La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 3 Biodiversité et évolution des espèces Introduction : -La biodiversité est un ensemble dêtres vivants qui change au cours du temps -Lunité de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 3 Biodiversité et évolution des espèces Introduction : -La biodiversité est un ensemble dêtres vivants qui change au cours du temps -Lunité de."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 3 Biodiversité et évolution des espèces Introduction : -La biodiversité est un ensemble dêtres vivants qui change au cours du temps -Lunité de la biodiversité est lespèce : comment définir ce concept ? -Comment au cours de lévolution les espèces apparaissent ou disparaissent ?

2 I)- le concept despèce : un ensemble qui évolue avec le temps (voir fiche activité biodiversité 1) La définition la plus communément admise est celle du concept biologique de l'espèce énoncé par Ernst Mayr (1942) : une espèce est une population ou un ensemble de populations dont les individus peuvent effectivement ou potentiellement se reproduire entre eux et engendrer une descendance viable et féconde, dans des conditions naturelles. Ainsi, l'espèce est la plus grande unité de population au sein de laquelle le flux génétique est possible et les individus d'une même espèce sont donc génétiquement isolés dautres ensembles équivalents du point de vue reproductif.Ernst Mayrpopulationreproduiregénétique Interfécondité sans stérilité hybride Ressemblance comportementale Ressemblance morphologique Concept despèce

3 Félin hybride appelé ligron issu du croisement entre un lion et une tigresse.Comparé au tigron qui est issu du croisement entre un tigre et une lionne. Les mâles sont stériles et portent une crinière.Les femelles peuvent s'accoupler : le croisement entre un ligron et un lion donne un li-ligre et le croisement entre un ligron et un tigre donne un ti-ligre.la couleur du pelage et plutôt roux pâle avec des rayure claires. Les petits,une fois devenus adultes, deviennent plus grands et plus longs que leur parents et peuvent peser 450 kg comparé au tigre de Sibérie qui fait 350 kg au maximum. Les femelles se nomment ligresses. Le nom scientifique serait panthera leo/tigris. Mule : croisement stérile entre âne et jument

4 II)- Les mécanismes génétiques de la spéciation Ou comment une espèce apparaît ou disparaît au cours de lévolution ? (voir fiche activité biodiversité 1) 1°)- Le rôle de la sélection naturelle.

5 2°)- La dérive génétique.

6 III)- les facteurs environnementaux de la spéciation 1°)- La spéciation allopatrique.

7 2°)- La spéciation sympatrique. Divergence du système de reconnaissance et spéciation chez la souris domestique (isolement comportemental). La divergence du système de reconnaissance entre populations peut jouer un rôle central dans les mécanismes de spéciation. L'hypothèse de renforcement suggère que cette divergence peut etre renforcée dans les zones de contact entre deux taxa en réponse à la sélection contre l'hybridation. L 'objectif de cette étude était de tester le rôle d'une divergence du système de reconnaissance dans la spéciation entre deux sous-espèces de souris domestique: M. m. musculus et M. m. domesticus. Mes résultats sur des populations naturelles des deux sous- espèces montrent que les souris sont capables d'établir unereconnaissance au niveau subspécifique et que cette reconnaissance est médiée par des signaux présents dans l'urine. Cette reconnaissance subspécifique s'accompagne d'une propension à s'accoupler préférentiellement avec des individus de leur propre sous- espèce, cette tendance étant particulièrement prononcée chez M. m. musculus. Par ailleurs, nous montrons que ces préferences sexuelles homogames sont restreintes à la zone de contact et que la divergence des signaux de reconnaissance est accentuée au niveau de cette zone par rapports aux zones d'allopatrie (i.e. déplacement de caractère reproducteur). Sachant qu'une sélection contre l'hybridation s'opère au niveau de cette zone hybride (e.g. stérilité et susceptibilité aux parasites des hybrides), ces résultats suggèrent que la sélection contre l'hybridation pourrait avoir conduit au renforcement de l'isolement reproducteur entre ces deux sous-espèces de souris.

8 IV)- Un regard sur lévolution dun primate : lHomme 1°)- La place de lHomme moderne parmi les primates actuels et fossiles

9 Lignée humaine singes avec queue gibbon hominoïdes orang outan hominoïdés gorille Genre homo Homme moderne chimpanzé homininés hominidés australopithèques

10 2°)- Les critères dappartenance à la lignée humaine Problème : quels sont les caractères dérivés qui permettent de classer un individu dans la lignée humaine ? Voir fiche dactivité.

11

12

13

14

15

16 3°)- Le caractère buissonnant de la lignée humaine

17 Des relations de parenté mises à jour au grés des découvertes

18 Toumaï : découverte faite en 2001 au Tchad Datation : entre 6,8 et 7,2 MA

19 Les caractéristiques du genre Homo (voir livre p. 82/83).

20 Un « buisson » phylogénétique plutôt quun « arbre » phylogénétique

21 Lorigine récente de lHomme moderne Méthode utilisée :

22

23 Actuellement, plusieurs théories

24 De gauche à droite, Johannes Krause, Adrian Briggs, Richard E. Green et Svante Pääbo. Au centre, un homme de Neandertal, bien sûr. © Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology

25 …Mais lenjeu de ces découvertes dépasse la dimension purement scientifique. Alors que le siècle a mis en exergue les similitudes entre les individus, le XXIè ne doit plus avoir peur dintégrer leurs différences : au lieu de nier la diversité pour mieux défendre l'égalité, il sagit aujourdhui de réfléchir à légalité dans le cadre de la diversité. Car prendre en compte cette diversité, cest garantir une médecine ou une alimentation plus adaptées aux besoins de chacun. Cette diversité que lon découvre raconte notre histoire commune et multiple ; comment nous nous sommes adaptés à une terre si vaste et si changeante, et comment nous serons encore capables de le faire demain face aux conséquences du réchauffement. Chercher ce qui nous distingue, ce nest pas discriminer : cest essayer doublier la norme pour retrouver lindividu, cest essayer de réconcilier chacun avec son histoire individuelle, tout en rendant cohérente lhistoire collective. Ce qui est finalement revenir au cœur de la déclaration de lUnesco de 1950 : Chaque être humain nest quune parcelle de lhumanité, à laquelle il est indissolublement lié. EMILIE RAUSCHER - SCIENCE & VIE, Juin, 2013


Télécharger ppt "Chapitre 3 Biodiversité et évolution des espèces Introduction : -La biodiversité est un ensemble dêtres vivants qui change au cours du temps -Lunité de."

Présentations similaires


Annonces Google