La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude des interactions entre le chitosane et diverses souches bactériennes en milieux aqueux. Laurence Giraud Encadrant : Yves Andres Maître assistant,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude des interactions entre le chitosane et diverses souches bactériennes en milieux aqueux. Laurence Giraud Encadrant : Yves Andres Maître assistant,"— Transcription de la présentation:

1 Etude des interactions entre le chitosane et diverses souches bactériennes en milieux aqueux. Laurence Giraud Encadrant : Yves Andres Maître assistant, HDR DEA « Chimie et Microbiologie de l Eau »

2 PLAN DE LA PRESENTATION Introduction Généralités sur la chitine et le chitosane Généralités sur les bactéries Cinétiques de mortalité Matériels et Méthodes Caractérisation des matériaux Etude de la survie des bactéries dans divers milieux Approche mécanistique Résultats et Discussion Spectres IR-TF et Titrages acido-basiques Courbes de survie des bactéries dans divers milieux Approche mecanistique Conclusion et Perspectives

3 INTRODUCTION Dispersion des micro-organismes résistants par les installations traitant l eau (Gerba et al., 2003) Aeromonas Hydrophila (E.P.A.) UFC/mL dans eaux de surface UFC/mL dans les réseaux de distribution Toxicité des produits de désinfection actuels (Chlore, dioxyde de chlore, ozone) Exemple : le dioxyde de chlore est capable de se combiner à la matière organique du milieu et de former des composés aromatiques chlorés nocifs Afin de pallier à ces problèmes techniques de mises en œuvre, utilisation du chitosane pour le traitement des eaux. L E.P.A. a déjà approuvé l usage du chitosane dans l eau (jusqu à 10 mg/L) But de l étude : Etudier les interactions et les effets entre le polymère et les souches bactériennes : deux Gram-négatives, Escherichia coli et Pseudomonas aeruginosa, et deux Gram- positives, Staphylococcus saprophyticus et Enterococcus faecalis

4 INTRODUCTION Structures moléculaires de la chitine (a) et du chitosane (b). Généralités sur la chitine et le chitosane (a) O O O NH O O HO CH 2 OH HO O CH 2 OH HO O CH 2 OH OC CH 3 NH CH 3 CO NH CH 3 CO (b)

5 INTRODUCTION Propriétés et caractérisation Analyses physiques du chitosane polymère très peu poreux Analyse infra-rouge Comportement acido-basique du chitosane Généralités sur la chitine et le chitosane Nombres donde caractéristiques (cm -1 ) des principales vibrations amines et amides des polymères. DA = (Harish Prashanth et al., 2002) ; DA = (Khor, 2001) % NH 2 = (Broussignac, 1968 ; cité par Saucedo, 1993)

6 INTRODUCTION Comparaison des enveloppes des bactéries Gram-positives et Gram-négatives (Maier et al., 2000). Généralités sur les bactéries La paroi bactérienne

7 Cinétiques de mortalité INTRODUCTION ln = -Kt N = nombre de micro-organismes présents au temps t, N 0 = nombre de micro-organimes présents au temps 0, K = constante caractéristique du type de désinfectant, des micro-organismes et de laspect de la qualité de leau du système (min -1 ), t= temps (min). Le modèle de Chik-Watson (Montgomery, 1985)

8 MATERIELS ET METHODES Etude mécanistique Etude de la survie des micro-organismes dans divers milieux Dans l eau déminéralisée Dans une suspension de chitosane déacétylé à 80 % Influence du degré de déacétylation du chitosane Influence de la concentration en chitosane déacétylé à 80 % Intégrité des couches pariétales Libération de protons Libération d ions potassium Force ionique Caractérisation du matériel utilisé Analyse infra-rouge Caractérisation des matériaux par spectroscopie IR-TF (pastillage de l échantillon) Titrages acido-basiques des polymères Dissolution des polymères dans de l acide chlorhydrique 0.1M et dosage par la soude

9 MATERIELS ET METHODES Etude de la survie des micro-organismes dans divers milieux Protocole de numération des colonies ensemencement réacteurs (2 duplicats par milieux) : eau déminéralisée, suspension de chitine, suspension de chitosane déacétylé à 60 % et suspension de chitosane déacétylé à 80 %

10 RESULTATS ET DISCUSSIONS Caractérisation des matériaux par spectroscopie IR-TF et titrimétrie des polymères Analyses des spectres infra-rouge Détermination du degré dacétylation (+/- 5 %) à partir de lanalyse des spectres infra-rouge (les résultas représentent les valeurs moyennes des duplicats). Spectres infra-rouge de la chitine et du chitosane (déacétylé à 80 %).

