La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr I. DADAMESSI1 PATHOLOGIE INTESTINALE ET COLIQUE SOMMAIRE : Rappels Diarrhée Aigüe et Chronique Polypes Diverticulose colique Hémorroïdes Abcès / Fistules.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr I. DADAMESSI1 PATHOLOGIE INTESTINALE ET COLIQUE SOMMAIRE : Rappels Diarrhée Aigüe et Chronique Polypes Diverticulose colique Hémorroïdes Abcès / Fistules."— Transcription de la présentation:

1 Dr I. DADAMESSI1 PATHOLOGIE INTESTINALE ET COLIQUE SOMMAIRE : Rappels Diarrhée Aigüe et Chronique Polypes Diverticulose colique Hémorroïdes Abcès / Fistules Fissure anale Autres pathologies anales

2 2 Rappels : Constipation : - de 3 selles /semaine Diarrhée : émission de selles > à 300g / j our (liquides, trop abondantes et trop fréquentes) Méléna : émission par lanus de sang digéré (selles noires, poisseuses, fétides, ressemblent à du goudron) Rectorragie : émission de sang rouge par lanus

3 3 DIARRHEE DIARRHEE : volume > 200g/j, +- supérieure ou = 3 semaine ANAMNESE : Date Chronique AEG Traitement Voyage ATCD EXAMEN : Complet et fin

4 4 DIARRHEE AIGUE VIRUS : grippe Médicaments : Maalox®, Anti-diabétique oraux, Chimio Bactéries : Colibacille StaphylocoqueCOPROCULTURE SSYC CPM (antibiotiques) rectoscopie Mycoses : sida, K, hémophilie

5 5 DIARREE CHRONIQUE D.C MALABSORPTION INTESTINALE B12, Folate, Fer FOGD + biopsie (MCA) TG : lymphome Chir : résection LESIONS - RCH, CROHN - K colon - diverticulose COLOSCOPIE -Médicaments - Voyage -- Chirurgie FAUSSES DIARRHEES MOTRICES ACCELERATION - TTC - Thyroïde - DBT - Chirurgie SECRETOIRES - VIP

6 6 POLYPES DEFINITION : –Formation bien circonscrite, sessile ou pédiculée, faisant saillie dans la lumière intestinale. –Unique ou multiple (polypose) –Terme purement descriptif : NE PREJUGE EN RIEN DU CARACTERE HISTOLOGIQUE PCR SPORADIQUES : TYPES : polypes adénomateux : les + fréquents -adénomes tubuleux (70 à 90%) : couleur rose à rouge, arrondis ou polylobés -Adénomes tubulo-villeux (8 à 15% ) : aspect franboisé -Adénomes villeux (5 à 10% ) : aspect en nappe

7 7 polypes hyperplasiques : -Fréquents après 40 ans, ne dégèrent pas. polypes harmartomateux : -Bénins. EPIDEMIOLOGIE : Etiologie : -Prédisposition génétique -Facteurs métaboliques (effet carcinogène des ac. Biliaires secondaires) -Nutrition (régime riche en graisse, pauvres en fibres végétales, excès pondéral, carences vitaminiques, alcool, tabac Fréquence : -Prévalence avec lâge -Prédominance masculine

8 8 CLINIQUE : Silencieux Saignement occulte Hémorragies extériorisée (rares) Diarrhée acqueuse avec HypoK+ (adénomes villeux distaux) + de 60% des polypes siègent dans le recto-sigmoïde Détection : RECTOSIGMOIDOSCOPIE ou COLOSCOPIE FILIATION POLYPE / CANCER : 10% des adénomes grossiront au cours de leur évolution 3% se transforment en K Délai de formation dun adénome = 5 ans et délai de sa cancérisation = 7 – 10 ans TYPE : risque de cancérisation est proportionnel à limportance de la composante villeuse de ladénome TAILLE : 2cm = risque de transformation cancéreuse + élévée NOMBRE : + Nb, + le risque DYSPLASIE : anomalies cellulaires architecturales

9 9 PCR FAMILIALES : DEFINITION : + de 100 polypes avant lâge de 30 ans Cancérisation colique inéluctable Transmission génétique (autosomique dominant, pénétrance variable) PCR familiale isolée : 1/8000 1% des K colo-rectaux Taux de cancérisation = 100% à partir de 20 ans Traitement : COLOPROTECTOMIE avec anastomose iléo-anale Syndrome de GARDNER : PCR familiale + tumeurs épithéliales et conjonctives multiples Autres : Maladie de COWDEN Syndrome de PEUTZ-JEGHERS Polypose juvénile familiale

