleur que E? H est-il plus équitable que G, que E? Frontière des possibilités dutilité U de James OJOJ OKOK E F G U de Karen L

27 27 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 27 Efficience et Equité Fonctions de bien-être social –Utilisées pour décrire les poids relatifs à appliquer à lutilité de chaque individu pour déterminer ce qui est socialement désirable. –Egalitariste : Tous les membres dune société reçoivent la même quantité de biens. –Rawlsien (Rawls, 1971) : Maximise lutilité de la personne la moins favorisée. –Utilitariste : Maximise lutilité totale de tous les membres dune société. –Orienté Marché : Le résultat du marché est le plus équitable.

28 28 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 28 Efficience et Equité Fonctions de bien-être social et équité –Léquité est dépendante dune priorité normative allant de légalitarisme à lorientation marché. Equité et concurrence parfaite –Un équilibre concurrentiel mène à lefficacité au sens de Pareto qui nest pas forcément équitable.

29 29 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 29 Imperfections de marché Puissance de marché –Monopole Prix supérieur au revenu marginal MC = MR Production inférieure Ressources allouées à dautres marchés Allocation inefficiente –Monopsone

30 30 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 30 Imperfections de marché Information incomplète –Le manque dinformation crée une barrière à la mobilité des ressources. –Il incite à lachat excessif de certains produits, et /ou à des prix injustifiés. –Il freine le développement de certains marchés par information incomplète sur le risque (notamment).

31 31 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 31 Imperfections de marché Externalités –La consommation ou la production de certains biens entraîne des coûts ou des bénéfices pour des parties tierces, qui modifient les décisions, les coûts, ou les prix et créent des inefficiences. Biens publics –Biens publics : chers à tous, mais quil est difficile de réserver à certains. –Les marchés non régulés sous-produisent les biens publics. Ex. R&D, mesures anti-pollution. –Fortes externalités.


Télécharger ppt "1 Solvay Business School – Université Libre de Bruxelles 1 Microéconomie et Finance - Cours 6 - Equilibres : –Equilibre partiel –Avantages des échanges."

Présentations similaires


Annonces Google