11 RESULTATS ET DISCUSSIONS Caractérisation des matériaux par spectroscopie IR-TF et titrimétrie des polymères Analyses des titrages acido-basiques Comparaison des taux de déacétylation des polymères selon la méthode d analyse Comparaison des taux de fonctions aminées (%) du chitosane et de la chitine selon la méthode danalyse utilisée. Titrage acido-basique du chitosane (France Chitine).

12 RESULTATS ET DISCUSSIONS Etude de la survie des MO dans divers milieux Exemple de courbe de survie obtenue pour les quatre souches de bactéries : E. coli ( ), P. aeruginosa ( ), E. faecalis ( ), et S. saprophyticus ( ), dans leau déminéralisée en présence de chitosane (80 %). Constantes de mortalité (minute –1 ) des bactéries dans quatre milieux : eau déminéralisée, suspension contenant du chitosane déacétylé à 80 % et déacétylé à 60 % et suspension contenant de la chitine. Chitosane (80%)Chitosane (60%)Chitine E. coli -6,00E ,00E ,00E-04 6,00E-04 P. aeruginosa-12,00E ,00E-049,00E-04 E. faecalis.-25,00E ,00E-041,00E-04 S. saprophyticus (ds NaCl)-16,00E ,00E-04-50,00E-043,00E-04 Eau Déminéralisée Eau déminéralisée additionnée de polymères

13 RESULATS ET DISCUSSIONS Influence de la concentration en chitosane Etude de la survie des MO dans divers milieux Courbe représentant les constantes de mortalité de E. coli selon la concentration en chitosane déacétylé à 80 %.

14 RESULTATS ET DISCUSSIONS Approche mécanistique Intégrité des couches pariétales Libération des ions potassium Concentrations en Carbone Organique Dissout dans trois milieux différents avec E. coli (mg.L -1 ). Courbes représentant les constantes de mortalité de Escherichia coli selon la quantité de K + rejetés (a) et la quantité en ions potassium libérés dans le milieu pour différentes concentrations en polymère (b).

15 RESULTATS ET DISCUSIONS Influence de la présence d ions dans le milieu Approche mécanistique Composition ionique de leau de source Sainte-Aude (mg.L -1 ). Chitosane (80%)Chitosane (60%)Chitine E. coli -6,00E-04-17,00E-04-29,00E-04-8,00E-04 Eau de Source Eau de source additionnée de polymères Constantes de mortalité (minute –1 ) des bactéries dans quatre milieux : eau de source, suspension contenant du chitosane déacétylé à 80 % et déacétylé à 60 % et suspension contenant de la chitine. L eau de source permet de voir un effet possible de la présence d ions dans le milieu sur la mortalité de E. coli

16 CONCLUSION ET PERSPECTIVES Effet antibactérien du chitosane Action différente sur les quatre souches de bactéries, mais pas de comparaison notable entre mortalité des Gram-négatives et mortalité des Gram-positives Rôle majeur des fonctions NH 2 du chitosane dans la diminution de la population bactérienne Interaction probable entre les fonctions amines libres du chitosane et des groupements fonctionnels des bactéries Les cellules ne se lysent apparemment pas Possibilité de réutiliser le polymère après réalisation d une première cinétique de mortalité D autres études nécessaires à la caractérisation de la mortalité des cellules Utilisation du polymère dans le traitement des eaux


Télécharger ppt "Etude des interactions entre le chitosane et diverses souches bactériennes en milieux aqueux. Laurence Giraud Encadrant : Yves Andres Maître assistant,"

Présentations similaires


Annonces Google