10 10 DIVERTICULOSE COLIQUE DEFINITION : Hernie de la muqueuse colique à travers la musculeuse Fréquence = 10%, sujets âgés +++ Siège : 70% au niveau du sigmoïde FORMES CLINIQUES : Forme latente : DIVERTICULOSE SIMPLE Découverte fortuite à lendoscopie, au LB Formes compliquées (< 15%) Diverticulite Aigüe : tableau dappendicite à Gche -douleur de la FIG, + nausées, vomissements, + fièvre, + arrêt du transit -Faire un SCANNER ABDOMINAL -Traitement : DIETE Hydrique, glace sur le ventre, ATB, anti- spasmodiques, parfois réhydratation -Évolution favorable en 4 à 5 j dans 70% des cas -Si plusieurs épisodes (> 2) = traitement CHIRURGICAL

11 11 Abcès : -Douleurs importantes, fièvre à 40°, arrêt des matières et des gaz, état général altéré -Traitement CHIRURGICAL Perforation = PERITONITE : -Traitement CHIRURGICAL Fistules : -Inflammation de tout le tube digestif -PROFONDEUR : toutes les couches, abcès, fistules -LONGUEUR : I.P.S, fistules (anus)

12 12 DIVERTICULOSE SIGMOIDIENNE

13 13 HEMORROIDES PLEXUS HEMORROIDAIRES : structures vasculaires normales Comprennent : Externe : sous cutané Interne : sous muqueux autour du canal anal HEMORROIDES (pathologiques) : hypertrophie des plexus veineux hémorroïdaires : Externe : Thrombose Interne : Thrombose, prolapsus, HDB SAIGNEMENT : Rouge Entourant les selles ou après

14 14 PROLAPSUS : Extériorisation des H Internes Prurit Tuméfaction anale THROMBOSE : Douleur de la marge anale avec tuméfaction bleutée Impossibilité de sassoir Évacuation du caillot laissant une cicatrice : « marisque » Thrombose Hémorroïdaire Interne : douleur, aggravée par la défécation ANUSCOPIE Thrombose Hémorroïdaire Externe : prolapsus thrombosé irréductibel (douleurs anales intenses, impossibilité de sassoir voire de marcher

15 15 TRAITEMENT : MEDICAL : Mesures hygiéno-diététiques : -éviter les épices et lalcool -régulariser le transit en luttant contre la constipation -Hygiène locale (savon doux) Médicaments : -veinotoniques -Anti-inflammatoires -Antalgique oral ou local ENDOSCPIQUE : Sclérose Ligature élastique CHIRURGICAL : Hémorroïdectomie

16 16 ABCES - FISTULES DEFINITION : suppuration aigüe ou chronique au niveau des cryptes anales AIGUE (Abcès): -Douleur vive avec tuméfaction CHRONIQUE (Fistule) : -Fistule avec écoulement purulent -Les douleurs de la phase aigües disparaissent lorsque lorsque que la collection sévacue par lorifice externe

17 17 DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL : K anal Fistules anales dans le cadre de la MALADIE DE CROHN TRAITEMENT : toujours CHIRURGICAL / AG Incision large Fistule : ablation du trajet fistuleux

18 18 FISSURE ANALE DEFINITION : Ulcération superficielle au niveau du canal anal CONTEXTE : effort Défécation majorant les douleurs EXAMEN / AG : TRAITEMENT : Mesures Hygiéno-Diététiques : Éviter la constipation Médicaments : Antalgiques, décontracturants, cicatrisants Endoscopie : Sclérose

19 19 AUTRES PATHOLOGIES ANALES I.S.T. : Contamination locale Rechercher dautres I.S.T. : Gonococcie, Syphillis, Chlamydiose, Herpès CANCER ANAL : 3% des K ano-rectaux K épidermoïde Traitement : AAP : Amputation Abdomino-Périnéale Chimiothérapie Radiothérapie

20 20 PRURIT : Local Écoulement Suintement Suppuration Lésions dermatologiques allergiques, mycotiques, parasitaires, vénériennes… Général Obésité Diabète Hémopathie DBT Idiopathique


Télécharger ppt "Dr I. DADAMESSI1 PATHOLOGIE INTESTINALE ET COLIQUE SOMMAIRE : Rappels Diarrhée Aigüe et Chronique Polypes Diverticulose colique Hémorroïdes Abcès / Fistules."

Présentations similaires


Annonces Google