La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La dyslexie Par Valérie L. B. Ariza Blanca E. Vacaflor Université de Montréal.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La dyslexie Par Valérie L. B. Ariza Blanca E. Vacaflor Université de Montréal."— Transcription de la présentation:

1 La dyslexie Par Valérie L. B. Ariza Blanca E. Vacaflor Université de Montréal

2 Définition Dyslexie: « La difficulté, ou limpossibilité, à lire chez des enfants qui nont aucun trouble sensoriel, intellectuel, moteur ou psychique » (Dumont, 2003). Trouble spécifique et durable affectant l'identification des mots écrits. (Wikipedia)

3 Introduction La dyslexie frappe 4 à 8% des enfants dâge scolaire (Dumont, 2003). Le taux dincidence est deux fois plus élevé pour les garçons. La dyslexie et lintelligence Les enfants atteints de dyslexie nont pas un quotient intellectuel inférieur à la moyenne. Toutefois, ils démontrent une faiblesse importante au sous-test de performance verbale (WISC).

4 Quelques dyslexiques célèbres

5 Les effets Les effets de la dyslexie vont différer en fonction de la forme de dyslexie Les personnes souffrant de dyslexie phonologique éprouvent des difficultés avec la voie dassemblage. Conséquemment, ils parviennent à lire des mots qui leur sont familiers mais pas des mots nouveaux. Les personnes souffrant de dyslexie de surface ou lexicale ont des difficultés avec la voie dadressage. Ils ne parviennent pas à se former une représentation graphique correcte des mots. Voie dassemblage: Fait en sorte que le lecteur associe des formes graphiques (des unités visuelles) à des sons (des unités phonologiques). Responsable de la création de nouveaux mots. Voie dadressage: Fait appel à des représentations graphiques de mots complets, cest-à-dire dans leur forme globale. Cela rend la lecture plus rapide, fluide et automatique.

6 Les effets (2) Les effets varient dun enfant à lautre. Ils se manifestent surtout dans lapprentissage de la lecture: Lecture beaucoup moins rapide et fluide Difficulté marquée devant les mots irréguliers exemple: Monsieur, technicien. Les sons sont souvent modifiés parce que les personnes atteintes de ce trouble ont de la difficulté à les percevoir et à les discriminer. Lécriture et lorthographe sont aussi affectées. Souvent présents: troubles de la mémoire, de la perception et de lattention.

7 Les causes Lidentification des causes constitue un grand défi pour les chercheurs car elles sont multifactorielles et difficiles à cerner. Toutefois, quelques facteurs ont déjà été identifiés. - Facteurs neurologiques - Facteur génétique - Rôle de la langue maternelle

8 Les causes (2) Facteurs neurologiques En 1937, le docteur Samuel Orton émet lhypothèse que les personnes atteintes de dyslexie ont une dominance hémisphérique mixte i.e. phénomène de bilatéralisation En 1979, A. M. Galaburda confirme cette hypothèse et remarque également une autre anomalie au niveau de la structure du cerveau, dans la région périsylvienne gauche (zone du langage) – Présence dectopies: agglomération de milliers de neurones à des endroits où ils ne sont pas retrouvés normalement.

9 Les causes (3) Facteurs neurologiques (suite) Comment expliquer ces anomalies? Le taux dhormones mâles, pendant la grossesse, entraînerait parfois des modifications du développement de certaines zones critiques, impliquées dans le langage (Geshwind, 1984) Cela expliquerait par le fait même pourquoi le taux dincidence de la dyslexie est 2 fois plus élevé chez les garçons Aujourdhui encore, on évoque un défaut de spécialisation des aires du langage comme source probable du trouble.

10 Les causes (4) Facteur génétique Les anomalies cérébrales sont dorigine génétique, du moins en partie. Le taux de concordance entre jumeaux monozygotes grimpe jusquà 60% (Raskind, 2001). Rôle de la langue maternelle Les études démontrent que les enfants vulnérables à la dyslexie risquent davantage de la développer lorsquils sont confrontés à lapprentissage dune langue maternelle complexe (Dumont, 2003). Une langue maternelle complexe possède une relation graphème-phonème irrégulière. Ex.: lAnglais

11 Les traitements Le rééducation Importance de la collaboration entre parents, enseignants, orthophoniste, médecin, psychologue scolaire, enfant… Une fois le diagnostic posé, lorthophoniste établira un bilan orthophonique identifiant ainsi les forces et les faiblesses de lenfant. Ce dernier permettra de choisir le traitement approprié.

12 Les traitements (2) La méthode Borel-Maisonny Méthode phonétique et gestuelle dinitiation à la lecture et à lécriture permettant de favoriser la mémorisation des liens entre les lettres et les sons (Dumont, 2003). La méthode de lorthophoniste Arlette Bourcier Rééducation basée sur les principes de lautomatisation, la simplification, la répétition et la réorientation (spatio-temporelle et affective) (Bourcier, 1973) Lenseignement multisensoriel simultané (EMS) Se distingue des autres méthodes du fait quil est conçu pour répondre aux besoins des étudiants de tous âges et quil peut être utilisé par les parents et les enseignants, et ce, même auprès denfants non dyslexiques qui en seraient à leurs débuts dans les apprentissages de la lecture et de lécriture.(Brazeau, 1998).

13 Bibliographie Bourcier, A. (1973). Traitement de la dyslexie. Paris : Les Éditions EFS. Brazeau-Ward, L. (1998). La Méthode EMS. Ottawa : Centre canadien de la dyslexie Inc. Dumont, A. (2003). La dyslexie. Paris : Éditions Solar. Raskind, W. H. (2001). Current understanding of the genetic basis of reading and spelling disability. Learning disability Quarterly, 24, Galaburda, A. M. (1993). Neuroanatomical basis of developmental dyslexia, Neurologic Clinics, 11, Orton, S. (1937). Reading, Writing and Speech problems in children. New-York: Norton.


Télécharger ppt "La dyslexie Par Valérie L. B. Ariza Blanca E. Vacaflor Université de Montréal."

Présentations similaires


Annonces Google